inCharge 6, la solution à vos pelotes de câbles, vraiment?

Ah, le câble miracle qui fait tout!

Voici ce que met en avant Rollingsquare, fabriquant du câble inCharge 6.:

Tous les câbles dont vous avez besoin dans un petit câble porte-clés EDC. La recherche du câble parfait est terminée, le câble porte-clés le plus vendu au monde est de retour.

Bon… déjà, EDC, ça veut dire quoi encore, ces trois lettres?

Merci Wikipedia: Every Day Carry, les objets que l’on porte sur soi tous les jours.

Voilà voilà.

Alors, cette annonce, trop belle pour être vraie?

Allez, hop, j’ai sauté sur l’occasion lors d’une action Qoqa.ch, et j’ai acheté 2 inCharge 6 et 2 inCharge 6 Plus, parce que j’y ai cru.

A tort?

Voyons voir.

À quoi ressemble le inCharge 6?

Un petit câble de quelques centimètres, qui se replie sur lui-même et qui tient dans cette position collé par un aimant, c’est vraiment bien pensé. Comme vous le voyez sur la figure ci-dessus, il se transforme même en porte-clés. Cela dit, dans une poche, le petit adaptateur peut de décrocher et les clés se séparent alors de lui.

Là, vous le voyez comme un câble USB-A vers un câble USB-C.

Mais regardez ce qu’il peut devenir:

A priori, la solution inCharge me permet de remplacer ces câbles:

USB-C vers Lightning
USBC vers USBC
USB-A vers Lightning
USB-A vers Micro-USB

Ah, mais vous me direz que vous ne voyez pas de prise Micro-USB! C’est parce qu’elle est intégrée à l’intérieur du Lightning!

USB-A-vers USB-C

Ou alors, vous pouvez comparer ce tas à ce petit truc:

Comme vous pouvez l’imaginer, ce petit adaptateur a le défaut de ses qualités: son câble est vraiment très court.

C’est pour cela que Rollingsquare propose le inCharge 6 Max, doté d’un câble de 1.5 m.

Le Max dessus, le standard dessous

Bon… ça, c’est quand moi j’essaie de le ranger, le Max, quand c’est Rollingsquare, ça donne ça:

C’est plus joli, il faut admettre, mais la réalité, c’est pourtant comme moi je l’ai enroulé: le câble, fort robuste au demeurant, est vraiment difficile à enrouler.

Allez, en faisant de gros efforts, grâce au petit velcro qui est offert avec le câble (mais qu’il ne faut pas perdre, avec moi, c’est mal parti, j’arrive à ça:

Il faut dire que ce câble, comme le petit, c’est du solide!

Vous recevez ces produits, et vous vous dites qu’ils sont géniaux, et qu’ils vont vous changer la vie.

Alors, ils remplacent vraiment tous ces câbles, ces adaptateurs?

Commençons par la connexion d’un iPhone à un MacBook Pro doté de l’USBC: pas de problème, le chargement se fait parfaitement, la synchronisation est aussi de la partie si désiré puisque l’iPhone apparaît dans le Finder.

Dans ce domaine, le câble tient parfaitement ses promesses.

Pour recharger un iPad, le système fonctionne également, tout en sachant que le câble ne peut faire passer officiellement que 15  W. Donc, l’iPad Pro ne profitera pas de la puissance supplémentaire de tout chargeur dépassant 15 W.

Cela dit, ça permettra une bonne recharge de l’iPad tout de même, mais ne comptez pas profiter d’un gain de puissance supplémentaire avec un chargeur de 30 W, par exemple.

Le câble de 20 W suffit largement pour le inCharge, il est même un poil trop généreux.

C’est d’autant plus frappant avec mon MacBook Pro: j’ai essayé de le recharger avec un chargeur 96 W d’Apple, le petit voyant de charge dans la barre de menu montre bien que l’ordinateur est en charge, mais il continue à perdre de la réserve de batterie presque comme s’il n’était pas branché.

De même, j’ai connecté un SSD externe en USBC sur mon Mac via le inCharge 6, rien ne monte, malgré plusieurs essais avec d’autres disques: j’imagine que l’alimentation ne suit pas et que les disques demandent plus de 15 W.

Un peu plus haut, dans l’avant-dernière figure ci-dessus, vous verrez que la vitesse de transfert est de toute façon limité à 60 Mb par seconde, c’est certainement dans le cas d’un transfert via un iPhone.

Vous devrez donc toujours disposer d’un câble USB-C vers USB-C pour monter un disque dur, et bien sûr, si possible ce câble-là, bien plus efficace que n’importe quel autre câble de charge Apple.

Il permettra à la fois la charge et le transfert de données très rapide.

Pour le reste, l’adaptateur joue parfaitement son rôle.

Mais je relève un petit problème qui n’est, peut-être, que ponctuel.

J’ai acheté 4 adaptateurs inCharge, deux petits, deux Max, comme je l’ai écrit en introduction de cet article.

Le premier petit fonctionne mal, certaines connexions sont problématiques: par exemple, la recharge de ma batterie externe fonctionne un moment, puis s’interrompt, ce qui n’est jamais le cas avec un « vrai » câble USB-A vers micro-USB avec la même batterie. Il faut aussi le titiller dans tous les sens pour qu’ils veuille bien fonctionner un moment en mode USB-C vers USB-C: bref, son comportement est erratique.

Je précise que les trois autres câbles fonctionnent bien.

Ce qui m’inquiète, c’est la réponse que j’ai reçue du support (il faut que je leur montre la preuve par vidéo que le câble ne fonctionne pas).

Voici quelques conseils que vous pouvez prendre en compte pour tester les câbles:

Vous pouvez utiliser inCharge 6 avec un chargeur PD, mais il se charge au maximum à 5V – 3A (15W).

Le câble doit être connecté des deux côtés, la vidéo doit montrer la source d’alimentation

Le câble inCharge peut prendre quelques secondes pour commencer à fonctionner, il est recommandé de laisser le câble branché pendant au moins 5 secondes

inCharge ne fonctionne que d’un côté avec certains périphériques USB-C spécifiques. Cela signifie que, si vous branchez le câble avec les aimants vers le bas, il fonctionnera, assurez-vous que le câble est testé des deux côtés avec les dispositifs USB-C

IMPORTANT: Comme nous n’avons pas pu faire de tests avec tous les fabricants de téléphones sur le marché, nous ne sommes pas sûrs que le(s) câble(s) inCharge 6 soit (soient) défectueux, ou que ce soit une question de compatibilité avec le fabricant de votre téléphone. Veuillez tester le(s) câble(s) inCharge 6 que vous avez avec un autre appareil afin que nous puissions comprendre ce qui est le cas.

Rolling Square

Bon… Déjà que je leur disais dans le mail que j’avais 4 câbles et que seul celui-ci ne fonctionnait pas, il me semble qu’ils pouvaient me faire confiance sur le fait qu’il y avait un problème avec mon adaptateur sans m’imposer la réalisation d’une vidéo prouvant que j’avais bien tout essayé.

Mais ce qui m’inquiète surtout, c’est qu’il semble tout de même y avoir plusieurs cas de figure qui pourraient être problématiques.

Cela dit, encore une fois, les trois autres câbles fonctionnent bien.

En conclusion

Le inCharge 6 coûte 19 $

Le inCharge 6 Max coûte 24 $.

Mis à part un problème sur un de mes petits adaptateurs, ils semblent très solides (voir la vidéo ci-après) et leurs finitions sont excellentes avec des matériaux de qualité.

Ils ne sont donc pas onéreux.

Est-ce qu’ils remplissent leurs promesses?

Oui si on s’en tient aux spécifications clairement mises en avant sur le site de leurs concepteurs.

Chez moi, il ont remplacé presque tous les câbles dans une poche de mon sac à dos, à l’exception du câble USB-C vers USB-C Thunderbolt qui me permet d’effectuer mes transferts et laisse passer les 96 W de mes chargeurs pour mon MacPro 16 pouces.

Bon, pour être tout à fait exact, j’ai dans mon sac à dos deux inCharge, un petit et un max bien rangés (quand j’y arrive), chacun dans une sous-sous-poche, ainsi qu’un câble Thunderbolt avec un adaptateur Apple pour le HDMI et un câble galet hyper court pour mon Apple Watch dans la sous-poche parente desdites sous-sous poches.

Le chargeur 96 W dans mon sac est toujours accompagné, bien enroulé autour de lui, par un simple câble de charge Apple.

Cela dit, je retrouve vraiment beaucoup plus vite mes petits désormais, je n’ai plus tout qui s’emmêle, et ça, c’est bien pratique.

Si 15 W vous suffisent, ce inCharge 6 vous donnera entièrement satisfaction.

C’est juste parce qu’il n’est pas aussi génial qu’il puisse paraître à cause de cette limitation qui l’empêche tout de même de se connecter à un disque dur externe que je ne lui attribue pas un Too Much Bô.

Il y a même de l’humour, dans cette vidéo!