Qu’est-ce qui peut être amélioré à Paléo, malgré le plaisir qu’on y éprouve?

Paléo, j’y vais depuis toujours, avec quelques absences, parfois longues, depuis que j’ai 16 ans.

C’est la première fois que cette année, nous avons pris l’abonnement, en avance, c’était au mois de décembre.

Cela permet d’éviter la cohue des réservations, mais à un prix tout de même (hormis les 350 francs par personne pour les 6 jours): on ne connaît pas le programme au moment de l’achat des sésames.

Et manque de chance, cette année, le programme paraissait un peu décevant, a priori.

Je me suis dit que c’était nous… mais non, l’avis général était de la même veine: une petite déception en rapport avec les têtes d’affiche.

Et encore, les têtes d’affiche, justement, celles que l’on attendait ont été souvent décevantes (voir Red Hot Chili Peppers ou Renaud).

Quelque part, à la fin de cette semaine, je me dis que nous faisions un peu nos enfants gâtés, parce que les beaux spectacles étaient bien là

Mais entendons-nous, le plaisir était là, et je ne remercierai jamais assez les milliers de bénévoles plus gentils et efficaces les uns que les autres et une organisation bien fichue, en général, qui font que Paléo reste Paléo, avec 50’000 personnes qui sont attentives aux autres, joyeuses, tout au long de cette semaine, des stands de nourriture pas trop onéreux, et qui nous offrent en général de la très bonne qualité.

Paléo, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un peu ça, en plus des concerts:

Et puis ça aussi:

APC_0468
Il y en a heureusement partout sur le site, la plupart du temps propres, et le débit est grand…

Midnight Oïl, Camille ou Julien Doré ont largement relevé le plateau, il semblerait qu’Arcade Fire aussi (mais nous l’avons raté).

Donc le bilan reste positif.

Cela n’empêche pas quelques critiques qui devraient être corrigées, depuis des années.

Première chose, et selon moi la plus importante: pourquoi Paléo s’acharne-t-il à mettre bout à bout les concerts de la Grande scène et celle des Arches.

Je prends un exemple d’il y a deux ans, mais qui s’est reproduit 10 fois au moins cette année: sur la Grande scène, Joan Baez, pendant une heure et trente minutes. Et juste après, alors que la dernière note du concert sonnait, débutait aux Arches le concert de Patti Smith.

Purée, ce n’est pas tous les jours que nous avions droit à deux idoles des années 70-80.

Le même public avait envie de voir les deux concerts.

Eh bien non! Il fallait choisir, quitter l’un un bon quart d’heure avant pour voir le suivant, et encore, dans de mauvaises conditions parce qu’on arrive trop tard.

Lorsque deux concerts touchent le même public, il faudrait au minimum une demi-heure entre deux concerts. Nous ne sommes pas au Rock’n Poche où il suffit pratiquement de se tourner pour voir un concert sur la scène régionale et un autre sur la Grande scène.

J’ai toujours l’impression qu’on se fiche de notre figure lorsque l’on programme comme cela…

Je préférerais avoir un peu moins de prestations, mais en profiter pleinement.

Mais bon… Paléo a 42 ans, je pense qu’on ne le corrigera plus.

Autre chose, toujours en matière de programmation: certaines scènes sont bien trop proches ce qui fait que le son de l’une empiète sur l’autre.

Quand tout le monde bourrine à mort, ce n’est pas trop grave, ça passe, mais lorsque l’on donne dans la finesse, comme pour le concert de Camille, c’est vraiment dérangeant d’entendre un énorme Boam Boam Boam Boam passer par dessus ce qui se passe sur la scène que l’on écoute.

Il me semble que lorsque l’on invite des artistes comme Camille, on pourrait imaginer que l’on va réfléchir et mettre un concert peu bruyant juste à côté, cela s’appelle le respect de l’artiste.

Bordel!

Bon…

Et puis, mais Paléo n’y est pour rien, c’est un problème de festivals, mais les certains sonorisateurs d’artistes (pas tous, la preuve, Camille, Julien Doré, Midnight Oïl, Renaud et i Muvrini, Renaud, Imani avaient d’excellents sons) sont de vraies plaies en voulant mettre en avant des grosses caisses qui écrasent tout le reste de la musique.

C’est insupportable, et destructeur tant pour la musique justement que pour nos tympans, malgré les filtres que nous mettons dans les oreilles.

Enfin… il faut bien admettre que la zone dédiée au public devant la Grande scène est trop petite pour les concerts événements qu’elle doit recevoir. Il faudrait trouver une solution à ce problème, sauf… que je ne vois pas trop laquelle.

APC_0445.jpg
Ceci dit, elle a de la gueule, cette Grande scène, par exemple ici, lors du spectacle de Renaud

Cela dit, c’était une chouette semaine, un grand merci aux organisateurs et à tous ceux qui ont mis la main à la pâte pour que la fête soit belle malgré ces quelques désagréments.

Et pour finir, à Paléo, la relève est assurée, je ne résiste pas à vous montrer ce que j’ai filmé juste à côté du Dôme.

 

 

17 Comments

  1. Tout à fait d’accord concernant les problèmes de superposition de son Détour / Arches / Club Tent, c’est très con… Surtout que j’ai l’impression qu’en changeant l’orientation du Détour et du Club Tent il y aurait déjà du mieux, ce qui paraît assez facile à faire.

    C’était mon premier Paleo, j’y ai finalement passé trois jours (jeudi, samedi et dimanche). Ayant l’habitude de faire plein d’autres festivals, j’ai toujours critiqué le Paleo pour son prix énorme et son faible nombre d’artistes par soir. Finalement, vu qu’il est autorisé de prendre ses boissons avec, une soirée à Paleo me revient au même prix qu’une soirée dans un autre festival. Pour le faible nombre d’artistes, ça ne m’a pas dérangé sur les soirs où j’y étais, et les horaires m’arrangeaient plutôt bien (faut dire que j’ai plutôt l’habitude de voir se superposer trois concerts que je veux voir en même temps…).

    Autres points positifs : le choix absolument incroyable et la qualité des stands de nourriture, bluffants. La propreté est aussi hyper impressionnante par rapport à tous les autres festivals que j’aie vu. Et pour finir j’ai trouvé la qualité du son très bonne dans la majorité des cas, particulièrement à la Grande scène, c’est vraiment trop rare.

    Mon petit top 8 (oui, c’est un chiffre original) des trois soirs : Justice / Renaud / Meute (qui ont eu droit à un véritable triomphe !) / Gauvain Sers / Vitalic / Shame / Mat Bastard / Michaël Gregorio (qui finit là parce que vu dans des conditions catastrophiques).

    J'aime

  2. Antonio (La Marine)

    Bonjiour, Ici La Marine ,

    Tout simplement merci pour cette rétrospective et les autres commentaires au jour le jour ☺ J’avais juste l’impression d’y être (ça fait 7 ans que je n’y vais plus) et je vois que tout est presque pareil.

    J'aime

  3. Cette vidéo verticale, comment dire 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Quand j’étais jeune, j’allais au Nyon Folk Festival. C’était cool à Colovray.
    Et le camping, c’était un pré et démerdez-vous!


    Le mec au grand pif au centre, c’est moi!

    Maintenant, je trouve que c’est trop gros. Et tous ces gens qui font Paléo, avant de faire la Grèce, ça me gonfle un peu. Pour écouter de la musique, je préfère des petites salles avec des gens qui ont choisi le concert et qui se taisent. Mais rien ne dit que je n’y retournerai pas…

    Aimé par 1 personne

  5. Un peu comme ces gens qui font des vidéos d’actu verticales en oubliant que tous les écrans de télé ou Youtube sont horizontaux… 😉

    J'aime

  6. Gilles Burnier

    Je suggère de transmettre directement les requêtes/remarques à l’organisation. Ils en prennent connaissance et répondent systématiquement.

    Pour le sujet du son de la grande scène, il faut savoir que Paleo engage depuis des années des ingés son anglais qui maîtrisent parfaitement les contraintes du lieu. Sauf que… par amour-propre ou on ne sait quoi d’autres, certaines stars blasées ne veulent pas de leurs service et imposent leurs ingénieurs. Ce sont souvent des résultats catastrophiques…

    J'aime

  7. En ce qui me concerne, je trouve que le Paléo est un festival magnifique, MAIS qu’il est devenu trop gros. J’ai toujours beaucoup de plaisir à m’y rendre, mais tout est « TROP » pour moi. Sans compter mon sentiment que les gens y vont plus pour « faire la fête » que pour y écouter la musique. Chacun est libre, mais voilà, cela me dérange un peu. Dans un festival j’ai besoin de sentir le publique « passionné » et au moins un peu « fébrile » de pouvoir entente l’artiste espéré !

    Là c’est un peu concerts sur concerts, sans grandes émotions pour les gens (il me semble hein. C’est mon avis…)
    Une foule de blasé qui ri et qui bois…

    Ou alors c’est moi qui suit blasé, je ne sais pas…
    J’ai besoin de sentir le public vibrer POUR la musique, et pas juste parce que « C’est l’été et les vacances et que je débranche un coup et je me laisse aller »…

    En tout cas, merci à toi François, pour tes avis du Paléo, soirée par soirée. C’est toujours un immense plaisir de te lire 😉

    J'aime

  8. Je suis TOTALEMENT d’accord avec toi Caplan. C’est ce que j’essaie de dire dans mon commentaire ci-dessous (Cyan282).

    J'aime

  9. Ou peut-être que vus l’enchaînement interminable des concerts (pour certains groupes), la qualité des ingés-son de chaque festival n’est pas la même qu’à Paléo (certainement même). Et que pour se simplifier la vie, le groupe garde son ingénieur-son privé et sais à quoi s’attendre (même si c’est mauvais… ;-P)

    J'aime

  10. Marc-Antoine

    Oui, supers articles ! je n’y étais pas cette année pour la première fois depuis longtemps mais du coup je m’y suis cru !) Cela dit Renaud était mon idole (!) de jeunesse ! Je ne l’ai jamais vu sur scène, mais au vu de ce que tu as écrit, des vidéos et des dires d’autres personnes qui étaient présentes, cela ne me fait plus du tout envie de l’écouter en live ! Je préfère garder mes « bonnes » impressions auditives sur le personnage !
    L’an passé par contre j’avais adoré Polnareff ! Magnifique show, mais surtout, quelle voix encore à plus de 70 ans !

    J'aime

  11. Tu ne peux pas renier ton fils en tout cas!:-)

    J'aime

  12. Merci!
    Ce qui me gêne, moi, c’est les gens qui parlent super fort même au centre du public (je ne parle pas des bords, où c’est pire, mais c’est compréhensible), pendant les spectacles.
    Pas gênés du tout!

    J'aime

  13. Oui, c’était super, ce spectacle de Polnareff.
    Et merci pour les remerciements!😃

    J'aime

  14. Mathieu: que veux-tu dire?
    Le format vertical devient un vrai format, avec les téléphones mobiles, si on peut les intégrer tels quels dans les blogs, ce qui est le cas ici.
    Sinon la qualité? Elle est mauvaise, bien évidemment, en pleine nuit… Le but était de montrer ce petit (ou cette petite), tellement dans sa musique (c’était dingue en vrai, et ça durait)!

    J'aime

  15. Un clic lance la vidéo sur le centre d’intérêt choisi par l’opérateur, et en la jouant en plein écran sur un 23″ on profite de l’ambiance dans un format adapté.
    Faut-il se plaindre ?

    J'aime

  16. Yo, yo, j’ai mis un smiley, hein !
    La popularité récente de la vidéo verticale n’a qu’une seule justification, c’est à dire la possibilité de la partager sur mobile via les réseaux sociaux. C’est tout.
    Mon mac mini est branché sur une téloche de 42“, et regarder cette vidéo en plein écran est tout de même une belle plaisanterie.
    Je veux bien que l’iphone soit utilisé comme simple bloc-note sans prétention dans ce cas de figure, mais tout de même, une vidéo classique est plus agréable à visionner sur écran classique.

    J'aime

  17. J’avais compris et ne l’avait pas mal pris, pas de souci.
    Il se trouve que dans un blog tel que celui-là, je trouve que la vidéo verticale tient la route, à moins de passer en plein-écran, évidemment.

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s