Bonne année à vous toutes et tous!

Voilà…

2017 est passé, avec ses lots de jolies choses, d’horreurs et de tristesses.

Comme l’était 2016 et comme l’ont été toutes les années d’avant, et comme le sera 2018 et j’espère les suivantes.

Comme il n’y a que la croissance de vrai, n’est-ce pas?, je ne peux que vous souhaiter une année meilleure que celle qui vient de se terminer.

Avec plus de joies, plus d’intérêt en tout, plus de temps pour réaliser vos rêves.

Un rêve?

J’en ai beaucoup, mais puisque nous sommes un tout petit peu tournés dans les nouvelles technologies, mon rêve, ce serait… qu’Apple ne sorte aucun nouveau produit cette année:

  • pas de nouvelle montre, l’AppleWatch série 3 est déjà tellement bien;
  • pas de nouvel iPhone ou de nouvel iPad, les derniers ont déjà tout pour me satisfaire;
  • pas de nouveau Mac, ceux que nous avons à disposition répondent à nos besoins (bon d’accord, pour les professionnels, ceux qui veulent la puissance encore plus brute que le nouvel iMac Pro pour leurs besoins en vidéo par exemple, je fais une exception).

Des nouveaux systèmes?

Oui, mais seulement s’ils sont aboutis et ne ralentissent pas les machines et au contraire les accélèrent.

Un rêve encore plus fou?

Puisque le premier rêve dont je viens de parler, eh bien… faut pas rêver, il ne sera pas exaucé et qu’Apple sortira de nouveaux produits un peu dans toute sa gamme de produits, mon rêve le plus fou serait que j’arrive à me dire que je n’ai aucun besoin de ce que va me proposer la marque et que je n’achète rien.

Pour le Mac, je n’ai pas trop peur, je vais tenir le coup, je garde mes machines en général trois ans, voire plus.

Par contre, pour la montre et l’iPhone, ça va être difficile si:

  • la montre montre l’heure en permanence par exemple;
  • l’appareil de photo des iPhone monte encore en gamme;
  • l’écran des iPad Pro 12’9 devient bord à bord.

Donc, dans ces cas-là il faudra que je sois fort.

Mais j’ai bien peur de ne pas l’être.

Sinon, un rêve de monde un peu meilleur ne serait pas trop mal non plus, mais c’est un peu bateau et ça ne veut rien dire vraiment.

Remarquez, il suffirait que de l’autre côté de l’Océan Atlantique, on destitue un certain canard…

Donc là, on a peut-être une chance, allez savoir…

Allez, je vous souhaite à toutes et à tous la meilleure des années 2018 possible.

Bises.