La 5e de Beethoven en luge

Juste avant d’aller me coucher ce 25 décembre, voilà que je reçois cette petite animation qui a pris tout de même 3 mois de travail à son auteur.

Je trouve ça génial, musical et incroyablement poétique…

Observez la dynamique de l’animation, notamment dans les rebondis.

Oui, celui qui a fait cette animation (Doodle Chaos?) a tout compris de la musique.

Prenez 4 minutes de votre temps, et admirez.

Moi, je trouve ça tout simplement dingue…

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pierre
Pierre
il y a 3 années

Alors la ! Énorme !

DomPython
DomPython
il y a 3 années

Je connaissais, mais c’est toujours un régal. Ce qui m’impressionne le plus, c’est qu’à aucun moment je n’ai la sensation que les lois de la gravité sont contrariées. Ça n’est pas le déplacement des personnages et objets qui sont animés, c’est le terrain, en fonction de lois physiques parfaitement cohérentes. Bon. Je ne suis pas physicien, mais c’est en tout cas bien mon impression.

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

Magnifique d’intelligence de l’intégration-fusion de la musique et du mouvement. Ça parait tellement évident. Ébouriffant de justesse

runmac
runmac
il y a 3 années

…. et à la fin, je me suis levé et j’ai applaudi !

Ange
Ange
il y a 3 années

Superbe ! J’adore ces “petites” pépites ! Merci.

Tilékol
Tilékol
il y a 3 années

J’avais l’impression de voir François, sur sa trottinette, en train de rouler dans les rues de Genève avec ses Airpods dans les oreilles. (Prise de vue depuis un drone, bien entendu)Attention à la chute ! – pardon : au final :-)A propos de final : bonne fin d’année à tous !

Caplan
Caplan
il y a 3 années

Magnifique! Quelle virtuosité!Mais vous pouvez vous y mettre aussi surhttps://www.linerider.com/Commencez votre piste sous la petite luge et déplacez ensuite le terrain avec 2 doigts pour continuer la piste encore et encore. Et vous verrez que synchroniser ça avec de la musique, c’est du pur délire!

Yves BACHELET
Yves BACHELET
il y a 3 années

C’est absolument merveilleux : ligne simple et épurée, mouvement synchrone avec la musique. La perfection.Par contre, il doit avoir un boulot énorme derrière cette animation.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

C’est exactement ça, superbement juste.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

3 mois, oui. Ça ne m’étonne pas.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Ah oui, merci! Je ne savais pas. C’est excellent! Bon, le gars a mis trois mois avec cet outil pour faire cette petite perle. Bravo à lui!

Ritchie
Ritchie
il y a 3 années

Totalement génial, et on en profite pour apprendre un chouia de solfège au passage.ça fait un moment que je les ai vu, j’suppose que vous en avez profité pour regarder les autres …Grieg : In the Hall of the Mountain King –> 

Tchaikovsky : Dance of the Sugar Plum Fairy –> 

(écoutez bien la clarinette et la clarinette basse (au début), déformation de clarinettiste) — un peu de circonstance, on l’entend souvent celle-ci pendant les fêtes …++R.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Je n’en sais rien, mais c’est magique!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Je dois être immensément moins esthétique même vu d’un drone!?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 3 années

Oué mais ça sert à quoi ?????

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Cette fois, tu es d’accord, tu sors !??

wrontien
wrontien
il y a 3 années

Vraiment excellent!Ca m’a rappelé la réinterprétation de cette symphonie par les 4 barbus, qui est aussi excellente mais dans un autre registre.Lien: 

zzzbtz
zzzbtz
il y a 3 années

Magnifique. Merci pour ce partage.

Bernard Chabloz
Bernard Chabloz
il y a 3 années

Merci pour ce moment… Étonnante réalisation graphique synchronisée, bravo!Quant à la “compréhension de la musique” (qui reste à “définir”), je suis moins convaincu, en particulier par la modélisation de l’urgence, du caractère “motorique” qu’emballent les strettes rythmiques omniprésentes: difficile de représenter, dans ce registre graphique, les variations de densité, ce resserrement inexorable qui tend l’ensemble du mouvement (même sans le développement, comme c’est le cas ici). Cette luge, ces luges semblent subir “localement” les secousses beethoveniennes, donnant à voir la légèreté (que je trouve plutôt humoristique) des fétus dans le maestrom bien davantage que le maelstrom lui-même.Un moment magique pour moi: la suspension de la phrase de hautbois dans la réexposition (adagio, mes. 268), avec le basculement vers la marche arrière, géniale trouvaille!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Sympa, merci!?Techniquement, c’est très bien fait.

20
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x