Mais vous savez que c’est super, ce format APFS (et les SSD externes aussi)!

Toujours occupé à migrer mes données sur des disques à plateaux vers des SSD, ce dont je me suis personnellement reconnaissant à chaque fois que j’y pense et ce qui, par conséquent, est hyper valorisant pour ma petite personne, je me suis rendu compte d’un avantage formidable du format APFS que j’ignorais, mais bon, il faut dire que je ne m’étais jamais intéressé vraiment à la chose.

Avant d’en arriver à le dévoiler (interdiction de scroller hein!), je voudrais vous parler de mes photos.

Elles sont donc pour l’instant chez Adobe, dans un nuage puisque j’ai converti mon catalogue il y a longtemps déjà, j’en avais parlé sur ce blog, pour que les originaux soient à la fois sur mon disque dur externe et dans le cloud d’Apple.

Je peux ainsi les travailler de base depuis mon Mac, sans avoir le disque dur attaché à mon Mac, un téléphone ou ma tablette avec les outils d’Adobe Lightroom, ou depuis mon Mac, cette fois avec le disque dur externe, avec Lightroom Classic.

N’oublions pas que Lightroom Classic a encore de gros avantages sur la version Cloud: il permet de cartographier les images et travaille avec des plug-ins qui sont l’un des plaisirs de retoucher avec le programme d’Adobe.

Depuis ce dernier, nous pouvons tout utiliser: Lightroom, évidemment, mais DxO, On1, On1 AI, Luminar pour ne parler que de ceux-là.

Cela dit, même avec un MacBook Pro 16 pouces doté d’un disque dur de 2Tb, je n’ai pas assez de place pour y stocker mes photos, et un disque dur externe est obligatoire.

Problème du disque dur externe? Sa lenteur, à moins que le disque en question soit un SSD.

Il me faut un disque dur de plus de 2Tb, donc si possible un 4Tb, et les disques externes SSD de cette capacité sont hyper onéreux.

Sauf qu’il y a une alternative: acheter un excellent disque SSD interne de 4Tb, et l’associer avec un boîtier acheté à part.

Résultat des courses? 399 francs pour le disque dur (366 €) et 53 francs (48 €) pour le boîtier Satechi.

Montage?

Deux minutes, et encore, parce que je suis maladroit et qu’il était tard, le tournevis est même fourni avec pour vous faciliter la chose.

Vous dévissez deux petites vis, vous glissez le SSD dans son mini chariot et poussez fermement le premier pour qu’il s’enfiche dans le connecteur du second, vous revissez, et elle est belle!

460 francs en tout et pour tout alors que je n’ai pas trouvé de SSD externe de 4TB à moins de 1400 francs, et encore, ce sont des disques immensément moins rapides que le Samsung 870QVO, une bête dans son domaine:

Spécifications principales
InterfaceSATA III
ProtocoleAHCI (SATA)
Taux de transfert (lecture)560 MB/s
Taux de transfert (écriture)530 MB/s

Le tout pesant 157 grammes sur ma balance hyper précise de cuisine, contre 344 grammes pour mon LaCie portable de 4 Tb également (et qui deviendra mon disque de sauvegarde externe pour mes photos et mes films).

Donc, deux minutes après le déballage, hop, formatage.

En APFS, bien sûr, comme je l’ai expliqué ici, sans le moindre problème.

Mais mon disque SSD de 4Tb, j’ai décidé de le partager entre mes photos (1.7 Tb pour l’instant, mais avec des photos de 61MP, ça avance vite, raison pour laquelle je ne me suis pas contenté d’un 2Tb), que je voulais mettre sur une partition de 3Tb, et entre mes films que j’ai numérisés il y a bien longtemps, qui pèsent un peu plus de 500 Gb (eh oui, ce n’était pas de la 4K, ça, ni même de la HD à l’époque, ça avait au moins l’avantage de ne pas prendre trop de place) sur une partition de 1 Tb.

Après avoir formaté, je pars sur la création de deux partitions sur le disque, et voilà qu’utilitaire de disque me met en garde:

Bon, je suis donc allé voir un peu plus en détail de quoi il en retournait.

Le système de fichiers Apple (APFS) attribue l’espace disque à la demande. Lorsqu’un même conteneur APFS (partition) contient plusieurs volumes, l’espace libre du conteneur est partagé et peut être alloué à n’importe quel volume, en fonction des besoins. Chaque volume utilise uniquement une partie du conteneur global, de sorte que l’espace disponible est la taille totale du conteneur, moins la taille de tous les volumes dans le conteneur.

Apple.com, https://support.apple.com/fr-ch/guide/disk-utility/dskua9e6a110/mac

Hé mais c’est dingue, je n’avais pas fait attention à la chose auparavant!

Plus besoin de partitionner avec des espaces fixes, toujours trop grands ou trop petits: le système se partage la chose tout seul selon les besoins!

Il suffit de créer des volumes dans le disque dur.

Je ne vais pas réinventer la roue, voici ce qu’écrit Apple:


Ajouter un volume APFS

Chaque volume que vous ajoutez à un conteneur APFS peut avoir un format de système de fichiers distinct, au besoin.

  1. Dans l’app Utilitaire de disque  sur votre Mac, sélectionnez un volume APFS existant dans la barre latérale, puis cliquez sur le bouton « Ajouter un volume »  dans la barre d’outils.
  2. Saisissez un nom pour le nouveau volume APFS.
  3. Cliquez sur le menu local Format, puis choisissez un format APFS.Si vous souhaitez chiffrer le volume, choisissez « APFS (chiffré) » ou « APFS (sensible à la casse, chiffré) ».
  4. Si vous souhaitez gérer manuellement l’attribution de volume APFS, cliquez sur « Options de taille », saisissez des valeurs dans les champs, puis cliquez sur OK.
    • Taille de réserve : La taille de réserve facultative permet de garantir un espace de stockage minimum pour ce volume.
    • Taille du quota : La taille de quota facultative limite l’espace de stockage pouvant être attribué par ce volume.
  5. Cliquez sur Ajouter, puis sur OK.

Ce qui est rigolo (je ris de très peu, vous savez, je suis bon public), c’est que sur le bureau, vous voyez vos deux volumes ainsi:

Ha ha, elle n’est pas mal celle-là, hein?

Bon, sérieusement (c’est un site qui se veut un peu technique, on peut rigoler, mais pas trop, j’aimais faire ça à l’école, quand j’avais des élèves, on se marrait bien, et puis un claquement de doigts, eh hop, au travail, la classe quoi; ça y est, j’ai claqué des doigts, vous êtes avec moi, chuut! au fond, c’est bon, on reprend), on voit que les deux volumes ont une taille de 4Tb en fait, et qu’il leur reste aux deux à peu près la même place disponible. Cela pourrait vous faire croire que vous êtes immensément à l’aise alors que ce n’est pas tout à fait le cas, mais pourtant, c’est bien de cela qu’il s’agit: chacun des disques ici a, en l’instant, 2.34 Tb disponibles. Si l’un des deux en prend un peu, les deux en auront moins, ils se partagent la place disponible.

Petite information intéressante: lorsque je sauvegarde mon SSD externe que j’ai monté avec mes petits doigts, celui dont je vous ai parlé plus haut sur mon disque dur LaCie que j’avais reformaté en APFS au préalable, les températures des disques sont de 42° pour disque externe portable LaCie (c’est assez chaud au touché), et 30,9° pour le SSD Samsung dans son boîtier, ce qui est presque froid (yess, j’ai trouvé une utilité à mon thermomètre pistolet laser autre que pour tester la température de mon four à pizza!).

En conclusion

J’ai passablement changé ma gestion des disques durs externes.

Jusqu’à ce jour, presque tous étaient à plateaux, la plupart au format 3.5 pouces, avec alimentations dédiées et tout et tout, toujours branchées au secteur.

J’ai supprimé tous ces disques, j’en avais 3 au bureau et 2 à la maison.

Vous le savez puisque je vous l’ai expliqué lors d’un précédent article,

  • j’ai remplacé mon vieux disque TimeMachine par un SSD Samsung T7 de 2 Gb (à la maison);
  • j’ai fait de même au bureau avec la sauvegarde de mon Mac de type clone avec Carbon Copy Cloner sur un autre SSD Samsung T7 de 1Tb, ce qui me permet de démarrer facilement ma machine dessus.

Mais depuis cet article, j’ai fait les changements suivants:

  • mon SSD 4TB (celui dont j’ai parlé plus haut) reçoit mes photos originales sur un de ses volumes, et mes films originaux sur l’autre;
  • je sauvegarde mes photos et mes films depuis ce disque via Carbon Copy Cloner sur un LaCie portable de 4Tb à plateaux (l’ancien disque de mes originaux)
  • je sauvegarde une nouvelle fois mes photos et mes films sur un autre disque à plateaux portable, G-Tech G-DRIVE Mobile USB-C (4To)
  • ma musique téléchargée légalement (sur Qobuz) passe sur un disque à plateaux LaCie (que j’avais déjà) de 2Tb, le même que j’avais également à la maison, ils font office chacun de sauvegarde de l’autre (je les synchronise).

Tous ces disques sont désormais formatés en APFS, vous pensez bien.

Mise à jour du 9 octobre

Suite à de nombreux commentaires montrant que le format APFS n’est pas du tout approprié pour les disques à plateaux, j’ai reformaté tous ces disques (à plateaux donc) en HFS+.

Par contre, tous les SSD restent bien sûr formatés en APFS.

En ce qui concerne la sauvegarde pour compléter tout cela à distance, je reste avec mon compte K-Drive qui synchronise mes documents, et avec un compte gratuit Dropbox pour deux ou trois petites choses.

Ainsi, je crois bien que je suis paré.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

37 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Ahhh c’est agréable quand la technologie fonctionne bien. Félicitations !

Les marches du perron
Les marches du perron
il y a 2 années

En dépit de toutes ses qualités (notamment aussi les snapshots APFS), je ne recommanderais pas l’APFS (qui n’est indispensable que pour démarrer avec Mojave ou Catalina) pour tes disques à plateaux. Ce système de fichiers est très peu compatible avec la lecture séquentielle des disques mécaniques parce qu’il disperse rapidement ses données sur toute la surface disponible. • https://macbidouille.com/news/2019/09/17/lapfs-degrade-fortement-les-performances-sur-les-disques-durs

Pierre Collin
Pierre Collin
il y a 2 années

Où peut-on trouver ce SSD de 4To pour 266€ ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ouille, j’ai tapé à côté du 3. C’est 366 €, désolé.

Par exemple chez Digitech, en Suisse.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Pour le montage?

Merci à toi pour m’avoir montré ce disque en commentaires!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Bon, j’ai vu ça aussi, et pourtant, Bombich, que cet article cite, recommande tout de même l’APFS tout en concédant qu’il peut être moins rapide sur des disques.

Bon, chez moi, les deux disques à plateaux (des portables, comme je l’ai expliqué), ne sont là que pour de la sauvegarde, et pour l’instant, je ne vois pas de différence.

En tout cas, pour les SSD, pas de problème. Et mes disques de travail sont désormais tous des SSD.

Mais merci pour le lien!

jean-marie Boulesteix
jean-marie Boulesteix
il y a 2 années

Je confirme. Depuis que j’ai installé Mojave sur mon iMac et son disque Fusion de 1 To (mais avec seulement 32 Go de SSD), le disque a été reformaté en APFS et il est devenu atrocement lent. Et il est apparemment impossible de revenir en HFS+. Sous Sierra, c’était bien plus rapide.
Et le SSD externe en USB, c’est bien, mais le Trim n’est pas géré. Ça va pour des sauvegardes, mais pas comme disque de démarrage.

bleulargo
bleulargo
il y a 2 années

J’en apprend des choses … merci d’avoir travaillé si tard pour nous instruire ! Et combler notre appétit d’apprendre …

Guy Haselbauer
Guy Haselbauer
il y a 2 années

Très interessant particulièrement le disque SSD. Merci photospicy.cm

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Merci pour ce billet François. Il me conforte dans mes choix identiques aux tiens, un peu antérieurs chronologiquement, cependant..
J’ai aussi, pour un de mes DD à plateaux fait comme toi: achat d’un SSD, un coup de tournevis et hop.
Il me reste 2 gros DD de 2To chacun sous Firewire, si, si, – ceci dit Apple dit que sous Catalina, on ne peut démarrer un Mac sur un disque sous Firewire: c’est faux – que je passerai peut être sous SSD… si ça fonctionne sous FW.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ah? Chez moi, pas de problème avec le disque de démarrage externe.

Pour le reste de votre intervention, ça prouve qu’Apple n’a pas pensé aux disques Fusion qui sont, si je ne me trompe pas, abandonnés. La raison doit donc être l’APFS.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tu as toujours été en avance, et mon modèle, ysengrain!:-)

N23Dev
N23Dev
il y a 2 années

Merci pour l’article. Super pour tes changements car c’est ce que je suis en train de faire sur mes fichiers externes pour les changements vers SSD car j’abandonne officiellement les disques durs avec l’alimentation. Il prend beaucoup les places de mon bureau et il faut y penser pour les prises disponibles… Bref, ça ne va pas pour mon cas…

Pour les sauvegardes via Time Machine et CCC, je n’ai rien fait mais je synchronise manuellement mes documents sensibles vers un Cloud sécurisé en Suisse… (j’attends que Infomaniak sort un coffre-fort comme OneDrive le propose déjà mais je n’ai pas envie mettre mes documents sensibles sur ce cloud d’USA, pareil pour Apple….).

Donc il n’y a que les logiciels sur mon ordinateur et quelques fichiers disponibles, puis c’est tout… Je réfléchis encore si c’est vraiment nécessaire pour les sauvegardes de Time Machine. Mais c’est peut-être intéressant utiliser CCC pour les sauvegardes les fichiers quel je travaille. A réfléchir encore…

Il faudra que j’achèterai un NAS pour le partage entre Windows et Mac et les sauvegardes. Synology gère parfaitement sur ce cas-là…

A suivre pour mon cas.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années

Merci MMMaître !!

Ritchie
Ritchie
il y a 2 années

Peut-être regarder du côté de chez Proton (société genevoise), ils vont sortir ProtonDrive (ils sont en béta) –> https://protonmail.com/blog/protondrive-security/

Albert de Saint-Félix
Albert de Saint-Félix
il y a 2 années

Disons que le Synology sera alimenté…Sinon j’ai utilisé durant plus de 4 ans des Rugged de 2 To de chez LaCie en Thunderbolt USB-Chttps://www.lacie.com/ch/de/products/rugged/

SalvaR
SalvaR
il y a 2 années

Bonjour à tous,Quelques remarques sur les SSD QLC (dont fait partie le Samsung présenté). Ils ne sont pas chers mais peu adapté à un usage “système” avec beaucoup de cycles d’effacement/écriture (pour de la sauvegarde, ça pose moins de problème). Au pire, avec un SSD formaté en APFS et relativement plein (disons, au 3/4), il est possible de se retrouver avec de très mauvaises performances (débit inférieur à 80 Mb/s en écriture). Testé et non approuvé ? sur un iMac (avec un 860QVO). Après, plus ils sont volumineux et plus le phénomène sera retardé. Et pour des disques de sauvegarde, ce n’est pas grave (a priori).Par ailleurs, je confirme qu’il vaut mieux éviter d’utiliser APFS sur des disques à plateaux (ou même Fusion Drive avec un petit cache), au risque d’avoir des performances très dégradées très rapidement.Pour finir, Apple continue à vendre des iMacs avec des Fusion Drive (en option, sur la génération actuelle) !Merci pour cet article.. et tout le travail fourni depuis de très nombreuses années.

N23Dev
N23Dev
il y a 2 années

Oui, Synology sera alimenté mais il sera à cote du modem.. Dans ma connaissance, un disque sans alimenté qui offre un partage sans fil entre Mac et Windows, ça n’existe pas…

S’il existe de ça, je n’hésiterais pas choisir cela que prendre un Synology…

Si tu as un autre solution, je serais intéressé à vous écouter…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci pour ces renseignements.

Marrant, le 870 est montré partout comme un excellent disque SSD pour tous usages.

Bon, ben je crois que je vais reformater mes disques durs à plateaux en HFS+ avec des partitions à l’ancienne!:-)

Pour les SSD bien sûr, je reste en APFS.

Et merci pour la fidélité!

N23Dev
N23Dev
il y a 2 années

Depuis pas mal du temps que je suis au courant pour ce nouveau ProtonDrive mais on ne sait toujours pas de la date de la sortie… ?

Sergesouszero
Sergesouszero
il y a 2 années

La possibilité de créer des volumes à la volée avec le système de fichiers APFS a été très peu documentée par Apple. Dommage, car la fonction s’avère très utile. Pour ma part, j’en ai créé un sur lequel j’ai installé la version bêta de macOS Big Sur — dont le design me donne très peu envie pour l’instant d’en faire mon système d’exploitation principal.

Cette version bêta est bien à l’abri dans son bac à sable et est tout à fait fonctionnelle. Je peux passer sans aucune difficulté d’un système à l’autre sans que le Mac ne bronche.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est un chtit peu stable, ce Big Sur, chez toi?

Albert de Saint-Félix
Albert de Saint-Félix
il y a 2 années

A mes yeux seule solution c’est un SSD ou DDE par (pour un) ordinateur, donc alimentés par les ordinateurs respectifs, c’est ce que j’utilise à la maison.N’importe comment Windows re-formate le DDE pour que l’ensemble soit cohérent => compatible Windows 10 par exemple.Probablement que le Synology sera partagé physiquement entre les deux systèmes, avec des disques bien distincts, encore là c’est Windows qui dictera sa loi. Je ne sais comment se comporte le Synology en présence d’un Mac avec une partition BootCamp et autres émulateurs. Un peu de lecture (on va jusqu’au bout) … https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/tutorial/File_Sharing/How_to_access_files_on_Synology_NAS_with_WebDAV

SalvaR
SalvaR
il y a 2 années

J’ai regardé d’un peu plus près. il semblerait que ce phénomène soit moins sensible sur les modèles avec de grosses capacités (2, 4 et 8 To). J’avais fait le test sur un 1 To 860 QVO ce qui peu expliquer la “catastrophe” ?. En fait, sur cet iMac, pour retrouver un peu de performance, je suis repassé en HFS+ !! Pour information, un article parmi d’autres :

https://www.clubic.com/disque-dur-memoire/disques-durs-ssd/actualite-7756-test-samsung-870-qvo-entree-de-gamme-interessante-a-partir-du-2-to.html

N23Dev
N23Dev
il y a 2 années

J’ai déjà eu un expérience avec Synology dans un entreprise que je travaillais, ça fonctionne parfaitement super bien avec SMB et AFP entre Mac, Ubuntu et Windows 10.

Donc pas besoin utiliser WebDAV 🙂

frd2002
frd2002
il y a 2 années

Je confirme !

Mon Synology DS1513+ et son extension DX513 sont utilisés depuis plus de 5 ans sans soucis entre mes ordinateurs PC et Mac et j’inclus également mes iPads. Il suffit d’activer les services de fichiers SMB et AFP sous DSM.

En outre je conseille fortement la liaison cuivre pour les gros transfert de fichiers.

WebDAV est une vrai taube à utliser ….

Albert de Saint-Félix
Albert de Saint-Félix
il y a 2 années

Vu sous cet angle, c’est parfait, après analyse je me passerai de NAS.Par contre je vais mettre en place une 2ème Time Machine avec un SSD de 2 ou 4 To, c’est une solution qui fonctionne parfaitement

Sergesouszero
Sergesouszero
il y a 2 années

Désolé, François, pour cette réponse tardive. Pas trop sûr de bien comprendre la signification de « chtit » comme adjectif (bien que je sache qui sont les Ch’tis, dont l’accent ressemble parfois au nôtre, au Québec).

Je ne peux pas vraiment répondre à la question sur la stabilité de Big Sur, car je ne l’ai testé que sur une très brève période. Je l’ai installé une première fois sur un SSD externe et une seconde fois sur le volume APFS et je ne m’en suis pas servi plus de quelques minutes, tant son aspect me « déstabilise », pour demeurer poli.

Ça fait près de vingt ans que j’utilise un Mac et je n’ai jamais vraiment rien eu à redire sur l’évolution graphique de son système d’exploitation. J’ai même applaudi le passage au « plat » que plusieurs ont décrié lors du lancement de Yosemite.Mais cette fois…

alexclapclap
alexclapclap
il y a 2 années

Super intéressant ce billet, merci. Chtite question quand même : peut-on striper des SSD en apfs pour faire du Raid 0 ou 5 ? Je pense notamment à SoftRaid pour les boitiers OWC. ?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Ouille. J’espère que je vais m’y faire.
Merci!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Je n’en sais fichtre rien, je laisse les spécialistes répondre.

Merci pour les compliments.

frd2002
frd2002
il y a 2 années

Bonjour François,

Je reviens tardivement sur ce sujet car il me trottait dans la tête depuis sa parution.

Pour faire court, je ne comprends pas pourquoi vous utilisez un disque aussi volumineux avec tous les risques que cela comporte !

Je m’explique. Les disques connectés via USB/Thunderbold/Firewire sont gérés depuis l’OS, soit OSX dans votre cas. La gestion complète du disque est ainsi sous la responsabilité de la bonne marche de l’OS et de toute la cinématique. Les risques sont énormes de perdre des données, voir le disque en entier (c’est du vécu …). Il suffit d’un petit glitch au mauvais moment et la catastrophe arrive. Un OS qui plante au mauvais moment, un câble de connexion qui se déconnecte, un alimentation un peu faible sont autant de raisons de maudire ce type de stockage aussi volumineux. C’est assez pratique, j’en conviens mais je ne confierai jamais mes données les plus précieuses (chacun définit ce terme à sa guise) à un disque externe connecté via USB et consorts … j’ai vécu trop de déboires et perte de temps. J’en suis au point ou je ne déplace plus mes données mais je les copie pour ensuite les effacer de la source. En cas de crash, cela évite de perdre la source et la destination.

Pour les volumes que vous envisagez d’utiliser, je pense que la solution d’un NAS prend toute sa place ici. Le système de gestion du stockage est indépendant de l’OS. Si erreur de connexion, on ne perd que le fichier en train d’être transmis et non tout le disque si par malheur l’OS écrivait sur la FAT. On peut facilement sécuriser ses données avec l’utilisation d’un RAID, étendre les capacités en changer les disques à chaud. Tout cela au détriment, je l’avoue, des performances qui sont moindres. Mais quelle souplesse et quelle sécurité.

Qu’on se comprenne, je ne suis pas contre les disques externes amovibles mais je ne les utilisent pas pour conserver mes données. Ils sont utilisés de manière temporaire pour me permettre de faire un backup lorsque je ne suis pas à la maison. Et en aucun cas, ils font la taille que vous décrivez.

PS: je ne fais pas de pub mais depuis 2011 que j’ai mon Syno (c’est toujours le même), je n’ai jamais perdu un fichier (hormis par ma faute). Il a maintenant 24TB de capacité que je peux encore étendre si besoin. Il est accessible via LAN et WiFi (confort mais perf déplorable). Quand un nouvelle OS arrive, je ne me pose aucune question, formatage complet du Mac mini/MacbookPro et installation depuis zéro car aucunes données sur mes macs.

Georges Chassagne
Georges Chassagne
il y a 1 année

Bonjour François,
Après 3 mois de recul sur cet article, es tu toujours content de ton choix ? Je pose la question car je voudrais faire le même investissement pour mes photos…
Je te souhaite de très bonnes fêtes !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 année

Oui, sauf que j’ai reformaté mes disques pour les photos en HFS+ journalisé, parce qu’en APFS, j’avais un problème de reconnaissance par ON1.Pour les disques eux-mêmes, je reste très content.Bon. Si c’était à refaire et si j’avais les sous, je passerai à du Thunderbolt 3, pour encore plus de rapidité.Et belles fêtes à toi aussi!

Georges Chassagne
Georges Chassagne
il y a 1 année

Merci François pour ta réponse rapide, bon réveillon

Pierre
Pierre
il y a 3 mois

Je vous conseille de lire cet article de qualité. Il va vous aider à ne pas vous retrouver avec un disque dur externe pas compatible avec votre mac.https://www.disque-dur-externe.net/disque-dur-externe-mac/

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 3 mois

J’ai lu, merci beaucoup, c’est un bon article.

37
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x