Eh bien, un an déjà!

Le premier mars, c’était le dernier article de Cuk.ch, après 16 ans de bons et loyaux services.

Et le premier du Blog du Cuk.

Quelques chiffres

Depuis, avec l’article que vous lisez en ce moment, 276 billets ont été publiés sur ce blog, soit , si je retranche les 104 jours de week-ends à 365, un tout petit peu plus d’un par jour, 1,0574712644 pour être tout à fait précis, jours fériés et vacances compris.

Pour votre information, vous êtes en moyenne 700 visiteurs uniques (même si je sais bien que vous êtes comptabilisés deux fois si vous venez une fois visiter le blog depuis chez vous, et une autre fois si vous venez du travail). Tout cela hors week-ends puisque là, les visites diminuent de moitié ces deux jours.

En moyenne, week-end compris, 1200 pages sont lues en moyennes par jour, avec un record de 1400 pages en janvier.

Vous m’avez également fait un joli petit cadeau depuis deux ou trois jours puisque j’ai atteint le cap symbolique des 500 abonnés.

500 vrais abonnés, pas des abonnés comptabilisés en automatique par des amis de page Facebook, d’abord parce que je n’ai que… 14 amis sur Facebook sur lequel je ne vais jamais, et parce que la page liée est celle du Blog du Cuk qui n’en compte aucun.

Alors oui, ça me fait plaisir de rencontrer virtuellement tout ce monde au quotidien, même si très peu d’entre vous commentent régulièrement, ce qu’au final je comprends très bien.

Vous avez remarqué, je ne m’énerve même plus quand il y a moins de 5 commentaires, comme mardi.

Cela dit, plus de 6’800 commentaires tout de même, ce n’est pas rien n’est-ce pas?

Je constate d’ailleurs que vous appréciez toujours les articles en rapport avec Apple, la photo, ou les tests de produits divers, le record ayant été celui de Canon EOS 6D Mark 2, suivi d’assez près par celui à propos du Lectron, qui lui est quasiment en tête du nombre de commentaires, battu de peu par celui à propos d’Aquama.

Tiens, deux produits en provenance d’Aubonne! Il faut que je fasse un article sur leur boulangerie Stalder, qui fait un pain absolument unique!

Par contre, vous êtes un peu moins assidus (une centaine de lecteurs en moins) à tous les articles «?culturels?» relatant des écoutes, des concerts, ou des lectures. Et alors là, bonjour la chute de commentaires!

Je continuerai malgré tout, c’est l’essence d’un blog de parler de ces choses-là.

Des regrets?

Un peut-être, le fait d’avoir perdu complètement contact avec un certain nombre de rédacteurs ou de commentateurs parfois historiques d’alors.

Visiblement, certains me tiennent rigueur d’avoir arrêté Cuk.ch et je trouve ça un peu triste.

Je parlais à l’époque de fatigue pour arrêter Cuk.ch, alors que je suis reparti pour quelque chose qui peut sembler bien plus astreignant ce qui a été compris, j’imagine, comme une sorte de trahison pour certains.

Pour être tout à fait franc et transparent, je me rends compte depuis des mois que c’était la gestion de groupe qui était fatigante pour moi.

Le planning à créer, vérifier qu’il n’y avait pas d’oubli d’article à paraître, boucher les trous annoncés parfois un jour à l’avance, bref, organiser tout cela, assumer certaines prises de position qui n’étaient pas forcément les miennes, ce que je faisais facilement, mais parfois avec plus de difficultés, gardant bien au chaud tout ça pour moi, eh bien pour moi c’était devenu pénible.

Et puis, me sentir redevable, pendant toutes ces années, sans ne pouvoir offrir autre chose qu’un lectorat de 5’000 personnes au quotidien. Il faut dire qu’à l’époque, je ne me rendais pas compte de la chance que c’était. Dans ma tête, 5’000 lecteurs, c’était normal, ce d’autant plus que nous en avions encore bien plus quelques années auparavant.

Se sentir redevable, c’est terrible à dire, c’est lourd pour quelqu’un qui a été éduqué dans une culture ambiante protestante.

Tout cela, c’est fini maintenant.

Certes, j’ai fini très vite (je crois qu’il n’y a eu qu’un jour sans rien la première semaine, puis ce n’est plus jamais arrivé) par m’astreindre à l’écriture d’un article par jour.

C’est lourd aussi, mais je me sens beaucoup plus libre et plus léger et au final plus heureux, même si le lectorat a été divisé par 7 par rapport à Cuk.ch.

J’ai aussi entendu quelques fois la critique de proposer un blog moins riche que ce qu’était Cuk.ch.

Je réponds toujours que c’est encore heureux.

Nous étions plus de 20 sur Cuk, et là je suis tout seul. Qu’est-ce que je serais fort si je pouvais faire mieux que 20 personnes à moi tout seul!

Et la suite?

La suite ne devrait pas trop changer.

Certes, des tests d’appareils de photo, vous ne devriez pas en lire trop souvent puisque j’ai décidé de garder mon matériel et de ne plus changer de marque (à moins que…).

Des produits Audio?

Mais pourquoi voudriez-vous que je change une équipe qui gagne? Ce qui pourrait arriver (mais rien n’est annoncé), c’est que Cambridge Audio sorte un nouveau lecteur de CD et DAC qui serait encore mieux que l’actuel, allez savoir?

Mais je ne changerai pas cette prochaine année d’ampli (trop bon le Lectron JH32) ou d’enceintes (trop formidables, les Jean Maurer).

Et comme je n’écrirai jamais un article à propos d’un produit sur les bases d’un communiqué de presse, sans l’avoir testé longuement… Il ne me reste que ce que j’utilise au quotidien.

Mais il y aura certainement des tests de produits Apple, ou autres, dont je ferai part ici.

Je continuerai à parler des événements culturels dont j’aurai profité en tant que public, je continuerai à tester de logiciels.

Et je continuerai à vous parler de ce qui se passe dans ma tête, même si ma maman trouve que c’est un peu prétentieux.

Cela dit, je constate que j’ai besoin de plus de sommeil que ce que pensais, la fatigue se faisant tout de même ressentir (avec l’âge? Grrrr…).

Je suis déjà passé dans mes objectifs AutoSleep (testé ici) de 6 h de sommeil par nuit (que je n’atteignais pratiquement jamais) à 6 h 30 par nuit, que je m’efforce de respecter, et compte passer tranquillement à 7 h par nuit.

Je ne vais donc pas paniquer si quelques jours sans article, plus ou moins nombreux, surviennent ces prochains mois.

Et des merci

Les mercis sont tout simples, ils vous sont dédiés, à vous, lectrices et lecteurs, qui m’avez fait le cadeau de me suivre rarement, un peu, beaucoup, tous les jours, pendant toute cette année.

Merci aux commentateurs, qu’ils soient réguliers ou non.

Je retrouve sur le Blog du Cuk la même qualité que ce qui était proposé que Cuk.ch, et ça, voyez-vous, ce n’est pas rien.

Et merci à Madame K, qui me laisse la liberté de tenir ce site, et qui accepte avec plus ou moins de fatalisme que je la cite régulièrement sur ces pages.

À bientôt pour la suite!