La Suisse a choisi l’économie, cette fois c’est clair

Conférence de presse ce mercredi après-midi à Berne, avec les Conseillers fédéraux Alain Berset, ministre de la Santé, et Guy Parmelin, ministre de l’Économie, à propos du Covid-19, bien évidemment.

Cette fois c’est clair, ce qui importe, c’est l’économie, être prêt à repartir quand la crise sera passée.

Si je peux comprendre qu’on puisse passer les quatre cinquièmes de cette conférence de presse à parler d’économie pour rassurer ceux qui ont beaucoup perdu, tellement de gens étant dans la mouise, il en ressort que tout de même, ce qui compte, c’est l’économie de notre pays, avant la santé des citoyens.

Le sommet du blues tout de même, c’est cette conclusion du ministre Parmelin à la fin de sa contribution.

Je vous laisse l’écouter, elle est traduite en français et ça prend 21 secondes.

Accrochez-vous!

Il faut oser la sortir, celle-là, en cette période où les gens meurent à cause du virus par milliers en Europe tous les jours, peut-être parce qu’ils ont contracté le virus dans les transports publics pour justement aller travailler, ou bien c’est moi?

Allez, je vous le remets pour le plaisir, juste pour rigoler…

On a es super humoristes, en Suisse, vous ne trouvez pas?

Sauf qu’en général, ils ne dirigent pas notre pays.

Celui-là oui.

Je disais quoi l’autre jour?

Ah oui, j’ai honte…

MAJ du 25 mars à 22:00:

Je viens de regarder le téléjournal de la RTS 1 (télévision suisse romande).

On a parlé économie pendant un quart d’heure, puis de loyer, ensuite de Swisscom qui surveille via ses téléphones les rassemblements de 20 personnes et plus; on a fait le tour des pays européens et de leur stratégie, répondu à quelques questions.

On a même parlé des cigognes.

Pas UN mot sur l’état de la maladie en Suisse!

C’est juste un scandale.

Quel drôle de pays…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

117 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Franck Pastor1
Franck Pastor1
il y a 2 années

Effectivement, avec des dirigeants qui tiennent essentiellement le même discours que Trump et Bolsonaro, le moins que l’on puisse dire est que la Suisse est mal barrée…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Dans tous les sens du terme!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je viens de regarder le téléjournal de la RTS 1 (télévision suisse romande).On a parlé économie pendant un quart d’heure, puis de loyer, ensuite de Swisscom qui surveille via ses téléphones les rassemblements de 20 personnes et plus; on a fait le tour des pays européens et de leur stratégie, répondu à quelques questions.On a même parlé des cigognes.Pas UN mot sur l’état de la maladie en Suisse!C’est juste un scandale.Quel drôle de pays…

Verlaine
Verlaine
il y a 2 années

Juste par curiosité, c’est quoi pour vous la définition de confinement total? Je pense bien que vous ne préconisez pas de fermer les hopitaux et la magazins d’alimentation, mais elle se situe où la limite? J’aimerai bien entendre un vraie définition d’activité essentielle.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

L’Italie a répondu.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Ben, oui, la Suisse, ce pauvre pays en voie de développement :

5e7bce188143128fb50310c3.jpg

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Essentiel : qui est absolument nécessaire.
Une autre question ?

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Va lire quelques pages (1, 2, 9) dans Le Temps du 26, à propos de Raoult, c’est déjà sur le net.Question toute bête : si le Plaquemil et la Nivaquine ont été utilisés pendant 70 ans sur des millions de personnes sans effets secondaires pourquoi ne pas en donner d’emblée ? Réponse : on n’a pas testé.La tisane de camomille non plus, mais on l’administre pourtant à des patients quelle que soit leur pathologie.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années
Zallag
Zallag
il y a 2 années

Oui, j’ai lu. Et aussi pour ça ci-dessous. Rien n’est simple en médecine, c’est ainsi, voilà.5e7bd8899716c15a223d1c3f.png

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 2 années

C’est surtout une question de dosage et paraît que la dose nécessaire contre le COVID est plus élevée que pour traitement antipaludéen

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années
Caplan
Caplan
il y a 2 années

“Cette fois c’est clair, ce qui importe, c’est l’économie, être prêt à repartir quand la crise sera passée.”

C’est pas pour dire, mais des fois ça fait du bien aussi d’entendre parler du moment où la crise sera passée.

Bon, quand c’est ce gnagnou de Parmelin, c’est pas l’idéal, mais quand même…

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

La dose serait de 600 mg/jour, ce qui n’est pas excessif d’après le Vidal.

Dans le Monde du 20/03 :
“L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) tout comme son fabricant, Sanofi, démentent cependant l’existence d’une pénurie. Le laboratoire met lui aussi en garde contre une utilisation hors autorisation de mise sur le marché, estimant que « des études cliniques de plus grande ampleur et plus robustes doivent être menées pour confirmer le profil bénéfice/risque du Plaquenil dans le traitement du Covid-19 ».”

Verlaine
Verlaine
il y a 2 années

Facile de répondre par une pirouette.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Ce n’est pas une pirouette, vous devez quand même savoir ce qui est indispensable, essentiel. Au moins une chose, en tout cas : éloigner le plus possible les personnes non affectées de celles qui le sont et minimiser le risque de la transmission. Et comme le dit François, les Italiens ont montré la bonne voie.

Verlaine
Verlaine
il y a 2 années

Ben justement, au niveau économique qu’est-ce l’Italie fait de plus que nous? A part peut-être fermer les usines de production non essentielles? Alors ok, ils arrêtent de fabriquer des canapés et des meubles, peut-être même des voitures (et je crois que ça ne concerne que le nord du pays), mais en Suisse, a part l’horlogerie, on arrête quoi d’autre? On ferme Bobst? Et quand la machine qui emballe le lait tombe en panne on ne vend plus de lait? On dit à tout les labos et hopitaux que nous avons fermés notre industrie de machine-outils et qu’on ne fournit plus ni nouvelle machine ni pièce de rechange?

Et pour le reste bah on aura toujours besoin de plombiers, électriciens, garagistes, vitriers, ouvriers en tout genre (pour ouvrir la route quant une canalisation explose par example), etc…

Bref j’attends toujours la liste des activités essentielles.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Pour Bobst, rayez les mention inutiles :

5e7bee0feb5e4e8fca548faa.jpg

Pour le reste vous avez quasiment fait le travail.

François-Xavier
François-Xavier
il y a 2 années

Et pourtant Coluche disait;” en Suisse on peut pas attraper de maladies, on ne peut attraper que des médicaments…’

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Au sujets des effets secondaires et de leur quasi-inexistence, il y a cette présentation par le Dr Chabrier, collaborateur proche de D. Raoult, j’en donne l’adresse, mais je pense que cette vidéo est maintenant largement connue partout.Berset dirait sans doute, oui, mais… et parlerait de réglementations.Quand la maison commence à brûler, ce n’est pas le moment de relire son contrat d’assurance-incendie dans le souci de faire tout juste pour déclarer le sinistre en suivant les clauses du contrat et vis-à-vis de la loi.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Pour ce qui est du libre-service en pharmacie, évidemment qu’il faut cesser cette pratique, cela n’a jamais existé en Suisse, mais je découvre que c’était (ou que c’est peut-être encore pour certains autres médicaments ?) usuel en France, ce que j’ignorais. 5e7c40c66b8fd98363ef907e.png

Olivier Peitrequin
Olivier Peitrequin
il y a 2 années

M. Cuneo,

Vous me permettrez de vous dire qu’il est quelque peu indécent de tirer à boulets rouges contre l’économie, alors que vous êtes fonctionnaire de l’Etat, dont le salaire et les prestations de retraite sont et seront honorées quoiqu’il arrive. Ce qui n’est pas le cas dans le secteur privé. J’ajouterai également que les mécanismes mis en place pour lutter contre le chômage ne vous concerne pas.

Si nous avons des établissements hospitaliers bien équipés, bien dirigés, avec du personnel compétent, c’est à la bonne santé de notre économie que nous le devons, faisant suite aux décisions stratégiques de nos autorités.

Ces dernières ont raison : Il est essentiel de s’occuper activement de la santé de nos concitoyens ET de planifier d’autres mesures pour le futur, en particulier dans le domaine économique.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Monsieur,
Vous êtes hors sujet complètement. Vous méritez 0/20

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

au sujet de la chloroquine il y a du nouveau :
– le début de l’infection par le virus implique une protéine du système est immunitaire appelée interféron
La chloroquine inhibe l’interféron
– il est admis que quand il est nécessaire d’intuber et ventiler un patient, c’est-à-dire au moment de l’orage immunitaire, il n’y a plus de virus circulant. Il faut donc trouver le bon moment pour administrer la chloroquine. À ce jour ce n’est pas simple

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Ce que tu dis là, c’est effectivement intéressant. Mais une fois de plus, le bon moment ne serait-il pas celui auquel on n’est pas encore un patient? Ou quand on est positif au test ou aux critères toux sèche+ fièvre mais qu’on a pas du tout ou pas encore besoin d’assistance respiratoire ? Imagine le temps qui serait gagné… Et à quel point cela soulagerait le personnel médical dès lors rapidement disponible pour les personnes les plus gravement atteintes, et augmenterait le nombre de respirateurs à disposition.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ai-je tiré à boulets rouges contre l’économie?Je dis juste que le téléjournal ne parle plus que de ça, et n’a même pas été fichu de dire où nous en étions dans la progression de la maladie en Suisse et que Parmelin a osé une phrase incroyable de ridicule, au niveau de l’autre Conseiller fédéral, il y a deux ou trois ans, qui a fait rire la francophonie avec son allocution “rire, c’est bon pour la santé” avec une terre d’enterrement. Mais lui au moins était vraiment marrant.J’ai dit aussi que la Suisse avait choisi ce qui était le plus important pour elle, l’économie.J’ai aussi dit dans d’autres articles la chance que j’avais d’avoir un salaire et un travail assuré.Travail d’ailleurs que je continue au quotidien du mieux que je peux, mais à la maison.J’ai la chance de ne pas devoir aller dans les transports publics parce que d’autres ont décidé pour moi que je devais aller au travail, coûte que coûte, quitte à prendre d’énormes risques.

numerix
numerix
il y a 2 années

Ah oui là en effet on atteint le sommet du cynisme.

svimic
svimic
il y a 2 années

En rapport avec cette crise sanitaire et l’économie puisque c’est le sujet. Excellent article. https://symbiosphere.wordpress.com/2020/03/14/un-virus-tres-liberal/

Caplan
Caplan
il y a 2 années

Ysengrain, je ne suis pas du tout d’accord avec ton jugement. Lorsqu’on lit l’intervention de M. Peitrequin et qu’on regarde le titre de l’article, il est totalement faux de dire que c’est “hors sujet”.
“Noter” cette intervention 0/20 est absurde.

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

L’Italie a répondu ? C’est vrai que c’est un bel exemple, ou tout va pour le mieux, n’est-ce pas ? C’est le pays perdant qui paie le plus lourd tribut !!! Et il faudrait les imiter ? Enfermer les malades avec les bien portants n’a jamais été une solution pour enrayer une pandémie. Un peu de bon sens, bordel ! Il faut regarder les pays qui ont réussi ou qui se portent mieux que les autres, pas l’inverse. Taiwan et le meilleur exemple de ce qu’il aurait fallu faire. L’Allemagne se débrouille pas trop mal alors que c’est le premier pays d’Europe à avoir été touché. La Suède choisit une autre voie et pour le moment, ça fonctionne beaucoup mieux que les 3 pays qui ont fait comme désiré ici. Et la Suisse dans tout ça ? Ben on est plutôt bon, contrairement à ce que ce blog essaie de faire croire à longueur de poste !Et si jamais, ça intéresse beaucoup de gens, enfin, mis à part les fonctionnaires évidemment, de savoir comment l’état vas pouvoir les aider à tenir financièrement le coup. Bref, moi ce dont j’ai honte, c’est de lire ce site ! Merci de me retirer mon inscription ! https://www.letemps.ch/opinions/coronavirus-loms-avait-ecoute-taiwan

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Mise à part l’absurdité, je ne vois pas ce qui peut répondre à l’absurdité

WhyNot
WhyNot
il y a 2 années

Le problème est que l’interféron est la molécule qui active les mécanismes de défense contre les virus. Donc prise trop tôt, la chloroquine pourrait empêcher justement de se débarrasser du virus.

Comme dit Ysengrain, rien n’est simple. Nous ne saurons si la chloroquine marche que lorsque des études complètes auront été réalisées.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Attendons en effet les conclusions de l’étude sur 3’200 cas, elles devraient venir assez vite.

RenéM
RenéM
il y a 2 années

François,je trouve que vos derniers messages sont trop émotionnels.Le problème est que nous ne disposons pas de données fiables, et ceci dans la plupart des pays. Pourquoi en sommes nous là ? Tout simplement car un certain nombre de pays occidentaux sont dans un état de délabrement sanitaire avancé et que les dirigeants de ces pays sont dans un état de délabrement intégral du sens civique qui leur a fait abandonner toutes les règles de bon sens dans la gestion depuis plusieurs décennies. Que reste-t-il aux politiques : l’émotionnel comme quand le petit macron nous explique avec sa voix de fausset que nous sommes en guerre.On fait semblant de balancer des chiffres, mais ils nous sont livrés la quasi totalité du temps sans recul. Voici le genre d’articles comme j’aimerais en lire plus souvent à propos de l’Italie :https://www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/have-many-coronavirus-patients-died-italy/Pour ceux qui ne parleraient pas l’anglais, je résume : l’Italie est un pays dans lequel la part des personnes âgées est une des plus importante au monde (vieillesse = pathologie multiples, hors coronavirus), mais l’information encore plus importante concerne la manière dont sont comptabilisés les morts (toute personne qui meurt dans un hôpital où l’on traite le coronavirus est considérée comme étant morte du coronavirus, même si elle est morte d’un cancer ou d’autre chose). La personne dont il est question pour appuyer la démonstration n’est pas un complotiste (Prof Walter Ricciardi, conseiller du ministre de la santé italien).Autre problème avec les chiffres, les tests systématiques n’étant pas la règle dans de nombreux pays, nul ne sait le nombre exact de personnes contaminées ou qui ont été contaminées dans les dernières semaines. Donc les taux de mortalité sont totalement fantaisistes.En conclusion, je n’ai pas écouté les propos de Parmelin, mais il est vrai que l’économie doit être sauvée absolument, sinon, nous courrons à la guerre civile (quand on voit ce dont certains sont capables pour du papier toilette, on imagine la suite si tout s’effondre).

RenéM
RenéM
il y a 2 années

La culpabilité par association…
Donc si je comprends bien votre mode de raisonnement, BHL qui vient de soutenir le recours à la chloroquine comme Trump est donc du même acabit que Trump et Bolsonaro. Pourtant, il est habituellement un des plus fervent critique de Trump.
En me basant sur votre mode de raisonnement vous pensez comme BHL. Et ce n’est pas un compliment.

Franck Pastor1
Franck Pastor1
il y a 2 années

Que dire de ceux extrapolent sur les opinions des gens au point de leur faire dire ce qu’ils n’ont pas dit, et qu’ils ne pensent même pas en l’occurence. Mais c’est vrai que ça permet de faire dévier le débat. C’est roué et ça rappelle les pratiques de certains politiciens pour leur éviter de répondre à certaines questions.Je vais quand même recentrer le débat sur la question du jour : Trump et Bolsonaro donnent la priorité à l’économie de leurs pays respectifs plutôt qu’à la santé de leurs ressortissants. C’est aussi le cas de ces personnalités fédérale suisses. Vrai ou faux ?Malheureusement, le coronavirus ne fait pas de distinction entre les démagogues genre Trump-Bolsonaro et des politiciens sans doute sincèrement démocrates. Il se propagera donc de la même façon en Suisse qu’aux États-Unis et au Brésil s’il n’y a pas changement de cap de leur part (c’est-à-dire pas de véritable politique de confinement) : avec une extrême rapidité et un pic de contamination plus rapidement atteint mais bien plus élevé, qui va déborder toutes leurs infrastructures hospitalières.En espérant qu’en Suisse, ces responsables vont vite changer d’avis (je n’ai guère d’illusion sur Bolsonaro, Trump a déjà lui changé pas mal de cap)… comme la Grande-Bretagne et les Pays-Bas, dont les dirigeants pensaient aussi comme cela, ont changé d’avis, veuillez agréer, Monsieur, mes salutations à défaut de mes compliments.

drazam
drazam
il y a 2 années

Euh, sans effets secondaires la Nivaquine ? Je t’invite à te renseigner… Pour en avoir pris en traitement antipalu, il n’est délivré qu’après examen médical et on t’informe des risques…

Franck Pastor1
Franck Pastor1
il y a 2 années

Je préfère lire ce genre de réflexions de votre part.

À méditer aussi, le cas de la Corée du sud, et en particulier le point 3 de cet article.

https://www.franceculture.fr/politique/coronavirus-et-si-la-coree-du-sud-avait-trouve-la-bonne-strategie

Confinement spontané des Coréens donc, par civisme… dont je ne crois pas les Européens capables (dans leur ensemble) même en Suisse. Alors comment faire, sans confinement imposé par les états respectifs ?

Xtof
Xtof
il y a 2 années

en effet la stratégie de la corée du sud est efficace, mais essayez de faire le point n°2 en France… tout le monde va crier à l’atteinte à la vie privée

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Le point 2, c’est ce que Swisscom a accepté de mettre en place depuis hier, avec une certaine anonymisation des données, pas pour retracer les déplacements des malades, mais pour détecter les rassemblements de plus de 20 personnes.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Une bonne nouvelle ici.Alors, en Suisse, on s’y met ou bien on va encore traînasser quelques semaines, le temps de compter quelques dizaines de morts en plus des 191 signalés ce soir à cette heure, pour attendre l’évaluation de tests supplémentaires ?

Marc-Frédéric Somville
Marc-Frédéric Somville
il y a 2 années

Cher François, Courage… j’ai aussi lu quelques commentaires. C’est assez sidérant de voir comment on peut être vu de Suisse « délabrement sanitaire ». Bon, chaque nation a droit à sa fierté. On ne peut pas louer le mondialisme pour jouer à la fraude fiscale institutionnalisée comme en Suisse et se croire isolé du monde le moment suivant. Mais, cela c’est sans doute une réaction d’un « délabré sanitaire d’un pays d’Europe occidental ». Je souhaite que toi et tes proches restiez en bonne santé. Le virus n’épargne personne, il est comme la Suisse ! Il est neutre. Il tue sans distinction. Je souhaite que le réveil des USA, de l’Angleterre, de la Suisse, des Pays-Bas ne soit pas trop brutal. Salut, Un petit Belge fier de ses soins de santé.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Très beau reportage du 19:30 sur Gertrude qui a guéri du Covid19 à 95 ans ?
Elle a pris entre autre de la chloroquine.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

C’est déjà utilisé (reportage du 19:30 de ce jour)

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Bien que D. Raoult n’ait effectivement traité qu’un petit nombre de patients atteints du Covid-19, il est quand même remarquable de noter que tous les patients d’un si petit échantillon aient vu leur état s’améliorer, et ce, très rapidement, rendant donc à nouveau disponibles pour d’autres patients des lits et des soignants.Il faut aussi se souvenir que le traitement comprend un antibiotique de la classe des macrolides, qui possède par lui-même une action antivirale, ce qui est rare car un antibiotique n’est pas fait en principe pour agir contre des virus.L’azithromycine n’agit pas sur l’interféron, mais sur la charge virale du coronavirus, et bien sûr sur les infections à cocci Gram+ comme les pneumocoques.Si une pneumonie se développait secondairement chez un patient qui a déjà les poumons en très mauvais état à cause du coronavirus, là ça serait la totale.Donc oui, il y a des effets secondaires bien sûr mais le problème essentiel dans toute cette histoire c’est que des études sur de grands échantillons de patients auraient pu et dû commencer beaucoup plus tôt.Je comprends parfaitement le point de vue des trois ou quatre commentateurs qui relèvent justement les effets de la chloroquine sur l’interféron.Par contre on peut déplorer et ne pas comprendre la lenteur de mise en route de tests qui ne commencent que maintenant pour les 3’200 cas dont parle François. c’est ce point qui est incompréhensible.Le caractère de cochon de Didier Raoult envers ses contradicteurs, sa manière de ruer dans les brancards de l’establishment médical, peut-être même son look y sont peut-être pour quelque chose. Un type compétent comme lui aurait eu sacrément besoin d’un bon spin doctor. Encore maintenant d’ailleurs! À propos, j’adore l’expression que les Québécois utilisent pour ce terme, c’est « doreur d’image ».

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Difficile d’être d’accord avec le premier paragraphe (“tous les patients”) à la lecture de l’extrait ci-dessous, particulièrement le paragraphe du milieu (article mis en lien dans un autre commentaire ces derniers jours, que je remets en lien ici comment imagePar contre, très d’accord avec le dernier paragraphe et l’image du Pr. Raoult qui le dessert à coup sûr.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Très bon article, en effet, propre à présenter les choses sous un angle scientifique et qui me plaît beaucoup. C’est exactement le genre d’information qu’il faut pour que je (pour qu’on) puisse affiner la perception, forcément incomplète et un peu irréfléchie au début, et aussi émotive, qu’on a au sujet de la chloroquine.Le responsable de la microbiologie que je fus dans un laboratoire privé d’analyses médicales te remercie. Je le lirai d’un bout à l’autre. Impec, merci ! Et si tu en as déniché d’autres, joins-en à un prochain commentaire.

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Merci du retour, j’apprécie à sa juste valeur.
Beaucoup moins scientifique (mais ça reste dans le sujet), et car j’ai écrit l’autre jour que l’humour nous aiderait à traverser et surmonter cette crise :

Si c’est malvenu, je supprimerai.

Cyan_282
Cyan_282
il y a 2 années

François…
Pendant quasiment 15 ans j’ai travaillé dans le secteur de l’industrie. Tu ne t’imagines pas le pouvoir et puissance du monde “Economique” et “Industriel” en Suisse…

En gros, c’est boulot, boulot, boulot…
Et une fois que tu es malade à mourir, le massage est: Ha zut, il faut prendre soin de toi, fais attention, prend le temps qu’il faut. Alors que (avant d’être malalde), toutes les demandes et démarches possibles avaient été effectuées… Réponse: Nada, rien !

C’est SEULEMENT et UNIQUEMENT lorsque tu ES MALADE, que la machine se met en marche… Mais, à mon sens c’est trop tard !

Dans le cas du COVID-19, une idéologie pareille va nous sauter à la gueule !!!
Je suis également scandalisé !

Cependant, pour une fois, dans la situation actuelle, le GRAND PUBLIC se rend enfin compte de la toute-puissance des entreprises ! En Suisse, on travaille comme des dingues. Les entreprises et le monde politique souhaite que cela reste ainsi (Covid-19 ou pas).

ntLe scénario à l’Italienne semble inévitable en Suisse, et j’en pleure…
Mon épouse est infirmière. Pas en contact direct avec les cas de Covid-19, cependant. Mais côtoies quand même tout le milieu hospitalier à 60% J’attends une contamination de la famille: 2 enfants de 3 et 6ans…

Il semble que le Conseil fédéral n’ait pas entendu le message du Dr Laurent Kaiser (émission “Infrarouge du 18.03.2020) (chef du service des maladies infectieuses des HUG) à la question suivante qui lui était posée: Est-ce que la Suisse en fait trop ou pas assez ?
Je le cite: – Ce virus est dangereux, et TOUT CE QUI PEUT être entrepris pour l’endiguer DOIT être entrepris. Celui qui croit qu’il y a des mesures TROP fortes n’a pas compris la situation actuelle dans laquelle nous sommes ! Il n’y A PAS DE MOYEN TROP FORT ! (Hélas, je n’ai pas réussi à retrouver l’emplacement exact de sa citation (pas au-delà des 1h d’émission en tout cas).

https://www.rts.ch/play/tv/emission/infrarouge?id=404386

Et pour terminer, l’image qui fait mal:
Nous (la Suisse), somme bien dans la lignée de l’Espagne et de l’Italie: ~ 700 à 800 morts par jour !
Nous n’y sommes pas encore (en terme de décès). A mon sens ce n’est qu’une question de jours…5e7dcc2b43301b484614a6f1.png

Cyan_282
Cyan_282
il y a 2 années

Article très triste du 24Heures:
– Ce virus tue aussi des ado de 16ans
D’ici que cette “m…” de Covid-19, mute et tue, sans distinction aucune…

https://www.24heures.ch/monde/coronavirus-fauche-ado-16-ans/story/14472211

DomPython
DomPython
il y a 2 années

Source: lecourrier.ch(pour les non-Suisses, les 7 personnages qui sont devant l’ordinateur sont les 7 conseillers fédéraux et le point sur la carte correspond à Berne, la ville où ils siègent)

Albert R
Albert R
il y a 2 années

La faucheuse fait ses choix, cette dame doit continuer son chemin de vie.Faut s’y faire, accepter que les uns en réchappent, les autres pas.La médecine ne sait expliquer cela, la religion non plusDire que c’est bô … ben je ne trouve pas ça beau, comme quoi on peut aimer, apprécier, de là à trouver ça bô, il y a un monde entre espoir et désespoir, en parler oui, le montrer non.C’est un peu comme les avertissements que des images pourraient choquer … pourquoi les montrer ?

Albert R
Albert R
il y a 2 années

En face de chez nous, il y a des jardins familiaux, les gens font tout sauf respecter les consignes d’éloignement …

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

La grippe aussi, 10% ont moins de 65 ans…

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Sont-ils plus de 5 attroupés?

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

C’est donc acceptable ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Il fait quoi ce reportage gentillet que j’ai vu aussi à la RTS?

Il te conforte dans le fait que tout cela n’est pas grave?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

En ce qui concerne le Professeur Raoult, il y a tout de même de drôles de trucs dans son “étude”.

Je crois qu’on a déjà relié cet article du Temps, mais, que la chloroquine soit efficace ou pas (j’espère de tout cœur qu’elle le soit), ladite étude frise le scandale!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci, j’espère aussi qu’on ne va pas trop souffrir.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bonjour.

Il faut alors se poser des questions sur le nombre de gens qui meurent soudainement du cancer, par centaines, en Italie.

Soyons un tout petit peu sérieux.

Dans les EMS français, bien sûr qu’il y aurait eu quelques morts sans ce virus, mais tout de même, quand ils commencent à mourir par dizaines, on va arrêter de faire diversion.

Ou bien?

Et dans le fait d’être émotif, excusez-moi de l’être un peu, ces temps.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

lorsque ça parle d’économie cela ne va pas et lorsqu’il y a un joli reportage sur une personne guérie, cela ne va pas non plus. Il y a BFM pour les infos anxiogènes avec décompte de victimes en direct.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Ta réponse ne veut rien dire.
Ou alors tu suggères d’imposer un vaccin mais je ne suis même pas sûr que cela fera baisser ce taux.

Albert R
Albert R
il y a 2 années

Oui, et de tous les âges

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

C’est navrant les personnes qui ne respectent pas les consignes, je suis le premier à le dire. À cause de ces égoïstes, tout le monde sera pénalisé.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Tu ne parles pas français ?
Je suggère que tu arrêtes de dire des bêtises. Hélas ! y pas de vaccin pour ça.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Hum… Tu sais, maintenant il y a passablement de personnes qui ont des proches ou des voisins positifs ou pire, alors eux évidemment c’est pas tellement le genre de choses qui les fera rigoler…Au début peut-être, parce qu’on avait pas encore perçu à quel point la situation pouvait devenir grave, mais maintenant c’est plus pareil.Tiens, je vais aller voir la date à laquelle le type a fait cette vidéo, j’ai l’impression que c’est pas hier ou aujourd’hui.

Cyan_282
Cyan_282
il y a 2 années

Noisequik,
Je ne souhaite à personne d’attraper le Covid-19… Cela n’est pas une grippette !
Vous banalisez les choses et cela est usant. De ce fait, je vais gentiment ne plus répondre à vos retours de commentaires.

Je vous laisse vous complaire dans vos certitudes. Et… de grâce, cessez de lire + répondre à ce blog, puisque, de toute évidence vous n’y apprenez rien et (selon votre point de vue), nous sommes tous dans l’erreur…

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Pas pensé à ça, désolé. Je vais supprimer, donc ton commentaire sera certainement supprimé aussiÉdit: visiblement, ton commentaire et ma réponse restent, mais j’ai préféré retirer mon commentaire (je ne pouvais plus l’éditer pour ne retirer que la vidéo, mes remerciements à ton égard ont donc disparu aussi, mais restent valables 😉

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

À la bonne heure ! Je ne vous ai pas obligé à répondre à mon commentaire initial sur le magnifique reportage de la RTS.

WhyNot
WhyNot
il y a 2 années

Cette étude de l’équipe de Didier Raoult est d’une qualité scientifique pathétique. Elle n’aurait normalement pas dû passer l’étape de revue par des experts avant d’être publiée.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le processus normal de publication d’articles scientifiques est : les auteurs soumettent un manuscrit à une revue scientifique, un éditeur de la revue envoie le manuscrit à 2 ou 3 scientifiques indépendants qui critiquent et commentent le travail : ils évaluent si les méthodes utilisées sont pertinentes, les résultats correctement analysés et interprétés, et au final émettent un avis sur la pertinence de la publication et/ou la nécessité de faire des expériences complémentaires. Ces “reviews” sont envoyés à l’éditeur qui les transmet ensuite aux auteurs avec sa décision (manuscrit accepté, refusé, nécessité de fournir des résultats complémentaires.) En temps normal, ce processus prend au mieux 2/3 semaines lorsque c’est très rapide, souvent entre 1 et 2 voire 3 mois.

Ici le manuscrit a été accepté en 24h (néanmoins, il est évident que l’urgence de la crise sanitaire peut accélérer ce processus). Mais il a été accepté dans une revue dont l’éditeur en chef est aussi auteur de ce travail. La combinaison de ces deux éléments laisse pensif sur la façon dont ce travail a été évalué.

On peut mentionner d’autres points limites à l’étude qui ne sont pas souvent mentionnés dans les articles à ce sujet. Le protocole et l’essai clinique ont été approuvé par l’ANSM et un comité d’éthique. Les auteurs mentionnent que les patients qui ont participé à l’étude avaient plus de 12 ans et étaient positifs au SARS-co-2. Or deux des patients contrôles ont 10 ans. ?
L’étude dit que 12,5% des sujets contrôles sont négatifs pour le virus à 6 jours (donc 87,% sont positifs). Or les tests pour détecter la présence du virus n’ont pas été effectués sur 5 des 16 (31,25%) personnes de ce groupe, qui sont néanmoins considérés comme infectés sans aucune preuve… De plus, alors que les auteurs donnent des informations quantitatives de leurs mesures pour détecter le virus, pour 10 patients sur 16 du groupe contrôle, la seule indication est “positif” au virus ou “mesure non effectuée”. C’est étrange

Parmi les patients qui ont été recrutés, reçus de l’hdroxychloroquine et exclus de l’analyse, 3 se sont retrouvés en réanimation, 1 est décédé: soit 15% des cas (4/26) ont vu leur état empirer, dramatiquement dans un cas. Un patient a arrêté le traitement pour cause de nausée (un des effets secondaire du médicament). La conclusion aurait été de dire que dans 19% (5/26) des cas, le traitement n’a pas marché.

L’article est disponible en ligne
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300996

Bref, cet article n’aurait jamais dû être publié tel quel. Au mieux, il faut une réanalyse et interprétation objective des données et des données supplémentaires.

Ce qui m’énerve aussi passablement c’est d’entendre un ancien ministre de la santé français, Philippe Douste-Blazy, médecin, dire que cet article “prouve” un effet de l’hydroxychloroquine. Il n’a visiblement pas pris le temps de le lire avec un oeil critique, sinon c’est désespérant.

Par ailleurs, une étude chinoise un peu mieux réalisée, mais avec aussi un nombre faible de patients ne semble pas montrer d’effet positif de l’hydroxychloroquine.

http://www.zjujournals.com/med/EN/10.3785/j.issn.1008-9292.2020.03.03

Et pourtant, j’aimerais que ça marche…

RenéM
RenéM
il y a 2 années

François,

savez-vous qu’il existe de nombreuses raisons de se retrouver dans un hôpital ? J’ai cité le cancer comme exemple et non comme source essentielle des morts. Je faisais un résumé d’un article d’un quotidien anglais qui fondait notamment son analyse sur les propos du conseiller du ministre italien de la santé. Peut-être voulez vous insinuer que cette personne ne sait pas de quoi elle parle ou qu’elle n’est pas sérieuse ? Connaissez vous le fonctionnement du système de santé italien ? Pouvez-vous nous apporter des informations sur la manière dont ils comptabilisent les morts dans les hôpitaux ? Dans ce cas, merci de nous faire bénéficier de vos informations.

Je faisais référence au côté émotionnel de vos messages qui peuvent se justifier à titre privé, mais l’émotion n’a rien à faire dans la gestion d’un état. Parmelin a tout à fait raison : l’économie doit être sauvée absolument. Si l’économie s’effondre réellement après le coronavirus, vous verrez que les quelques milliers de morts du virus seront un petit souci par rapport au chaos qui nous attend.

RenéM
RenéM
il y a 2 années

Cet article du Temps utilise le même argumentaire que les plus ardents défenseurs de la stratégie du gouvernement français, voire des laboratoires pharmaceutiques (décidément les journaux autrefois prestigieux de sont plus que l’ombre d’eux mêmes, dans le même genre en France nous avons le Monde, le Figaro et d’autres).
Que l’étude soit loin d’être parfaite, tout le monde est d’accord. Par contre, allez demander à une personne qui s’approche de la phase critique si elle préfère attendre tranquillement que l’étude soit faite dans les règles de l’art (donc en plusieurs semaines ou mois) ou si elle est prête à tester ce médicament supervisé par des médecins, tout en sachant que les contre indications sont connues depuis de nombreuses années ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Au cas où, je demanderai la chloroquine, c’est clair, mais ce Professeur n’a vraiment pas l’air tout net.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est quand on ne parle plus que d’économie et pas de santé que je suis en souci, et c’est à peu près ce qui s’est passé mercredi, tant au gouvernement qu’au TJ.

Pour le reste, excusez-moi, et je ne dis pas du tout que c’est le cas pour vous, mais vos arguments sont un peu les mêmes que ceux qu’emploient les climatosceptiques.

Ils vous sortent UNE étude et il faut la justifier par 30 autres.

Vous m’excuserez de ne pas le faire en ces moments où je suis un tout petit peu stressé par le travail et par quelques angoisses.

Tout ce que je lis va à l’encontre de votre étude, c’est tout. Et même si elle est vraie, j’imagine que les Italiens ne sont pas plus stupides que d’autres, et quand ils voient des camions militaires partir chargés de cadavres pour les amener au crématoire, ce ne doit pas être quelque chose d’habituel pour eux.

J’irai même plus loin, les Français ne comptent pas comme ça, pire, ils oublient pour l’instant (mais ça va changer) de compter les morts dans les EHPADS dans les chiffres officiels.

Alors s’il vous plaît, ce que dit ce ministre, c’est peut-être vrai, mais c’est de l’ordre du détail.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Alors là nous sommes d’accord.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Alors là… j’abdique…

AntSto
AntSto
il y a 2 années

Si on suit toutes tes réponses de la semaine, je te répondrai simplement par: « Super, au cas où on guérit aussi de la grippe! Donc aucun intérêt ».

Rosell
Rosell
il y a 2 années

Le ministre dont parle ReneM, c’est celui qui disait que cette pandémie n’en était pas une… et qu’en effet, il y aurait vraisemblablement quelques morts mais rien de plus…????
Depuis, les anglais sont aussi cons et ignorants que nous tous.Ils ferment tout, même les yeux…Et ils espèrent comme nous tous que ça va passer…
Oui, ce virus fait flipper et bien malin celui qui sait comment gérer la situation quelque soit le drapeau national…
Aujourd’hui le problème est sanitaire.Demain il sera économique…Chaque chose en son temps.
Louez le travail des soignants.Restez chez vous!!!!!!Arrêtez de voyager (quelqu’en soit la raison) et de diffuser cette merde.
Bon confinement à tous

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci de cette précision.

Les Anglais ont compris maintenant, ce d’autant plus que l’autre stupide qui ressemble au président à mèche peroxydée a chopé la maladie.

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Je ne comprends toujours pas la dureté de ton commentaire face à la gestion de la crise de nos dirigeants. Si il y a quelque chose à leur reprocher (parlement et citoyens compris) et cela vaut pour la plupart des autres gouvernements, c’est le manque d’anticipation et de préparation de nos pays à l’éventualité d’une pandémie virale annoncée depuis longtemps par les épidémiologistes. C’est pas comme si nous n’avions pas eu de multiples avertissement préalables avec le SRAS, le H1N1, la grippe aviaire et autres. On sait depuis longtemps que cela nous pend au nez. Mais les stocks de masques, de tests, de réactifs, de lits de soins intensifs ou de respirateurs ont-ils intégré ce risque ? Non, à l’évidence non. On le découvre à présent. Ce reproche là on peut (et on doit le faire) mais le bon moment sera à l’épilogue de cette crise pour s’assurer qu’on sera mieux préparés lors de la prochaine. Car il y en aura d’autres. Mais aujourd’hui, avec le degré de préparation insuffisant que nous avons, ils font réellement ce qu’ils peuvent et je trouve plutôt bien. Avec transparence rigueur et mesure. Essayant de préserver la chèvre et le chou. Et ce n’est pas facile. Tu leur fait le reproche de ne penser qu’à l’économie. C’est faux. La santé des travailleurs reste la première priorité. Mais oui, une fois celle-ci préservée autant que faire se peut par les mesures prises ces dernières semaines, il faut maintenant, dans un 2ème temps, (et donc en seconde priorité, contrairement à ce que tu dis) s’occuper aussi des conséquences économiques qui touchent certains de plein fouet. Ce n’est pas plus important que la santé. C’est important, c’est tout. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir encore son salaire complet assuré malgré la crise. Oui les enseignants sont aussi quelque part (un peu) au front, je suis aussi bien placé que toi pour le savoir avec une femme et deux filles dans l’enseignement obligatoire. Mais certains ouvriers sont au chômage, partiel ou complet. Certains ont perdu ou risquent de perdre prochainement leur emploi. Des commerçants n’ont plus de source de revenu. Même si ils ne sont pas malades c’est important et cela doit être traité. Pas prioritairement mais parallèlement à la gestion de la crise sanitaire. Et ils la gèrent aussi. Même si aujourd’hui ils n’ont pas pris de nouvelles mesures sanitaires ni fait le décompte morbide et inutile (puisque largement diffusé par ailleurs par tous les media) de l’actualisation du nombre de victimes. Je te trouve terriblement injuste et, oui, comme cela t’a déjà été dit beaucoup trop dans l’émotionnel. Ceci dit l’émotionnel et la solidarité sont importants aussi en ce moment. Mais justement soyons solidaires et un peu moins inutilement critiques à l’égard de ceux qui sont à la barre.

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Et je pose encore ça là: j’ai trouvé très intéressant très instruct et très juste: https://m.reporterre.net/Depister-et-fabriquer-des-masques-sinon-le-confinement-n-aura-servi-a-rien?__twitter_impression=true

DomPython
DomPython
il y a 2 années

Bugraptor, serais-tu infecté par le Monoparagrapha Virus? Ne faudrait-il pas de vacciner au Pointàlaigniquine?Ceci dit, j’apprécie ton point de vue. Il m’aide un peu à dédramatiser.Vraiment.Voilà.C’est tout ce que j’avais à dire.Avec en prime quelques points à la ligne dont tu pourras te servir pour ton prochain post!?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Lol.

Ma pensée s’exprime d’un trait.

Elle ne souffre pas les inter…

…ruptions.

Et encore.

J’ai fait des progrès.

Plus jeune je renonçais même à la ponctuation.

Ces fâcheuses virgules.

Celles qui permettent au lecteur de reprendre son souffle.

J’ai finalement admis leur utilité.

Surtout que je me plais à faire de longues phrases, avec subordonnées, périphrases, parenthèses et autres digressions.

Pour les paragraphes je rechigne encore.

On m’a dit “c’est seulement quand on change de sujet”.

Or je suis assez monomaniaque souvent quant au sujet qui me pousse à m’exprimer.

Mais comme tu vois…

…je peux évoluer.

Parfois.

😉

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Peut-être que pour mieux comprendre la sagesse de nos édiles qui préfèrent prendre des mesures intelligentes que les gens comprennent et donc accompagnent, plutôt que la méthode martiale du confinement aveugle et généralisé et du couvre-feu à la française, peut-être que relire cet extrait du… petit prince pourra t’aider:
– Sire… sur quoi régnez-vous ?- Sur tout, répondit le roi, avec une grande simplicité.- Sur tout ?Le roi d’un geste discret désigna sa planète, les autres planètes et les étoiles.- Sur tout ça ? dit le petit prince.- Sur tout ça… répondit le roi.Car non seulement c’était un monarque absolu mais c’était un monarque universel.- Et les étoiles vous obéissent ?- Bien sûr, lui dit le roi. Elles obéissent aussitôt. Je ne tolère pas l’indiscipline.Un tel pouvoir émerveilla le petit prince. S’il l’avait détenu lui-même, il aurait pu assister, non pas à quarante-quatre, mais à soixante-douze, ou même à cent, ou même à deux cents couchers de soleil dans la même journée, sans avoir jamais à tirer sa chaise ! Et comme il se sentait un peu triste à cause du souvenir de sa petite planète abandonnée, il s’enhardit à solliciter une grâce du roi:- Je voudrais voir un coucher de soleil… Faites-moi plaisir… Ordonnez au soleil de se coucher…- Si j’ordonnais à un général de voler d’une fleur à l’autre à la façon d’un papillon, ou d’écrire une tragédie, ou de se changer en oiseau de mer, et si le général n’exécutait pas l’ordre reçu, qui, de lui ou de moi, serait dans son tort ?- Ce serait vous, dit fermement le petit prince.- Exact. Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner, reprit le roi. L’autorité repose d’abord sur la raison. Si tu ordonnes à ton peuple d’aller se jeter à la mer, il fera la révolution. J’ai le droit d’exiger l’obéissance parce que mes ordres sont raisonnables.- Alors mon coucher de soleil ? rappela le petit prince qui jamais n’oubliait une question une fois qu’il l’avait posée.- Ton coucher de soleil, tu l’auras. Je l’exigerai. Mais j’attendrai, dans ma science du gouvernement, que les conditions soient favorables.- Quand ça sera-t-il ? s’informa le petit prince.- Hem! Hem! lui répondit le roi, qui consulta d’abord un gros calendrier, hem! hem! ce sera, vers… vers… ce sera ce soir vers sept heures quarante ! Et tu verras comme je suis bien obéi.

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

Un tout petit peu sérieux ?Faudrait commencer par se renseigner, pour être un tout petit peu crédible ! En Italie, c’est 321 personnes qui meurent “soudainement” chaque jour du cancer !En Suisse, 16900 personnes meurent chaque année du cancer. Ce n’est pas assez sérieux ?Qui plus est, le traitement du cancer, c’est un peu plus lourd et long qu’avec le virus du Corona. Pour avoir accompagné mes parents jusqu’à la fin, et avoir vu mon père devenir petit à petit une momie, le mot “soudainement” ne me paraît pas vraiment approprié ici !En Italie, c’est 116400 morts. En Europe, c’est 1,4 million de morts en 2019. Dans le monde, c’est 15’000’000. On en est déjà à 3’600’000 depuis le 1er janvier.Mais le coeur, c’est encore plus, avec en France, 140’000 morts par an, soit environ 400 par jours. Chiffre qui doit être encore plus élevé en Italie…Alors c’est qui ici qui fait “diversion“, pour mieux se focaliser sur les 240 morts du corona, parce qu’il est en mode panique et qu’il voudrait tout fermer en traitant les dirigeants d’incapable ?Sources:https://data.oecd.org/fr/healthstat/deces-dus-au-cancer.htmhttps://sante.lefigaro.fr/article/cancer-un-million-et-demi-de-morts-en-2019-en-europe/https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/les-chiffres-du-cancer/-dl-/fileadmin/downloads/sheets/chiffres-le-cancer-en-suisse.pdfhttps://www.planetoscope.com/mortalite/31-nombre-de-deces-dus-au-cancer-dans-le-monde.htmlhttps://destinationsante.com/maladies-cardiovasculaires-400-morts-par-jour-en-france.html

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

https://www.rts.ch/info/suisse/11137312-le-coronavirus-en-chiffres-et-en-cartes.html

Les animations sont intéressantes. Pour mieux comprendre…

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Merci, en effet très intéressant. Il y a aussi cet article qui permet aussi d’aider à comparer les situations: https://interactif.24heures.ch/2020/covid19-aujourd-hui/?openincontroller&appwebview=true&clientID=12d1c402-d73f-4c2c-87ff-58d08b4a2a6f

Ce que j’en retiens, c’est qu’en Occident on était manifestement bien moins préparés que dans certains pays d’Asie… Pour le reste, les politiques de gestion de crise me semblent au final assez comparables. On confine (maritalement ou raisonnablement) et on fait avec ce qu’on a en essayant de rattraper la non préparation en s’arrachant ce qui nous manque sur le marché international. De fait, les résultats sont relativement comparables…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tu imagines certainement que je préfère ce commentaire en tant que mise au forme au premier, avec ma façon d’écrire.

Le mono-paragraphe me pose un vrai problème de lecture.

Ce que je peux te dire, c’est que ce soir-là, il n’y en avait QUE pour l’économie.

Qui avait passé largement par-dessus la santé. Même au TJ.

Au point que seul, dans ton coin, tu pouvais te demander pourquoi on nous demandait les jours précédents de rester chez nous…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

En parlant de sérieux, pourrait-on être de bonne foi s’il vous plaît?

Vous avez-vu les reportages en Italie?

Allons…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bonjour Cyan_282, je ne vois ce commentaire que maintenant, en passant à travers mon interface dédiée pour les voir les uns sous les autres.

Merci pour cette contribution que j’ai failli rater et avec laquelle je suis d’accord sur beaucoup de points.

J’espère que ta famille ne sera pas touchée.

Et surtout qu’il y a le matériel, là où ta femme travaille, pour qu’elle puisse se protéger.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Et tout à fait d’accord avec l’état de préparation de la crise qui était pour le moins déficient. À qui la faute d’ailleurs? Qui sont ceux qui veulent fermer les hôpitaux, rentabiliser au maximum la santé?

Je suis conscient que les coûts à supporter des assurances maladie pour les ménages sont insupportables, en Suisse, mais ce n’est pas dans ce type d’économies qu’il faut aller.

La santé doit être un service public, nous le faisons déjà avec les hôpitaux universitaires je le sais, mais il couvrir une plus grande partie de ses coûts avec les impôts.

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Sur ce point nous sommes d’accord. J’aurais même tendance à dire que c’est enfoncer des portes ouvertes.

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

J’ai vu comme toi la conférence de presse du CF cette après-midi là. Tout comme le 19:30 de la TSR. Je n’en rate aucun, pas plus que les conférences de presse du CF, tout comme je regarde aussi chaque soir le 20:00 de France 2. C’est vrai que ce jour-là ils ont clairement mis l’accent sur les mesures de soutien à l’économie. Mais il le fallait. Les conférence des presse précédentes avaient commenté les ordinances d’ordre sanitaires. Et leur conséquences économiques appelaient maintenant à se préoccuper des conséquences économiques. Il n’ont pas complété les mesures sanitaires ce jour-là car ils les ont estimées suffisantes et que les résultats de ces mesures prennent du temps à être perceptibles.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ils n’ont absolument pas parlé des mesures sanitaires. Comment peuvent-ils être passés à côté de ça, alors que c’est principalement, là, au moins une des deux choses qui nous intéressent? Ce TJ, ce soir-là, n’a pas fait son travail de service public.

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

Ah mais je veux bien. Qu’est-ce que j’aurais loupé sur les reportages en Italie, je vous prie ?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Il n’en ont pas parlé ce jour-là. C’est tout. Il y a un 19:30 chaque jour. Plus le 12:30. Ce jsoir-là le point fort c’étaient les mesures de compensation économiques… Tu fais encore un reproche exagéré à la rédaction, qui, par ailleurs, travaille certainement elle aussi en effectif réduit. Je te trouve exagérément critique en l’espèce.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Non mais là, c’est trop…

J’ai déjà répondu plus haut à de nombreuses reprises, désolé.

Et je ne suis pas sûr de comprendre: Pascal9 et RenéM, c’est le même lecteur?

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

Pas vu de vraie réponse compréhensible, désolé si j’ai manqué quelque chose. Et ce n’est pas parce que je suis du même avis que RenéM que c’est la même personne.

Répondre par “avez-vous vu les reportages en Italie” ça veut dire quoi ? Il ne me semble pas vous avoir répondu par “vous avez pas vu le reportage machin truc ?”. Alors si j’ai pris la peine de vous répondre, avec les liens sur les sources, c’est pour avoir un débat, pas pour entendre ce genre de réponse qui ne veut strictement rien dire ! C’est quoi votre pensée, à vous, et pas celui du présentateur ?

Je dois imaginer que vous parlez des environ 1000 morts qu’il y a malheureusement ces derniers jours en Italie ?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Vous avez pris une chevillère pour mesurer si il y a plus ou moins de 2 mètres entre chacun ? Et quand il y a moins de 2 mètres vous avez vérifié que ce ne sont pas deux personnes d’un même couple ou d’une même famille qui de toutes façons dorment dans le même lit ou partagent le même foyer ?

Albert R
Albert R
il y a 2 années

Je n’ai aucun problème avec ça, à passé 75 ans, faisant partie des personnes à risques, cela sur 3 points relevés, n’ayant pas peur d’être retenu pour passer dans la prochaine charrette, la seule faveur que j’attends de la vie, c’est de partir après ma mère, qui va sur 98 ans, qui est en EHPAD près de Mulhouse. Mé bon … ?Si j’ai relevé que ce jardin familial est propice à l’attroupement, c’est pour dire que beaucoup d’entre nous prennent cela un peu trop à la légère. Certains ont écrit qu’on devait s’attendre à une vague d’enfants “COVID-19” il y a bien eu des enfants 39-45, ce qui veut bien dire que les gens ont continué de copuler, ça aide à baisser la tension … ?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Les parcelles de jardins familiaux font 10 m de large. Il peut facilement y avoir un couple, ou même une famille entière dans chaque parcelle sans que cela présente un risque sanitaire.

Si en revanche les voisins se réunissent pour un barbecue sur une même parcelle, ça ce serait une connerie.

Aller cultiver ses salades avec sa femme ou sa fille dans son jardin familial peut se faire sans risque de propagation moyennant quelques précautions de bonne intelligence.

Et les membres d’une même famille qui vivent de toutes manières sous le même toit ou dorment dans le même lit n’ont aucune raison objective de respecter 2 mètres de distance entre eux.

Je défie Albert R d’avoir su faire la distinction des cas et mesuré à la chevillère toutes les distances entre personnes…

Tu as certainement un jardin à côté de ta villa. Les utilisateurs de jardins familiaux n’ont aucune raison de plus que toi de s’interdire de fréquenter leur jardinet.

Ils sauront certainement faire comme toi quand tu croises un jogger pour éviter d’approcher leurs voisins à moins de 2 mètres. Ou bien tu penses avoir le privilège de l’intelligence et de la raison en plus de celui de la boboïtude et d’un confortable statut de fonctionnaire au salaire assuré ?

Ce qui est sûr c’est qu’en plus d’un sens civique (pour la plupart) les Suisses cultivent aussi (peut-être pas tous ou pas les mêmes) l’agaçante habitude d’être très attentifs à la surveillance appliquée et méfiante de leurs voisins…

Albert R
Albert R
il y a 2 années

10 mètres, peut-être avant la refonte des jardins familiaux à Lausanne.Le trait de caractère que vous attribuez aux Suisses, je l’ai connu en Alsace que j’ai quitté en 1964, c’est pas toujours joli, des sourires devant et le téléphone par derrière … C’est humain.L’effet aérosol, fait que les gouttelettes peuvent rester en suspension durant 3 heures, si les testés positifs mettent un masque il évitent d’arroser les autres. Bref?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Je suis aussi une personne à risque bien que plus jeune.

Avec quoi n’avez-vous pas de problèmes ? Ces personnes dans les jardins familiaux ?

C’est sûr qu’à Noël nous aurons un mini baby-boom… et je n’ai “aucun problème avec ça” ! ??

Je ne conteste pas que certaines personnes prennent la situation trop à la légère. Mais j’en connais surtout qui, à l’inverse, paniquent de manière contre-productive.

Il faut être strict sur les distances sociales et les mesures barrière. Mais mettre chaque personne sous cloche en cellule pour 3 mois n’est pas le meilleur choix. D’abord parce que ce n’est pas tenable. Il faut être mesuré et sensé.

Appeler au flicage et à l’immobilisation de chacun 24/24 parce qu’on est débordé par ses émotions face à la survenance inattendue de cette crise n’est pas sain. Gardons la tête froide. Et apprenons pour éviter que cela ne se reproduise. Car on a effectivement des progrès à faire en matière de préparation.

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Vous avez raison de souligner que le principe de précaution veut qu’on évite tous les rassemblements trop regroupés. Je ne prétends pas savoir avec précision ce qu’il en est. Sans doute en saura-t-on beaucoup plus plus tard. Moi ce que j’ai lu affirmé de manière catégorique à plusieurs reprises sur divers média par les infectiologues c’est qu’en espace libre, au delà d’un mètre on ne risque rien. On dit 2 m par précaution. Quant à l’effet aérosol en suspension dans l’air pendant des heures, il est clairement contesté. Au moins à l’air libre. C’est un peu différent en espace confiné et fortement fréquenté comme les transports publics. C’est ce qui est chaque jour répété par les infectiologues alors c’est ce que je crois et applique.

Mais vous m’êtes très sympathique. Portez-vous bien !

Ayé j’ai encore oublié les paragraphes..

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Alors je vous propose de regarder les TJ de France 2 jusqu’à il y a trois jours (je n’arrive plus à suivre). Oui, je parle des milliers de morts en Italie.

Quand on vous dit 800 morts, ça me parle, oui.

Vous faites comme si vous ne les aviez pas vu.

Débattre dans le vide ne m’intéresse pas.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Transports publics que beaucoup sont encore obligés de prendre pour aller bosser…

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Oui. Et c’est sans doute l’un des nombreux compromis risque sanitaire / risque économique que les autorités et leurs collèges d’experts épidémiologistes, infectiologues, médecins doivent chaque jour trancher.

Et franchement je ne pansé pas que ce soit facile ni qu’ils le font à la légère.

Ils ont défini leurs directives. Je leur fait a priori confiance.

Certes pas aveuglément et si ils prennent des décisions qui nous paraissent incohérentes, insuffisantes ou erronées, il est naturel et juste de l’exprimer. Mais avec tout de même un minimum d’humilité.

Car tu me sembles plus dans l’angoisse émotionnelle, un peu en panique, limite complotiste, que dans la reconnaissance rationnelle et froide d’une analyse de spécialiste sanitaire compétent.

Tu vois la menace se préciser, et il est vrai qu’elle est grave et qu’on est qu’au début de la crise, mais tu me sembles prêt à jeter le bébé avec l’eau du bain pour éteindre l’incendie que tu vois poindre effrayé.

Reprends un peu ton souffle. Respire. Dis tes angoisses et ce qui te choque ou te paraît injuste. ;je ne dis pas qu’il n’y a pas d’injustices, notre monde en est plein, à commencer par celui de notre lieu de naissance. Mais de grâce un peu d’humilité dans nos jugements. Nous ne sommes pas spécialistes en virologie.

Tu as parfaitement le droit de te méfier de nos autorités et de les suspecter d’accorder une trop grande importance à la défense de l’économie.

Ce n’est pas moi qui nierai que nos institutions sont en grande partie contrôlées par le lobby économique. Mais j’ai aussi le droit de leur accorder aussi le crédit de se soucier de la santé de leurs concitoyens. Surtout quand il s’agit des membres de l’exécutif (En principe plus indépendants et moins inféodés à ces lobbies que certains membres des deux chambres), et en particuliers les socialistes Berset et Sommaruga.

Et comme je l’ai dit, en particulier en cas de crise, un minimum de serrage de coudes derrière ceux qui sont à la barre, sans perdre l’esprit critique, est souhaitable.

On est tous dans le même bateau. Ce n’est pas le bon moment pour une mutinerie. Surtout pour de mauvaises raisons liées à l’angoisse d’une génération (la tienne, la mienne) qui a été épargnée, qui n’a pas connu de guerres ou de crises graves, et qui est logiquement fortement déstabilisée en découvrant que la vie peut se montrer soudain beaucoup plus difficile à vivre… Et que tout peut très bien s’effondrer très rapidement…

il me semble que j’ai déjà parlé ici de l’effondrement général qui nous menace tôt ou tard et qui est à mon sens inéluctable… mais c’est un autre sujet…

Ou peut être pas.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Bugraptor, tu es trollissime.

Tu as élevé l’art de la provocation virtuelle à un niveau académique. Tu mériterais les palmes !

On ne t’avais plus lu depuis le 28 janvier – (5 commentaires à propos du Larousse du pain, et là, François t’avais gentiment provoqué, c’est vrai !).

Huit commentaires (souvent hors sujet) entre le 17/09/19 et le 24/01/20.

Ce 17 septembre dernier, tu commence un message par “Bonjour, un certain temps que je ne me suis plus exprimé ici. Il y a diverses raisons, j’y reviendrai.”, mais tu n’y est jamais revenu…

Et, là, en trois jours, tes commentaires se multiplient comme des virus, de manière exponentielle :

– 2 commentaires le 27/03

– 7 commentaires le 28/03

– 13 commentaires aujourd’hui le 29/02 (et la journée n’est pas finie).

Je me demande si tu penses un seul mot de ce que tu écris, ou si c’est juste par esprit de contradiction que tu ponds des commentaires kilométriques ? Le confinement te taraudes, tu t’e*****es, alors tu viens t’occuper ici !

Dis-nous si je me trompe.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/le-covid19-ralentit-dans-les-pays-confines-1189968

En Suisse, qui n’a pas choisi le confinement, le nombre de nouveaux cas chute aussi rapidement, de 10 % par jour. Ce qui, il est vrai peut s’expliquer compte tenu du civisme helvète. En Suède, où la vie est tout à fait normale, la hausse du nombre de cas ne dépasse pas 10 % par jour et est même tombée à seulement 2 % samedi.

Bonne soirée, Daniel ?

Bugraptor
Bugraptor
il y a 2 années

Oh ! Un thread ouvert rien que pour moi !

C’est trop ! Je ne pense pas le mériter.

En matière de provocation ton introduction soutient tout à fait les miennes. Je perçois un sous-entendu vaguement inamical ou tout au moins clairement agacé.

Quant à tes statistiques elles sont impressionnantes ! On dirait le bulletin coronavirus journalier.

Elles révèlent cependant un fait réel que je ne conteste pas: ma très grande inconstance. Mes centres d’intérêt vont et viennent. Je promène ma plume et mon attention de gauche à droite au fil de mes errances sur la toile.

Je n’ai pas la constance impressionnante d’horloge suisse et stakhanoviste de François. Il peut ouvrir un site ou un blog et s’y consacrer corps et âme chaque soir pendant 10 ans, voire plus. Simplement parce qu’il estime que c’est devenu son devoir puisqu’il l’a commencé ! C’est assez impressionnant à mes yeux.

Moi je serais incapable de cette constance. Il faut que je change d’air et de sujet, d’environnement même, régulièrement.

Donc je commence des trucs. Je ne prends de passion parfois pour eux. Puis je les abandonne sans les avoir terminé dès qu’ils me m’amusent plus autant.

C’est ainsi, on ne se refait pas. Il faut que je papillonne.

Donc rassurez-vous, ceux que j’agace, je ne m’incrusterai probablement pas. Comme les autres fois. J’irai rapidement butiner ailleurs.

En revanche, oui, quand je suis sur une fleur, je ne chôme pas. Je m’attèle à la tâche avec enthousiasme et vigueur. La fleur du jour m’obsède et je m’active pour un temps sans relâche.

Puis je me lasse.

C’est pas nouveau.

Vous pouvez donc être sûrs de deux choses:

Je ne vais pas vous saouler très longtemps. (Intensément certes mais pas longtemps)

Et deux, quand je serai parti, lassé, après un certain temps (totalement imprévisible) je reviendrai. Certainement.

Pour votre bonheur ou désespoir, c’est selon.

Je ne suis pas quelqu’un de consensuel. Je sais que je suis un personnage clivant.

Je laisse rarement indifférent.

J’amuse et je plais, ou je déplais et agace au plus haut point.

C’est ainsi aussi. Je m’y suis fait.

Du reste mon ego que vous pressentez peu discret, détesterait laisser indifférent. Je préfère largement inspirer une exquise forme de détestation, si je ne parviens à plaire ou éblouir…

C’est encore ainsi. (Il est avantageux et sain de se bien connaître…)

Maintenant je vais répondre à ta question. (Tu vois comme je suis conciliant)

Pourquoi suis-je reviendu ? Et pourquoi maintenant ?

La réponse est simple mais double.

Il fallait d’abord un sujet qui m’intéresse.

Que François n’en prenne pas ombrage, mais plusieurs sujets abordés ici ne m’intéressent que très vaguement. (Le dernier logiciel Adobe en abonnement ou en paiement unique… La derniere iWatch 34s à GPS 5G integré et bracelet en silicone mercerisé anti bactérien… Bof, je m’en tamponne un petit peu) Ce n’est nullement un jugement négatif hein ! Je sais que ses articles sont léchés complets et tout… Mais bon voilà. J’ai d’autres intérêts. Aucun jugement de valeur donc.

Donc il fallait un sujet qui m’interpelle. Et le coronavirus en est un. Il interpelle quasi tout le monde du reste. C’est une crise grave et à mon sens le premier domino d’une longue série qui mènera notre civilisation à son inéluctable effondrement..

Et donc j’ai lu tout récemment, d’un coup, quelques derniers articles à ce sujet parus depuis quelques temps..

Et j’ai été tellement en désaccord avec ce haro sur le CF et nos autorités suisses que je n’ai pu m’empêcher de réagir. Et oui, prendre le contrepied d’une partie ;pas tout) des points de vue que François défend de manière assez, comment dire, dure je trouve à l’endroit de nos décideurs dont je trouve en ce moment la mission des plus difficiles.

Et non ce n’est pas du tout par esprit de contradiction que je me suis lancé subitement dans ces débats, mais, je vous prie de le croire, par sincère et réelle conviction.

Quand François défend un point de vue que je partage je le dis. Mais comme c’est un lieu de débat (voulu et proposé par lui) quand il dit quelque chose que je ne partage pas. Je le dis aussi, poliment je crois mais avec conviction et toujours en argumentant. Comme lui du reste.

Aucun mauvais esprit dans ma démarche. Je t’assure.

Voilà. Assez parlé de moi.

Je conclus sans me relire. J’écris toujours ainsi d’un trait. Sur mon iPhone avec mes gros doigts. (Pardonnez les coquilles et autres fautes d’orthographe que je verrais très bien en me relisant pour la plupart. Mais c’est déjà assez long et prenant comme ça.

Mes amitiés à tous. Portez-vous bien !

Et surtout Soyons solidaires ! On va en avoir de plus en plus besoin. Et je ne parle pas que du Coronavirus.

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

Mais lorsque l’on vous dit 116’400 morts du cancer, dans ce même pays, là ça ne vous parle pas ?Pour vous ce n’est pas “sérieux” ? Excusez du peu. Il en faut combien, pour que ce soit “sérieux”, à vos yeux ?800 morts par jour, ça, c’est quelque chose qui vous parle ?Les premières personnes symptomatiques ont été identifiées depuis le 14 janvier en Lombardie. 74 jours après, il y a malheureusement plus de 10’000 morts. En moyenne, et non au sommet de la courbe, ça fait hélas quand même 140 morts par jours (sous réserve qu’on ne découvre pas que c’est bien plus tôt qu’il y avait des cas).Du coup, peut-être que ça va vous paraître un peu plus sérieux, les 321 morts par jours du cancer, toujours pour le même pays ?Alors surtout, ne venez pas me dire que je fais comme si je ne les avais pas vus ! J’ai une vue d’ensemble qui fait que contrairement à vous, je ne me focalise pas uniquement sur ce que me dit le TJ.Je vous l’ai déjà demandé: pourriez-vous svp, supprimer mon compte !

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

J’espère sincèrement que cela va se confirmer dans les jours et semaines à venir.

Pascal9
Pascal9
il y a 2 années

En passant, puisque toujours pas supprimé… On dirait bien que l’Allemagne n’imite pas la France ou l’Italie, comme demandé à nos politiciens ici, en les traitant d’incapables, en plus:

L’Allemagne veut augmenter les tests

Pour empêcher une saturation de ses hôpitaux, où le personnel manque, l’Allemagne est en train d’adopter la stratégie choisie par la Corée du Sud face au coronavirus, relate l’agence AFP.Souvent montrée en exemple en Europe pour la gestion de l’épidémie, l’Allemagne pratique déjà, selon les autorités, entre 300 000 et 500 000 dépistages par semaine, un rythme plus élevé que nombre de ses voisins européens. Le gouvernement d’Angela Merkel ne compte pas s’arrêter là: un document du ministère de l’Intérieur, que viennent de révéler plusieurs médias, prescrit une stratégie inspirée de la Corée du Sud, avec pas moins de 200 000 tests par jour.

AntSto
AntSto
il y a 2 années

En même temps, on part de tellement loin… rien d’impressionnant!
5e835b8d0459b47b40f4f038.png

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

L’article date du 24 mars, alors je ne dis pas qu’il n’est pas intéressant hein, mais à la vitesse où cette situation évolue, je l’ai lu avec un a priori négatif.

Mais merci d’enrichir le débat ?

117
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x