N’ayez plus jamais froid aux pieds en skiant

S’il y a un truc que je n’aime pas, c’est bien avoir froid au pied dans ces fichues chaussures de ski.

Et vous avouerez que ce sujet tombe rudement bien en cette semaine de froid sibérien.

Ça vous prend deux heures après les avoir enfilées, et plus moyen de se sentir bien ensuite, jusqu’à ce qu’on les ait enlevées.

Alors oui, je sais, cela signifie que la circulation du sang peut être ralentie pour je ne sais quelle raison, mais j’ai fait des tests chez un cardiologue, c’est tout bon, le problème n’est pas là.

Heureusement d’ailleurs, sinon cela signifierait que tous les gens qui ont froid aux pieds ont des problèmes cardiaques.

Je sais bien qu’à la moindre pause, que ce soit dans les bistrots ou dans les bennes de téléphériques ou télécabines, il faut desserrer toutes les boucles.

Je l’ai fait, cela n’a servi à rien.

Je sais aussi qu’il est importantissime de partir avec des chaussures qui ont passé la nuit dans l’appartement et pas au froid, dans la voiture. Que pendant le trajet dans ladite voiture, il faut qu’elles soient tempérées également.

J’ai loué des chaussures hyper modernes un week-end pour voir: exactement le même problème.

Cela fait quelques années que j’ai trouvé la solution, chez Therm-ic, LA solution à mes problèmes.

Il s’agit de deux petits chauffages, intégrant une batterie, que l’on accroche à la boucle du soulier de ski, et qui est relié à une petite résistance, qui donne juste la chaleur qu’il faut au pied.

IMG_0338.jpg

Cela nécessite un petit bricolage, que dans le cas précis, j’ai fait faire par mon magasin de sport.

IMG_0359.jpg
Le câble entre dans le chausson jusqu’à la résistance qui y est collée, sous ou sur les orteils. Bien évidemment, on ne sent ce câble à aucun endroit. Il ne gêne absolument pas.

Le premier modèle dont j’ai fait l’acquisition fonctionnait sur piles. Il fallait 4 piles AA pour chaque chaussure, sachant que le tout tenait une journée. Nous continuons à l’utiliser, Madame K, s’y étant mise. Mais bien évidemment avec des piles rechargeables de 2500 mAh minimum.

Il n’est pas très pratique, les piles étant trop serrées dans leur compartiment. Impossible de les déloger sans utiliser un couteau comme levier, ce qui n’est pas forcément la meilleure des choses pour les accumulateurs.

Donc le système intégrant les batteries, avec chargeur qui permet de recharger deux pièces en même temps est une bien meilleure solution.

Celui que je vous montre ne semble plus exister, mais est remplacé par des systèmes plus modernes.

Ou alors par un chausson chauffant qui peut s’intégrer dans la plupart des chaussures.

2018-02-25_14-51-12.png

Solution que je vais peut-être utiliser prochainement, mes chaussons d’origine devenant très fatigués.

En ce qui me concerne, en pratique, je commence la journée sur une température de 1 sur 3, histoire de ne pas commencer à avoir froid, et dès le début de l’après-midi, je pousse sur 2.

La chaleur est agréable, douce, si l’on évite de passer tout de suite à 3 sur 3 qui est vraiment très chaud et pourrait décharger un peu trop vite l’accumulateur.

Cela dit, j’ai vu que Thermic proposait des gants dans le même style.

 

2018-02-25_15-00-20

Il faudra que je me penche là-dessus la saison prochaine.

Parce que maintenant, vu que je n’ai plus froid au pied, j’ai froid aux mains.

 

 

21 Comments

  1. ysengrain

    Dans ma période moto, j’utilisais un système du même ordre pour les mains.Incomparable.

    J'aime

  2. Je suis impressionné qu’un système chauffant tienne toute une journée avec 4 piles rechargeables AA de 2500 mAh

    J'aime

  3. bugraptor

    Alors là tu m’intéresses.

    Je ne skie plus beaucoup, pour plusieurs raisons.

    1) Ma femme ne skie pas ou très peu en tant que débutante et de plus déteste ça.

    2) J’ai essayé de lui apprendre en même temps que les enfants, mais elles ont progressé bien plus vite qu’elle…

    3) Mes filles sont maintenant adultes et je ne vais tout de même pas aller skier tout seul !

    4) J’adore(ais) le ski et avais un bon niveau, mais les pistes ne sont plus ce qu’elles étaient. Les boulevards de carving ont remplacé les petits recs bosselés et pentus. Les remonte-pentes ont quadruplé leur débit. Résultat on attend moins dans les queues pour les emprunter mais il y a 4 fois plus de skieurs au m2 sur les pistes. Ajouté à cela que les gens font maintenant de grands virages en carving en occupant toute la piste et en skiant deux fois plus vite plutôt que de godiller serré de manière dynamique mais a vitesse modérée dans un bord de celle-ci, il faut maintenant un casque pour survivre aux grands risques de collisions des décérébrés maladroits non maîtres de leur vitesse qui skient à 60km/h comme si ils étaient tout seuls…

    5) Ca n’a jamais été un sport bon marché, mais là ça coûte un rein et je n’en ai que deux.

    6) Je commence à prendre de l’âge, j’ai pris du poids, et je n’ai plus le physique de mes 20 ans…

    Mais tout cela ce sont des détails, la vraie raison est la suivante:

    7) Aussi loin qu’il m’en souvienne, j’ai toujours eu terriblement mal aux pieds après 2h dans des chaussures de ski. Quel que soit leur prix, leur marque ou leur technologie. (Sur mesure, gonflable, moulée etc…) Et cela n’a fait qu’empirer avec l’âge.

    Tant et si bien que je n’y vais plus, au mieux, qu’une seule journée par année, obligatoirement en semaine (j’abhorre la foule du week-end, il est hors de question que je m’y immerge) en général avec les collègues lors d’une sortie de bureau annuelle à laquelle je ne me joins que par beau temps et enneigement obligatoirement exceptionnels. (Le ski dans le brouillard et/ou sur les cailloux ça allait à 18 ans mais je n’en veux plus).

    Résultat: on doit y aller en principe la semaine prochaine mais ça doit faire 3 ans que je n’ai plus skié.

    Donc, oui, a ski j’ai mal aux pieds et c’est parfois un supplice intolérable !

    J’ai tout essayé sauf le chauffage dont tu parles. Je n’ai jamais pensé que mon problème pût avoir pour origine le froid dans les orteils mais après tout c’est bien possible. C’est en tout cas lié à la circulation sanguine. Alors peut-être que le chauffage intégré peut résoudre le problème.

    Il faudra que j’essaie.

    J'aime

  4. Il est vrai que le système à piles (il y en a donc 8 en tout) montre des limites en fin de journée, ce qui n’est pas le cas du système à accumulateurs.

    J'aime

  5. Bugraptor, j’ai toujours un peu mal aux pieds, malgré le chauffage. La solution me semble être le chausson intégrant le chauffage.

    J'aime

  6. rmigneron

    Ah, le ski, sport que les riches pratiquent une semaine par année pour ensuite pratiquer les béquilles ou la canne pendant 3 semaines voire plus …

    J'aime

  7. Ce système peut-il fonctionner hors chaussures de ski, j’ai toujours froid aux pieds, je dors avec des chaussettes…. Ne me dites pas qu’il y a des bouillottes, cadeau prémonitoire lors de mon1° et unique mariage, j’aurais dû la garder…(;D

    J'aime

  8. La bouillotte oeuf corse

    J'aime

  9. Argh !… Je viens de me renseigner: CHF 359.- tout de même, les chaussons Therm-Ic !… Y’a comme un Hic…:)

    Surtout que je ne suis même pas certain que cela va régler mon problème de douleurs aux pieds…

    J'aime

  10. Un commentaire d’un de mes collègues de l’époque, qui signait sur Cuk Un collègue:

    Avec la batterie externe, on dirait un repris de justice qui purge sa peine à domicile. 😀

    Pour lutter contre les pieds gelés, il y a plusieurs trucs à savoir avant de passer à l’achat d’un tel chausson.

    1. Les gens ont tendance à serrer trop fort les deux boucles du bas de la chaussure (coup de pied et orteils), croyant avoir une meilleure tenue… faux, c’est les deux boucles du tibia qu’il faut serrer plus fort.
    2. Avec le nb de chaussures différentes sur le marché, il y a presque toujours une chaussure qui peut correspondre (Flex adapté au niveau du skieur, largeur au métatarse, volume de la boîte à orteils, volume du coup de pied). Remplacer la semelle intérieure d’origine par une semelle conformable réalisée chez un bootfiteur résout dans la majorité des cas le problème d’orteils gelés, car les points de pressions (sous la plante des pieds – zone de vascularisation importante du pied) sont supprimés.
    3. Chaussette de compression en mérinos type ski (indispensable pour une bonne irrigation des orteils).
    4. Maintenant, quasiment toutes les chaussures d’origine ont des chaussons thermo-formable, voire même la coque de la chaussure également. Il est indispensable de la faire, car on peut gagner quelques millimètres ici et là afin de donner un peu de liberté aux orteils ou autres parties du pied.
    4. Effectivement le chausson chauffant peut aider les gens qui ont les orteils gelés, mais uniquement si tous les points cités précédemment ont été réalisés. Inutile de penser que cela va résoudre le problème si la chaussure n’est pas adaptée aux pieds du skieur.

    En matière de matériel de sport, Un Collègue a toujours été de bon conseil pour moi.

    Faut dire que quand vous voyez le gaillard, vous comprenez pourquoi il s’y connaît.

    Merci donc!

    J'aime

  11. Intéressant, merci. Me manque plus que l’adresse du magasin de sport d' »un collègue« … 🙂

    J'aime

  12. Et un chausse-guillemets pour retourner les guillemets que WordPress s’obstine à placer à l’envers !

    J'aime

  13. J’ai demandé! François Sports à Bremblens (Vaud, Suisse).

    J'aime

  14. J’ai acheté un équipement complet de ski l’année passée et je ne le regrette pas. Quel plaisir de mettre les skis dans son coffre et partir sur les pistes de Verbier ou Villars !

    J’ai pu avoir tout le matos pour moins de 500 francs : c’est actuellement la meilleure période pour acheter avant que les magasins n’enlèvent les skis pour mettre les sports de printemps. 75% de rabais pas rare !

    Sinon, j’ai plutôt froid aux mains mais pas dans mes chaussures (Head). D’ailleurs un de mes gants a déjà un trou à la base du pouce, le fait d’avoir porté mes skis ? Un peu déçu, c’est le seul bémol.

    Avec le Passeport, le ski est devenu bien moins cher, même si je ne l’ai personnellement pas pris puisque Verbier n’en fait pas partie. Je m’en contente également d’une banane et d’un espresso plutôt que de l’assiette du skieur 😉

    D’ailleurs, si qqn veut une fois m’accompagner, c’est volontiers.

    J'aime

  15. François a écrit: « François Sports à Bremblens (Vaud, Suisse). »

    Cool, c’est justement là que j’ai appelé ce matin car revendeur Therm-Ic signalé sur le site de la marque. J’ai été conseillé par un certain Christophe. Très sympa et compétent.

    C’est noté !

    J'aime

  16. bugraptor
    2 mars 2018 à 11 11 27 03273

    Et un chausse-guillemets pour retourner les guillemets que WordPress s’obstine à placer à l’envers !

    Tiens donc, j’ai rencontré, au début de mon utilisation du mode d’emploi de François, un problème récurrent lorsque je voulais associer une adresse Internet à un mot d’un commentaire.
    Il y a notamment cette indication-là qui est donnée pour l’insertion de liens :

    titre
    Double-cliquez sur ADRESSE, et collez à la place l’adresse URL

    Par pure flemme, je l’avoue, je copiais tout bonnement la première ligne de l’expression ci-dessus, puis j’y collais le mot du commentaire à la place de titre, et l’adresse à laquelle ce mot devait renvoyer le lecteur à la place de ADRESSE.
    Et je dois dire que ça foirait chaque fois…

    Jusqu’au moment où, tout simplement, j’ai retapé, chaque fois, des guillemets qui rétablissaient un comportement normal.
    C’est ce que je fais maintenant chaque fois.

    J'aime

  17. Rectification pour ci-dessus.

    J'aime

  18. Jeune, quand je jouais au foot, notre entraineur nous disait de mettre de la moutarde quand on se plaignait d’avoir froid aux pieds. J’avais répété ça à mon père quand, lors d’un affouage en janvier, on était tous les deux gelés. N’ayant pas trouvé de moutarde bon marché à la maison, on avait pris de la moutarde en grain assez chère. Ohlala, le soir venu, ma mère avait un peu gueulé qu’on ait pris cette moutarde.
    Je ne me souviens plus de l’efficacité par contre.

    Je n’ai que très très rarement froid au ski, j’y vais souvent, de longues journées, et je skie assez fort, et souvent dans les noires pleines de bosses. Ca ça réchauffe !

    J'aime

  19. J’ai fait l’acquisition il y a quelques semaines des semelles chauffantes et connectées de l’entreprise française DIGITSOLE: https://www.digitsole.com/fr/warm-series-semelle-chauffante/. Pour €200.-, vous avez une paire de semelles chauffantes qui se mettent dans les chaussures de votre choix et qui sont contrôlées via Bluetooth grâce à une application mobile (iOS et Androïd). Vous pouvez choisir la température pour chaque semelle et suivre votre activité grâce au tracker intégré. Je ne regrette pas mon achat. Depuis que j’ai installé ces semelles dans mes chaussures de ski, je n’ai plus eu froid aux pieds. En terme d’autonomie, une charge tient 2-3 jours pour une température agréable (20-22 degrés), tracker d’activité désactivé (sans intérêt me concernant).

    J'aime

  20. ce genre de solution est utilisé en moto, mais également en plongée, et c’est fort agréable 🙂

    J'aime

  21. Sur les conseils de mon vendeur, j’ai de simples semelles de marche qui ont la courbure de mon pied ( env. 40 CHF). Le pied n’est plus écrasé et le sang circule mieux. Plus froid aux pieds !

    J'aime

Laisser un commentaire à propos de cet article

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s