La haute technologie est-elle devenue inabordable?

Je sais bien que l’on parle souvent des prix pratiqués par Apple en trouvant qu’ils sont bien trop élevés.

Je ne suis pas forcément d’accord avec cette opinion très répandue, le matériel produit par l’entreprise étant de très haute valeur dans les domaines du design, de la qualité de fabrication et du concept général.

Un MacBook Air, par exemple, me semble valoir son prix qui part à 1079 francs suisses.

De toute manière, le problème en ce jour n’est pas dans le fait que le matériel Apple coûte trop cher ou pas par rapport à la concurrence.

Un MacBook Air, ou tout autre ordinateur Mac, vous l’achetez, et vous le gardez au moins trois ans, souvent bien plus.

Pour ne prendre que cet exemple, High Sierra fera très bien tourner un Mac de fin 2009 jusqu’à nos jours.

Si l’on veut doper une de ces anciennes machines, il est facile de remplacer son disque dur et d’y mettre à la place un de ces bons petits SSD qui ne coûtent plus tellement cher, et c’est reparti comme en 14.

Un Mac, ce n’est pas donné, ça peut même revenir très cher si l’on prend un modèle un peu haut de gamme, mais c’est pour plusieurs années, en étant toujours satisfait de sa machine.

Le bond en avant en matière de performance d’une année à l’autre ne sont de loin pas monstrueux, cela fait longtemps qu’il n’y a plus de révolution d’une machine à celle qui la suit.

Nous sommes donc contents avec notre ordinateur, même lorsqu’un nouveau modèle sort, et nous ne regrettons pas trop l’argent que nous y avons mis. Certes, nous aurions été encore plus satisfaits que, puisque la firme donne si peu à ses revendeurs (voire rien du tout), elle nous baisse un peu les prix au vu de la marge brute de 38 % qu’elle génère, mais nous supportons cet état de fait depuis si longtemps que, finalement, nous arrivons même à être tout heureux quand la firme fait des bénéfices records, oubliant parfois que c’est un peu sur notre dos que cette marge est réalisée.

On est un peu cons, des fois, moi le premier.

Mais voilà qu’après avoir osé la barre des 1000 francs avec l’iPhone 7 Plus, Apple nous refait le coup en encore plus gros: 1389 francs pour l’iPhone X doté de 256 Gb, le 64 Gb, que personne ne prendra, revenant 200 francs moins cher.

À ces 1’389 francs, toute personne qui n’est pas correctement assurée en privé sera tentée, à juste titre, de prendre un Apple Care à 249 francs.

Résultat des courses?

1’638 francs.

1’638 pour un téléphone tout smart qu’il soit.

Bon… Juste en passant, je trouve qu’au prix où l’iPhone X est vendu, il aurait pu intégrer l’AppleCare. Mais certains qui disposent d’une assurance ménage (comme on dit en Suisse) un peu bien pensée sont déjà assurés contre la casse des téléphones. Ils reprocheraient alors à Apple de les faire payer ce dont ils n’ont pas besoin…

Même si la qualité du téléphone est excellente

Je suis persuadé que la technologie embarquée dans un iPhone est beaucoup plus onéreuse que celle d’un autre téléphone, iPhone 8, 8 Plus par exemple, mais tout de même.

Admettons même qu’Apple, pour une fois, ne s’en mette pas plein les poches.

J’en doute, mais partons même sur ce principe.

L’iPhone X sera de grande qualité, comme tous les produits Apple.

Il y aura peut-être des bugs, il semble que cet iPhone soit difficile à mettre en production, ce qui n’est pas tellement bon signe.

Mais partons du principe que nous n’aurons pas un téléphone qui se plie dans la poche et que sa batterie soit fiable, contrairement à celle d’un concurrent qui, il y a un an, s’est trop précipité pour vendre son petit dernier de l’époque.

Oui, partons donc du principe que le nouveau Smartphone d’Apple sera parfait.

Trop ne serait-il pas carrément trop?

La question que je me pose, même moi, qui suis partant pour tout ce qui sort de Cupertino et de ses usines chinoises, c’est « est-ce que je vais mettre 1’389 francs pour un Smartphone, voire plus si je prends l’AppleCare? »

Ce que je me dis, c’est que la chose est possible, je vais peut-être l’acheter parce qu’il apporte pas mal de nouveautés intéressantes que je ne vais pas lister ici.

Le problème, c’est que mon iPhone X, dans un an, Apple me fera comprendre à quel point c’est important de le changer pour avoir le tout nouveau, avec une meilleure autonomie, tous les défauts du premier corrigés, de nouvelles fonctionnalités auxquelles je n’avais même pas pensé auparavant, un appareil de photo complètement dingue qui se rapprochera encore un peu plus de ce que peuvent faire les compacts haut de gamme, voire les reflex bas de gamme.

Et moi, comme un pauvre malade que je suis, je vais suivre et changer parce que je n’arrive pas à faire autrement.

Malgré le prix de fou.

Bourré de contradictions et de culpabilité en rapport avec le développement durable dont j’aimerais être un adepte.

Alors oui, jusqu’à présent, il était certes un peu stupide de changer de téléphone toutes les années, voire même tous les deux ans, mais c’était possible financièrement, avec les abonnements, la revente du précédent appareil et quelques sacrifices.

Là, franchement, je ne vois plus trop qui va suivre.

Autour de moi, en tout cas, beaucoup aimeraient bien se l’acheter, cet iPhone X, mais personne ne veut mettre autant d’argent pour l’obtenir.

J’aimerais bien que l’industrie se calme un peu, moi.

Qu’on ait le temps de souffler.

Il faudra voir comment cet iPhone X va se vendre.

Selon les résultats, peut-être certains fabricants se diront-ils qu’ils sont allés trop loin.

Que leurs nouvelles technologies, ils les mettront en place lorsqu’elles seront abordables pour tous.

J’ai pourtant peu d’espoir, ne serait-ce que parce que les amoureux de la Pomme sont les premiers à se plaindre quand Apple ne fait pas preuve d’innovation, répétant comme une litanie quand certaines nouveautés « un peu calmes » sortent des Keynotes « Apple est morte depuis que Steve Jobs n’est plus là ».

Eh oui, je ne suis pas tout seul à être en pleines contradictions.

Cela ne me rassure pas vraiment.

 

43 Comments

  1. En France, l’iPhone X 256 go avec Apple care 1558€ !!
    Et bien NON !!
    Un élément m’a toujours perturbé: ce que je perçois comme indécent. Hélas mon curseur se promène beaucoup: je veux bien payer environ 3000€ Pour un boitier CaNikon – et c’est déjà considérable – mais jamais, même avec les moyens financiers je n’acheterais un Leica. Mais j’ai payé presque 4000€ en 2010 pour mon MBP 17 pouces suréquipé (RAM, SSD)
    Je conserve mon 6s+ acheté d’occasion 6 mois et payé 500 €. Zerde mut ! J’ai dit.

    J'aime

  2. François, n’oublie pas que tu es un early adopter, voire l’ultime early adopter. Donc tu paies tout plus cher que les suivants, et en plus tu nous fais part de ton avis sur tous ces objets que tu aimes tester. Et tu excelles à cela, peu d’explorateurs technologiques sont capables d’apprécier des produits et d’en parler avec humour et éloquence.

    Je prend un exemple: la première machine avec un boîtier Unibody et un SSD… le MacBook Air, en 2008, coûtait CHF 4428.– prix catalogue. En avais-tu acheté un à l’époque? Je n’en avais pas acheté, trouvant que c’était un peu l’équivalent informatique d’une voiture décapotable deux places, véhicule dispendieux et inutile, que certains se payaient parce qu’ils le pouvaient, et que c’était super-cool. C’est justement eux qu’Apple visait.

    Mais Apple ne les visait pas pour… faire 38% de marge nette en fin de trimestre (ils n’ont pas dû en vendre beaucoup la première année de toute façon): Apple visait exprès un marché suffisamment petit pour se laisser le temps de maîtriser les subtilités d’un nouveau processus de fabrication (l’usinage de blocs d’aluminium, avec les CNC que ça suppose), de mettre un premier pied dans le marché du SSD pour permettre d’en abaisser le coût futur, et tester la sensibilité des usagers à une machine pleine de compromis (le cabriolet, quand il pleut…), mais ultra-légère. Ils ont décidé du moment où produire une telle machine en fonction du coût maximum qu’un petit nombre de clients seraient d’accord de mettre.

    Avec dans l’idée que grâce aux early adopters, cela leur permettrait d’amorcer la production, rendant plus facile techniquement de produire les machines suivantes, plus grand public, plus abordables. Ce qui s’est produit, l’aluminium embouti a cessé d’être la norme, et cela a culminé en 2016 avec l’introduction des MacBook Pro USB-C, qui sont un peu les Unibody 2.0.

    Avec l’iPhone X, de quelle technologie Apple se veut-elle pionnière? De l’AMOLED, de l’écran échancré à coins arrondis, de l’interface bord à bord, de la reconnaissance faciale, de la caméra à vision stéréoscopique, de la réalité augmentée, du machine learning, de la recharge par induction, de l’usinage de l’acier inox, et j’en oublie. Ça leur servira pour développer et maîtriser la production de quantités d’autres produits futurs. Avec le premier iPhone X, elle initie un virage industriel qui durera les 10 prochaines années.

    Et elle ne veut surtout pas le vendre trop bon marché, de manière à ne surtout pas en vendre trop, pour ne pas créer trop de pénurie (par rapport à l’iPhone 8, mais aussi envers ses fournisseurs de composants qui n’ont pas des possibilités de productions infinies ni instantanées).

    Le prix n’est qu’un positionnement de produit à un moment donné, afin d’atteindre un volume de production acceptable.

    Juste mon avis, hein!

    J'aime

  3. « Il faudra voir comment cet iPhone X va se vendre. »

    Il va bien entendu se vendre et on aura bientôt un compte rendu sur ce blog, je n’ai pas de doute la dessus.

    Ce n’est qu’une histoire de curseur pour les enfants gâtés de la société de consommation que nous sommes.
    Le mien est à 500€ pour un téléphone tout smart qu’il soit, et je suis heureux avec mon iPhone 5 acheté en destockage. Il fait son boulot mais commence à souffrir de l’obsolescence commerciale classique. Je me moque de la montre mais c’est moins marrant avec mon drone DJI dont l’application officielle exige au minimum le 5S.

    J'aime

  4. @Mathieu Besson et @Mathieu: Mathieu (Besson), la différence, c’est que ton MacBook Air, tu l’avais pour 5 ans. Certes, tu souffrais de voir son prix baisser de mille francs plus tard, mais c’était le prix à payer justement pour être un early adopter.

    Là, ce n’est plus une question d’early adopter, c’est une question qu’il va falloir payer très cher la technologie chez Apple ou chez Samsung, et que cette technologie sera largement surpassée par une autre une année après, ou que tout au moins, on te fera comprendre qu’elle sera surpassée.

    Le prix des téléphones ne va pas baisser au bout de six mois (d’un côté, j’aime autant hein), il augmente chaque année, et cette fois de manière drastique.

    Comme Mathieu (l’autre, celui qui vient derrière toi dans les commentaires et sans nom de famille (purée, c’est compliqué) le dit), ce n’est qu’une question de curseur.

    Et là, j’ai l’impression que le curseur a été sacrément poussé en avant, déjà depuis l’iPhone 7, mais cette fois bien plus avec le X.

    Et pour les technologies que tu énumères: en grande partie, elles sont magnifiques, c’est pour ça que je vais craquer, mais il me semble qu’Apple n’est de loin pas la première à les mettre en pratique puisqu’en tout cas, en grande partie, ça fait longtemps que les Samsung les ont intégrées.

    J'aime

  5. @ysengrain: les boîtiers Canikon, tu peux aussi pousser le curseur plus haut que 3’000 € pour ceux qui t’intéressaient.
    Le 5D est passé bien au-dessus!

    J'aime

  6. @Mathieu Besson
    Je suis un professionel de la stratégie marketing et je peux dire que je suis entièrement d’accord avec ton commentaire.

    L’analogie avec le MacBookAir est parfaite. Il s’agit ici d’un positionnement marketing qui vise clairement les « early adopters » face a un nouveau saut technologique, pour toutes les raisons que tu détailles. Pour le premier MBA, c’était aussi le cas. la technologie n’était pas au point. Il était bride en nombre de ports, en capacités diverses et il coutait une fortune. Ça n’a pas empêché certains de mes amis d’en acheter un et de s’en séparer un an plus tard.

    Un an plus tard, Apple révisait son modele, baissait le prix et ciblait la population bien plus importante des « early majority ». Et on pouvait en effet garder ces machines-la pendant cinq ans, Ce qui n’était pas le cas du premier MBA.

    Pour l’iPhone X, c’est une stratégie identique. Sauf que la base de consommateurs s’est considérablement élargie entretemps. Notamment avec le marche asiatique où le fait d’avoir le dernier modele du plus haut de gamme est un « fashion statement ». Je ne m’inquiète pas pour le succès des ventes de ce modele, malgré son prix a 1.500$. Ce dernier iPhone rejoindra la panoplie du dernier set de golf que l’on change tous les trois ou six mois, la dernière BMW ou Maserati (Porsche est un peu comme Rolex, ca fait « M’as-tu-vu », la dernière destination de voyage a la mode ou le dernier sac a main pour madame.

    Il y a tellement d’iPhone 7 dans les rues que c’est devenu d’une banalité…… D’une point de vue de segmentation, l’iPhone X sera pour les « early Adopters » (fortunés). L’iPhone 8 sera pour les « early majority ». iPhone 7,6 et CE sera pour les autres qui se fichent d’être a la dernière mode.

    D’un strict point de vue professionel, je suis très admiratif du travail de Phil Schiller et ses équipes. C’est remarquable.

    J'aime

  7. Pierre-François

    Mais quels tourments mon pauvre François ! 🙂

    Franchement, quel suspense !

    J’ai l’impression de te retrouver devant un épisode de Mimi Mathy et de te surprendre à te demander si oui ou non il y aura un happy end ! 🙂

    Tout le monde le sait bien, et toi-même, dans ton fort intérieur, toi aussi tu sais très bien que le 27 octobre à 9h01 on va se croiser sur la file d’attente (virtuelle cette fois) du SwisscomShop online pour cliquer frénétiquement sur le formulaire de commande de l’iPhone X ! Avant que de ne plus respirer en tournant comme une hélice autour de notre boîte-aux-lettres en attendant le petit paquet en forme de parallélépipède rectangle…

    Ne nous la fais pas chochotte, « Ouais mais quand-même, j’hésite, c’est une somme tout de même… » ! Voyons !! Pas toi !!

    Nous sommes des geek-addicts bobos, et, une fois de plus, assumons ! Nous allons bien entendu céder à nos pulsions naturelles déraisonnables pour le must de la nouvelle technologie et de l’esthétique épurée ! Quitte à nous remettre, provisoirement, sur la paille et manger des pâtes pendant deux mois…

    Le seul suspense est plutôt de trouver comment nous allons vendre ça à nos compagnes, plus raisonnables, virgule elles… 😉

    Pour ma part j’ai trouvé l’arme suprême cette année.

    Faut dire que je m’y suis pris très tôt. En août déjà ! Sur une plage de Majorque. Oui.

    En allant me baigner dans les rouleaux surprenants d’une Méditerranée aux airs d’Atlantique, et en découvrant contrit, en sortant de l’eau une demie heure plus tard, que mon iPhone 6 était bêtement resté dans la poche de mon short de bain !!!

    Non mais allo quoi ! Comme on dit chez les d’jeuns !

    J’ai eu beau tout tenter pour le sauver: extinction immédiate, rinçage à l’eau douce, séchage au soleil, trempage 3 jours dans le riz, démontage complet, désoxydation aux ultra-sons et à l’isopropanol, échange de la batterie, bouche à bouche, massage cardiaque… Rien à faire ! L’eau de mer c’est la mort pour ces bijoux !

    M’enfin ! Pourquoi les shorts de bain ont-ils des poches. aussi, aujourd’hui ???!!!

    A mon époque on avait des « moule-bites » et ça n’arrivait pas ! (Zut, faut mettre s à bite dans « des moule-bite(s) » ?? Après tout chacun d’entre eux ne moule qu’une seule bite… Bon, ok, pas de s à moule vu que c’est un verbe… Sauf peut-être si la gent féminine portait des « moule-moules »… Bon je crois que je m’égare là…)

    Et de toutes façons, on n’avait pas de smartphones à cette époque…

    Le monde est mal fait, c’est à cette époque qu’on aurait dû porter des shorts de bain, et aujourd’hui des moule-bites…

    Bon, bref, je voulais juste te dire que tes atermoiements et ton conflit intérieur façon objecteur de conscience vegan devant un plat de pâtes aux œufs servies dans une gamelle militaire me fait un peu sourire !

    En fait, tu veux juste qu’on te dise « Allez, c’est bon François, tu peux y aller ! Tu as notre bénédiction ! »

    « Et pis, on attend que tu le testes et nous dises tout sur le ziPhone ! »

    Plus qu’un mois et 5 jours… 😉

    J'aime

  8. Oui vous avez raison l’assurance
    D’être connecté est un peu comme
    La fumée sans feu, sorte d’addiction
    Pour laquelle on est prêt à confondre
    R&D avec l’argument civilisationnel
    Selon lequel la barbarie va d’est en
    Ouest et que d’extrême Occident il
    Ne restera rien qu’un peu de lave
    Desséchée sur un desert d’orgueil
    Une sorte de Cheval de Turin sans
    Pauvre consommateur que la somme
    Des vents recueillis par deux citations
    (Valéry by chance) il y a deux choses
    Qui menacent le monde, l’ordre et le
    Désordre ; le vent se lève il faut tenter
    De vivre
    et nous ne serons jamais les derniers
    ni le classique ni l’indien
    ni Gengis Khan
    ni l’arbre ni
    l’eau nue
    sans
    âge
    he
    i
    n
    *

    J'aime

  9. @Vincent: bon, si tout le marketing s’y met et trouve que c’est bon comme ça, alors je me range à vous!😀
    @Pierre-François: si nous étions à l’époque de Cuk, je te supplierai de devenir rédacteur! 😀 J’ai bien rigolé. Et quelque part, tu as raison! Désolé pour ton 6. Quoi? Tu n’avais pas le 7???
    Tu sais que j’ai toujours le 3 que nous avions acheté dans la même file d’attente!
    Bon, alors c’est bon, je peux l’acheter, le X?
    Personne ne va me faire la gueule ici ou bien?
    @SMA: trop intellectuel pour moi, mais esthétiquement, c’est joli!😀😀😀

    J'aime

  10. Rectification, pour mettre un ssd dans un MacBook Pro, c’était facile jusqu’aux modèles 2011! Après, tout est collé, soudé!

    J'aime

  11. s’il n’y a pas d’early adopters, pas de démocratisation de la technologie.

    J'aime

  12. Les démocrates ont besoin de la technologie (pour s’adopter entre eux)
    Cooptation et cohorte intellectuelle?
    Ce qui est joli c’est la
    Sympathie
    Sans
    Anc
    re
    🐳
    ⚓️

    J'aime

  13. Pierre-François

    @François:
    « si nous étions à l’époque de Cuk, je te supplierai de devenir rédacteur! »
    Ca va pas la tête ! Un article par jour ! Nanmého ! Exclavagiste ! Jamais j’aurais tenu !
    Bon, j’avoue que ça fait longtemps que ça me titille de faire un blog comme toi, mais j’ai trop peur de me créer de la pression à devoir, proactivement, chaque jour, trouver des sujets à aborder… Je préfère rester en mode réactif et squatter différents blogs, réseaux sociaux, sites de commentaires publics de divers medias etc. en réagissant à ce que j’y lis… (Je vais te faire une confidence, j’adore faire le troll sur les commentaires reac de certains media… mais chuuut…)
    Franchement, c’est sympa ici, je m’y sens bien, je crois que je vais rester…

    « Bon, alors c’est bon, je peux l’acheter, le X? »
    Oui c’est bon, et si tu veux, à nous deux, on fonde le « Cuk-X-clan » ! 😀

    « Quoi? Tu n’avais pas le 7??? »
    Ah non, ma stratégie c’est de pas craquer chaque année… J’attends qu’il y ait suffisamment de nouveautés pour casser la tirelire… Et puis bon, cette année, y’a force majeure non ?

    J'aime

  14. François a écrit:

    Tu sais que j’ai toujours le 3 que nous avions acheté dans la même file d’attente

    Je possède encore mon iPhone 3 8Go, en état de marche (batterie changée une fois).
    On pourrait faire un sondage: qui possède encore un 3 en état de marche ?

    J'aime

  15. Vous êtes des petits joueurs ; iPhone Edge en état de marche mais batterie (d’origine) quasi morte et quelques lignes de pixels morts sur la partie supérieur de l’écran

    J'aime

  16. OK, c’est toi qui gagnes!😀

    J'aime

  17. PF: je ne demandais pas aux rédacteurs de faire un article par jour, un par mois m’allait très bien!
    Et content que tu restes ici!👍

    J'aime

  18. en effet les produits apple sont très chers, mais l’un des avantages c’est le prix de revente qui n’est pas si mal.
    en général, je change de téléphone tous les 2 ans, et j’arrive sans problème à revendre l’ancien à très bon prix.
    cette année j’ai même revendu un macbook air acheté 950 euros en 2013 pour la somme de 600 euros. Franchement, un pc acheté à ce prix là il y a 4 ans, vous arrivez à la revendre ?

    J'aime

  19. Dans mon cas, j’ai toujours mon iPhone 6 (premier iPhone que j’ai eu, et retour au téléphone portable en 2014 après près de 9 ans sans – et je m’en portais très bien), le hic c’est que je n’utilise pas toutes les nouvelles fonctions des nouveaux téléphones, à la limite le 3D Touch et aussi maintenant le FaceID serait sympa. Mais je garde mes appareils très longtemps avant d’en changer.

    Côté ordi., c’est minimum 4 ans pour changer de Mac.

    Côté iPad, c’est une autre histoire, c’est mon appareil préféré, j’ai pris le pro 9.7″ dès sa sorti et j’ai pu revendre mon Air 2, en revanche le Pro 10.5″ m’intéresse bcp moins que le Pro 12.9″, maintenant qu’ils ont mis au même niveau tous les Pros de le gamme. De plus, vieillissant mes yeux sont usés (si on pouvait me les changer, ça m’arrangerait), je lorgne de plus en plus pour le 12.9″ pour mieux voir mes partitions (via PiaScore que je recommande fortement, vraiment super bien cette appli, et gratuite).

    Donc, je vais attendre pour changer de Tél et de Mac, mais côté iPad dès le prochain rajeunissement de la gamme Pro (mars-18 par là, j’suppose), je crois que je ferai le saut vers le 12.9″ !

    C’est comme dans tout, comme le dit l’humoriste québécois Mario Jean : Il faut savoir faire la différence entre un désir et un besoin. Et nous les hommes, on sait faire. Tu peux DÉSIRER ta secrétaire, mais ton épouse n’a pas BESOIN de le savoir ! 🙂

    ++

    Ritchie

    J'aime

  20. @ Pierre-François: « A mon époque on avait des « moule-bites » et ça n’arrivait pas ! (Zut, faut mettre s à bite dans « des moule-bite(s) » ?? Après tout chacun d’entre eux ne moule qu’une seule bite… Bon, ok, pas de s à moule vu que c’est un verbe… Sauf peut-être si la gent féminine portait des « moule-moules »… Bon je crois que je m’égare là…) ».

    J’ai explosé de rire tout seul à mon bureau (et c’est dans un OpenSpace…). Que c’est magnifique, ce paragraphe, merci 🙂

    @ Mathieu Besson & @Mathieu & @Vincent: tout à fait d’accord avec vous trois. Vos définititions des « early Adopters » (fortunés) et viennent-ensuite « early majority » décrit bien le marche couvert par Apple aujourd’hui…

    Enfin, hier aussi en fait… J’ai payé Fr. 2’600.– de l’époque mon Mac LC quand il est sorti en 1990… La paie complète d’une année d’apprentissage y est passée… Et le pire, c’est que j’étais heureux, enthousiaste et fier, de le faire 😀

    Comme très probablement Cuk lorsqu’il cliquera sur sa commande de Fr. 1’6xx.– pour son iPhone X 😉

    Au plaisir de vous relire.

    J'aime

  21. C’est bien tous vos iPhones, mais ils sont dans un tiroir…

    Mais, sans rire, utilisez-les vous encore vraiment?
    Dans mon cas, iPhone 3GS (batterie changée, et « moteur-mode-silencieux » aussi), iOS 6, le tout parfaitement compatible avec les outils Google & iCloud !!! Et 2 jours d’autonomie, même avec de la musique en streaming…

    L’obsolescence programmée d’Apple? Sans rire, à d’autres SVP 😉

    Mais il est clair que les produits orientés « early Adopters » (fortunés), eux sont souvent des premiers jets; iPhone Edge? bloqué à iOS 3, alors qu’il est globalement pas « moins » performant que le 3G; MacBookAir original? bloqué assez vite à macOS 10.7.5, sans parler des performances…

    Cela reste de beaux objets, chers soit, utilisables encore souvent… Il me semble pour ma part que l’iPhone X est dans cette lignée.

    Au plaisir de vous relire.

    J'aime

  22. Faut que je teste mon iPhone 3, moi, voir s’il tourne toujours et tient autant que le tien.
    Rmigneron: as-tu essayé Forescore pour les partitions, que j’ai testé ici ?
    Il est encore plus dingue à mon avis que Piascore qui est aussi très bien, je l’admets.

    J'aime

  23. Au 3eme paragraphe, tu voulais dire Macbook au lieu d’iPadAir, non ?

    Le modèle X est quand même un modèle spécial, sorti sous la pression de Samsung et son écran infini mais pas encore produit paraît-il.
    Normalement on aurait du avoir un iPhone 7s mais l’iPhone 7 ressemble déjà au 6 donc problème…
    Ce 7s (8) ne semble pas attirer les foules aujourd’hui.

    Le X préfigure les futurs modèles, il est assez peu raisonnable de l’acheter dès sa sortie et au prix annoncé.

    Cela dit, pourquoi pas un modèle pour les riches à plusieurs milliers de francs, ce serait un marché de niche pour Apple.

    J'aime

  24. Noisequick: oui, bien sûr, j’ai corrigé.

    J'aime

  25. Oligarque: ils n’arrivent pas à le vendre, à voir, il est déjà à 50%!😉

    J'aime

  26. Moi, j’utilise encore de temps en temps mon iPhone 1 8Go. Batterie d’origine …..

    J'aime

  27. Qui doit normalement être le 3!😀

    J'aime

  28. grand éclat de rire sur le moule-bite(s)/moule-moule…. c’est excellent.

    J'aime

  29. Oups, en effet, pas d’iPhone 1 ou 2 …. pourtant j’aurais juré qu’il y avait eu le 1, le 3 puis le 3GS. Mais non, François à raison !

    J'aime

  30. Comme toujours !😅😅😅

    J'aime

  31. J’ai le note 8 depuis une semaine. Quel bonheur. Pas mécontent d’être sur Android depuis 2 ans

    J'aime

  32. Moule….
    et alors on attend pas Patrick….

    J'aime

  33. Pierre-François a écrit:
    Et de toutes façons, on n’avait pas de smartphones à cette époque…

    Non, mais depuis 1947 au moins, on y pensait. Ce film, inspiré d’un essai de Barjavel, est extraordinairement prémonitoire. En particulier les gens penchés sur leur écran en marchant dans la rue:

    J'aime

  34. Pierre-François

    Ha ha ha ! Extraordinaire la prémonition !

    Et le match de boxe dans la soupière !

    Mais c’est quoi ce film ??

    J'aime

  35. Beau film que j’ai apprécié, de plus réentendre les phrasés et le vocabulaire de l’époque …

    J'aime

  36. Pierre-François

    J’ai entendu récemment à la radio un document d’archive des années 40 je crois. Une opératrice téléphonique qui partait à la retraite était interviewée sur l’évolution de son métier depuis les débuts du téléphone. Et bien j’étais abasourdi d’écouter cette dame toute simple parler comme un livre et placer des imparfaits du subjonctif dans ses réponses !
    Mais que font les enseignants d’aujourd’hui?! 😉

    J'aime

  37. Oui bon ben ça va ou bien???? 😊

    J'aime

  38. Pierre-François

    J’aime bien lancer des polémiques…
    😉😜

    J'aime

  39. Un léger esprit trollien?🤓🤓🤓

    J'aime

  40. SMA et Pierre-François, les prochaines fois que vous postez un commentaire faites-le moi savoir, je ne voudrais pas louper.

    J'aime

  41. Pierre-François

    On ne se refait pas… 😉
    Mais pour l’instant je me retiens… je veux pas me faire ban trop vite… 🙂

    J'aime

  42. Kris je veux bien pourquoi pas mais à quoi bon
    Merci pour l’humour
    Peut-être un peu de dérision
    À défaut de déréliction…
    Trop intellectuel?
    C’est que je ne voudrais pas paraître gadget
    Un vénitien en Suisse
    Qui en a vu d’autres depuis la route de la soie, la verroterie gadget de trader pilleur gafa et autres consistoires… Où se réfugier pour échapper aux n’avais on barbares
    In vitro X
    In soft
    War
    E
    ?
    Entre terre ciel et eau
    En plein milieu de la lagune
    Sorte de mare didacrique carton pâte pour vieu riche excentrique?
    J’arrête là
    Hein
    !
    Trop peur de polluer les
    Serveurs et les servis.
    Fraternellement
    Sans mentir

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s