Non, les mises à jour des appareils Sony ne sont pas cauchemardesques

L’autre jour, Ysengrain, un lecteur commentateur et ami fidèle m’envoyait un lien vers cet article de Fstoppers, montrant à quel point les mises à jour de firmware d’appareils de photo Sony étaient compliquées.

Je lui ai répondu un peu vite: « c’est tellement vrai, j’ai d’ailleurs écrit un article là-dessus ».

Il se trouve qu’un site francophone qui parle de Mac et de photo a repris l’article de Fstoppers il y a quelques jours pour bien montrer que Sony était mauvais dans ce domaine également.

Je n’aurais pas relevé la chose si je n’avais pas été cité dans les commentaires du site qui s’occupe de Mac et de photo, pas celui de Fstoppers, commentaires tout à fait justifiés par ailleurs expliquant que dans l’article lié plus haut, même moi, qui suis plutôt un utilisateur satisfait de la marque, j’avais écrit que c’était monstrueusement compliqué de faire une mise à jour sur un Sony A7.

Oui, c’est vrai, lors du passage à la version 2 du firmware sur le A7 RIII, j’ai souffert et rien n’a été simple. Je l’ai donc écrit ici.

Or, depuis que j’ai répondu à Ysengrain, j’ai réfléchi.

Nom d’une pipe, j’ai bien dû effectuer 4 ou 5 mises à jour, voire plus, et je n’ai plus jamais eu le moindre problème.

Pourquoi?

Parce que j’ai maintenant compris ce que j’avais découvert et expliqué dans l’article et qui reste d’ailleurs impardonnable chez Sony: le fichier téléchargé donne ceci une fois ouvert…

2018-10-22_18-37-15-1.jpg

… que bien évidemment, on double-clique sur UpdateSettingTool pour lancer la mise à jour et que, manque de bol, ça ne fonctionne pas.

Qu’il faut en fait ouvrir le dossier Resources et cliquer sur « SystemSoftwareUpdater » pour que le processus se lance.

2018-10-26_08-37-56.jpg

 

Et une fois lancé, tout se passe sans le moindre souci.

En fait, si j’avais compris cela (mais comment peut-on deviner, je vous le demande?), la première partie de mon article d’alors n’aurait pas eu lieu d’être (la deuxième, sur le cashback tellement pénible, je n’en retire pas un mot).

En effet, je n’aurais pas eu besoin de chercher un autre Mac pour voir si le mien que je venais de passer sous Mojave était responsable, je n’aurais pas changé de câble, je n’aurais pas… dû tout essayer alors que ce n’était pas nécessaire.

Bref, il est inadmissible que ce problème d’icône que l’on voit à l’ouverture de dossier et qui est censée lancer la mise à jour ne débouche sur rien. Que ce problème n’ait pas été corrigé est impardonnable pour une grande marque d’électronique et de photo, nous sommes bien d’accord.

Mais une fois qu’on a compris cela, la mise à jour d’un appareil Sony est désormais aussi simple et facile que celle d’un Canon ou d’un Nikon.

Voire peut-être même plus.

En effet, sur Sony,

  • on télécharge la mise à jour sur le site de Sony (non, il n’y a absolument pas besoin de créer un compte, c’est même très facile de le faire sans)
  • on doit relier le Mac à l’appareil pour Sony avec un câble (j’utilise un câble Apple, le câble Sony n’est pas du tout nécessaire)
  • on lance la mise à jour de l’appareil depuis le Mac, on suit les deux ou trois étapes bien expliquées en cliquant sur Continuer (il faut juste allumer l’appareil quand on nous le demande)
  • on attend que les choses se passent et quand c’est fini, on éteint l’appareil et on enlève le câble.

Chez Canon et Nikon

  • on télécharge la mise à jour sur le site du fabricant
  • on sort la carte mémoire de l’appareil que l’on a formatée préalablement pour plus de tranquillité (pas obligatoire)
  • on sort son lecteur de carte que l’on branche au Mac
  • on glisse la carte dedans
  • on copie le firmware dessus à la racine de la carte
  • on sort la carte du lecteur, on la glisse dans l’appareil après avoir débranché le lecteur de câble
  • on met la carte dans l’appareil de photo
  • on va dans le menu Configuration
  • on trouve la commande des mises à jour
  • on lance la mise à jour.

3 pages bien pleines pour la mise à jour du Canon EOS 5D Mark IV tout de même!

Alors, au final, quand on compare et lorsqu’on connaît l’astuce du fichier à double-cliquer sur Mac (je crois qu’il n’y a pas de problème sur Windows) qui est caché dans le dossier « Resources » chez Sony (je répète, comment peuvent-ils laisser un truc pareil sur plusieurs versions de mise à jour de Firmware, ça me dépasse alors qu’il serait si simple de corriger la chose et de la rendre limpide!), eh bien je trouve que l’on est bien mieux guidé sur Sony que sur les deux autres marques.

De toute manière, une mise à jour firmware se fait dans le calme ou ne se fait pas. Que ce soit sur Mac, sur PC, sur iOS, et tout appareil électronique qui permet la chose.

De toute manière, je serai toujours inquiet, que ce soit sur Canon, sur Nikon, sur Sony ou sur toute autre marque.

Mais non, je l’affirme, une mise à jour sur Sony n’est pas cauchemardesque  ou alors pas plus qu’elle ne l’est chez les autres, pour ceux qui n’y connaissent rien en informatique.

Je parle en connaissance de cause, j’ai fait de nombreuses mises à jour de firmware sur toutes les marques d’appareils, Sony, Leica, Olympus, Fuji, Canon et Nikon.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

24 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

En photographie, les mises à jour apportent vraiment un plus aux appareils.La V 3 chez Sony, sur le A7R III avec le suivi de l’oeil (et accessoirement la reconnaissance de l’oeil des animaux) est très chouette.Quant au fait que j’ai écrit un article mentionnant un autre site francophone (que je n’ai pas nommé!), je ne l’aurais pas fait si je n’avais pas été cité en commentaires 2 fois au moins dans ce dernier.?

Cédric
Cédric
il y a 3 années

Attention François …..Votre meilleur ennemi ne va pas encore être contentNe peux juger, alterne que entre Nikon et Canon.Mais ayant des pommes depuis des années, j’ai plusieurs fois hésité  a faire des mises a jour: Pourquoi en faire une quand tout fonctionne bien !

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Comme quoi, c’est possible de faire encore bien mieux.Alors bravo Fuji!Merci de ce renseignement, je n’ai plus pratiqué de mise à jour chez eux depuis mon X-Pro 1 dont j’avais évoqué les problèmes ici, sur cuk.ch.

Christophe Desbois
Christophe Desbois
il y a 3 années

Chez Fuji, c’est devenu encore plus simple. J’ai fait les dernières mises à jour de mon XT3 depuis l’apli “Fuji Remote” sur IOS. Plus besoin de brancher quoi que ce soit. Tout se passe facilement en quelques minutes.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Oui, mais c’est de l’APSC… Ce qui me tenterait plutôt chez Fuji, c’est leur moyen format…

Christophe Desbois
Christophe Desbois
il y a 3 années

Dorénavant, la mise à jour se télécharge sur l’iPhone ou l’iPad, est injectée dans l’appareil en WiFi et se fait automatiquement ensuite. Depuis le X-Pro1, quelques progrès ont été effectués ?, et de nouveaux objectifs extrêmement qualitatifs sont sortis. Sur le X-T3, l’autofocus est devenu un foudre de guerre. J’ai basculé chez Fuji il y a 2 ans (ancien Minolta et Sony) et je suis extrêmement satisfait. Pour moi, c’est le compromis idéal entre qualité des photos, poids des fichiers et encombrement et poids du matériel.

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

Je me demande si la fenêtre 5cf0fcad7685dba43271ce3d.jpg n’est pas une adaptation “à l’arrache” de la version Windows. Je ne peux pas tester.Il est vrai qu’une fois qu’on a compris, qu’il suffit d’ouvrir le dossier et de cliquer sur SystemsoftwareUpdater, tout devient simple.

Christophe Desbois
Christophe Desbois
il y a 3 années

Effectivement, je me verrais bien faire du paysage en Écosse avec le nouveau GFX100 et ses 102MP. Mais autre budget, autre poids, encombrement et taille de fichier. Au quotidien, l’APSC me suffit bien.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Je ne pense pas que c’est ça.C’est tout de même un peu plus compliqué de passer de Windows à Mac et inversément des applications.Je ne sais pas si quelqu’un teste ce genre de choses chez Sony… Dommage.

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 3 années

Je n’ai toujours pas deviné de quel site il pouvait s’agir 🙂

Jan Karol
Jan Karol
il y a 3 années

Moi non plus je ne vois pas. Il ne peut tout de même pas s’agir du monomaniaque avec un bouc accro aux appareils photo reflex japonais avec des objectifs blancs qui sévit sur internet?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Des objectifs blancs? Des Sony? Je te fais remarquer qu’ils sont blancs aussi, les gros et onéreux!?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

C’est clair, je suis bien d’accord.

Mathieu Fay
il y a 3 années

Et, oui c’est moi qui avait écrit le commentaire sur le site M&P. Je pensais que ca allait dans le sens de ton message. J’ai posté un correctif ce matin.Par contre sur le principe de la mise à jour par logiciel. Peut importe qu’elle soit simple ou non (la décomposition des actions peut révéler tout et son contraire, par exemple, le lecteur de carte SD est en permanence sur mon micro : donc 2 étapes en moins).Ce qui me gène vraiment c’est de passer par un logiciel qui va piloter l’appareil photo. Ca oblige à installer un logiciel, à ce qu’il soit compatible avec le système et l’appareil photo… Bref, je n’aime pas. Le fait de mettre un firmware sur une carte SD et de l’installer via l’appareil photo me parait bien plus simple techniquement et me rend indépendant d’un logiciel, donc obligatoirement moins risqué (Un chat qui débranche la prise USB pendant la mise à jour par exemple, une coupure de courant surprise, un plantage windows (si, ça ne plante pas sur Mac), …  🙂 ).Donc, pour moi, la mise à jour par carte SD est plus fiable.Sinon, pour info, via l’application EOS Utility, on peut mettre à jour le firmware en passant par un logiciel. Donc comme sur Sony… Beuark, je ne le ferai pas. Bon, avec tout ça, je viens de voir qu’il me manque une mise à jour firmware de 2014 sur un appareil…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Bonjour Mathieu,Pas de problème pour le commentaire, vous aviez raison, j’allais dans le sens dans mon premier article de dire que c’était plus compliqué sur Sony. Mais c’était dû à un bug. Si on le contourne (et c’est très simple, il suffit juste de savoir comment faire.Nous, sur Mac, ça fait des plombes qu’on n’a plus de lecteur SD intégré, ce qui est bien malheureux d’ailleurs. Donc les étapes ne sont pas supprimées.Cela dit, le point sur lequel vous avez parfaitement raison, c’est que les mises à jour sur carte SD sont plus sûres, même si je n’ai jamais planté une mise à jour câblée.Et oui, vous avez raison, il y a bien la possibilité de faire la mise à jour avec EOS Utility. Mais vous avez remarqué? J’ai bien dit que le mode d’emploi pour faire la mise à jour avec carte prenait 3 pages complètes de PDF. Or, le PDF complet fait 8 pages. Les 5 autres pages, c’est pour la mise à jour avec EOS Utility, c’est dire si c’est simple!:-)Bref, merci d’être venu ici donner votre point de vue.

Tilékol
Tilékol
il y a 3 années

C’est un gars qui tire au Canon sur tous ceux qui osent avoir l’outrecuidance de penser qu’il existe plusieurs fabricants d’appareils photo et que certains ne sont pas mauvais du tout.

Gilles
Gilles
il y a 3 années

Je me suis aussi fendu d’un commentaire sur le blog en question, pour manifester mon étonnement (teinté d’agacement) quant à cet avis tranché sur Sony en général, et la màj du firmware en particulier.Je n’ai eu aucune difficulté à mettre à jour mon A-7RIII, en tout pas plus que sur mes ex-Canon.Il suffit de lire les instructions, dans lesquelles figure aussi l’astuce de l’exécutable à aller chercher citée par François.Le principe est très simple : il suffit de lire et de suivre la doc, ce dont beaucoup de photographes, dont la tendance à l’égo est tel qu’ils s’estiment au-dessus du fait de lire une notice (ça fait tellement amateur), ne font pas.Je suis un ancien mécanicien avion. Quelle que soit la tâche, même si on la connaît par cœur, la règle consiste à suivre les instructions à la lettre et sans sauter d’étape, bien sûr. Simple question de discipline personnelle et, surtout, de bon sens.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

De toute manière, puisque certains ont reconnu le site, j’ai découvert que son auteur, dans les commentaires de l’article sur lequel je donne un retour ici, donc sur les mises à jour cauchemardesques des appareils Sony, défend à plusieurs reprises les fake news, les trouve même salutaires pour Internet et pour la société tout entière, parce qu’elles metten le doute (tu parles!) dans l’esprit des gens.Elle les rendrait même intelligents.Vous savez quoi, mais vive les Fake News alors!?Heu… au cas où, si on tire du contexte, c’est de l’ironie, hein!?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Même après dix ans sur le même appareil, les mécanos suivent la check-list? Impressionnant.Je pense que l’astuce de l’exécutable à aller chercher dans le dossier Resources est nouvellement ajoutée. J’avais, lors de la rédaction de mon premier article, scrupuleusement suivi cette notice, et plutôt deux fois qu’une, c’est pour ça que je l’ai trouvée sur un forum.Cela dit, il faudrait qu’on m’explique pourquoi ils n’enlèvent simplement pas l’icône à côté du dossier Resources, qui ne sert à rien. Juste ça, ça suffirait à tout rendre limpide.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 3 années

Ah ! C’est lui : Pivert.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

Ce Pivert là, celui du film donc, il et vraiment extraordinaire. Tu peux te le passer en boucle, il te fera toujours rire, ou tout au moins sourire. Merci pour ce 14 secondes de détente!

Gilles
Gilles
il y a 3 années

Eh oui, même dix ans après. L’utilisation de la doc technique est obligatoire et chaque mécano signe chaque étape de son travail, dont certaines font l’objet d’un “double-check” par une autre personne de compétence au moins équivalente comme par, exemple, le réglage de la clé dynamométrique pour serrer tel ou tel écrou à la valeur spécifiée par le manuel ou la carte de travail.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 3 années

J’ai les droits adminstrateurs normaux, et je n’ai pas de problème. Cela dit, il parle de ce qui se passait sous High Sierra. Depuis, il y a eu des mises à jour, je n’ai pas besoin de déverrouiller le  noyau de mon système comme expliqué dans cette news.Cela fonctionne directement.Mais oui, les développeurs de logiciels pour Mac ne sont pas géniaux, chez Sony.

Mr.T
Mr.T
il y a 3 années

Tout comme Christophe, étant passé chez Fuji il y a quelques temps, et avec un X-T3 depuis peu, la mise à jour en WiFi via l’app iOS est un vrai bonheur.Concernant les mises à jour des appareils Sony, n’étant pas utilisateur de la marque je ne vais pas me prononcer sur le côté pratique ou pas de la procédure, mais j’étais tombé sur un article du blog de Lloyd Chambers quelques temps en arrière alertant sur un aspect curieusement moins souvent mis en avant: la nécessité de donner à l’installeur Sony les accès admin sur le Mac exécutant la mise à jour, avec les risques de sécurité associés à cela.Les utilisateurs Sony pourront confirmer si cela est toujours le cas ou pas. Bon, Sony ne serait pas le seul à pondre des softs mal foutus, mais il me semble que c’est un aspect au moins aussi important que de couper les cheveux en quatre pour savoir si devoir cliquer sur deux boutons en plus dans une procédure d’update de firmware rend une marque abominable ;-)Pour les détails plus techniques, voir cet article de petapixel qui mentionne et pointe vers l’article de Chambers: https://petapixel.com/2018/02/01/sonys-camera-firmware-updater-major-security-risk-expert-warns/

24
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x