Le Magic Keyboard pour iPad, je ne le voulais pas, mais…

Un clavier à 369 francs suisses!

Non, mais ça va pas la tête chez Apple?

Et lourd en plus (voir plus bas), au point de rendre l’iPad Pro pratiquement aussi fatigant à porter qu’un MacBook Air (qui ne l’est pas tellement, cela dit).

Et puis, l’autre jour, je vous ai parlé de mon incapacité de travailler avec l’iPad aussi bien qu’avec un Mac.

J’ai lu en commentaires, ou par mail, je ne sais plus, que l’utilisation du Magic Keyboard d’Apple pouvait largement améliorer les choses.

Bon. Moi, j’utilisais le Smart Keyboard, je trouvais que ça m’allait bien aussi, vu le nom plutôt valorisant pour celui qui l’utilise.

J’en étais plutôt content, sauf que ce clavier n’a pas de Trackpad, qu’il n’est pas un « vrai clavier » de type touches à ciseaux, comme l’est le Magic Keyboard.

Alors voilà, je me suis décidé à aller l’essayer à l’Apple Center, après avoir subi ma première prise de température, m’être désinfecté et avoir enfilé un masque gracieusement offert par Apple.

Trois minutes m’ont suffi, ce truc est a priori fabuleux.

Je précise que j’utilise la version pour iPad 12’9 pouces, le plus grand des deux, donc.

D’abord, le clavier est l’un des meilleurs que je n’aie jamais utilisé. Parfait, magnifique, rien à voir avec le Smart Keyboard qui lui est très bien, tout en n’étant pas tout à fait un « vrai » clavier.

2020-06-29_19-05-03 (1).jpeg

À gauche, le Smart Keyboard, avec ses touches plus petites enrobées dans une sorte de plastic qui, au passage, rend le clavier pratiquement étanche, à droite, les vraies touches du Magic Keyboard.

Le bonheur aussi, c’est de retrouver un trackpad intégré au clavier, comme sur un MacBook Pro, certes un peu plus petit, mais tout à fait efficace.

Lui aussi peut être réglé en matière de défilement, et la première chose que j’ai faite, s’est de désactiver le défilement naturel que était un contresens pour moi, et que je désactivais aussi sur tous mes Mac depuis qu’il est disponible.

Ben oui, j’ai des habitudes, je suis peut-être sclérosé, mais j’ai commencé avec un trackpad en glissant contre en bas pour faire défiler le texte vers le bas, c’est ça, pour moi, le défilement naturel, même si je comprends bien que c’est l’inverse qui se déroulerait sur une feuille de papier. Alors oui, Apple a raison de proposer ce nouveau mode, mais je le remercie de laisser l’ancien, pour les gens comme moi.

2020-06-29_20-24-15

Ici, le réglage dans les préférences système du Mac.

Et oui, je suis d’accord sur un iPad, ça peut sembler bizarre de désactiver le sens de défilement naturel parce qu’à l’écran, avec le doigt, vous faites tout l’inverse, vous allez justement dans le sens du défilement naturel. Étrange non`

Mais ça marche, j’y arrive à gérer les deux sens dans ce cas.

Mais bon, ça ne me semble pas trop logique, tout ça.

Pour le coup je vais tenter un truc dingue: je vais mettre sur toutes mes machines “Sens de défilement naturel”, pour voir si je m’habitue et pour être cohérent partout.

Je vous redis en fin d’article, puisque je l’écrirai, ladite fin, certainement dans quelques jours.

C’est marrant d’ailleurs, parce que tout de suite, là, j’y arrive très bien, alors qu’il me semble que sur Mac, ce n’est jamais le cas. Peut-être parce que je suis sur un iPad, je ne sais pas.

Ou peut-être parce que je suis plus souple d’esprit que je le croyais, allez savoir…

Bref…

Allez, je vous montre un tout petit film pour commencer sur cet iPad.

[vimeo 433697259 w=640 h=360]

Lorsque vous placez votre iPad sur le Magic Keyboard, les aimants font leur travail et un fois accroché, votre iPad ne risque en aucun cas (ou alors, il faut le faire exprès), de se décrocher de son support. Vous avez pu le voir dans le film.

Il est clair que, comme vous l’avez constaté, toujours dans le film, l’écran est tellement bien attaché que j’ai risqué de le faire tomber en le décrochant, surpris par le petit à coup.

Le support prévu d’ailleurs pour l’appareil photo des iPad Pro 2020 et 2018 (ici, mon iPad Pro 2018.

06CE3497-D5B9-4961-A053-4727B22F5C7E_1_105_c

Contrairement au Smart Keyboard, le Magic Keyboard n’est pas bloqué sur deux positions. Vous pouvez l’ouvrir un peu comme un MacBook Pro, avec un angle moins ouvert nonobstant cela.

ipad-pro-magic-keyboard-open-close-animation

J’ai testé un peu toutes les positions, sur des tables de hauteur différentes, sur mes genoux, la vision est simplement parfaite. Et quel plaisir dans ce dernier cas de ne pas avoir de chaleur sur les cuisses!

Refermé, l’iPad Pro ne prend pas plus de place avec le Magic Keyboard qu’avec le Smart Keyboard, si ce n’est la charnière qui est proéminente à l’arrière.

95203628-C4D1-4981-AFBD-AD7AACA988A5_1_201_a.jpeg

Oui, le clavier associé à l’iPad est relativement lourd, mais ce poids est nécessaire pour l’iPad ne bascule pas en arrière. C’est la base qui est lourde, la charnière principale en fait. L’équilibre est d’ailleurs parfaitement réalisé, Apple a fait sur ce point un excellent travail.

630 grammes pour l’iPad, et 706 grammes pour le MagicKeyboard, ce qui nous fait? Ce qui nous fait? 1.336 kg, eh oui! Alors que le tout dernier MacBook Air pèse 1.29 kg.

Lorsque vous tapez, la rangée supérieure du clavier (celle des chiffres) est un peu surplombée par l’écran qui semble comme flotter dessus, mais largement assez haut pour que cela ne soit absolument pas gênant pour vos doigts qui ne touchent pas la partie inférieure du périphérique, sauf à faire des mouvements bien trop amples avec les doigts.

IMG_1700

La charnière arrière, qui ressort de l’iMac, est juste souple comme il faut et respire la qualité, vous me direz que l’on n’en attend pas moins à ce prix de dingue.

Elle est dotée d’un port USB-C qui permet sans problème de recharger l’iPad, mais un poil moins vite que si vous le rechargez directement sur la bête, ce qui est également possible, mais moins esthétique.

IMG_1711.jpeg

Lorsque j’ai sorti le Magic Keyboard de son carton, la première chose que j’ai voulu faire, bien évidemment, c’est de l’ouvrir. Et là, je me suis dit: c’est pas possible, il ne s’ouvre pas assez, et j’avais comme une envie de forcer, mais comme je suis hyper pougnet avec mon matériel, je ne l’ai bien sûr pas fait, et bien m’en a pris parce que l’angle d’ouverture se complète avec la charnière supérieure du clavier.

Les angles de vue sont juste parfaits dans toutes les situations.

La frappe est extrêmement fluide: la raison ou plutôt les raisons? Une mécanique à base de touches ciseaux et une taille parfaitement conforme à un clavier “standard”. Franchement, je n’ai jamais ressenti une telle douceur, un tel sentiment de coulé lorsque je tape.

Ce clavier n’est pas du tout bruyant, le son de la frappe est doux, mais aura un petit côté creux lorsque vous tapez directement sur vos genoux, tout en étant parfaitement confortable.

En soirée, le rétroéclairage est de la partie, tout à fait efficace, en plus, ce qui ne gâche rien.

85F6BF8A-5E61-4975-9374-237209722061_1_105_c.jpeg

Ah, petite chose encore, le Magic Keyboard, tout comme le Smart Keyboard, soit dit en passant, n’a pas besoin d’être rechargé, c’est l’iPad qui l’alimente via le connecteur habituel:

2020-06-29_20-48-58.jpeg

Bref, que du bon?

Pas tout à fait.

D’abord, toutes les applications ne sont pas compatibles ou pas parfaitement compatibles encore avec le trackpad.

Par exemple, Word ne fonctionne pas toujours complètement avec ce dernier. Si la gestion du curseur est correcte, certains clics sur les onglets sont inactifs… et parfois fonctionnent, allez savoir pourquoi.

On se bouge les fesses chez Microsoft s’il vous plaît?

Merci.

Et puis, il y a une cargaison de gestes qu’il faut intégrer, parmi d’autres que nous avons sur l’iPad directement et ceux que nous avons sur nos Mac, sur nos iPhone, franchement, ça commence à faire beaucoup.

Enfin, il faut être très clair: le Magic Keyboard est formidable, mais dès qu’on veut utiliser notre iPad avec le stylet, on fait comment?

Le Smart Keyboard, lui, permettait de replier l’iPad sur l’arrière de la tablette ce qui la rendait plus épaisse certes, mais nous permettait de jongler facilement d’un mode (clavier) à l’autre (stylet).

Le Magic Keyboard ne le permet pas du tout.

Deux solutions:

  • vous gardez votre Magic Keyboard ouvert sur une table parce que vous restez à peu près autour d’elle et vous retirez l’iPad;
  • vous retirez l’iPad aussi, mais vous vous promenez avec le Magic Keyboard fermé à côté, ce qui n’est vraiment pas très pratique.

Idem d’ailleurs lorsqu’on décide de lire.

Cela dit, dans ce cas, ça a un côté bénéfique: quand j’utilisais mon Smart Keyboard, je l’avais toujours sur mon iPad. Le fait de devoir le retirer du Smart Keyboard (c’est fait en deux secondes) me fait redécouvrir la finesse de cette tablette magnifique.

Heu… bon… ça tient la route comme argument positif? Oui, enfin, je crois, en oubliant certes de dire que dans ce cas, mon iPad n’est plus protégé.

En conclusion

Déjà, vous dire que je fonctionne depuis une semaine avec le sens du défilement naturel sur Mac et sur iPad.

On va dire que ça va… Je ne me suis pas encore complètement habitué (je pars encore plus de 50% des fois à l’envers, et ça m’agace de voir à quel point je suis programmé, depuis toutes ces années, mais on va dire que ça vient, et ça vaut la peine de faire cet effort, puisque pratiquement le 100% des Mac que j’utilise et qui ne sont pas les miens sont configurés avec le défilement naturel. Comme ça, je serai paré.

En ce qui concerne le clavier, je dirais que c’est un magnifique accessoire qui, à lui seul, coûte le prix d’un iPad bas de gamme.

Si vous passez votre temps à taper sur un clavier avec cette tablette, il ne faut pas hésiter, il vous semblera très vite totalement indispensable et vous remerciera de l’avoir acheté en vous apportant au quotidien un confort exceptionnel.

Par contre, si vous devez travailler sur un chantier, alternant le clavier et le stylet, alors, le Smart Keyboard sera pour vous une bien meilleure solution, sans compter que ce dernier est étanche alors que le Magic Keyboard, de par sa conception, ne l’est pas.

Bref, à vous de voir si vous pensez que le jeu en vaut la chandelle, fort onéreuse, au demeurant.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

43 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Bravo pour ton achat ! Un superbe objet que je ne vais pas acheter car je n’en ai pas assez l’utilité : j’ai le Smart Folio tout simple qui protège l’iPad (ils se sont bien améliorés depuis les premières Smart Cover qui se déchiraient rapidement). Passer du Smart folio au Magic Keyboard me semble compliqué et j’ai trop peur de rayer l’iPad nu en le posant sur une table en bois par exemple.

L’autre solution, c’est clavier + trackpad iMac. J’ai déjà le premier mais j’en veux à Apple de ne pas rendre la Magic Mouse 1 compatible avec l’iPad. Et rien n’a été annoncé comme amélioration à la WDDC.

Je suis un peu jaloux de ton achat finalement…

Jerome Baumgartner
Jerome Baumgartner
il y a 2 années

vous connaissez ce sentiment quand vous voyez une adaptation au cinéma d’un livre que vous avez lu et beaucoup aimé ? vous avez imaginé les personnages et là tout à coup ils sont réels et différents… Et bien aujourd’hui j’ai eu ce même sentiment en regardant la vidéo (très instructive d’ailleurs) : “la voix” Elle est différente de ce que j’avais inconsciemment imaginé ?

Pascal Ramoisiaux
Pascal Ramoisiaux
il y a 2 années

Pareil pour moi. D’abord réticent à coller ma tablette sur cet onéreux dispositif me voilà aujourd’hui complètement conquis. Dommage qu’il soit si lourd mais une construction plus légère n’aurait pas permis d’atteindre la stabilité requise.

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 2 années

Tu es sur que ça permet de recharger l’iPad ? J’ai essayé la semaine dernière et ça ne marchait pas . J’ai du le brancher sur son port principal

Mathieu Fay
il y a 2 années

Je considère les iPad comme des machines de consultation ou de jeu. En aucun cas de travail. Donc je n’y brancherais jamais de clavier…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, ça recharge, mais un peu moins vite que par le port principal.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je comprends, j’en suis aussi un peu là, j’en reparle en fin de semaine.

Sauf que le clavier est très pratique dans bien des situations.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, il faut ce qu’il faut!:-)

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je comprends très bien. Même chose à l’invers à la radio. Pendant des années, vous écoutez un journaliste. Il passe à la télévision et vous n’en revenez pas de la tête qu’il a.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

En tout cas, j’en suis très satisfait pour l’instant.

Il n’a pas de Too Much Bô pour des raisons qui ne dépendent pas de lui, j’en parlerai, je pense, vendredi.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Si un jour, j’ai besoin d’une machine légère, je ne prendrais pas d’iPad. Un MacBook Air suffira. Je n’ai plus envie de m’adapter à de nouveaux gestes, pensées, automatismes. Je n’ai aucun doute que tout ceci est en lien avec mon âge.

Caplan
Caplan
il y a 2 années

“je ne le voulais pas, mais…”

Très bon résumé de ta vie de geek! ??

Paul
Paul
il y a 2 années

Le poids est de 1,36 kg (MagicKeyboard + iPad) … c’est plus que le MacBook Air qui est affiché à 1,29 kg et c’est équivalent au MacBook Pro 13 pouces qu’Apple donne pour 1,37 kg
Concernant la prise USB du clavier, l’intérêt principal est qu’on peut recharger via le clavier et garder un disque branché sur la prise USB.
Est-ce qu’on en a vraiment besoin ? https://nowtech.tv/apple-magic-keyboard-le-test-de-jerome/

Gabriel Cescutti
Gabriel Cescutti
il y a 2 années

question clavier, chez Apple c’est super cher pour un résultat moyen. L’offre de clavier externe est beaucoup plus intéressante à mon avis.
Je viens d’essayer, pour un usage domestique, le Logitech MX keys et là, la sensation de frappe ridiculise le clavier bluetooth d’Apple. Autre bonus, il est possible de le connecter à different dongles USB puis de changer de l’un vers l’autre avec une touche, ce qui permet de passer d’un iPad vers un mac ou d’un mac vers un pc en une seconde et même de faire du couper-coller entres différents ordinateurs.
Bref un autre monde, qualité suisse ….

zolb
zolb
il y a 2 années

Amusant, ce “concept” de défilement naturel ! Je peux comprendre l’épithète pour un écran tactile: le doigt bouge en effet la “feuille” ou plutôt le “ruban” pour faire apparaître ce qui était caché. Naturel me parait par contre abusif si on utilise une souris, laquelle est associée à un pointeur destiné entre autres à focaliser le regard, et pour moi assimilé à l’œil bien plus qu’au doigt. Et j’imagine que, comme moi, vous lisez une page en la laissant immobile et en promenant votre regard plutôt qu’en faisant défiler la page vers le haut sous votre regard fixe…

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Il faut le voir comme un dock donc le poids n’est pas important. C’est sûr que si on le considère comme une protection, ce n’est pas du tout optimal.Magic Keyboard à la maison et un joli étui en cuir pour l’extérieur, ça peut-être sympa.Reste le problème du prix et des accidents à l’intérieur, c’est pour cela que je me contente du Smart Folio (non keyboard) qui peut également faire mini-dock une fois plié.5efb0d0e3f9abf21682c27cb.jpeg

Arnaud
Arnaud
il y a 2 années

Préférez l’original à la copie: une Surface Pro avec un vrai système d’exploitation ! ? ?

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

C’est surtout avec une souris tactile (Magic Mouse) que cela prend du sens.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Exact : écrire un long texte sur un iPad Pro sans clavier physique reste un calvaire. Sinon y a le stylet.

Albert de St-Félix
Albert de St-Félix
il y a 2 années

Entièrement d’accord, et du coup je pourrais supprimer le PC portable ACER et l’iPad, étant suffisamment geek pour moi l’âge n’est pas un argument, le poids oui…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Il y a encore des soubresauts parfois…?
Mais je me soigne!

zolb
zolb
il y a 2 années

Justement pas… à mon sens. Je ne vois guère de différence entre roulette et tactile. Mais j’ai connu la souris à roulette avant l’écran tactile, et l’inverse aurait peut-être modifié les associations évoquées.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est bien fait, son test.
Moi, je suis plus convaincu que lui, mais en gros, on voit les mêmes qualités et les mêmes défauts.
Merci pour le lien!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Sauf qu’ici, le clavier est d’excellente qualité aussi. Rien à voir avec les autres claviers pour iPad.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui mais bon…

Heu… voilà, quoi…:-)

Gabriel Cescutti
Gabriel Cescutti
il y a 2 années

il y a intérêt, il coûte trois fois le prix d’un clavier premium de la gamme Logitech ….

g4hd
g4hd
il y a 2 années

Mon choix à la place de ce très coûteux accessoire :
1- c’est soit (95% du temps) tablette iPad pro 12,9 en mode portatif et donc clavier virtuel à l’écran et la protection du iPad smart folio (vendu 119€ quand même !)…
2- soit poste fixe (5% du temps) avec un “vrai” clavier de Mac (gardé en secours) et une souris Magic mouse (type2, la type1 n’est pas reconnue)… et ça ressemble à l’utilisation d’un MacBook.
A noter que l’apparence du curseur rond piloté par la souris est étonnante.
Le vrai souci, évoqué dans un post précédent, étant que l’appli Excel adaptée pour iPad est en fait inutilisable pour travailler, à l’heure présente. Idem pour Word, peu utilisable pour travailler, selon les témoignages.
Espérons que Microsoft fasse les efforts espérés, le plus tôt possible.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, comme indiqué dans l’article, Word iOS ne fonctionne pas bien avec le Magic Keyboard.
J’ai pu aussi me rendre compte, parce que je l’ai utilisé, qu’il est moins pratique que la version Mac.
Où sont les modèles?
Où est le volet des styles, si pratique (on peut les faire venir à chaque fois qu’on en a besoin avec le bouton “lumière”, mais bon… pas pratique quand on doit saisir rapidement du texte)?
Oui, Microsoft doit se bouger, vraiment.

jdmuys
jdmuys
il y a 2 années

Parce qu’un UNIX n’est pas un vrai système d’exploitation?

jdmuys
jdmuys
il y a 2 années

Pour moi non plus je ne vois pas de différence entre tactile et roulette (pour le défilement).

Quand Apple a sorti le défilement naturel (il y a une dizaine d’années peut être ?), j’ai eu un peu de mal à m’y habituer: deux semaines peut être. Mais je ne ferai jamais marche arrière. C’est vraiment plus naturel.

Maintenant je ne supporte plus le défilement inverse que je dois parfois subir sur les ordinateurs d’autres personnes.

terreorange
terreorange
il y a 2 années

L’iPad était déjà la machine que j’emploie le plus (pour travailler ?). L’arrivée du support du “trackpad” et de ce superbe clavier a conforté ce choix ! Je suis complètement d’accord avec l’article : mon seul regret est aussi qu’Apple n’ait pas proposé de solution pour pouvoir employer le Pencil sans devoir détacher l’iPad. Il me semble avoir vu passer un brevet d’Apple dans ce sens (chez macg.co ?), mais peut-être le résultat aurait-il été trop proche du Surface Studio de Microsoft ?

Arnaud
Arnaud
il y a 2 années

Ah? Elle est où la console sur iPadOS ? Il y a bien des racines UNIX mais elles sont vraiment très en dessous de la surface 😉

yuit
yuit
il y a 2 années

A l’achat de mon iPad Pro 10’5, j’avais hésité puis étais parti pour l’achat d’un magic keyboard (version sans clavier numérique), privilégiant le confort de frappe.
Sa longueur est quasi la même que l’iPad et le tout tient dans une petite sacoche. L’autonomie batterie est phénoménale (ok, pour mon cas d’usage), l’appairage bluetooth transparent, et j’apprécie d’avoir un clavier qui ne soit pas physiquement solidaire de l’iPad. Et son prix est le tiers du nouveau clavier présenté ici.
Ce n’est souvent pas l’option mise en avant pour l’ipad mais je ne regrette pas mon choix.

Mathieu Fay
il y a 2 années

Windows c’est bien. Plus tu l’utilises, plus ta machine ralentit…
Au boulot, à chaque fois qu’on m’a donné une nouvelle machine windows, elle démarre vite, elle marche très bien. un an ou deux ans après, il lui faut 15′ pour démarrer… et ça fait longtemps que c’est le cas…

Tilékol
Tilékol
il y a 2 années

Magnifique, il fait vraiment envie. Je parle du jardin et du paysage, pas du clavier 🙂

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci!:-)

tetardbleu
tetardbleu
il y a 2 années

Je te rejoins tellement sur cette histoire de défilement “naturel”…?. Je fais pareil dès que j’allume un nouveau mac…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, mais pour finir, je me suis vraiment mis au défilement naturel, je crois que ça commence à fonctionner dans ma tête, et ainsi, quand je prends un autre Mac, c’est bon, je ne suis pas perdu.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Pas d’accord : l’environnement change tout !

Sur Mac avec Magic Mouse : défilement naturel
Sur Windaube avec souris Logitech à roulette : défilement de base

?

jdmuys
jdmuys
il y a 2 années

Je ne vois pas en quoi la roulette change quoi que ce soit, ni l’OS. J’ai posé la question à ma mémoire musculaire: elle confirme. 😉

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Une roulette et une surface tactile sont bien différentes.
La Magic Mouse est utilsée dans l’univers Apple essentiellement en cohérence avec l’iPhone, iPad, télécommande Apple TV etc.
As-tu une Magic Mouse ?

jdmuys
jdmuys
il y a 2 années

Oui j’ai une Magic Mouse. C’est différent bien sûr: la Magic Mouse permet bien plus de choses, dont le défilement horizontal, mais l’ergonomie est la même: tu tires ou tu pousses le document vers là où tu veux qu’il défile. Idem pour la roulette. Le défilement inverse considère que tu ne regardes pas le document, mais le curseur de la scroll bar. Et ça, c’est une convention pas naturelle, qui intercale un élément technique entre ta main et ton document. La roulette n’y change rien. Avec roulette je veux pousser ou tirer le document quand même. Mais en dernière analyse, notre cerveau peut gérer les deux, et très vite, la mémoire musculaire de chacun prime sur toute analyse rationnelle.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Tout est différent sur Mac mais ce sont de petits détails.
Ne serait-ce que les barres de scroll qui ne sont pas visibles par défaut.

Comme tu le dis, le cerveau s’adapte vite…

43
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x