J’ai un peu honte, je me suis inscrit sur Facebook…

Avertissement: j’ai écrit cet article en février 2017 pour le faire paraître assez vite sur ce blog.

Et puis, je l’ai laissé traîner, il est là, à rester comme une bouée de secours au cas où je n’aurais rien à dire, dans mes brouillons.

Je le reprends maintenant tel quel, quelques mois plus tard, et je vous retrouve à la fin pour voir si ma vision sur le sujet a changé.

Et qu’on se le dise, ce n’est pas que je n’ai pas d’idée pour ce vendredi, juste que je n’ai plus envie de garder cet article en stock, sa date de péremption approchant méchamment.

Ben quoi? Vous ne savez pas qu’un article qui a plus de 6 mois en stock de brouillon peut être mauvais pour la santé?

Ça doit être vrai, je l’ai lu sur Internet.


Léo Ferré disait « Pour mon honneur, ne jamais passer à la télévision ».

Et il y est passé quand même, finalement.

Jusqu’à l’autre jour, je reprenais ses dires en les transformant quelque peu: « Pour mon honneur, ne jamais m’inscrire sur Facebook ».

Et voilà que je l’ai fait en décembre 2016.

Bon, à vrai dire, à contrecœur.

C’était pour pouvoir relier les sorties d’articles du blog d’ici sur cette plateforme. Cuk.ch était déjà relié à Facebook, mais je profitais, je crois, si j’ai bien compris, du compte de Noé.

Je me suis inscrit parce que je voulais créer un compte Facebook au nom du Blog du Cuk, mais cela n’est pas possible.

En effet, Facebook s’est rendu compte du fait que je créais un compte pour un blog, une institution ou que sais-je.

Il est malin, c’est incroyable.

J’ai essayé de le déjouer deux ou trois fois, et puis zut (j’ai été plus vulgaire dans ma tête), je me suis dit que j’allais donc m’inscrire moi-même pour pouvoir ensuite créer la page, ce qui a été fait en un tour de cuiller à pot.

Mais bon, c’est un peu comme quand j’ai mangé du foie gras alors que j’avais dit que je ne le ferais jamais… C’est dur.

Heureusement qu’il me reste les cuisses de grenouilles, alors ça voyez vous, jamais, mais alors JAMAIS.

Le pire, c’est que j’écris ça et que je n’ai même plus confiance en moi…

Et c’est dur de ne pas pouvoir compter sur ses résolutions, vous savez!

Non, mais les cuisses de grenouille, ce sera vraiment « jamais ».

Bref, je digresse.

Vous le savez tous, parce que vous êtes sur Facebook depuis des années, mais j’aimerais tout de même peut-être vous rappeler ce que l’on peut ressentir lorsque l’on se connecte pour la première fois sur cette plateforme, en 2017.

Eh bien, c’est incroyable.

À peine l’inscription faite, cette étrange impression que la chose connaît tout sur vous alors que vous n’y aviez jamais mis les pieds.

Cela fait presque peur au novice que je suis.

Purée, il m’a retrouvé des dizaines de connaissances que j’avais oublié moi-même avoir connues un jour.

C’est tout de même assez impressionnant.

Et je dois dire que très vite, j’ai compris pourquoi Facebook pouvait devenir chronophage.

Cela dit, je me connais, je n’irai pratiquement jamais, pour cause de manque de temps justement.

Mais tout de même, je suis assez impressionné, même si je trouve qu’au début en tout cas, tout est un peu fouillis et que l’interface fait un peu vieillotte.

Et pour tout dire, je n’ai pas tout compris tout de suite, et je suis sûr qu’il y a des pièges à éviter. Par exemple, sur la page dédiée au Blog du Cuk, si j’ai bien compris, je ne dois accepter aucune invitation si je veux qu’il n’apparaisse que les annonces d’articles…

OU BIEN?

Parce qu’en fait, je suis sûr qu’il existe un Facebook pour les nuls (en fait, je viens d’aller vérifier, c’est le cas, je je suis sûr que vous n’avez même pas remarqué mon absence de quelques secondes, faut dire que j’ai fait vite pour que vous ne vous embêtiez pas tout seul…)…

2017-03-06_10-30-55
La preuve!

… mais voyez-vous, je n’ai pas trop le temps de le lire, là.

Alors, oserais-je vous demander quelques conseils pour ma culture générale?

Ce qu’il faut faire, et surtout, ce qu’il ne faut pas faire?

Je vous en serai éternellement reconnaissant!


Voilà.

C’était il y a quelques mois.

Et je n’en sais toujours pas plus.

Parce que je ne me suis pas laissé choper!

J’ai dû écrire une dizaine de messages (en plus des messages automatiques signalant la parution des articles).

Sinon RIEN.

Je reçois des tonnes de mails m’invitant à aller regarder la mise à niveau du profil de gens que je connais depuis longtemps.

Je n’y vais jamais.

Donc j’ai résisté en fait.

Et ça, ça me ravit.

Faut que je l’accepte: je ne suis pas fait pour les réseaux sociaux…

Et vous?

38 Comments

  1. Marty McFly

    Je pense qu’il y a erreur sur la date d’inscription, ça doit être décembre 2016, sinon vous êtes dans le futur Cher Cuk 😀

    J'aime

  2. Corrigé, merci!😏

    J'aime

  3. Marc-Antoine

    François, tu m’acceptes ? 🙂

    J'aime

  4. 🙂 je t ai envoyé une invitation comme amis! (Michaël Monney).
    Tu as le droit de refuser ou d’accepter.
    Éventuellement de me classer dans in groupe d amis de ta création (genre « amis du blog »), comme ça tu peux choisir ce que je vois ou pas de tes publications.
    C’est déjà un premier pas.
    Ensuite ce qui est drôle, c’est que si tu devient addict tu peux essayer pleins de logiciels qui t’empêchent d’aller sur Facebook :-))

    J'aime

  5. Tu peux aussi te dire que c’est comme aller au café d’en bas, chaque matin, boire un coup et « écouter » les news du jour, issues de bouches diverses, variées et plus ou moins avinées, que ça ne mange pas plus de pain que ça, que c’est assez sympa aussi, en fin de compte, et qu’il te suffit de juste tirer la porte, même pas de la fermer, en sortant, pour retrouver ton temps à toi… jusqu’à la prochaine fois où tu auras envie de retrouver cette vie actuelle, virtuelle, riche et pauvre à la fois, mouvante en tous cas.

    J'aime

  6. A voir absolument : le prophétique film « The Circle » avec Tom Hanks

    J'aime

  7. Pas de compte Facebook pour ma part. Uniquement twitter et instagram

    J'aime

  8. En fait, je me demandais: LBDC, ce ne serait pas aussi un réseau social ? 😉
    Bon vent à tous pour le week-end !

    J'aime

  9. Ah bin je ne suis pas sûr que LBDC soit un réseau social : j’aime pas les gens, j’y viendrais pas si c’était social ;o).

    J'aime

  10. J’étais contre mais un ami m’y a entrainée, nous ne mettons que nos photos.
    Le rigolo c’est quand j’ai calé sur un détail, j’ai appelé au secours mes petits enfants ; écœurés ils m’ont répondu « les parents ne veulent pas qu’on aille sur Facebook », depuis ils y sont …
    J’ai retrouvé avec plaisir quelques anciens collègues et renoué des liens ténus avec de la famille lointaine.

    J'aime

  11. Oui, je ne nie pas tous les avantages dont vous parlez, bien sûr.
    Mais il y a ensuite tous ces appels permanents via mail ou les notifications… Et j’ai l’impression que si j’accepte des amis, ça va être de pire en pire, pas à cause des amis bien sûr, mais du système qui ne te fiche pas la paix.

    jmgargantiel a écrit:

    « Tu peux aussi te dire que c’est comme aller au café d’en bas »
    Cela dit, le café d’en bas, je n’y vais pas ou très rarement, et les conversations que j’y entends me désolent, souvent.
    Donc si c’est pareil…😉

    J'aime

  12. Je ne suis pas sur Facebook ni aucun autre réseaux sociaux, Donc pas d’une grande aide pour toi. On a résisté avec mon mari et ça ne nous dit rien du tout.

    J'aime

  13. Je suis sur FB depuis bientôt dix ans je crois. Au début j’y passais beaucoup de temps. A présent c’est ma lecture du matin et quand je rentre du travail. Ca me prend peu de temps. J’ai désactivé toutes les notifications, j’ai supprimé les amis qui se plaignaient en permanence ou qui ne publiaient que des « gags » et je masque les comptes de certains amis que je garde pour je ne sais quelle raison. J’ai pensé plusieurs fois à annuler mon compte…

    J'aime

  14. Bonjour,
    du coup, si une page Facebook du Blog du cuk existe, tu pourrais mettre à jour le lien Facebook en bas de chaque page du blog, car là il pointe vers facebook.com 😉 (twitter et dribble sont faux aussi)

    J'aime

  15. Je m’y suis inscrit il y a longtemps, sur invitation, pour aller voir les photos d’un journaliste du temps de la conquête de la Lune. Depuis, je n’y mets plus les pieds. Je déteste cette avalanche de posts tarabiscotés et pleins de liens obscurs. Si on veut en retirer quelque chose, il faut dépioter des colonnes entières de bavardages ineptes. J’ai beaucoup de peine avec ça, car c’est beaucoup trop chronophage à mon goût.
    Pourtant, je sais qui si je veux faire connaître mon nouveau blog, les « réseaux sociaux » sont un des moyens les plus recommandés… Tant pis…

    J'aime

  16. J’ai déjà dit ce que je pensais de Facebook, il y a maintenant 7 ans.
    Après avoir relu, je n’ai pas changé d’avis.
    Je en figure sur aucun réseau dit social.
    Si je dois me regarder dans une glace, je n’ai aucun besoin d’être accompagné (à la notable exception de l’instant où Lydie, ma charmante coiffeuse, me montre son travail avec un second miroir)

    J'aime

  17. C’est sur FB est un poison. Ou un alcool: pas toujours simple de gérer la consommation, et ca ne rend pas intelligent!
    Mais tu peux désactiver toutes les notifications, cacher les amis penibles, t’abonner a d’autres qui disent des choses plus intéressantes.
    Moi j’en ai besoin pour le travail (promotion), mais j’aime bien partager aussi deux ou trois autres choses, comme à l’époque des cartes postales. Et avoir des nouvelles de vrais amis.

    J'aime

  18. (Et sur FB tu peux corriger tes erreurs d’orthographe après publication ;-))

    J'aime

  19. J’ai un compte facebook depuis plusieurs années.
    Et depuis plusieurs années je ne l’utilise plus ou alors si sporadiquement que cela ne vaut même pas la peine d’être évoqué
    Je n’ai jamais vraiment accroché.
    Je suis plus proche d’instagram que de facebook dans ma sensibilité.

    J'aime

  20. En somme, un mal nécessaire lié à l’utilisation d’Internet.

    Personnellement j’y ai retrouvé la médiocrité banale du quotidien déjà largement partagée par la télévision que je boycotte.

    J’ai donc voulu supprimer ce compte sur lequel j’avais publié quelques photos. J’avais pris ma plus belle plume pour leur envoyer un beau mail conformément à la procédure prévue et que l’on trouve au fin fond du site, en leur demandant de tout jeter à la poubelle.

    Aujourd’hui, 5 ans après, lorsque je me connecte avec mes anciens identifiants, je retrouve mon compte dans son intégralité.

    Magie d’Internet, je me marre

    J'aime

  21. J’ai une dent contre Facebook, ce lieu dit « social » avec des « amis », il a déjà détérioré la signification de ces 2 mots. Par ailleurs je suivais un certain nombre de blog dont les articles réfléchis ET écrit, enrichi par de nombreux commentaires me passionnaient. Puis les auteurs se sont mis à Facebook et Twitter et n’ont plus trouvé le temps d’écrire leurs articles.
    Les bons mots sur Facebook ou les phrases rapides sur twitter truffées de @ et autre # ne sont pas à la hauteur d’un article bien composé et joliment écris. C’est comme si le fil de l’AFP remplaçait un journalisme d’investigation.
    Tiens un lien « social » Les plus récents mots d’exCuk…

    J'aime

  22. J’ai fait la recherche « Le blog de Cuk » sur ma page F.B.
    F.B. n’a pas semblé comprendre et m’a répondu :  » Vouliez-vous dire : le blog de cul »
    Etonnant non !

    J'aime

  23. Je fus sur FB, pour voir, comme d’autres. Puis je le fuis (au passé simple), je le fuis encore (au présent). Ça ne m’avait rien apporté après 2-3 mois d’évaluation. Et c’est tellement mal écrit la plupart du temps. C’est du tout venant. Pour moi, c’est du même niveau que des plages bondées, des MacDo, le journal 20 minutes ou la bouffe industrielle. Tout ce que je n’aime pas vraiment et à quoi je trouve sans peine des alternatives qui me conviennent.

    J'aime

  24. A peu près 10 ans de FB pour moi … ma première idée était qu’on ne m’usurpe pas mon identité ! c’est vrai qu’au départ je me suis fait un peu avoir (comme je suis curieux, c’était hyper chronophage la découverte de ce truc) et comme j0ai la chance de bien savoir me gérer et mettre le « Holà », ça s’est largement tassé par la suite, pour ne devenir finalement une page avec des info très superficielle où je passe 5 mn par jour maximum.
    Le truc magnifique ça a été de retrouver divers vieux ami(e)s dont j’avais perdu les traces depuis bien longtemps (voir même des ex-copines 😏), FB m’a aussi permis de me rapproché de ma famille grecque (ce qui n’est pas rien)
    Si jamais : https://www.facebook.com/roland.chabloz
    Je ne suis pas sur tweeter, autrement j’ai un compte : Google+ (comme beaucoup), et Likedin mais que je n’emploie pas (question de réserver mon nom), j’ai envie de démarrer sur Instagram (compte déjà ouvert) mais on verra.

    J'aime

  25. QUI amène les cuisses de grenouille à la Cukday? Avec les andouillettes 5A c’est obligatoire là… (post FB avec photos en vue)
    Pour Facebook, tout le monde dit ça et y va à reculons, et puis un jour…
    Outil de réseautage comme un autre (LBDC?) mais à paramétrer et délimiter côté contacts : partage avec la famille, les amis et les potes vespisti de mon côté.

    J'aime

  26. Bon, LBDC, c’est UN mail par jour si vous êtes abonnés!:-)
    Pour le reste, je constate que vous n’êtes pas très chauds pour ce réseau, à part le côté promotionnel et retrouver de vieux amis.
    Il paraîtrait même que ce réseau serait ringard pour les jeunes.

    J'aime

  27. Daniel Pesch

    Chouette, j’suis jeune !!!

    J'aime

  28. Albert de St-Félix

    Facebook

    J’y suis pour garder le contact avec la famille éparpillée entre l’Europe et les Etats Unis.
    Ça nous permet de mettre quelques photos de paysages en ligne, c’est largement suffisant
    Nous utilisons Messenger intégré à FB pour les messages privés.

    J'aime

  29. nnibook a écrit:

    « Bonjour,
    du coup, si une page Facebook du Blog du cuk existe, tu pourrais mettre à jour le lien Facebook en bas de chaque page du blog, car là il pointe vers facebook.com 😉 (twitter et dribble sont faux aussi) »

    Mais le problème, c’est que je l’ai fait, que les liens sont justes.

    Je ne comprends pas pourquoi chez vous, ça ne fonctionne pas…

    Mais merci du signalement!

    J'aime

  30. Ah eh bien finalement, j’ai trouvé.
    Mais j’ai failli tout bousiller mes menus, je ne sais pas trop pourquoi.
    Bref, tout est rentré dans l’ordre.
    Les icônes en bas des réseaux sociaux me semblent jouer maintenant.
    Merci encore!

    Aimé par 1 personne

  31. Je me suis inscrit sur Facebook le 16 février 2009.
    J’ai tout de suite été gêné par l’exhibitionnisme et le voyeurisme (l’un ne va pas sans l’autre) qui règnent sur le site.
    Lassé de toutes les âneries (mode courtois) qui m’étaient proposées à longueur de journée, je me suis lancé dans le processus de désinscription le 27 septembre 2013 en demandant la récupération de toutes les données me concernant enregistrées depuis le 16 février 2009.
    Les CGV précisaient déjà que les données déposées sur Facebook devenaient la propriété de l’entreprise (il faut bien alimenter les Big Data) ! Dans leur grande bonté, ils acceptaient de me communiquer les miennes, après un vrai parcours du combattant.
    À noter que certains spécialistes estiment que les données transmises de cette manière ne représentent au plus que 30 % de la totalité de celles enregistrées sur le compte.
    @ Mathieu
    « Aujourd’hui, 5 ans après, lorsque je me connecte avec mes anciens identifiants, je retrouve mon compte dans son intégralité. »
    Élémentaire, mon Cher Watson !
    J’ai bien reçu un dossier HTML très complet. Je viens de le reconsulter. La page qui se nomme « security.htm » comporte 2 572 lignes et reprend la totalité de mes connexions sur 4 ans !
    Elle commence par :
    Activité du compte
    Login
    vendredi 27 septembre 2013, 09:13 UTC
    
Adresse IP : 41.82.153.246

    Navigateur : Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10_6_8)
    AppleWebKit/534.59.10 (KHTML, like Gecko) Version/5.1.9
    Safari/534.59.10
    
Cookie : …wiig
    Viennent ensuite toutes mes connexions jusqu’à la première en date. La page se termine par la liste de toutes les adresses IP que j’ai utilisées pour me connecter. J’en compte 171 !

    Mon premier commentaire sur Cuk.ch date du 4 août 2004. J’en écrirai 816.
    Mon premier article en tant que rédacteur du 18 avril 2014.
    Le vingt-sixième et dernier restera celui du 1er février 2017.

    Je viens de relire l’Article d’Ysengrain du 19 janvier 2011 sur Cuk.ch qu’il a eu la gentillesse de nous mettre en lien.
    Comme Ysengrain, je n’ai rien à ajouter.

    Ah ! Si, ma vieille rengaine : « Désolé, Cuk.ch » me manque 😦

    Marc, l’Africain

    Aimé par 1 personne

  32. J’utilise pour les stats de sites dont j’assure la maintenance un système nommé PIWIK. Celui-ci me donne, liste non exhaustive :
    1) votre adresse IP
    2) Votre pays, votre région et approximativement votre ville
    3) l’url d’où vous venez et, si moteur de recherche, quel mot
    4) les pages de mon site que vous avez consulté
    5) le temps sur chaque page
    6) l’heure ou vous êtes venu
    7 ) le matériel avec lequel vous vous êtes connecté (type, marque, résolution de l’écran)
    8) le système de votre périphérique, votre navigateur, sa version et sa configuration (plugins)
    et j’en passe.
    Je suppose que Google fait pareil, l’avantage avec PIWIK c’est que ces données restent chez moi.
    En mélangeant soigneusement ces données on se fait une image très claire de vous à ne pas mettre entre toutes les mains, par exemple entre celle de la dame à laquelle nous avons échappé dernièrement en France.

    Les plus récents mots d’exCuk…
    Justement M.G., tu es passé à 21 h sur ce site (avec IP XX.XX.34.222, Dakar) pour de te rendre chez François.

    J'aime

  33. Justement, c’est marrant parce que l’adresse IP que je vois affichée actuellement est XX.XXX.164.206 😉
    C’est vrai que j’utilise actuellement un système un peu bizarre…
    En tout cas, c’est bien la preuve que tout est loggé et nourrit les fermes de Big Data. Ne restent plus que les algorithmes pour valoriser tout ça. Quelle époque !

    J'aime

  34. Moi je suis pour les contre.

    J'aime

  35. En regardant les notes de Piwik j’ai trouvé ceci :
    Did you know? With Heatmap & Session Recording
    you can record all clicks, mouse movements, scrolls and form interactions of your visitors and replay them in a video to truly understand your visitors.

    Et cela a disposition de tout un chacun.
    Il ne manque plus que de récupérer la webcam et une recopie de l’écran.

    J'aime

  36. Même pas envie d’essayer, tant pis pour moi, mais les journées n’ont que 24h et j’ai déjà bien assez à faire comme ça avec : le journal du matin, le bistrot, le telephone, le fax (et oui il y en a encore qui communiquent comme ça) les emails, les sms, les sites qui me tiennent à cœur (come le blog du Cuk ) Ça ira donc bien comme ça…

    J'aime

  37. J’y suis inscrit depuis 2007. Je suis surtout actif au sein d’un groupe privé, un des rares avantages de Facebook. À titre personnel, si je mets bout à bout les minutes que j’y ai passées depuis les dix dernières années, ça ne fait même pas une journée entière.

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s