My Songs, Sting revisité par lui-même, ça fait du bien!

J’adore Sting, de l’époque de Police, bien sûr, mais aussi de sa période solo, c’est-à-dire dès 1986. Je ne dois pas être le seul, j’imagine, je me souviens d’ailleurs d’un très chouette article de notre regrettée Anne Cuneo à l’époque sur Cuk.ch qui racontait l’enregistrement du disque de Sting chantant du John Dowland (né en 1563, mort en 1626) chez Deutsche Grammophon, comme quoi, Sting est capable d’oser des choses pour le moins étonnantes, avec succès d’ailleurs.

J’ai eu l’occasion rare de le voir à Paleo en 2015, concert mémorable d’ailleurs, sous la pluie qui n’avait réussi ni à faire fuir le public ni à émousser notre plaisir.

Alors quand j’ai vu que cet artiste venait de sortir un disque reprenant ses plus grands succès, j’ai eu un peu peur pensant à un énième album de reprises.

2019-05-24_13-38-47.png

Et pourtant… Sting l’explique lui-même: ces chansons ne sont pas momifiées, elles sont là pour évoluer et il revendique le droit de le faire.

Sa voix, dit-il, s’est bonifiée, est plus large, plus forte, plus intense, les instruments de musique évoluent, les prises de son sont différentes qu’elle l’étaient par le passé même récent, il n’y a pas de raison qu’il ne réenregistre pas ce qui lui plaît toujours autant, ce d’autant plus qu’il dit progresser à chaque nouvelle interprétation.

Le disque, My Songs reprend 14 morceaux enregistrés en studio et 5 en public dont Fragile, tout doux, absolument magnifique, le reste étant résolument rock (avec une ou deux consonances reggae parfois, voire même un petit disco osé sur If you love somebody, set them free), mais sans jamais trahir les versions originales.

Cela reste du Police, du Sting, avec un son de guitare si caractéristique, une voix reconnaissable malgré le grain et l’ouverture qu’elle a pris avec les années.

Oui, il y a vraiment des artistes qui se bonifient avec l’âge, et Sting est l’un d’eux.

Et puis, il y a ce plaisir de réécouter tous ces morceaux mis à jour avec goût qui nous permettent en plus de nous rappeler quel sens de la mélodie il a, ce musicien!

1 heure 18 et 8 secondes de bonheur!

Et maintenant, on attend l’album suivant, avec de nouvelles chansons que Sting dit composer toujours avec autant de passion.

On se réjouit!

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Bioteau Gérard
Bioteau Gérard
il y a 3 années

Ma préférée Englishman in New York

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 3 années

Gigantesque escroquerie intellectuelle. Heureusement qu’avec l’abonnement streaming on ne paume plus 20€ . Je suis fan de Sting. Je l’ai vu en concert environ 17 fois. Y compris avec Police. Ici c’est du foutage de gueule . Pitoyable. Indigne d’un tel artiste.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Je me suis fait avoir par l’escroquerie alors il faut croire…?

zzzbtz
zzzbtz
il y a 3 années

Moi, J’adore.Ce n’est pas la première fois que Sting revisite ses chansons:https://youtu.be/wO52UqeCzYk

chrysfilou
chrysfilou
il y a 3 années

C’est la chanson Englishmann in New york qui m’a fait commencé le sax. Je regrette pas. Bon je fais pas aussi bien que Branford Marshallis,  masi on se débrouille

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 3 années

Je ne suis pas un grand fan de Sting et je ne l’ai pas vu 17 fois (une fois quand même, il y a bien longtemps, à Bruxelles). Bon, voila, j’aime bien sans plus… Ce nouvel album, je ne l’apprécie pas tellement. Je le trouve, comment dire, “sur-produit” : les chansons et la voix de Sting s’étiolent pas mal dans les nappes de synthé, les basses surjouées, un mixage privilégiant trop les instruments par rapport à la voix (et cela même dans les prises en public qui ont sans doute été remixées).Je préfère le Sting de cette session tournée par Arte au Château d’Hérouville. Même si Pro Tools difuse à l”occasion quelques instruments en conserve :5ce9567ca94fbb7f2f8abdf5.jpgD’ailleurs cette série de sessions proposée par Arte est très recommandable. J’espère qu’une de ces stupides questions de droits n’empêcheront pas leur visionnage pour vous.Comme indiqué dans l’intro de l’émission, ce Chateau dHérouville a été monté et a appartenu à Michel Magne et l’histoire s’est mal terminée…Évidemment, comme cela a déjà souvent été dit ici, tous les goûts étant dans la nature, ceci n’est que mon humble avis. Si tout le monde avait les mêmes goûts, qu’est-ce qu’on s’emschtrouferait…En ce moment j’écoute et j’aime bien : 5ce956ed8f53845ed90f0854.jpg(Trouvable, je pense, sur toutes les plates-formes)

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Magnifique, oui.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Oui, je sais, il adore ça.C’est d’ailleurs aussi un grand avantage d’aller voir les groupes en Live.Quand ce n’est pas Pink Floyd évidemment… qui nous refait l’album note pout note.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Comme quoi, on dit qu’une chanson peut changer le monde, elle a changé ta vie en tout cas!?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Hello!Je te rassure, on peut voir les sessions ici en Suisse. Merci pour le lien.Quant à l’album, Sting s’est fait plaisir, il l’explique bien, on peut aimer ou pas, je suis d’accord bien évidemment, mais je ne vois pas en quoi on peut parler d’arnaque comme le fait Renaud, même si je respecte sa position.Les arrangements sont bien là, différents de ceux que l’on connaît, la prise de son est intéressante.Je peux te dire que chez moi, ça sort super bien, d’ailleurs, je suis en train de l’écouter… disons… à volume intéressant. L’avantage de ne pas avoir de voisins.Aaah, l’entrée de Every Breath You Take, quelle pureté dans le son justement! J’adore.

Ange
Ange
il y a 3 années

Moi aussi. J’ai écouté d’une oreille distraite cette après-midi et j’ai assez aimé ! Pourtant je n’aime que moyennement en général les re-orchestrations !

Sirrensis
Sirrensis
il y a 3 années

Merci Daniel pour ce lien vers Arte. J’ai passé une belle fin de journée à écouter les trois concerts de Sting et Shaggy, Melody Garbot et Gregory Porter.

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

“je me souviens d’ailleurs d’un très chouette article de notre regrettée Anne Cuneo à l’époque sur Cuk.ch qui racontait l’enregistrement du disque de Sting chantant du John Dowland (né en 1563, mort en 1626)”Quelle chamaillerie j’avais eue avec Anne à qui je disais que Sting ne “dégustait” pas les mots des poèmes de Dowland comme les canons de la poésie anglaise l’exigent.Bien sûr, elle m’augmentait pied à pied.

nnibook
il y a 3 années

en complément à ma réponse, un article, en anglais, avec lequel je suis assez d’accord: http://www.superdeluxeedition.com/reviews/review-sting-my-songs/

nnibook
il y a 3 années

La lecture de ce billet a éveillé ma curiosité. Cela fait des années que je ne supporte plus Sting. J’adore The Police et ses albums solo jusqu’à la moitié des années ’90. Depuis il a tendance à passer à une musique trop sirupeuse pour mon gout. Les mots de François m’ont convaincu à aller écouter ce nouveau disque sur Spotify en me disant que s’il était bien j’aurais pu acheter de nouveau un disque de Sting après plus de 20 ans…Mais à l^écoute, quelle grande déception… Certains morceaux je n’ai pas pu les écouter jusqu’à la fin… (les premiers du disque).Ensuite à l’écoute de So Lonely cette phrase citée par François me revient à la tête. «?Sa voix, dit-il, s’est bonifiée, est plus large, plus forte, plus intense…?» et je me dis que c’est une blague… car sur ce morceau, j’ai l’impression d’écouter la version 45 tours mais à 33 tours?!Bref, je vais oublier bientôt ce disque et continuerai à écouter les anciens toujours avec grand plaisir.

Lothera
Lothera
il y a 3 années

Merci pour la découverte , un plaisir cet album

16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x