OUF! Et maintenant, à nous de faire le boulot…

Madame Le Pen n’a donc pas été élue,

Je constate un gros soulagement tout autour de moi, sans exception.

Et j’imagine le même soulagement, chez plus de 65 % d’entre vous, en France.

Madame Le Pen n’a pas passé, et avec un bien plus mauvais résultat pour elle qu’on a pu l’imaginer, il y a seulement une semaine, même si 34 % des voix pour le FN, c’est tout de même énorme.

Décidément, le débat de mercredi a montré qui elle était vraiment, cela fait du bien de voir que bien des électeurs et des électrices l’ont compris.

L’idéal, à mon avis, ce serait qu’on laisse bosser M. Macron maintenant, et qu’on puisse voir ce qu’amène son projet de rassemblement d’une partie de la gauche et de la droite.

Les législatives seront immensément importantes, mais je vous rassure, je ne me permettrai plus d’intervenir, à mon très modeste niveau, dans ces votations. Cela dit, ça risque d’être difficile pour le nouveau président, lorsque je vois certaines invectives quelques minutes après son élection, sur le plateau de France 2, notamment de la part du représentant de M. Mélenchon, M, Alexis Corbière. Ce dernier a été presque aussi lamentable que Mme Le Pen lors du débat, hurlant contre la victoire de M. Macron.

De plus, avec, pour l’instant, 61% des électeurs exprimant qu’ils ne veulent pas que M. Macron ait la majorité absolue, cela ne va pas être simple pour lui, non.

Mais maintenant, c’est à nous de bosser, dans notre canton de Vaud, pour les élections du deuxième tour du Conseil d’Etat vaudois (l’exécutif cantonal) où il reste deux sièges à pourvoir.

En tant que fonctionnaire, j’ai un devoir de réserve, mais vous ne m’empêcherez pas de dire à quel point je crains d’avoir comme futur patron de notre école, un candidat UDC à qui la RSR demandait il y a quelques semaines «Qui aurait votre faveur si vous deviez voter en France?» et à laquelle ledit candidat a répondu «Madame Le Pen me semble avoir un programme intéressant».

Comme quoi, c’est à nous de faire notre boulot maintenant que vous avez fait le vôtre.

Je vous souhaite une très belle semaine à toutes et à tous.