Fake news du Matin: non, votre iPhone ne va pas s’éteindre parce qu’il fait froid.

Incroyable news ce vendredi 23 février dans le Matin, quotidien romand dans la tourmente depuis quelque temps, financièrement, comme toute la presse de ce pays.

2018-02-24_08-19-27.png
Cliquez sur le lien pour pouvoir lire l’article.

Je reprends le début de l’article:

Ne comptez pas trop sur votre iPhone la semaine prochaine, lorsque la vague de froid polaire déferlera sur la Suisse. Les appareils Apple de quatrième génération, ceux fabriqués à partir de septembre 2013 qui ont la version iOS 11, sont inutilisables par grand froid. Dès que l’appareil atteint 0 °C, l’écran tactile devient insensible. À 5 °C, la machine s’éteint carrément « pour ne pas endommager son système interne », comme l’explique le service support d’Apple contacté par « Le Matin ». Le fabricant recommande d’utiliser l’appareil iOS dans un endroit où la température se situe entre 0 °C et 35 °C. Quant aux iPhone de générations plus anciennes, ils résistent à des températures plus basses. L’iPhone4 affiche par exemple des erreurs à –10 °C et s’éteint à –20 °C.

Ah bon?

À 0° degré, l’écran des nouveaux iPhone récents devient inutilisable?

À —5°, l’iPhone s’éteint?

Marrant tout de même.

Il se trouve que j’étais à la montagne toute la semaine passée, que j’avais en skiant, l’iPhone dans la poche extérieure de ma veste de ski, et que j’ai utilisé ledit téléphone sur les pistes, pendant de longues minutes, en attendant le retour de ma fille de ses leçons de ski.

Température extérieure? Entre -5 et -7 degrés, notée sur les panneaux d’information en direct, et sur ma montre également.

L’iPhone X m’a-t-il posé un problème?

Aucun.

L’iPhone 7 de Madame K a-t-il flanché ne serait-ce que quelques secondes, lui aussi dans la poche extérieure de sa veste?

Non point.

Je me suis souvenu également d’avoir oublié dans ma voiture plusieurs fois toute une nuit mon iPhone 6 alors que la température était largement négative.

Aucun problème lorsque je l’ai retrouvé.

J’ai donc fait quelques tests, d’abord vendredi soir, de retour à la station, sur le balcon, température de -2°, iPhone non rechargés après une journée de ski.

J’ai sorti l’iPhone 7 de Madame K (en priant pour qu’il ne se passe rien), batterie d’origine, soit datant d’octobre 2016 et mon iPhone X sur la table dudit balcon.

Les deux bien évidemment sous le dernier système iOS 11 disponible à ce jour.

2 minutes d’abord, parce que j’avais peur, puis jusqu’à deux heures, en faisant des tests réguliers.

J’ai repris les iPhone: aucun problème. Comme si je ne les avais jamais sortis de l’appartement.

L’écran tactile fonctionnait parfaitement.

Mais bon, il faisait -2°.

Rentré à la maison ce week-end, je me lève dimanche matin: -5°, température ressentie de -11°.

IMG_0356.png

Je pose les deux iPhone dehors, en pleine bise.

L’iPhone X chargé à 48 %, puisque je l’avais laissé dans ma veste, hier, oubliant de le recharger après toute une journée d’utilisation (pas mal tout de même), et l’iPhone 7 rechargé à 100 %.

IMG_0324.jpg

Et je recommence mes tests: 5 minutes, 10 minutes, 30 minutes, une heure, rien, tout fonctionne parfaitement bien.

Les écrans tactiles sont OK, je ne constate qu’un problème au bout de 40 minutes: le FaceID de l’iPhone X ne me reconnaît plus, mais sinon, je ne vois pas de souci, les deux iPhone sont parfaitement utilisables.

Et cela, c’est à même une surface gelée, sans aucune protection (sauf la partie inférieure de l’étui pour l’iPhone 7).

Après une heure de ce traitement donc (je vais m’arrêter là, ça me fait trop mal de laisser ces appareils comme ça au froid), je téléphone de mon iPhone X vers l’iPhone 7 de Madame K, aucun problème.

IMG_0357.jpg
Vous constaterez au passage que: de un, nous sommes sobres, pas de « chouchou », de « chéri d’amour », ou autre « toi mon Dieu », quand j’appelle Madame K, c’est François Cuneo, point barre, de 2, qu’il neigeotait au moment du test, de 3 que ces smartphones doivent absolument être nettoyés avant qu’on les prenne en photo, ce que je n’ai pas fait, pétant de froid, alors que j’ai fait ces tests en habit d’intérieur et que je sens la crève revenir (mais m’a-t-elle quitté vraiment, au fait?). 

De retour à l’intérieur, l’iPhone X affiche une autonomie de 26 % (perte de 20 %), et l’iPhone 7 de 96 % (perte de 4 %).

Imaginez ce qu’il va se passer l’iPhone dans votre veste: il sera réchauffé par votre corps, même s’il fait -10°, et tout va bien se passer.

Donc l’article du Matin, c’est tout simplement n’importe quoi, du travail de sape de la marque.

Vous savez bien que je suis le premier à taper sur Apple lorsque la firme fait des bêtises. J’ai écrit par exemple ici ce que je pensais de leur communication à propos de l’extinction des iPhone aux batteries vieillissantes (problème qui sera en partie résolu avec l’arrivée de la prochaine mouture d’iOS, ces prochains jours ou ces prochaines semaines.

J’ai critiqué également leur optimisation fiscale quand elle me choquait.

Mais comment une journaliste d’un des journaux romands les plus lus peut-elle écrire un article aussi lamentable, montrant que nos iPhone risquent bien de ne pas fonctionner cette prochaine semaine de grand froid sur les soi-disant [?] dire d’un service technique?

La journaliste ne pouvait-elle simplement essayer de faire ce que j’ai fait moi-même, alors que je ne suis de mon salarié de personne, et sans avoir la moitié du quart de sa responsabilité en plus?

Certes, Madame Müller explique que d’autres téléphones craignent aussi le froid, mais revient sans cesse dans son article pour montrer qu’il s’agit un défaut bien particulier de l’iPhone tout de même.

Moi, ça me fout en pétard.

La presse se plaint de souffrir, et n’a de cesse de crier qu’on a besoin d’elle pour avoir une source d’information sûre, pour faire rempart aux fake news…

Alors si elle-même s’y met, c’est un peu à désespérer.

Et puis ça m’inquiète. On constate que certains articles du journal sont écrit en «partenariat» avec certaines marques. Je pense que cet article n’a rien à voir, mais oui, tant de mauvaise foi me met dans le doute, que j’essaie de rejeter au plus vite.

Ah, et puisqu’on y est…

Je n’ai eu aucun problème avec mon AppleWatch à la montagne, et pas plus samedi lors d’une course à pied de 40 minutes, par -2° en réel, bien moins au vu de la bise en ressenti, montre bien évidemment réchauffée par mon bras, mais face visible exposée directement au froid, sans protection, pour qu’elle puisse bien profiter du GPS et diffusant de la musique en streaming via la puce GSM.

Pas de problème pendant la même course, avec les AirPods, à moitié hors du bonnet.

Donc il va faire froid, mais ne craignez rien, tout va bien se passer, vos appareils Apple vont continuer à bien fonctionner.

Maintenant, vous n’êtes pas obligés non plus de les brusquer comme je l’ai fait.

Tout le monde sait bien que le froid est l’ennemi de tous les appareils électroniques, quels qu’ils soient, et de l’autonomie des batteries, là aussi quelles qu’elles soient.

 

 

51 Comments

  1. yvesbachelet

    Ben oui, par grand froid les batteries souffrent et leurs autonomies baissent dramatiquement.
    Il suffit de les mettre dans une poche intérieure de sa veste.
    Samedi soir, j’étais dehors pendant plusieurs heures pendant une animation astronomique. Température extérieure proche de zéro au début et finissant deux heures trente plus tard vers -3°C avec un vent proche des 10 km/h. L’Iphone rechargé à 100% en partant à la maison et dans une poche extérieure. Retour à la maison, j’avais perdu environ 60% d’autonomie.

    J'aime

  2. Gérard BIOTEAU

    Il n’empêche qu’Apple communique dans ce sens
    Température d’utilisation : de 0 à 35 °C
    Température de rangement : de -20 à 45 °C
    Humidité relative : de 5 à 95 % sans condensation
    Altitude maximale d’utilisation : testé jusqu’à 3 000 m

    J'aime

  3. Mathieu PIERRE

    L’article ne me choque pas.
    Iphone 5. Hier, altitude 1.100m, -8•, du vent qui pique, batterie à 100%, iphone dans la poche intérieur de ma veste.
    Après deux minutes à l’air libre pour quelques photos, il s’éteint. Je le rallume sans soucis avec une batterie à 93%. 10 minutes plus tard, rebelotte avec un redémarrage à 80%.
    J’ai renoncé à utiliser mon drone dans ces conditions.
    Mais bon, c’est un iphone 5 …

    J'aime

  4. Le Matin, qui a aussi repris une fake news comme quoi Elon Musk allait quitter Tesla ?

    J'aime

  5. Bon. Je comprends ta colère François, mais sur le fond, je ne suis pas sûr qu’on puisse parler vraiment de fake news. En tout cas pas de la part du Matin. (Mais si j’abhorre ce torchon). Je veux dire qu’en faisant une rapide recherche Google, on retrouve facilement nombre d’informations concordantes avec l’article du Matin. En particulier référant souvent les sites source cités. Par exemple ici:

    https://www.pcworld.com/article/249134/sub_zero_weather_can_your_smartphone_stand_the_cold_.html

    Ensuite, en lisant les réponses d’autre lecteurs, il faut préciser qu’il faut distinguer 3 choses: la batterie, l’électronique et le logiciel:

    La batterie: Ca c’est un fait que tout le monde a pu observer. Les batteries voient leur capacité fortement se réduire avec le froid. Cela n’empêche en principe pas le fonctionnement du téléphone (dans certaines limites) mais la durée de fonctionnement du téléphone va se réduire plus ou moins drastiquement.
    L’électronique: les composants électroniques du téléphone ont des plages de fonctionnement bien définie en terme de température. Il est possible que pour des raison de coût les composants soient désormais choisis dans des plages de température garantie de 0 à 35 degrés et que cela limite naturellement la plage de fonctionnement théorique du téléphone. Dans la pratique il n’est pas exclu que le téléphone puisse encore fonctionner, éventuellement même largement en dehors de cette zone de fonctionnement garantie, mais cela peut fortement varier d’un appareil à l’autre. Donc le fait que tes deux téléphones aient fonctionné à -5 ne signifie pas que cela sera le cas d’un autre téléphone identique, ni qu’il fonctionnera toujours à -7. (Et le disfonctionnement peut n’affecter que certaines fonctions)
    Enfin le logiciel: car c’est là le point principal sur lequel insistait l’article, prétendant qu’Apple avait introduit une extinction automatique en dehors d’une certaine plage de température. Sans doute pour protéger la batterie ou certains composants qui pourraient subir des dommages en conséquence du froid. Là j’admets que c’est plus étonnant, si cela est réel, que tu n’aies pas expérimenté ces déclenchements logiciel lors de ton test. Peut-être faut-il quelques degrés de moins pour les observer. Peut-être aussi que le fonctionnement du téléphone, et l’échauffement des composants que le courant consommé induit, a réussi à le maintenir quelques minutes au dessus de la température de déclenchement.

    Quoi qu’il en soit, je pense qu’il est un peu prématuré pour conclure à la fake news ou à la campagne organisée de dénigrement d’Apple. Même si je ne compte pas en effet sur Le Matin pour nous offrir une enquête sérieuse sur ce sujet (ni sur un autre d’ailleurs). (Attention, je parle du Matin de la semaine, qui est un torchon ne valant pas beaucoup mieux que les gratuits genre 20 minutes, car à l’inverse le Matin Dimanche est lui nettement plus sérieux et est produit par une autre rédaction qui est même en général plutôt bonne dans l’investigation).

    Je vais continuer d’investiguer sur le net pour voir si des études plus sérieuses ont été faites. Pour ma part, mon iPhone X est sur le rebord de la fenêtre depuis 30′ à -9 et je vais moi aussi voir ce que je peux observer.

    On en reparle donc.

    J'aime

  6. Dans Le Temps, l’autre jour, aussi un article assez étrange autour des Apple Watch, qui ne redit rien d’autre que ce qu’on sait déjà, à savoir grosso modo qu’elle peut pas « remplacer » un smartphone… Une page… Ce qui m’avait « énervé », c’est de voir que des erreurs se glissaient dans le sujet. La journaliste disait par exemple qu’on ne pouvait pas écouter La Première avec la montre. Or, il n’y a effectivement pas d’app SSR ad hoc sur la montre, mais La Première, en l’occurrence, est accessible via l’app « Radio » de la montre. Bref. Rien de grave, mais je suis toujours inquiet quand je lis des articles de la presse généraliste sur des sujets que je maîtrise (Apple en l’occurrence, mais la culture aussi) truffés d’erreurs. Je me demande alors le nombre de blagues qu’on « m’enfile » sur les sujets que je ne connais pas…

    Aimé par 1 personne

  7. Bon, moi j’avais eu une fois ma batterie qui était descendue à 1% d’un coup mais je ne savais pas si c’était le froid ou l’altitude (descendre du Mont Fort au Chable, ça fait 2000 mètres de dénivelé en moins d’une heure).

    Samedi, j’étais de nouveau à Verbier et aucun souci.

    Concernant les articles, déjà que les sites spécialisés ne sont parfois par précis, il est clair qu’il ne faut pas attendre grand chose de la presse romande.

    J'aime

  8. Bon. Je viens de tester mon téléphone après l’avoir laissé une heure à -9 sur le rebord de la fenêtre. Le tactile fonctionne, le faceId aussi, l’affichage aussi, et les applications tournent normalement. Seule anomalie: J’ai perdu la connexion Bluetooth avec ma montre Samsung. (Pourtant je ne suis qu’à 5 mètres de la fenêtre).

    Je m’aperçois aussi que le lien que j’ai donné tout à l’heure n’est pas très récent. (2012). Il ne parle donc que de l’iPhone 4 et 4S ! En voici un plus récent (11.2017) qui nous parle de l’iPhone X: (USA TODAY, journal populaire qui n’est pas, je l’admets, non plus particulièrement réputé pour son sérieux en terme d’investigation…)

    https://www.usatoday.com/story/tech/columnist/baig/2017/11/15/iphone-x-and-freezing-weather-can-smartphones-die-bitter-cold/860460001/

    On observe qu’Apple ne garantit le fonctionnement normal du téléphone qu’entre 0 et 35 degrés Celsius, (cf https://support.apple.com/en-us/HT201678). Les journalistes d’USA Today n’ont cependant, lors d’un test, pas observé de disfonctionnement entre -7 et -10 degrés Celsius (10 – 20 degrés Farenheit).

    Je pense donc en effet que l’article du Matin n’est pas très sérieux et certainement circonstanciel à la vague de froid pour trouver un marronnier susceptible de susciter l’intérêt et faire vendre leur torchon… Reste que le froid extrême n’est pas l’ami des smartphones, même si jusqu’à -10 degrés celsius on observe manifestement peu de problèmes hormis la baisse de charge de la batterie.

    Toutefois en le portant près du corps, il n’y a aucune raison que sa température descende au dessous de 0 degrés et donc que vous n’ayez à observer le moindre problème…

    J'aime

  9. François, je ne comprends pas bien ta critique de la journaliste, non, je m’étonne au contraire de ta réaction.
    Tu as bien lu comme moi ce que je souligne en bleu, ?
    Tu ne peux pas affirmer qu’elle écrit n’importe quoi. Elle rapporte ce qu’Apple lui a communiqué, un point c’est tout. Elle fait son travail.

    J'aime

  10. Merci pour ces renseignements complémentaires.

    Ton téléphone à -9 fonctionne toujours après 1 heure dehors, tu ne crains rien non plus, merci beaucoup pour ce test complémentaire.

    Dites: les Canadiens, les Américains, qui sont tous passés par de très grands froids cet hiver, vous en connaissez beaucoup qui se sont plaints?

    Et pourtant, ils sont forts pour les Class Actions, dans ces contrées, dès que qqch ne va pas.

    Mirou: « Rien de grave, mais je suis toujours inquiet quand je lis des articles de la presse généraliste sur des sujets que je maîtrise (Apple en l’occurrence, mais la culture aussi) truffés d’erreurs. Je me demande alors le nombre de blagues qu’on « m’enfile » sur les sujets que je ne connais pas… »

    C’est exactement ce que je pense à chaque fois que je m’y connais un peu dans un domaine, et que je lis ce qu’en disent les journalistes. Ça fait peur en effet pour tout ce qu’on ne connaît pas.

    J'aime

  11. De plus, quand tu écris « Marrant tout de même », c’est pour la journaliste ou bien pour le Support Apple ?

    J'aime

  12. Et pourtant si, Zallag, elle raconte n’importe quoi.
    En tout cas sur son titre d’article, et sur ses conclusions.
    Non, l’iPhone ne sera pas aphone cette semaine.
    À quoi cela sert-il de faire peur aux gens ou de faire un titre à sensation quand le résultat ne sera pas celui annoncé?
    En plus, dans ce que tu as surligneur, il y a un magnifique faute, puisqu’elle indique qu’à 5°, l’iPhone s’éteint. c’est à -5° j’imagine.
    Cela dit, si ce que la personne du service technique lui a répondu est juste, les iPhone fonctionnent mal alors, parce que ni celui de Mme K, ni le mien, à -5°, ressenti -16° ne se sont éteints, ni celui de Bugraptor à -9 réels ne se sont éteints.
    C’est un scandale, il faut faire un procès au fabricant qui n’est pas foutu de faire des coupe-circuits corrects!

    J'aime

  13. Marrant… la situation, puisque ce que dit le technicien est visiblement faux.
    Soit le technicien lui a bien annoncé la chose et en ce cas, ce que je constate est le contraire de ce qu’il a dit, soit elle a compris ce qu’elle a bien voulu comprendre.
    Tout de même: écrire que l’écran des iPhone récents ne répond plus à 0°, c’est un comble après ce qu’on a pu constater dans les essais décrits dans l’article ou en commentaires par Bugraptor.

    J'aime

  14. ah les articles « putaclic » (désolé de l’expression)…. en ce moment il fait -12°C la nuit et -8 la journée chez moi, l’iphone se porte bien, c’est plutôt le bonhomme qui est malade 😉

    J'aime

  15. Soit encore le technicien est un nul, et elle rapporte les propos entendus. Il faudrait demander à l’ATS de vérifier la source …

    J'aime

  16. Oui, mais je ne vais pas le faire. Pas le temps.

    J'aime

  17. Cela mériterait toutefois de juste envoyer un lien sur ton article à l’adresse mail de ladite journaliste ou à la rédaction du Matin…

    J'aime

  18. iPhone chargé à bloc, balade d’une heure ce matin, l’iPhone dans la poche externe de mon manteau, j’ai fait 3 photos, mon iPhone 6S est à 99%

    J'aime

  19. Mail envoyé:

    Bonjour Madame,
    Juste ce lien dont je vous recommande la lecture: https://leblogducuk.ch/2018/02/26/fake-news-du-matin-non-votre-iphone-ne-va-pas-seteindre-parce-quil-fait-froid/comment-page-1/#comment-8298
    Si toutefois ce que pensent les lecteurs concernés de votre article vous intéresse.
    Un lecteur. (Qui signe bugraptor sur le blog en question).
    Meilleures salutations.

    J'aime

  20. Dans le genre fake news humoristique, l’histoire suivante courait en 1981, en France, alors que personne ne croyait que Mitterand appliquerait « le programme commun de gouvernement ».
    Afin de convaincre la presse, Mitterand les convoque, promettant de traverser la Seine à pied sec.
    Le lendemain, des centaines de journalistes assistent médusés à cet événement.
    Et le Figaro, journal d’opposition de l’époque:
    « Miterrand: le président ne sait même pas nager »

    J'aime

  21. Bugraptor, je m’en suis aussi chargé, ainsi qu’au rédacteur en chef, Grégoire Nappey.

    Aimé par 1 personne

  22. Pas un test scientifiquement mené, mais un retour d’expérience: journée de ski à Grimentz, température largement sous 0°C, iPhone 7 dans la poche intérieur de ma veste, essai d’appels 3x, savoir qu’à Grimentz le réseau Swisscom est très faible donc j’imagine que l’appareil est souvent en mode recherche, bref après quelques minutes d’essai d’utilisation, juste le temps d’apercevoir 1% de batterie restante et téléphone éteint dans la foulée, ceci vers 11h du matin alors qu’il était chargé de la nuit.
    Fin de journée, réallumage de l’iPhone, 80% de batterie restante. Donc oui, ce jour-là, dans ces conditions-là, j’ai perdu l’utilisation de mon téléphone…

    J'aime

  23. OK.
    Question que je me pose: n’est-on pas ici dans l’autre cas de figure, bien réel, lui, à savoir le problème de batterie « veillissantes » des iPhone 6 et 7?
    Ce problème, je l’avais rencontré avec un iPhone 6S, mais même en été.
    Je pose simplement la question.
    Cela n’enlève rien au fait que ce n’est pas normal.

    J'aime

  24. Et cela dit, ça m’intéresse d’avoir vos retours à vous sur vos expériences ces jours, pour autant que vous ne passiez pas vos journées à l’intérieur, bien évidemment!😀

    J'aime

  25. iPhone 4, iOS 7, chargé samedi après-midi à plein, et oublié dans la voiture au retour dans la nuit de samedi à dimanche…
    Je reprends ma voiture ce matin, avec l’iPhone 4 à l’intérieur… Il faisait -12 dedans…
    L’iPhone réagit bien, après près de 36 heures passé dans la froidure, avec encore près de 50% de la batterie 😉
    Même si la miss qui a écrit l’article a, sur le principe, raison, il ne faut pas forcément croire aveuglément ce qu’on nous dit/écrit 😀
    Au plaisir de vous relire.

    J'aime

  26. @Sky Roller : Tu as écrit: « il ne faut pas forcément croire aveuglément ce qu’on nous dit/écrit »

    Oui mais si on l’applique à ce que tu écris ici, du coup on entre dans un paradoxe insoluble… 😀

    Sinon plus sérieusement. Si vous skiez avec votre iPhone dans une poche intérieure et près du corps, je pense qu’il sera plus proche de vos 37 degrés que de la température extérieure. Il sera donc vraisemblablement plus proche de sa température max de fonctionnement que de sa température min… 😉

    J'aime

  27. Pour mon expérience personnelle, je pense clairement que c’est l’absence de réseau et le grand froid lors des essais de communication qui a « flingué » la batterie, mais qui ne l’a « flinguée » que virtuellement ai-je envie d’écrire, car lors de la remise en marche en fin de journée au chaud, il restait 80%. Ce qui n’empêche pas que si j’avais eu besoin de mon téléphone pour un cas d’urgence, je ne pouvais pas l’utiliser…

    J'aime

  28. Julien Pernet

    La semaine passée, j’ai filmé et photographié une descente aux flambeaux. iPhone X à la main pendant plus de 30 min de descente par -10°.
    Aucun problème sauf le flash qui ne fonctionnait plus ! Il est revenu après avoir réchauffé l’iPhone.

    J'aime

  29. Bien sûr, c’est ce qu’il faut faire.

    Mettre son matériel dans la poche intérieure.

    C’est la raison pour laquelle Jerome Krailiger, qui le portait à l’intérieur de la veste, n’a pas été touché par ce fichu bug de l’extinction de l’iPhone dont nous avons parlé sur ce blog et sur Cuk de l’époque, n’ayant pas grand chose à voir avec le froid.

    Cela dit, Madame K avait son iPhone 7 dans la poche EXTERIEURE de sa veste, sans avoir connu le moindre problème.

    Reste de toute façon l’autre argument de Mme Muller: l’écran serait inutilisable à 0°: c’est absolument faux. En tout cas selon toutes mes expériences.

    Et visiblement les vôtres.

    J'aime

  30. Merci Julien.

    Ça me fait penser que j’ai pas mal filmé ma fille par -7 avec un iPhone X, aucun problème (mais je n’ai pas testé le flash!😀)

    J'aime

  31. Il est bien écrit « dès que l’appareil atteint » et non pas « dès que la température extérieure est de ».

    Il faut donc prendre une mesure de la température de l’écran avec un thermomètre professionnel

    3,2,1 trollez !

    J'aime

  32. Je reviens déjà, j’ai finalement changé d’avis… 🙂
    Malgré tout le respect que j’ai pour François Cuneo et bugraptor ainsi que leurs explications, je trouve que l’article de Mme Muller est tout à fait de bonne foi.
    Mme Muller a écrit son article en se basant sur l’avis pris auprès du support service de Apple. Donc je comprends très bien la teneur de ses propos et qu’ils tiennent tout à fait la route.
    Dire que l’article c’est du n’importe quoi et du travail de sape, j’estime que c’est manquer de respect

    J'aime

  33. Tiens, un troll !

    Aimé par 1 personne

  34. @Noisequik,
    Pas du tout,
    On m’a dit qu’il fallait respecter ici, même quand on est pas d’accord avec quelqu’un qui fait du dénigrement de personnes et qui fait dans l’amalgame…

    J'aime

  35. @Noisequik: « Tiens, un troll ! »

    En même temps, tu l’as appelé… 😉

    Aimé par 1 personne

  36. François Cuneo m’a demandé de faire preuve de respect, j’aimerais bien que ce soit valable aussi pour Noisequik et bugraptor.
    J’ai toujours été correct ici sauf une seule fois sous le coup d’une grande émotion compréhensible et je m’en suis excusé auprès des personnes concernées.
    Je demande simplement de la réciprocité, merci.

    J'aime

  37. Et je précise que personne ne m’a « appelé », j’ai écrit mon commentaire avant que je lise celui de Noisequik qui parle de troll, regardez l’horaire des commentaires…
    Quand j’ai un commentaire à faire je n’ai pas besoin de « coach », je le fais parce que j’estime, en toute modestie, apporter quelque chose de positif à ce blog.

    J'aime

  38. Question: qu’est-ce qui a donné l’idée tout d’un coup à la journaliste que l’iPhone ne tenait pas au froid? Une expérience personnelle?
    Moi, je n’ai pas l’idée de téléphoner au service technique d’Apple pour lui demander ce genre de choses.
    Et Nowcomment4, que fais-tu du fait que je n’ai jamais vu un écran d’iPhone devenir inutilisable à 0°, et qu’elle semble en faire une généralité?
    Enfin, en général, je ne vais plus accepter que des gens comme toi, Nowcomment4, qui font un ramdam pour expliquer qu’ils font leur dernier commentaire sur ce site (je précise que j’ai coupé ton dernier commentaire vendredi après que tu as dit que celui d’avant était le dernier, va comprendre) reviennent l’article suivant.
    Ce cirque, j’ai laissé faire à l’époque de Cuk, c’est bon, maintenant, on assume.

    J'aime

  39. Je reste d’accord (au vu de mon expérience) avec la citation en haut à droite de l’article qui met en garde au sujet de pouvoir donner l’alerte ou non avec son téléphone dans des conditions de froid, mais rien à voir à mon sens avec la marque du téléphone.
    Je reste persuadé que c’est un problème de batterie, ayant expérimenté le même problème avec la batterie de mon appareil photo en haut altitude, batterie que j’ai mis au plus près du corps pour pouvoir faire 2 seules photos au sommet avant qu’elle ne rende l’âme.

    J'aime

  40. Pour revenir sur le fond du sujet. Tout ce que dit le service technique d’Apple (et la documentation dans les specs) c’est que la plage de température de fonctionnement garantie de l’iPhone 8 (et X) est de (0-35 degrés Celsius). Cela signifie simplement qu’entre ces deux températures, ils garantissent l’ensemble des fonctionnalités du smartphone.

    A titre de comparaison, j’ai cherché à trouver dans les specs Samsung l’intervalle de température pour lequel le fabricant garantit le bon fonctionnement de son Galaxy S8.
    Je n’ai pas trouvé, mais j’ai trouvé ceci: https://us.community.samsung.com/t5/Galaxy-S8-Questions-and-Answers/Cold-temperature/td-p/237684

    En d’autres termes, contrairement à Apple, Samsung ne donne pas d’intervalle de températures pour lequel il garantit le bon fonctionnement de son appareil. C’est donc un moins en terme d’engagement du fabricant, à mon sens.
    Pourtant l’auteure de l’article du matin insiste et insiste pour « basher » l’iPhone, come si il était le seul ou principal concerné… Déjà là il y a là malhonnêteté intellectuelle, à mon sens encore.

    J’ajoute que quand Apple dit qu’il garantit le fonctionnement de son téléphone jusqu’à 0 degré, cela ne signifie pas qu’il assure qu’il défaillira à -1 degré…

    Par ailleurs je n’ai trouvé nulle part de déclaration d’Apple quant à une auto-extinction volontaire du téléphone en dessous d’une certaine température déclenchée par l’OS. Ni une extinction de l’écran OLED. La journaliste ne fait que citer des organismes ou sites externes qui l’affirmeraient de manière plus ou moins floue et non confirmée. Par ailleurs, nos tests personnels ne confirment pas ces défaillances ou coupures de sécurité.

    François affirme que cet article n’est donc pas sérieux, et je partage son avis. Maintenant ce ne sont que nos deux avis. Tu es libre d’en avoir un autre. Ne pas être d’accord n’est pas un manque de respect.

    Je crois simplement que tu n’as pas bien encaissé la remarque de François à ton endroit lorsque tu as dépassé les bornes avec cette lectrice. Je pense aussi que tu es blessé dans ton amour propre et tu cherches maintenant la provocation en réaction. C’est juste mon avis et mon analyse.

    J'aime

  41. @bugraptor,

    « Je crois simplement que tu n’as pas bien encaissé la remarque de François à ton endroit lorsque tu as dépassé les bornes avec cette lectrice »

    Ce que je n’ai pas apprécié, c’est le fait de cette lectrice de dénigrer deux personnes qui ne le méritent absolument pas et d’en faire un amalgame.Sous le coup d’une forte émotion, J’ai réagi à tort avec excès à son commentaire. J’ai bien compris la remarque de François Cuneo. Je m’en suis excusé auprès de François Cuneo ainsi que auprès de la lectrice/commentatrice en expliquant les raisons de ma colère.

    « Je pense aussi que tu es blessé dans ton amour propre et tu cherches maintenant la provocation en réaction »

    Ce qui m’a blessé, c’est que malgré mes excuses et mes explications, la lectrice n’a même pas pris la peine de les accepter alors qu’elle aurait très bien pu le faire en même temps qu’elle acceptait celles de François. D’où ma décision, prise de manière irréfléchie, de ne plus commenter.
    Ce qui m’a fait revenir ce n’est pas pour provoquer, mais François m’a fait remarquer que ce qui est important ici c’est le respect. Et comme je suis attaché à ce principe et à d’autres, je voulais simplement et cordialement dire à François que cela doit être réciproque.
    Je répète que malgré cet épisode malheureux j’ai toujours cherché à être positif en commentant sur ce blog et j’espère que François (me) comprendra.
    Cordialement.

    J'aime

  42. Bon, on va parler d’autre chose si possible maintenant, merci.
    Revenons au sujet.
    Si vous le voulez bien.

    J'aime

  43. J’ai beaucoup apprécié votre article et partage tout à fait votre opinion. L’article du Matin est polémique et subjectif. Et le pire c’est qu’il est repris par d’autres « médias » en ligne. Un « ami » me l’a signalé, j’ai failli m’étrangler en le lisant. Ce genre d’information incomplète et polémique me sidère, et comme vous et quelques autres commentateurs, je me demande quelles âneries on me sert sur des sujets que je ne maîtrise pas. Comme quoi, de nos jours, il faut vraiment vérifier et re-vérifier toute information.

    Bref, au-delà du manque de qualité évident de l’article en question, et puisque vous avez demandé d’autres expériences sur le sujet, voici ma petite histoire:

    Cela fait dix ans que j’ai des iPhone. Franchement, à part une fois avec mon ancien 6S Plus, ils ont toujours très bien résisté au froid. J’ai souvent skié par températures fortement négatives, en haute montagne / glacier. Comme j’adore faire des photos je sors régulièrement mon iPhone pour en faire. La seule fois où j’ai eu un souci ce fut pendant une balade hivernale nocturne à raquettes, en forêt. Il faisait -8°C. Pendant la marche j’ai fait des photos çà et là. Au bout d’une heure de ce régime astreignant (froid + photo + flash parfois) le pauvre iPhone a rendu l’âme et s’est éteint. Je l’ai remis dans ma poche intérieure de doudoune et je l’ai oublié. Une fois la balade terminée, dans la voiture, l’iPhone s’est rallumé tout seul. La batterie n’était même pas vide. J’ai ensuite fait quelques recherces et suis tombée sur les articles du site d’Apple par rapport à la fourchette d’utilisation optimale de l’iPhone. Depuis, je fais un peu plus attention, c’est tout. Cela ne m’a pas empêchée de sortir mon iPhone X ce week-end pour encore faire des photos et il a très bien toléré le traitement (mais sans flash) :-).

    Voilà. Contente d’avoir retrouvé le monde de Cuk à travers votre blog. Au plaisir de vous relire.

    J'aime

  44. Bienvenue Marianne S. Merci de votre retour. Oui, le pire, c’est que ces articles sont repris souvent sans réflexion.

    J'aime

  45. Mon iPhone 5S ne résiste absolument pas au froid. La batterie tient bien autrement, mais dès qu’il fait froid il se coupe. Si ce n’était si pénible ce serait marrant, la batterie qui était à 1% avant de se couper (au froid) remonte à 60 ou 70% une fois l’appareil réchauffé. Ca semble aller bien (dans le froid) quand la batterie est à plus de 80%.

    J'aime

  46. @runmac: Merci pour l’article du Monde. Manifestement beaucoup plus sérieux et prudent dans ses conclusions et recommandations. Mais cela nous étonne-t-il ? On n’est manifestement pas dans la même gamme de journalisme…

    J'aime

  47. Sinon merci à Mme Anne-Charlotte Müller et à Monsieur Grégoire Nappey pour leurs non-réponses assourdissantes et révélatrices de l’intérêt qu’ils portent à leur lecteurs.

    J'aime

  48. J’ai eu le premier jour une réponse de Madame Müller. Elle m’a dit avoir demandé à Apple.
    Elle n’a pas répondu à mon deuxième mail qui demandait pourquoi elle avait eu l’idée d’appeler Apple et de lancer un article aussi sensationnaliste.

    J'aime

  49. Et oui, l’article du Monde est nettement meilleur.

    J'aime

  50. […] l’article sur l’iPhone qui ne supporterait pas le froid dont j’avais parlé ici, je me demande s’ils n’ont pas un petit quelque chose contre Apple, chez Tamedia, […]

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s