Test de l’Apple Watch Série 5 Cellular

J’ai évoqué ici mes petits déboires de cette Apple Watch Série 5 qui a fini par arriver mercredi à bon port, c’est-à-dire chez moi.

2019-09-28_19-23-15
Le carton est toujours aussi original dans son ouverture

 

2019-09-28_19-25-27.png
Et l’intérieur est toujours aussi bien présenté

J’ai donc déjà pu faire quelques tests sur cette montre qu’en fait, je connais bien, puisque d’une part, j’ai eu au poignet presque toutes les séries, de la 0 (eh oui, la toute première était la Série 0) à la 5 maintenant, en laissant juste de côté la Série 1 qui était une entre-série qui faisait quelques toutes petites modifications à la 0.

Je connais bien cette Série 5 puisqu’elle est pratiquement une copie de la Série 4.

Un capteur de luminosité différent, une batterie un poil plus grosse, une boussole, mais surtout, surtout, un nouveau gestionnaire d’alimentation qui, couplé au capteur évoqué en début de paragraphe, permet une vraie révolution non pas dans l’horlogerie qui bien sûr y est habituée depuis ses origines, mais pour l’Apple Watch: la montre d’Apple est désormais capable d’afficher l’heure en permanence.

Vous me direz que c’est la moindre des choses pour une montre?

Pas pour une montre connectée, en tout cas pas pour Apple puisque d’autres l’ont réalisé avant, mais avec moins de finesse.

Alors, ça change quelque chose, cet affichage permanent?

Si je réponds succinctement à votre question que je vous attribue parce que je sais que vous l’auriez posée, même si c’est en fait la mienne, je vous dis simplement: « tout ».

C’est bon? Ça vous suffit?

D’accord alors, je développe.

D’abord, vous dire que je n’ai jamais aimé ces écrans noirs au poignet de ceux qui en portent une en face de moi, ou sur le mien.

Et quand je dis noir, ce n’est pas vraiment le cas puisque comme tout écran, ces derniers sont toujours salis par des traces de doigt ou de je ne sais quoi pas très ragoûtant.

Bref…

Mais surtout, comme je l’avais écrit dans l’article relatant le Keynote où l’on annonçait la nouvelle montre, il m’arrivait plus souvent qu’à mon tour de vouloir voir l’heure en tournant mon poignet et en devant attendre au mieux un tiers de seconde, ce qui est déjà agaçant, au pire en devant secouer mon poignet, voire le toucher du doigt, ou du nez quand je suis chargé (ce qui me fait dire que l’écran noir dont je parlais plus haut n’avait pas que des taches de doigts, cette fin de paragraphe illustrant le « je ne sais quoi de pas très ragoûtant »).

Je disais aussi qu’en certaines circonstances, jeter un coup d’œil à sa montre normale est déjà tout un art pour ne pas se faire repérer par son interlocuteur, alors être discret en tournant le poignet qui illumine un écran devient carrément difficile.

Ici, avec la Série 5, plus rien de tout cela. Ou alors juste comme une vraie montre, il faut être capable de rapidement regarder l’écran en coin, ce qui est bien plus facile à réaliser, vous l’avouerez.

En 4 jours, je ne compte pas les occasions où j’ai regardé l’heure sans avoir besoin de tourner le poignet, ce que j’aurais dû faire avec les séries précédentes.

Et c’est un bonheur, un petit bonheur hein, mais qui change un peu la vie.

La chose est possible parce qu’Apple met plusieurs technologies en jeu dans cet affichage permanent.

  • le gestionnaire de l’écran LTPO (cet écran est le même que sur la Série 4, c’est le gestionnaire qui change) est capable de varier la fréquence d’affichage jusqu’a un ralentissement à 1 image par seconde, ce qui implique le non-affichage des secondes en ce cas, qu’elles soient digitales ou de type trotteuse et qui ne gêne en aucune manière;
  • le non-affichage des complications sensibles si vous le désirez;
    2019-09-29_12-35-10.png
  • le floutage de l’application que vous avez lancée (gel à l’appui) avec affichage de l’heure digtitale par-dessus, et ceci même si vous avez normalement un cadran à aiguilles;
  • le passage en mode « sombre » des écrans clairs.

 

2019-09-28_09-30-16.png
Affichage permanent

 

2019-09-28_09-29-12.png
Affichage poignet tourné pour activer

Alors oui, tout cela est remarquablement réalisé.

Je conduisais ma trottinette ce matin, en plein soleil, et j’arrivais à lire l’heure sans problème sans avoir à tourner le poignet.

Je retrouve le plaisir de mes montres mécanique dans ce domaine, elles qui depuis toujours font ce travail sans que quiconque ne songe à s’émerveiller de la chose, comme je le fais à propos de l’Apple Watch dans cet article.

En fait, oui, j’ai enfin une vraie montre au poignet.

 

Autonomie de l’Apple Watch 5 Cellular

Ouh la la, au vu des problèmes que j’ai rencontrés avec ma Série 4, je pouvais craindre le pire.

Alors il faut vous dire que parler d’autonomie avec une Apple Watch Cellular, et j’insiste bien sur la dénomination Cellularc’est difficile.

Pourquoi donc?

Eh bien parce que cela dépend fortement de l’activation ou pas de la puce GSM, et avec la Série 4, j’ai constaté que:

  • si vous la désactivez manuellement (mais alors, pourquoi avez-vous pris une version Cellular?), vous passerez la journée sans souci, voire une trentaine d’heures sans le moindre problème;
  • si vous activez la fonction Cellular, qu’elle prend le relais lorsque votre iPhone n’est pas à proximité et que vous n’avez pas de réseau Wi-fi sur lequel elle peut se connecter, eh bien là, l’autonomie craint quelque peu.

Clairement, vous ne passerez pas une journée complète à l’extérieur, sans votre iPhone, sans devoir recharger au milieu de la journée, et peut-être une nouvelle fois en soirée.

La fonction GSM est utile pour prendre le relais une heure ou deux, ou alors pour partir faire du sport sans iPhone deux heures, voire un peu plus, pour autant qu’au départ de votre sortie, votre montre soit quasiment complètement chargée.

Et puis, il y a des journées où vous vous retrouvez à la maison le soir avec encore 30 % de « carburant », alors que d’autres, votre montre est éteinte depuis un sacré bout de temps, vous ne savez pas trop pourquoi.

Ça, c’était avec donc avec la Série 4.

Alors, avec la Série 5, logiquement, cela devrait être pire?

Eh bien pas vraiment.

Il me faudra avoir encore un peu plus de recul que 4 jours et demi, mais pour votre information, j’ai pu constater dans ce laps de temps ce qui suit.

  • Jeudi, montre au poignet à 6:00, 100 %, journée passée principalement près de l’iPhone, une petite heure en mode GSM, conversation « GSM » de trois minutes, retirée du poignet à 23:20, reste 6 % d’énergie
  • Vendredi, montre au poignet à 7:00, journée normale, deux heures en mode GSM, pas de téléphone, quelques SMS, retrait de la montre à 23:45, 25 % restant.
  • Samedi, montre au poignet à 10:00. Départ en course immédiat, montre à 100 % en mode GSM autonome avec suivi Strava, arrivée après 59 minutes, reste 78 % d’énergie, puis suite de la journée, le téléphone sur le même réseau wi-fi que la montre, extinction (0 % d’énergie donc) de cette dernière juste après minuit.
  • Dimanche, montre au poignet à 9:35, départ immédiat pour une course d’une heure et une minute, en mode GSM autonome, avec quelques tests (tout en courant, je ne m’arrête jamais quand je cours) de boussole. Retour avec 75 % d’énergie. Journée de dimanche avec deux films au cinéma, montre en mode spectacle pendant 4 heures, au moment de rédiger ce paragraphe, il est 21:50 et il reste 30 % d’énergie.

L’Apple Watch Série 5 n’est donc pas vraiment époustouflante en matière d’autonomie, mais elle ne fait en tout cas pas pire que la Série 4 Cellular, voire un tout petit peu mieux sur ces 4 jours et des poussières.

Je pense d’ailleurs que le fait de regarder sur la 4 tellement de fois l’heure, allumant à chaque fois un écran  activant tout un système et un rafraîchissement rapide quelques secondes est énergivore.

Là, sur la Série 5, la plupart du temps, je regarde ma montre du coin de l’œil sans l’allumer, j’économise de l’énergie qui compense peut-être le fait que l’écran est toujours un petit peu allumé, mais tout le système ralentit (voir plus haut).

Cela dit, je le répète, ceux qui sont sur une Apple Watch Série 4 ou 5 sans l’option Cellular n’auront aucun problème pour tenir une journée.

Et le reste?

La boussole?

J’ai un bracelet milanais, donc avec un aimant, inutile de vous dire qu’elle ne me sert à rien, comme l’a admis Apple.

2019-09-28_19-07-15.png

Cela dit, même en la décrochant du bracelet, dans un premier temps, elle n’indique pas du tout le nord.

Le pire, c’est que tous mes bracelets sports datent d’il y trois ou quatre ans, donc ils ne me serviront plus vraiment puisqu’ils sont aussi décrits ci-dessus comme incompatibles avec la boussole.

J’ai piqué le bracelet en nylon de l’ancienne Série 0 de Madame K pour le week-end, celui que j’ai acheté avec la montre et que je ne pensais pas utiliser est resté dans son carton, à l’école. Je le prendrai lundi pour l’installer à long terme.

Il a fallu deux bonnes heures pour que la boussole retrouve ses marques, mais après ce laps de temps de récupération pour la montre, la boussole s’est mise à bien montrer le nord, et s’y tenir par la suite.

Dommage pour mon bracelet milanais (bien onéreux et si joli en noir).

Ce n’est pas que j’ai absolument besoin d’une boussole à mon poignet (je m’en suis passé jusque là voyez vous), mais dans certains cas quand je me perds dans les forêts du pied du Jura, c’est assez utile d’en avoir une pour ne pas tourner en rond, ce qui m’arrive de temps en temps (oui, bon, d’accord, assez souvent).

L’installation

Je précise que j’ai pris l’Apple Watch gris sidéral aluminium avec bracelet nylon, je refuse de prendre une version plus onéreuse au vu de mon changement annuel de ce petit appareil (je précise que toutes mes Apple Watch précédentes sont utilisées par mes proches).

J’avais fait pareil avec la version 4, et je n’ai pas eu la moindre marque sur l’écran même si ce dernier n’est pas inrayable alors que celui des versions plus onéreuses l’est.

Je n’ai rencontré presque aucun problème à l’installation.

J’avais bien pris garde de désactiver mon forfait GSM sur la version 4.

Cela dit, à un moment donné, la Série 5 m’a demandé si je voulais bien recevoir les messages de la montre et reprendre les réglages calendrier et tutti quanti de mon compte Apple, et j’ai eu beau valider dix fois, ça tournait en boucle. J’ai donc sauté l’étape, un peu inquiet, mais heureusement, l’installation s’est terminée sans autre problème. À l’arrivée, j’ai bien retrouvé tous mes rendez-vous et j’ai reçu mes messages, j’en déduis donc que ce bug, tout inquiétant fut-il, n’a pas eu de répercussion sur la montre.

J’ai réactivé mon forfait GSM sur la 5 sans problème d’un clic, j’ai réactivé Apple Pay de la même manière.

Je n’ai pas réinstallé toutes les applications possibles, j’ai fait un choix drastique pour éviter de surcharger la toquante.

Le capteur cardiaque

Tout pareil au capteur de la 4, en course à pied, il se montre toujours précis, mais prend sur mes deux sorties de test il lui faut toujours entre 300 et 500 mètres pour donner des mesures correctes.

Au début de la Série 4, c’était bien pire, puis celle-ci s’est améliorée sur les derniers temps, certainement suite à une des mises à jour dans l’année.

Le GPS

Bizarrement, le GPS est un petit peu plus généreux sur la 5 que sur la 4, qui elle même était un poil plus généreux que la 3 (je le sais, nous synchronisions nos montres avec Mme K qui a une série 3, nous courrions côte à côte, et la 4 annonçait toujours un tout petit peu plus de mètres que la 3)

Plus étrange, le GPS me donne samedi, sur une course que je connais bien presque 300 mètres de plus que sur la version précédente, et dimanche, sur exactement la même course, au mètre près, il me donne encore 260 mètres de plus 10.67 km le dimanche contre 10.41 le mardi.

Peut-être est-ce dû au fait que sur mes deux courses de test, il prend immédiatement la mesure alors qu’il « loupait » le tout début de la course sur ma série 4.

Mais cela n’explique pas les différences de tracé constatées alors que j’ai couru, je le répète, au mètre près, la même course ces deux jours:

IMG_1460.jpeg
La course de samedi
IMG_1459.jpeg
Exactement la même dimanche, cherchez les erreurs ou plutôt les différences de tracé du GPS

Seule différence entre samedi et dimanche? Samedi, je courrais avec le bracelet milanais, et son aimant, dimanche avec le bracelet en nylon.

Cela aurait-il une influence? Je ne vois pas comment, mais on ne sait jamais.

À vérifier sur la longueur en tout cas.

Petit bug constaté avec la 6.0

La capture d’écran, qui s’effectue avec un appuis simultané des deux boutons de l’Apple Watch (la Digital Crown et le bouton latéral), ne fonctionne pas par défaut, même si l’option est activée.

IMG_1461.png

Il me faut désactiver l’option sur le téléphone, puis l’activer à nouveau, et ça fonctionne, pour un moment, puis à nouveau plus.

Je suis allé voir sur les réglages de la montre sur l’Apple Watch et l’option était à nouveau désactivée.

Je l’ai réactivée sur la montre et là, l’option me semble rester activée.

En conclusion

L’affichage permanent sur l’Apple Watch Série 5 justifie à lui seul son achat.

Certains trouveront cet argument futile, moi pas le moins du monde, bien au contraire.

Quel plaisir d’avoir enfin une vraie montre.

Apple a mis le temps, mais elle y est finalement arrivée, de fort jolie et intelligente manière.

Qui disait « Rien ne sert d’être le premier à sortir un objet, l’important, c’est qu’il soit au point quand il sort »?

Apple a privilégié dans les premières moutures de la montre l’autonomie, elle peut maintenant se permettre d’inclure cette fonction dans la montre sans impacter la dite autonomie, c’est bien.

Cela dit, les progrès dans ce domaine doivent encore être réalisés.

J’aimerais vraiment une montre qui me permette de ne pas partir à la recherche d’un chargeur à la fin de la journée, je sais que je vais encore me trouver dans ce type de situations, surtout si je fais du sport sans mon téléphone, ce qui est toujours le cas.

Mais encore une fois, cette remarque ne touche que les version Cellular, les utilisateurs des Apple Watch Série 5 sans cette fonction n’auront aucun souci à se faire.

J’en déduis donc que si vous avez toujours votre téléphone sur vous, si vous ne courez pas sans lui, alors prenez plutôt la version standard. Dans ces cas-là, la fonction GSM de la montre ne vous sera de toute façon d’aucune utilité.

Dans mon cas, cette fonction est indispensable et je suis donc satisfait de l’apport de cette nouvelle montre.