Il est temps d’apprendre iOS 11

Eh bien!

Avec l’arrivée d’iOS 11, ça va chauffer dur au niveau de la bande passante! J’ai au moins 30 applications qui ont été mises à jour hier, mardi.

Pour intégrer leurs nouveautés de ces applications, il va y avoir du travail. Même si la plus importante desdites nouveautés, c’est l’intégration des nouvelles fonctionnalités d’iOS 11.

Mais ce n’est rien à côté de ce que nous propose iOS 11 justement.

Cela fait plusieurs mois que j’utilise ce système (avec une pause au milieu, voir l’article racontant mes déboires initiaux ici) avec un bonheur certain, surtout depuis lundi et le retour de la possibilité de lire mes journaux avec Relay depuis que leur nouvelle mise à jour a rendu le programme compatible avec iOS 11.

Mais nom d’une pipe, je me rends compte que j’ai, jusqu’à ce jour, utilisé ce système à 30 % de ses possibilités.

Et comment m’en suis-je rendu compte me direz-vous?

En lisant depuis lundi le tout nouveau livre de MacGeneration dédié au nouveau systèmes iOS 11, signé Nicolas Furno.

IMG_0291.jpg

Rappelons le principe des livres de MacGeneration: à chaque nouvelle parution d’un système, que ce soit sur Mac ou sur mobiles, MacGeneration nous met à disposition des livres électroniques lisibles sur iBook.

D’abord, ils ne sont pas chers (6 francs suisses au prix de lancement).

Ensuite, ils sont complets, et très bien faits, avec un nombre incroyable de captures d’écran et même des petits films pour expliquer visuellement ce qui l’est par le clavier.

IMG_0290.jpg
Vidéos, gestion des notes, tout y est!

 

Mais ils ont aussi un petit plus qui peut avoir toute son importance: ils sont mis à jour à chaque changement intermédiaire du système.

Mieux: l’iPhone X va imposer de revoir un certain nombre de gestes: le livre les expliquera quand ce sera le moment, à la sortie du smartphone, en octobre.

En attendant, il y a du travail, et je dois dire que j’ai appris un nombre de choses incroyables rien qu’en lisant le tiers du livre de MacGeneration.

Le glisser-déposer, que j’avais fini par comprendre, est bien plus puissant que je ne le pensais.

D’abord, je n’avais jamais eu l’idée d’utiliser mes deux mains pour faire un geste de type glisser-déposer.

Eh bien je pratique la chose assez facilement depuis la lecture du livre.

Par exemple, saviez-vous qu’il est possible de glisser un élément d’une application vers une autre, qui n’est même pas en Split View sur l’écran de l’iPad?

Et qu’il est même possible de glisser en même temps plusieurs éléments, d’applications différentes, vers une application qui n’est pas non plus ouverte à l’écran, en passant par l’écran d’accueil, et tout cela en garantissant absolument la sécurité des données des applications survolées?

Bon… quand vous saurez faire ça, vous saurez tout faire… Et n’essayez pas encore de pratiquer la chose avec toutes les applications, les développeurs devront les mettre à jour pour qu’elles soient compatibles avec ces fonctionnalités. Mais comme je l’ai écrit en début d’article, ces mises à jour fusent de tous les côtés, et c’est vraiment excitant de faire cohabiter, encore une fois en toute sécurité, ce qui, jusqu’à présent, était à tel point cloisonné sur un système iOS.

En fait, iOS 11 est d’une puissance incroyable, encore faut-il pouvoir en profiter.

Mais grâce au livre de Nicolas Furno, j’ai même pu moi-même réaliser ce type de glisser-déposer, c’est dire, ou bien?

Certes, on peut lui reprocher de souvent comparer un peu trop iOS 11 par rapport à iOS 10, avec beaucoup de captures montrant comment c’était «?avant?» et comment c’est «?maintenant?», mais c’est souvent utile pour bien comprendre les changements.

Pas toujours, parfois, c’est presque un peu perturbant, mais la plupart du temps, ça l’est.

Ce petit défaut constaté, force est de comprendre notre bonheur lorsqu’on lit ce livre de A à Z, ce que je suis en train de faire, avec mon iPad sous les yeux.

Parce qu’iOS 11 est fantastique, ça, je l’avais bien compris, mais je ne savais pas vraiment comment en tirer parti.

Tout comme je ne savais pas comment retrouver toutes les nouveautés des applications intégrées par Apple à iOS 11. Il y en a beaucoup, à commencer par Fichiers, le «?Finder?» d’iOS, désormais.

Et pour y m’y retrouver, je ne vois pas d’autre moyen, en tout cas actuellement, que de profiter de l’immense connaissance de Nicolas Furno sur le sujet.

Franchement, quand on sait le prix de nos iPad et iPhone, 6 francs pour pouvoir pleinement en profiter, vous trouvez ça cher, vous?

Si un petit bouquin sur la montre veut bien sortir un jour, je suis preneur, comme je le serai dans une semaine, lors de la sortie d’un livre à venir, j’imagine, sur Mac OS High Sierra.