L’Apple Watch 3 sera-t-elle parfaite?

L’Apple Watch m’a séduit dès le début.

La première mouture, qui reste au catalogue, a remplacé dès le premier jour mes montres automatiques que j’aimais tant.

Elle a aussi remplacé ma montre sportive, mais elle devait être associée à l’iPhone.

Elle était bourrée de défauts, mais au bout de trois jours, je ne pouvais plus m’en passer.

La Série 2 a amené deux améliorations qui étaient indispensables pour une montre connectée: le GPS et l’étanchéité.

Plus de craintes lorsqu’on court sous la pluie, et puis surtout, surtout, la possibilité de partir courir sans iPhone, le GPS de la montre indiquant notre vitesse en temps réel, notre vitesse moyenne, enregistrant nos différentes positions, et recréant le parcours une fois de retour sur l’iPhone, réinjectant dans le téléphone toutes les données prises pendant la course ou le tour en vélo, fréquence cardiaque entre autres.

Le problème principal pour moi, avec cette série 2, lorsque je pars courir sans mon téléphone au bras, c’est que quoi qu’il arrive, je ne peux pas appeler les secours.

Et là où je cours, il n’y a pas grand monde dans la journée. D’ici qu’on me trouve dans la forêt, j’ai le temps de bien la roter avec une cheville cassée, ou carrément de ne plus pouvoir écrire d’articles ici pour toujours, en cas de problème cardiaque.

Lorsqu’on court avec l’iPhone, il est possible d’appeler les secours, de demander de l’aide, de dire là où l’on est.

Mieux, si l’on est tellement mal que l’on n’a même pas la possibilité d’appeler, les utilisateurs de Strava peuvent être suivis pendant une course à travers un système que la plateforme appelle les «?Beacons?».

2017-09-13_21-10-44.png

En deux mots: vous donnez au téléphone un ou plusieurs contacts de confiance, et lorsque vous partez courir, vous tapotez sur le bouton Beacon, ce qui envoie un SMS avec un lien à la personne ou aux personnes de confiance.

Du coup, la personne peut vous suivre en temps réel en cliquant sur le lien.

Avec l’Apple Watch Série 2, si je pars sans l’iPhone, je perds cette fonction bien sécurisante.

Pour le reste, cette montre est un vrai plaisir et tient presque deux jours complets si l’on ne fait pas de sport sans l’iPhone, puisqu’alors, dans ce cas, le GPS de la montre entre en fonction pour pallier le manque de celui de l’iPhone et diminue drastiquement l’autonomie.

Mais bon, même en courant deux heures, il n’y a aucun problème avec la Serie 2 pour tenir une journée, et même une longue journée.

L’Apple Watch 3 risque bien de changer la donne

2017-09-13_21-11-55.png

Pour moi, l’Apple Watch 3 change la donne, puisqu’il est maintenant possible de partir courir dans la forêt tout en étant en sécurité, même sans iPhone, puisque la montre se suffira à elle-même, via sa liaison Cellular, donc GSM, ceci pour la montre qui est pourvue de la puce ad hoc bien sûr (il existe une montre qui n’a pas le Cellular, comme c’est le cas pour les iPad d’ailleurs).

C’est quelque chose de rassurant pour moi, pour mon entourage aussi d’ailleurs, ce d’autant plus que je ne suis plus tout jeune.

Et puis, pour les applications, elle sera aussi top, cette Série 3, elle pourra nativement bosser, sans devoir transférer les données de l’iPhone vers elle en permanence, ce qui la ralentissait auparavant.

Bref, elle a tout pour me plaire.

Tout?

Je vois un gros bémol tout de même.

Voici ce que dit Apple par rapport à l’autonomie de la montre

Autonomie d’une journée

Jusqu’à 18 heures

L’autonomie de la batterie d’une journée est basée sur 18 heures d’utilisation incluant les activités suivantes: 90 vérifications de l’heure, 90 notifications, 45 minutes d’utilisation d’apps et un entraînement de 30 minutes avec lecture de musique depuis l’Apple Watch en utilisant le Bluetooth. Pendant l’intégralité du test de 18 heures, l’Apple Watch Series 3 (GPS) était connectée à un iPhone en Bluetooth. Les 18 heures d’utilisation de l’Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular) incluent 4 heures de connexion 4G LTE et 14 heures de connexion à un iPhone en Bluetooth. Tests réalisés par Apple en août 2017 sur des prototypes d’Apple Watch Series 3 (GPS) et Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular), jumelés avec un iPhone. Tous les appareils étaient équipés de préversions logicielles. L’autonomie de la batterie varie en fonction de la configuration, de l’utilisation et de nombreux autres facteurs. Les résultats réels sont susceptibles de varier.

Conversation

Jusqu’à 3 heures avec connexion à un iPhone

Plus d’1 heure avec connexion 4G LTE

Tests réalisés à partir d’appels émis depuis l’Apple Watch. Jusqu’à 3 heures de conversation avec connexion à un iPhone en Bluetooth. Plus d’1 heure de conversation avec connexion directe 4G LTE. Tests réalisés par Apple en août 2017 sur des prototypes d’Apple Watch Series 3 (GPS) et Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular), jumelés avec un iPhone. Tous les appareils étaient équipés de préversions logicielles. L’autonomie de la batterie varie en fonction de la configuration, de l’utilisation et de nombreux autres facteurs. Les résultats réels sont susceptibles de varier.

Lecture audio

Jusqu’à 10 heures

Tests de lecture audio réalisés depuis l’Apple Watch via Bluetooth. Tests réalisés par Apple en août 2017 sur des prototypes d’Apple Watch Series 3 (GPS) et Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular), jumelés avec un iPhone. Tous les appareils étaient équipés de préversions logicielles. L’autonomie de la batterie varie en fonction de la configuration, de l’utilisation et de nombreux autres facteurs. Les résultats réels sont susceptibles de varier.

Entraînement

Jusqu’à 10 heures d’entraînement en intérieur

Jusqu’à 5 heures d’entraînement en extérieur avec GPS

Jusqu’à 4 heures d’entraînement en extérieur avec GPS et 4G LTE

Tests réalisés avec le cardiofréquencemètre activé pendant des séances d’entraînement. Test d’entraînement en intérieur réalisé avec connexion à un iPhone en Bluetooth. Test d’entraînement en extérieur avec GPS réalisé avec l’Apple Watch Series 3 (GPS) sans iPhone. Test d’entraînement en extérieur avec GPS et 4G LTE réalisé avec l’Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular) sans iPhone. Tests réalisés par Apple en août 2017 sur des prototypes d’Apple Watch Series 3 (GPS) et Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular), jumelés avec un iPhone. Tous les appareils étaient équipés de préversions logicielles. L’autonomie de la batterie varie en fonction de la configuration, de l’utilisation et de nombreux autres facteurs. Les résultats réels sont susceptibles de varier.

Charge

Environ 1,5 heure pour 80 %

Environ 2 heures pour 100 %

Les temps de charge de 0 à 80 % et de 0 à 100 % indiqués ont été obtenus en utilisant le câble de charge magnétique pour Apple Watch. Tests réalisés par Apple en août 2017 sur des prototypes d’Apple Watch Series 3 (GPS) et Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular), jumelés avec un iPhone. Tous les appareils étaient équipés de préversions logicielles. Le temps de charge varie en fonction de facteurs environ­nementaux. Les résultats réels sont susceptibles de varier.

Ce qui me fait peur, ce sont les 18 heures d’autonomie dans des conditions assez réelles pour moi. C’est clair que la plupart du temps, la montre sera connectée avec l’iPhone, j’ai souvent les deux avec moi.

Les 4 heures en mode autonome comprise dans ces 18 heures sont même largement comptées il me semble.

Prenons la journée d’hier (mercredi, pour moi): debout à 5:15, couché à minuit… ça va faire un peu juste!

Et si je cours en plus?

Et puis, autre donnée: les «?jusqu’à 4 heures d’entraînement?» en mode Cellular et GPS extérieur… Si l’on part courir en fin de journée, et que l’on court deux heures seulement, la montre va-t-elle tenir?

Mais bon… Apple n’est pas Wolkswagen un constructeur automobile et ne nous ment pas en général. La firme est souvent même un poil pessimiste dans ses mesures d’autonomie, histoire d’éviter la moindre class action, j’imagine.

D’ailleurs, l’Apple Watch série 1 était donnée elle aussi pour 18 heures, et ne m’a jamais posé de problème pour passer une journée complète

Et n’oublions pas qu’il s’agit ici de tests avec des préversions de logiciels, qui ont et seront certainement encore optimisés.

Rappelons-nous que Watch OS 3 a pratiquement doublé l’autonomie de nos montres par rapport aux systèmes précédents!

Il n’empêche…

Je suis assez content d’avoir un chargeur à l’école qui me servait jusqu’alors dans les rares cas où j’avais oublié de charger mon Apple Watch série 2.

Il risque bien d’être très utile dans d’autres cas de figure avec la série 3.