La bande magnétique est de retour, le magnétophone aussi

Daniel Pesch, fidèle lecteur de ce blog et grand commentateur devant l’Éternel m’a écrit ceci ce week-end:

… il semblerait qu’un mouvement s’amorce vers un retour aux magnétophones à bande. Voici un dossier VU-Mètre qui en parle. Cela me paraît cohérent, des avis?

Cet article de 17 pages de vu-Mètre en 2017, signé James Morel se lit comme un roman tellement il est bien écrit, pointu et vulgarisateur à la fois.

Vous saurez tout sur l’âge d’or, le déclin, et le retour en force de la bande analogique et des magnétophones à bande.

Vous serez même dans l’antre de l’un des deux derniers fabricants au monde de bande magnétique, en Normandie, à savoir Mulann Industries.

C’est tout simplement passionnant!

Vous croyiez la bande analogique passée aux oubliettes?

Détrompez-vous, elle est de retour et semblerait même écraser le vinyle pour les puristes.

La preuve? Un extrait de l’article:

Au résultat, le « UHA-HQ Phase 4 », un appareil très audiophile dans l’âme, qui récolte en 2010 le « Golden Ear Award » de la meilleure source disponible selon la revue The Absolute Sound…

En 2010… un magnétophone élu meilleure source sonore…

Une autre, une autre, une autre!

Mais… avec plaisir!

Toujours dans cet article:

En 10 ans, Greg Beron déclare avoir vendu une centaine de magnétophones un peu partout dans le monde, et directement sur Internet. Il faut dire que ces « super » magnétophones bénéficient d’une certaine aura. Rien que cette année, ils se sont vu décernés le prix « Editors Choice Award » du magazine Absolute Sound, le prix du produit de l’année du site audiophile AVShowrooms.com et le « Brutus Award » du site Positive Feedback.

Vous vous rendez-compte?

Moi qui croyais que « bande magnétique » = « souffle », j’étais pour le moins dans l’erreur!

Bon… il faut assurer derrière avec non seulement un magnétophone de grande qualité qui coûte entre 4’000 et 28’000 euros, mais aussi avec une chaîne qui va avec, et surtout acheter des bandes enregistrées par les maisons de disque, équivalentes ou proches des masters de studio qui peuvent coûter jusqu’à 450 € pour un album de 35 minutes…

Mais quand on lit ça, toujours dans ce merveilleux article, on se dit que ça fait tout de même envie:

Montée sur un Studer A 807, la première bande laisse transparaître une qualité sonore tout bonnement exceptionnelle, se démarquant très nettement du « déjà entendu ». Quelque chose se passe, c’est clair! C’est un son qui ne s’apparente ni aux vinyles et encore moins aux CD. Et quelle énergie! On ne sait plus ce qu’il faut louer en premier lieu. La micro et la macro dynamique se complètent parfaitement pour donner l’illusion que l’interprète est bien là devant vous, la localisation spatiale d’une extrême précision soutenue par une stabilité à toute épreuve, l’étonnante fluidité du discours mélodique qui permet de découvrir l’œuvre en profondeur, l’incroyable richesse harmonique qui fait ressortir une quantité hallucinante de détails sonores ou bien le respect des transitoires ultra-rapides qui donne l’impression d’avoir changé de système. On est littéralement happé par le flot sonore. Jamais mon système ne m’avait fait ressentir un tel naturel dans la restitution d’une musique enregistrée. C’est simple, il semble avoir quasiment disparu!

La comparaison avec la version CD, que j’ai pourtant faite, n’est même pas souhaitable. Dans ces conditions, seule la version vinyle éditée par Mobile Fidelity est « écoutable » mais elle apparaît d’un coup comme une version simplifiée de l’œuvre, comme une réduction sonore sur tous les plans et entachée de défauts liés au processus même de fabrication et de reproduction des disques vinyles, aussi soigné soit-il.

Je rêve de faire une écoute un jour, de tenter cette expérience qui semble pour le moins étonnante.

J’aimerais également comparer une bande magnétique de grande qualité, sur un magnéto qui l’est aussi, et comparer avec une source sonore telle que le Nagra HD DAC High Definition D/A converter, dontj’ai parlé ici et qui m’avait fichu une sacrée claque lorsque j’avais pu l’écouter à l’Âge du Soft, à Morges, avec un bon fichier de type Hi-Res.

La bande reste-t-elle supérieure?

Oh oui, j’aimerais vraiment écouter ces deux sources pour me faire une idée.

Il faut que je demande à Vincent Mury, patron du magasin que je viens d’évoquer, de m’organiser une petite séance, juste pour le plaisir.

Et vous, vous avez eu l’occasion de tester ce dont parle Vu-Mètre?

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Non, je n’ai pas eu l’occasion de tester une telle configuration. Et si ce M. Mury (son patronyme me fait penser que nous sommes faits pour nous entendre !) organise quelque chose, je fais le voyage jusqu’à Morges ! Non seulement pour entendre (j’ai des oreilles un peu usées qui ont le même âge que moi et qui, en plus, ont souffert de vilaines et puissantes sonos de spectacle – et des affreux sonorisateurs qui vont avec), mais surtout pour voir…

Et, comme tu le dit, François, ce dossier de VU-Mètre vaut qu’on le lise de bout en bout car il fait table rase de nombreuses idées reçues à propos de l’enregistrement sur bande magnétique. Je ne suis pas tellement étonné des résultats des cette enquête, car, ayant fréquenté professionnellement quelques Revox, Studer, Stellavox, Otari et autres Nagra, je sais que ces machines sont comme des horloges de précision (presque tous suisses, d’ailleurs) capable de reproduire le son de manière exceptionnelles. Ils ont été principalement victimes de leur encombrement et de leur poids ; ce sont les cassettes audio, ensuite les DAT et enfin le numérique qui les ont jeter à la ferraille. À tort, semble-t-il.

ysengrain
ysengrain
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 2 années

Je veux bien être du voyage aussi !J’aimerais bien aussi pouvoir comparer ses enregistrements avec un DAT https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Digital_Audio_TapeEt puis une petite couche en supplément, juste pour peaufinerhttps://www.liberation.fr/medias/2000/11/18/le-nagra-bande-encore_344779

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 2 années

Je vais lui en parler en tout cas, en plus, c’est quelqu’un d’étonnant.

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 2 années

mon père avait un Akai. Qualité formidable de son mais encombrement maximal. Pour ma part, je suis longtemps passé par le minidisc pour la musique. Mes propres compils dans la voiture à la fin des années 90. Son épatant dans un mini format réinscriptible. J’ai tellement usée de K7 qui coutaient cher (j’ai récemment amené à la déchèterie un tas de vieilles K7 TDK, des SA90).

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Renaud Laffont
il y a 2 années

Aaaah, les TDK SA90 … je crois bien que c’étaient mes préférées.
5df8a29a0f0a312a040861d2.jpg

runmac
runmac
En réponse à  François Cuneo
il y a 2 années

Ahhhhh ce petit moment de nostalgie que les plus jeunes d’ici ne peuvent connaître

ZITOO
ZITOO
En réponse à  runmac
il y a 2 années

Et oui, bien d’accord…Sur mon Nakamichi 482Z (toujours branché) mes K7 enregistrées à l’époque en DOLBY C (et non B) me surprennent encore aujourd’hui pour la très haute qualité restituée.

Jean-Luc Rossier
Jean-Luc Rossier
il y a 2 années

Bonjour!
J’avais lu le dossier sur les bandes dans cette sympathique revue de passionnés (qui s’est d’ailleurs aussi extasiée récemment à raison en écoutant le Lectron jh32) et évidemment je serais volontiers du voyage de Morges s’il a lieu! Il y a bien longtemps j’avais pu écouter une bande master et j’ai souvenir que c’était très très bon… Certains enregistrements en format DSD peuvent procurer un début de frisson qui me rappelle ce son de bandes. Pour les amateurs de prises de son au Nagra en live, écoutez l’excellent Jazz at the Pawnshop, ça donne déjà quelques sensations… magnétiques !

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Jean-Luc Rossier
il y a 2 années

Il faudra que j’essaie le DSD… Pas encore eu l’occasion de le faire.
Merci pour ce retour!

runmac
runmac
En réponse à  Jean-Luc Rossier
il y a 2 années

Magnifique l’album Jazz at the Pawnshop. Ce sont des extraits de cet album, sélectionné par un vendeur très compétent, qui m’ont fait acheter mon premier ampli et des enceintes de studio.c’était dans les années 90. Cela reste toujours aujourd’hui un de mes albums de référence. D’ailleurs j’ai un petit rituel, à chaque fois que je prends un avion long-courrier, il me faut écouter au moins une fois pendant le vol un ou deux morceaux de cette album. C’est l’occasion de tester en conditions difficiles les différents casques en ma possession.

Caplan
Caplan
il y a 2 années

Le retour du vinyle, des lampes, et maintenant de la bande magnétique. Je patiente avec mes 78 tours en pensant que je serai bientôt à l’avant-garde de la tendance audio! ?

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Caplan
il y a 2 années

C’est vrai, des fois, je me pose quelques questions: n’est-ce pas un peu “se la péter” que de mettre en avant ces niches?

Mais là, le journaliste a l’air de savoir de quoi il parle.

Daniel R.
Daniel R.
il y a 2 années

Bonjour,

Je suis aussi très intéressé par la démo à l’Age du Soft.

Et ensuite on pourrait éventuellement demander à AudioVisualFactory à Préverenges (à côté de Morges) une écoute comparative de SACD (format DSD) avec les produits CH Precision de fabrication suisse et du dématérialisé (Studio Master ou DSD) avec les produits Linn Audio de fabrication écossaise (avec leurs technologies Exakt et Space Optimisation).

ADphoto
ADphoto
En réponse à  Daniel R.
il y a 2 années

Bonjour à tous et toutes !
Je m’ offre une belle chaîne HIFI pour mes 70 ans, et ce, après 30 ans d’ abstinence ( le fric, le boulot, … ) . Bien que connaissant les super marques légendaires HIFI britanniques ( … certaines, made in CHINA ), et bien, pour cause d’ incertitude due au BREXIT, je n’ ai pas investi dans du matériel anglais …
Réaction stupide de ma part ?

frd2002
frd2002
il y a 2 années
François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  frd2002
il y a 2 années

L’auteur de l’article parle de révisions de diverses machines pour 300 €.

Cela devrait donc être possible mais jusqu’à quand, en effet…

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Je suis très surpris de constater que Monsieur Studer n’a fait aucun commentaire pour nous expliquer tous les défauts du système exposé dans Vu mètre. Fin du mode provocation.

OL69
OL69
il y a 2 années

A force de claquer des sommes folles dans tous ces matériels audiophiles, il finira par couter moins cher d’avoir des musiciens à demeure ?

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  OL69
il y a 2 années

Alors ça, c’est excellent!?

runmac
runmac
En réponse à  OL69
il y a 2 années

… oui mais, il faudra gérer les grèves les congés divers, et surtout les sautes d’humeur de tous ces musiciens.
… Et je ne parle pas de leur niveau de compétences !

20
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x