L’Apple Watch Ultra, l’autonomie qui changerait tout?

Il y avait Keynote, ce soir, où Apple a présenté ses nouveaux iPhone, AirPods et Apple Watch.

J’ai écrit ici que je n’écrirai plus d’articles sur le matériel, sauf exception.

Je pense que l’Apple Watch Ultra.

Apple a présenté ce mercredi soir une nouvelle Apple Watch, la série 8, qui améliore quelque peu la série 7 en lui apportant deux capteurs de température et de quoi détecter un accident de voiture dans laquelle vous vous trouvez.

C’est bien.

Mais ce qui est encore mieux, c’est la toute nouvelle Apple Watch Ultra que la pomme nous a présentée lors de ce Keynote.

Que ce soit clair, l’Apple Watch Ultra n’est pas encore une montre de type Garmin qui tient des semaines au poignet sans avoir besoin d’être rechargée.

Il n’empêche: de 18 heures, l’autonomie passe à 36 heures, voire 60 en basse consommation qui reste, semble-t-il, tout à fait utilisable, cela change tout.

Nous sommes bien d’accord qu’en exercice, à l’extérieur, loin de l’iPhone, cette autonomie va méchamment baisser.

N’empêche, cela risque pour moi de tout changer.

Plus besoin de recharger la montre le soir, quand je vais courir après le travail par exemple.

Je précise que j’utilise la puce GSM de mon Apple Watch dans ces sorties, et que la puce GSM bouffe énormément d’énergie lorsqu’elle est utilisée, ce qui est le cas lorsque vous êtes loin de votre iPhone ou d’un réseau wi-fi.

L’Apple Watch Ultra est dotée par défaut de la puce GSM, vous n’avez pas le choix d’acheter la montre sans.

Tout en Titane, verre inrayable, cette montre est l’Apple Watch que l’on attendait.

Que j’attendais tout au moins.

Pour le reste, comme promis, je ne dirai rien sur les progrès qui semblent assez faramineux des iPhone Pro et Pro Max en matière de photographie et de vidéo, en particulier.

Non, je ne dirai rien.

Quand c’est dit, c’est dit!