Nokia a aussi des ennuis mais assume avec panache

La nouvelle tombée ce lundi sur ma boîte mail  tombe pile poil pour rebondir sur l’article d’hier, où en commentaires, nous discutions de la précision des mesures du sommeil issus des capteurs de l’Apple Watch.

Nokia, qui a racheté en avril 2016 Whithings, et donc, entre autres choses, ses balances connectées, a sorti, en mai 2016 (bien évidemment développée par Withings), la Nokia Body Cardio, première balance à intégrer la fonction de Vitesse d’Onde de Pouls (VPO).

Obtenez une image complète de votre composition corporelle en un pas : Body Cardio mesure le poids, l’IMC, la masse grasse, hydrique, osseuse et musculaire. En plus de cela, Body Cardio vous permet pour la première fois de suivre votre santé cardiovasculaire à domicile et de faire les bons choix pour l’améliorer. Body Cardio marque un tournant dans la manière dont nous prenons soin de notre corps, et désormais de notre cœur.

Cette mesure permet de déterminer la rigidité aortique et se trouve être très complètement expliquée ici, sur le site HTA, société française d’hypertension artérielle. je ne vais pas m’y coller moi-même, étant totalement incompétent dans le domaine.

Pour vous faire une idée, voici les résultats, après calculs savants, qui devraient être obtenus chez un sujet normal (source site de HTA):

2018-01-22_17-15-35.png

Je dois vous dire que j’ai une de ces balances, et que je n’ai jamais vraiment fait attention à cette mesure.

Mais c’est justement aussi parce que j’ai cette balance que j’ai reçu un mail qui m’était personnellement destiné, ainsi qu’à tous ses utilisateurs, un peu comme le ferait un constructeur de voitures qui ferait un rappel de l’un de ses modèles.2018-01-22_17-22-28.png

Visiblement, toutes les approbations n’ont pas été obtenues pour que la balance puisse donner des résultats corrects, ce qui pourrait alors avoir deux conséquences aussi ennuyeuses l’une que l’autre, à savoir:

  • rassurer à tort quelqu’un qui aurait un problème en donnant un résultat dans la norme;
  • paniquer quelqu’un qui n’aurait pas de problème, mais qui se verrait afficher un résultat en dehors des normes.

Je sais bien que ces balances ne doivent en aucun cas remplacer un médecin, même si les résultats semblent fiables, mais à quoi servent-elles si ils ne le sont même pas.

Bref, problème il y a, je ne sais pas si ce ne sont vraiment que les approbations qui manquent ou la balance qui n’est pas fiable, mais le fait est que par mise à jour automatique via le wifi, mercredi, donc demain, cette fonction disparaîtra des balances.

Il ne sera même plus possible de consulter celles qui ont déjà été faites dans l’application, mais on peut télécharger ces anciennes données si l’on veut les consulter.

Donc, cette balance garde bien des qualités, mais ne mérite plus son nom que par le calcul du pouls, automatique, lorsqu’on calcule son poids.

Où Nokia est très correct

Dans le courriel, Nokia nous glisse un lien pour atteindre la page dédiée aux questions que l’on pourrait se poser suite à cette suppression.

On y apprend entre autres choses

  • que la vente de la balance est pour l’instant suspendue, mais qu’elle sera certainement reprise dans quelque temps SANS la fonction VOP, puisqu’il faut, suspension j’imagine due à de nouveaux emballages à prévoir.
  • qu’elle garde quelques avantages par rapport au petit modèle Body+, à savoir par « son design épuré, sa batterie rechargeable, et la mesure de votre fréquence cardiaque« .

Et ils répondent à une question tout de même d’importance: étant donné que la fonction promue est supprimée, puis-je demander le remboursement de ma balance?

Eh bien la réponse est oui.

Deux offres sont disponibles:

2018-01-22_17-01-11.png

Soit on accepte un bon de 30 €, soit on peut se faire rembourser la balance.

Celui qui pense que les avantages cités plus haut par rapport à la balance Body+  ne valent pas 50 € peut très bien demander le remboursement de la cardio, et acheter ensuite une Body+.

Celui qui, comme moi, ne veut pas s’embêter avec un renvoi postal mais surtout qui apprécie les autres qualités de cette balance la gardera et demandera un bon, en admettant qu’il achète un jour un nouveau produit chez ce fabricant.

Ce qui pourrait bien être le cas, puisque Nokia fournit de jolis objets connectés, et que celui qui achète une balance qui l’est (connectée), et que l’on ne peut que constater ici une certaine transparence, et un respect certain lui aussi du client.

Ce que, personnellement, j’apprécie beaucoup.

Comme quoi, c’est souvent dans la communication bien faite que l’on peut désamorcer des situations difficiles.

Vous voyez à qui je suis en train de penser, ?

19 Comments

  1. Pour Nokia je ne sais pas, mais j’apprends (tu l’avais peut-être déjà dit François) que tes données médicales produites par cette balance sont accessibles Nokia !
    Et puis quoi encore ?

    J'aime

  2. Ah oui, d’accord avec toi François, pour le coup Nokia est un modèle de communication et de respect de ses clients. Et oui, je pense aussi comparativement à Apple, même si ce n’est pas à eux que j’avais pensé d’abord quant à un mauvais choix de ligne marketing mais à Aquama… 😉

    Je m’interroge cependant quant à savoir si cet abandon de la fonction VOP est vraiment un pur et noble choix de politique marketing respectueuse des clients lorsqu’est apparu un doute sur l’objectivité de cette mesure, ou si il n’a pas simplement été imposé de manière plus coercitive par la règlementation de certains pays qui ne transigent pas sur les mesures à caractère médical. (Je m’interroge seulement. S’interroger n’étant pas affirmer, on est d’accord.)

    Sinon, je ne connaissais absolument pas ce concept de Vitesse d’Onde de Pouls » ! (Mais j’avoue mon ignorance en matière de mesures et données bio-médicales).

    Ceci dit – je veux dire « malgré mon ignorance » – et, oui, encore une fois, en bon incrédule qui doute de tout tant qu’il n’a pas compris, j’avoue m’interroger sur la manière dont une balance, dont les seules mesures directes sont (autant que je le sache): le poids et le rythme cardiaque peut évaluer des paramètres tels que les masses graisseuse, hydrique, osseuse et musculaire… J’imagine que, pour le BMI, on lui donne l’information de la taille du sujet, mais pour l’évaluation de ces masses, que lui donne-t-on pour en présumer ? Le tour de taille ? l’épaisseur du tissus adipeux sous-cutanés sur l’abdomen (qui se mesure à l’aide d’une pince) ? Sinon comment évalue-t-elle ces paramètres physiologiques indirects ? J’imagine qu’on lui donne des informations complémentaires telles que le sexe et l’âge, mais en terme de mesures permettant cette évaluation, je m’interroge… (C’est fou ce que je peux m’interroger… 😉 )

    Ceci dit, je ne veux pas (encore) faire le rabat-joie. Comme toi j’adore les objets connectés. Parfois de façon sans doute imprudente. Isengrain a sans doute raison de se méfier de l’usage qui peut être fait de nos données personnelles. J’ai lu qu’on était probablement complètement inconscients de laisser diffuser autant d’informations personnelles sur les serveurs de diverses sociétés commerciales. L’ère de Big Brother est commencée. Le pouvoir de demain est dans le contrôle de toutes ces données personnelles et le GAFA l’ont bien compris depuis longtemps. D’aucun s’alarment de notre trop grande confiance et naïveté en la matière…

    C’est toujours trop long, je sais, mais je me soigne et il me semble que je suis sur le bon chemin en direction de la concision, non ? 🙂

    J'aime

  3. les GAFA.

    J'aime

  4. Une réponse à ma question impertinente est publiée ici par Nokia:

    https://support.health.nokia.com/hc/fr/articles/218970957-Nokia-Body-Comment-ma-balance-mesure-t-elle-ma-composition-corporelle-

    Encore une politique de communication plus transparente que l’eau (salée) 😉

    J'aime

  5. @BR: le % de masse graisseuse est mesurée par un courant électrique qui passe d’un pied à l’autre. La balance mesure la conductivité électrique de ton corps et peut estimer la part du gras sur le reste. C’est un système que tu retrouves dans toutes ces balances. Ce n’est probablement pas valable en terme absolut, mon 13.1% de ce matin serait mesuré différemment chez un vrai médecin. Mais c’est congruent d’un jour sur l’autre, donc tu peux savoir si grosso-modo tu perds du gras (youpi) ou autre chose (du muscle, de l’eau) (zut)…

    Le gros avantage de ces balances pour moi, c’est les graphiques, qui permettent de voir une situation sur le long terme. Là, je vois bien que, même si pendant deux – trois jours j’ai perdu du poids, sur le long terme, je mange trop de chocolat et pas assez de salade!

    À part ça, je suis content de voir que la reprise de Withings par Nokia n’est pas aussi catastrophique que ce que j’imaginais. A noter que nous avons une de ces balances depuis août 2013 et qu’elle est toujours aussi vaillante. Et qu’elle m’a quand même bien aidé à perdre une dizaine de kg cette année-là….

    J'aime

  6. Tous ces gadgets illustrent admirablement la belle affirmation : « tout homme bien portant est un malade qui s’ignore ».
    Je demande à ma balance de mesurer mon poids et me dispenser de sa fort douteuse analyse graisse-eau-muscle, sans doute suis-je vieux jeu ?

    J'aime

  7. Les certifications FDA et CE medical vont devenir de plus en plus nécessaires pour que les gadgets deviennent des appareils auxquels on peut faire confiance. Nokia devra travailler sur ce domaine (Apple y pense déjà). La FDA a par ailleurs déjà commencé à certifier des algorithmes et pas seulement du matériel.

    J'aime

  8. J’ai appris plein de choses intéressantes en lisant ça: https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_d%27onde_de_pouls et ça : http://www.sfhta.eu/wp-content/uploads/2015/09/Fiche-technique-rigidite-arterielle-2.pdf

    Dommage… En tant que diabétique, ça aurait pu m’intéresser… Mais bien-sûr que si la règlementation impose à Nokia de supprimer cette fonction, c’est probablement que la manière de la mesurer par l’impédance corporelle n’était pas considérée suffisamment fiable médicalement parlant…

    J'aime

  9. Mirou, oui, effectivement ces balances utilisent l’impédancemétrie corporelle pour produire les données. Il faut néanmoins temporiser: l’impédancemétrie est très sensible à la qualité du contact entre l’émetteur de courant et le récepteur, ici les voûtes plantaires: c’est peut-être ce qui accroche et qui a conduit Nokia à…
    En second lieu, l’impédance dépend directement de la composition ionique corporelle. Si on prend l’exemple de François qui court, et court longtemps, il transpire. Donc il perd du chlorure de sodium, ce qui influe très directement et très hautement la valeur de la mesure d’impédance.

    J'aime

  10. Je préférerais une procédure qui puisse remettre la fonction en déclinant toute responsabilité.
    Cela dit, ces histoires de dispositifs médicaux concerneront également la Watch d’Apple.

    Ma balance IKEA pas connectée donne juste le poids (et éventuellement l’heure avec des aiguilles mais je n’ai pas mis les piles nécessaires à cette fonction avancée) 😀

    J'aime

  11. @Isengrain;  » Si on prend l’exemple de François qui court, et court longtemps, il transpire. Donc il perd du chlorure de sodium, ce qui influe très directement et très hautement la valeur de la mesure d’impédance.  »
    L’avantage c’est qu’avec le courant de mesure de l’impédance sur ses pieds transpirant du sueur, donc de l’eau et du chlorure de sodium, une électrolyse pourrait se déclencher et la solution d’hypochlorite de sodium et d’hydroxyde de sodium qui en résulterait lui laverait et désinfecterait les pieds… :-))))

    Que voilà un argumentaire de vente auquel Nokia n’a pas pensé ! 🙂

    Je ne suis plus là.

    J'aime

  12. Tu veux dire Nokia et Aquama même combat ?

    J'aime

  13. Non. On ne peut se peser avec la machine Aquama.

    J'aime

  14. Ceci dit, j’ai trouvé ça:

    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00467215/document

    Pas facile à tout suivre mais passionnant ! Et à fond dans le sujet… J’ai tout lu ! Si ! (Même si le niveau dépasse mes compétences, j’ai appris plein de choses)

    En clair c’est une thèse de doctorat cherchant à proposer de mesurer la rigidité aortique (et donc le risque cardio-vasculaire) par une mesure indirecte via l’impédance bioélectrique du corps à la place des méthodes habituelles. Donc précisément le principe utilisé par la balance de François.
    On y explique les nombreuses difficultés pour y parvenir. Ceci explique peut-être cela en ce qui concerne Nokia.

    Bon. Promis. Après ça je me tais.

    (Merci de ne pas me provoquer pour me tester et m’obliger à me dédire… 😉 )

    J'aime

  15. Non, là, je dois dire que je me marre bien!😀😀😀😀

    J'aime

  16. Non, là, je dois dire que je me marre bien!

    Ce doit être l’électrolyse. Ca chatouille la voute plantaire…

    J'aime

  17. @ Br: l’impédancemétrie est un technique simple à mettre en oeuvre, indolore pour le patient et pleine de débouchés potentiels.
    En 1976, au début de l’ère de la prise en charge des insuffisants rénaux, nous nous interrogions sur les conditions de fonctionnement cardiaque chez ces patients. Aujourd’hui et depuis 30 ans, allongez vous Madame, Monsieur je vais vous faire une échocardiographie…sauf qu’il y a 40 ans, l’échographie niente, nada, nichts.
    Nous avions donc contacté une société qui nous avait prêté une machine dl’impédancemétrie permettant de tracer une courbe qui une fois analysée, donnait de très bons renseignements sur le fonctionnement cardiaque.
    Le temps de mettre au point le protocole de recherche, de sélectionner les patients selon des critères d’apparentement que nous balbutions à définir, la mise en oeuvre, la disponibilité (l’acquisition était terriblement consommatrice de temps), de plus il fallait demander aux patients de revenir un jour supplémentaire: nous avions décidé de ne pas faire d’acquisition les jours de séances d’hémodialyse… quand nous avons été prêt à publier… l’échographie était arrivée !!

    J'aime

  18. @ysengrain: je comprends. Comme quoi parfois, il suffit d’attendre… 🙂

    En plus on ne peut pas proposer à des insuffisants rénaux une thérapie qui coûte un rein !…

    Oui, j’ai l’humour cynique parfois…

    Je vais encore me faire tirer les oreilles…

    J'aime

  19. Tiens, moi aussi j’ai cette balance et reçu le mail de Nokia. J’en ai fait l’acquisition pour les fêtes et l’ai offert à ma meilleure moitié et voilà que tout juste un mois plus tard, elle est amputée de sa fonction phare. C’est râlant, meme si j’ai apprécié la communication (et ton article tombant à point ainsi que tous les commentaires 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s