Test de Backblaze, une solution pour sauvegarder vos précieuses données en ligne

Oh oui, je sais.

Certains vont me reprocher de faire encore l’apologie du en ligne énergivore.

Ils n’ont pas tort, mais il faut tout de même savoir que les solutions en ligne couvrent de plus en plus la consommation de leurs fermes de serveur par de l’énergie solaire.

Apple couvre tous les besoins ses nouveaux datacenters par cette solution énergétique.

Cela me donne peut-être bonne conscience pour vous parler, après l’avoir fait sur les solutions Adobe pour la photo, d’une solution de sauvegarde en ligne qui me semble de première qualité.

Pourquoi une solution en ligne?

On ne le rappelle jamais assez: nous ne sauvegardons jamais trop.

En ce qui me concerne, pour ma machine interne, j’ai adopté la méthode suivante:

  • un clone Carbon Copy Cloner à mon bureau;
  • une sauvegarde TimeMachine à la maison;
  • une synchronisation Dropbox de tous mes fichiers.

Avec cette stratégie, je suis à peu près tranquille en ce qui concerne ledit disque dur interne.

Sauf que Dropbox est véritablement une solution de secours un peu bricolée puisqu’il est plus là pour synchroniser les fichiers et nous permettre de les restaurer en choisissant une version dans l’historique, mais ne permet pas la chose en masse. On peut facilement retrouver un ou quelques fichiers avec Dropbox, pas un disque dur au complet. Il n’est pas fait pour ça.

Pour mes disques externes, j’ai simplement une copie de ces derniers dans mon bureau que je mets à jour quand j’y pense.

Ce qui n’est pas sans risque puisque je trimballe par exemple toujours avec moi mon disque 2.5 pouces contenant toutes mes photos. Il est donc dans la journée dans ma serviette au bureau, là où est la sauvegarde.

En cas vol dans mon bureau de mon matériel informatique, je perds toutes mes photos.

Certes, mes images sont dans le Cloud, chez Adobe, je pourrais donc certainement les récupérer, mais l’éditeur insiste bien pour expliquer que sa solution n’est pas une solution de sauvegarde.

J’ai encore un ou deux disques, entre autres pour les films, disques qui sont sauvegardés certes, mais au même endroit que les originaux.

Pas bon ça, toujours en cas de vol, d’incendie ou d’inondation.

Et puis, il arrive que l’on ne sache plus très bien où l’on en est dans ces sauvegardes.

Bref, cette stratégie, je vais la garder et continuer à pratiquer de même, mais en m’offrant une assurance de plus, presque tout risque: Backblaze, solution de sauvegarde en ligne.

Backblaze, c’est quoi?

Backblaze est une plateforme en ligne qui vous permet de sauvegarder, pour 5 $ par mois ou 50 $ par année l’entier de vos précieuses données, qu’elles soient sur votre disque interne ou sur vos disques durs qui y sont rattachés, et cela sans aucune limite et ce bien évidemment de manière cryptée avec une sécurité militaire selon ses propriétaires.

Vous pouvez même incorporer une clé de cryptage personnelle si vous le désirez.

2018-08-18_21-00-29

Comme vous pouvez le lire, au cas où vous oublieriez votre mot de passe, il n’y aurait plus moyen de retrouver vos données, même Backblaze ne pourrait rien faire pour vous.

Comment se déroule la sauvegarde?

Vous installez Backblaze, vous le lancez, vous indiquez les disques à sauvegarder (vous pouvez en ajouter plus tard), et c’est parti en tâche de fond.

2018-08-18_11-50-49

Tout se passe à travers un menu permanent.

2018-08-21_07-18-19

Mais vous pouvez aussi retrouver Backblaze dans les préférences système, comme module installé.

2018-08-18_11-47-48 (1)

 

2018-08-18_11-49-39

Les temps de sauvegarde sont très variables et dépendent bien évidemment de votre connexion Internet.

J’ai remarqué quant à moi que le disque interne se sauvegarde bien plus vite que les disques externes.

Par exemple, il m’a fallu 40 heures pour sauvegarder 470 Gb de mon disque interne et 9 jours pour sauvegarder les 1’370 Gb de mon disque de photos externe.

Cela dit, on s’en fiche un peu, puisque tout se passe en tâche de fond et ne gêne aucunement vos autres besoins de bande passante.

Ah, et petite chose qui a son importance, vous pouvez déconnecter votre disque dur à n’importe quel moment en suivant la procédure Mac, en éjectant le disque donc, le backup de ce dernier reprendra quand vous le rebrancherez.

Vous remarquerez peut-être que le backup continue un moment même quand vous avez retiré le disque, c’est normal, un certain nombre de données sont placées en cache sur votre disque interne.

Une fois la première sauvegarde effectuée, tout va très vite ensuite et vos backups sont réalisés en continu.

Vous pouvez laisser le logiciel choisir automatiquement la bande passante qu’il veut utiliser ou le forcer à prendre plus ou moins de puissance, voire de multiplier les connexions, ce que Backblaze déconseille si vous n’avez pas vraiment une autoroute à disposition, puisque selon lui, cela peut baisser les performances générales, y compris de sauvegarde. J’ai quant à moi laissé la chose en mode automatique et ne m’en pleins pas.

2018-08-18_11-53-29

Vous voyez ici que le backup sera effectué à raison de 35 Gb par jour, ce qui est faux puisque les 470 Gb du disque interne ont nécessité 40 heures. Même le disque externe de 1.37 TB n’a pris qu’un peu plus d’une semaine.

Vous pourrez également exclure les fichiers qui sont inutiles à sauvegarder puisque vous pouvez les retrouver sans problème, comme les applications.

2018-08-18_13-31-45

Par défaut, des réglages sont proposés mais vous pouvez tout changer.

Enfin, vous pouvez accéder à des rapports succincts sur vos backups.

2018-08-18_21-02-39

Un petit truc important

Lorsque vous faites votre premier backup de disque externe qui, comme je l’ai dit, peut prendre beaucoup de temps, je ne suis pas certain du tout que le backup continue  sur le disque interne.

2018-08-19_08-50-09

Une solution toute simple, déconnectez votre disque dur externe une heure ou deux pour que le backup du disque interne s’effectue complètement, ce qui ne pose pas de problèmes ce d’autant plus qu’un certain nombre de données sont mises en cache dans le disque interne justement pour ces situations, comme je l’a déjà dit plus haut.

Et en cas de perte de données, je fais comment pour restaurer?

Trois solutions s’offrent à vous.

2018-08-18_21-25-33

  • La plus simple: demander une restauration. Backblaze vous proposera alors une archive ZIP que vous pourrez télécharger.
  • La deuxième, valable seulement si vos données ne dépassent pas 128 Gb, demander une archive sur clé USB chez Backblaze
  • La dernière: demander à Backblaze de vous envoyer un disque dur (4 Tb au maximum) contenant une archive de vos données.

Dans les deux derniers cas, l’envoi sera fait par courrier express et vous ne paierez que le port si vous renvoyez la clé ou le disque dur dans les 30 jours. Ou plutôt, on vous remboursera la somme dédiée à la clé ou au disque dur si Backblaze reçoit le disque dans les 30 jours.

Notez que si vous demandez une archive ZIP, vous recevrez un email qui vous permettra de le télécharger aussi vite que votre connexion Internet le permet. Nous ne sommes donc plus, en ce cas, en tâche de fond.

Et comme en plus, le download est généralement deux fois plus rapide que l’upload, cette solution devrait vous satisfaire.

Vous pouvez également retrouver des fichiers de manière individuelle sur le site même de Backblaze, en vous y connectant et vous identifiant.

2018-08-18_21-35-20

La fonction Inherit, si vous changez d’ordinateur

Plutôt que tout sauvegarder une nouvelle fois après un changement d’ordinateur, vous pouvez demander au nouveau d’hériter de la sauvegarde du premier.

2018-08-19_12-39-25

Cela se passe à travers la fonction Inherit backup, expliquée en détail ici.

Ce que BackBlaze n’est pas

Backblaze est une solution de sauvegarde.

Il vous permet de retrouver des backups, mais également des fichiers que vous auriez égarés ou qui seraient corrompus, un peu comme vous le feriez avec Dropbox (qui lui ne vous envoie pas de backup), mais avec un historique limité à 30 jours.

Vous pourrez retrouver des versions anciennes, mais limité à ce laps de temps, alors qu’avec Dropbox, selon votre plan, vous retrouverez des versions bien plus éloignées dans le temps (en tant que client « historique », je peux remonter indéfiniment dans le temps).

Backblaze ne synchronisera pas vos fichiers sur différentes machines, eh non. Ce n’est pas son travail.

Backblaze n’est pas non plus en mesure de cloner votre disque interne et d’en faire un disque démarrable, comme le propose Carbon Copy Cloner ou même TimeMachine sur un disque bien physique, raison pour laquelle les deux solutions en ligne et copie physique sont complémentaires.

Et puisqu’on en parle, Backblaze ne sauvegardera pas une sauvegarde TimeMachine

LA limite de Backblaze

Jusque là, comme je vous le décris, Backblaze ne semble avoir QUE des qualités.

Malheureusement, ce n’est pas tout à fait le cas.

En effet, le logiciel va garder six mois les données de votre disque interne, pour autant que vous continuiez à payer.

Si vous ne vous êtes pas reconnecté pendant ces six mois, vous perdrez vos données sur le site et devrez recommencer votre backup.

Cela ne me semble pas trop grave, votre ordinateur se connectant certainement régulièrement à Internet.

Par contre, pour les disques externes, le problème est plus ennuyeux.

Si vous ne déconnectez pas un disque pendant trente jours, vous perdrez son backup.

Oh certes, il y a manière de pallier ce problème, en éteignant votre Mac avec les disques branchés. En ce cas, rien ne s’effacera pendant six mois si vous suivez scrupuleusement ces conseils.

Mais que faire si l’on a, comme moi, un ordinateur portable que l’on emporte avec soi, avec des disques sauvegardés à un endroit, en cas de vacances par exemple?

Backblaze donne une solution:

  • connecter les disques externes;
  • vérifier qu’il reste 0 fichier à sauvegarder;
  • mettre le backup en pause en allant dans les préférences, onglet Settings;
  • éteindre le Mac;
  • vous déconnecterez alors vos disques et pourrez utiliser votre Mac, pour autant que vous ne redémarriez pas votre backup en cliquant sur Backup now.

Oui, ben c’est nul!

Nom d’une pipe, je paie un service, j’aimerais que tant que je paie justement, on me foute la paix et que je puisse garder mon backup, même si je pars en vacances sans mes disques, tout en continuant à backuper mon disque interne.

Franchement, je ne comprends absolument pas cette limitation, même si Backblaze va vous envoyer moult avertissements à propos du délais d’effacement si vous ne reconnectez pas votre disque au bout de quelques jours.

En tout état de cause, consultez la page Qu’est-ce qui se passe avec mes backups lorsque je suis loin ou en vacances, en relation avec ce sujet épineux.

En conclusion

Backblaze est un service tout à fait convainquant.

Il représente une assurance dont j’espère bien ne jamais avoir besoin, mais présente au cas où.

Cela vaut bien les 50 $ annuels que je lui consacre désormais.

Pour moi, c’est la bouée ultime au cas où mon système de sauvegarde à base de disques flanche, pour une ou plusieurs raisons que je n’avais pas vraiment prévues.

En ce qui me concerne, mettre à jour le backup de mes disques externes ne me posera pas de problème, malgré ce fichu délai de 30 jours, mais tout de même, je trouve bien dommage et même incompréhensible cette limite qui m’empêche, malheureusement, de donner un label Too Much Bô à ce système de sauvegarde pourtant tout à fait, me semble-t-il, performant.

Et pour ceux qui se demandent si une comparaison existe entre les différentes solutions de backup en ligne, je peux vous proposer ce lien, qui vaut ce qu’il vaut puisqu’on le trouve sur le site de Backblaze, mais qui devrait être tout de même tout à fait valable.

Oh et puis tiens, je vous glisse le comparatif ici.

D’abord avec les solutions en ligne de backup, puis, plus bas, avec les solutions de synchronisation, de type Dropbox.

2018-08-19_09-11-33