Agenda: le beurre, l’argent du beurre, et un superbe programme en plus

Cela fait un moment que je voulais vous parler d’Agenda, ce logiciel qui a gagné un Award chez Apple lors de sa sortie, le Apple Design Award Winner 2018.

2018-12-16_17-22-45.png

J’ai retardé mon article parce que je voulais attendre que deux fonctions essentielles pour un logiciel de prise de notes soient disponibles, à savoir l’ajout d’images et de pièces jointes dans une note.

C’est le cas aujourd’hui avec la version 4 d’Agenda pour Mac, pour iPhone et iPad.

Comment ça la version 4 pour Mac me direz-vous? Nous en étions à la version 2!

Oui, en effet, mais en tant que bêtatesteur du produit, j’ai pu voir passer la 3 en version Beta, mais l’éditeur a sans doute préféré mettre à niveau les versions sur toutes les plateformes et désormais, ce sera 4 pour tout le monde, qu’on se le dise.

Mais avant d’aller plus loin sur les fonctions d’Agenda, j’aimerais venir à sa politique absolument exemplaire de vente.

Quels sont les options d’achat pour un logiciel actuellement?

  • les versions avec licences.
    Avantage? Vous payez une fois, et vous utilisez autant que vous voulez.
    Lorsqu’une nouvelle version sort, soit vous faites la mise à jour et vous payez, soit vous gardez l’ancienne version et vous continuez à l’utiliser, jusqu’à… ce qu’elle ne soit plus compatible avec les systèmes.
    Donc désavantage: tôt ou tard, vous perdrez la possibilité d’utiliser votre version au passage par exemple d’un nouveau système.
  • les systèmes avec abonnement.
    Avantage: le programme est mis à jour vers toutes les nouvelles versions pour une somme relativement modeste que vous payez au mois ou à l’année.
    Désavantage: lorsque vous cessez de payer, vous ne pouvez plus utiliser le logiciel, ou alors seulement en lecture.

Agenda réunit le meilleur des deux mondes, sans désavantage

Agenda est encore différent.

D’abord il est gratuit.

Oui, bon, d’accord, on connaît la combine, il faut payer pour obtenir des fonctions Premium en passant à un abonnement.

Cet abonnement coûte la première année 20 €, et passe à 26 € les années suivantes.

Sauf que la différence est tout à fait intéressante avec les autres logiciels: tout ce qui sort comme nouvelle fonction pendant l’année de votre abonnement est à vous pour toujours.

Ce que ça signifie? C’est que le logiciel va continuer à s’améliorer, à se tenir à jour pour les nouveaux systèmes, voire les nouveaux processeurs (ce qui nous pend au nez pour bientôt peut-être sur nos Mac), vous pourrez continuer à l’utiliser avec les fonctions qui sont les vôtres, à vie.

Moi je trouve la chose hyper honnête et devrait réunir les anti et pro abonnement, pour une fois, dans le monde du logiciel.

Je reviens plus bas aux fonctions payantes du logiciel.

Tout ce qui suit part du principe que nous avons décidé de nous abonner.

Bon, alors c’est quoi cet Agenda?

Agenda est un logiciel qui est entre le gestionnaire de notes, l’agenda, et accessoirement le gestionnaire de tâches.

J’utilise intensément Agenda depuis quelques mois, mais je vous montre des captures d’écran avec des exemples tirés de la base d’exemples du logiciel, pour des raisons toutes bêtes de protection des données.

Il se présente ainsi:

2018-12-28_14-04-31.png

  1. La fenêtre d’édition et d’affichage des notes
  2. Le titre du projet dans lequel vous travaillez
  3. Le titre de la note
  4. Le champ de recherche
  5. Le lien avec les calendriers de la base Apple
  6. La Side Bar et son contenu
  7. Les vues « Dans l’agenda » qui reprend les notes marquées comme telles (ce qui permet d’avoir une vue interprojet des notes), « Aujourd’hui » et « Montre toutes les notes ».
  8. Les différents projets et groupes de projet, appelés « catégories » (par exemple privé et professionnel)

Dans Agenda, vous créez des notes qui sont, si vous le désirez, liées à votre calendrier en tant qu’événement. Ces notes peuvent donc apparaître directement dans votre logiciel de gestion d’événements, pourvu que ce dernier soit compatible avec calendrier d’Apple.

Vous pouvez affecter n’importe quel calendrier à un événement.

Si vous préférez, vous pouvez créer simplement une note dans Agenda comme dans n’importe quel gestionnaire de notes qui sera automatiquement marquée de la date du jour sans apparaître dans votre gestionnaire d’événements, puis la lier à un événement à part entière après coup, que vous voyez dans votre gestionnaire d’événements de manière synthétique avec un lien dans ce dernier vers la note agenda.

Cette manière de faire est tout à fait innovante et pratique lorsqu’on a besoin de prendre des notes au quotidien à propos d’événements en cours.

J’ai pris par exemple l’habitude de noter et dater tous les entretiens que j’ai avec les enseignants, les élèves ou les parents, avec une méthodologie pour que je puisse les retrouver grâce au système de recherche intégré.

Les notes peuvent être groupées dans des projets qui eux-mêmes peuvent être classés dans des catégories.

2019-01-13_16-39-20.png
La création ou l’édition d’une catégorie

Dans la figure qui suit, les catégories sont « Le Blog du Cuk, “Privé ‘Professionnel’ et ‘Sample Projects’, le reste, ce sont des projets:

2019-01-13_12-14-02.png

L’édition des notes

Les notes se composent bien évidemment dans un éditeur, fort simple.

2019-01-13_12-19-51.png

La note en cours d’édition apparaît en jaune pâle.

Un clic sur la petite roue crantée en bas de la note à droite fait apparaître ce qu’il est possible de faire lors de cette édition.

Vous marquerez par exemple un paragraphe d’un style de texte particulier (voir exemple ci-dessus). Force m’est de constater que ces styles sont prédéfinis, qu’ils sont fort réussis, mais qu’il ne me semble pas possible de les modifier dans un gestionnaire de styles, comme dans Word par exemple.

Notez que vous pouvez affubler un style à travers des raccourcis Markdown, puisqu’Agenda est compatible avec ce langage, ou à travers un clic droit.

Ces styles s’appliquent à un paragraphe entier, si vous voulez enrichir du texte par du gras ou de l’italique ou tout autre habituel, c’est bien sûr possible, via les mêmes méthodes.

Attacher un fichier ou une image

Un bon gestionnaire de notes se doit de pouvoir lier des documents à une note.

Ce n’était pas possible jusqu’à il y a peu, ça l’est désormais.

Pour lier un fichier à une note, on peut passer par un clic droit ou la petite roue crantée déjà évoquée, mais le plus simple est de glisser le fichier sur la note.

Si vous glissez un fichier lourd sur la note, Agenda vous prévient de la chose:

2019-01-13_12-45-07.png

Dans le cas présent, j’ai glissé une image.

Elle peut apparaître de diverses manières dans la note. Pour choisir la forme, il suffit de cliquer sur le fichier et le choix suivant est proposé:

2019-01-13_12-49-03.png

Voici ce que cela donne dans l’ordre du menu montré dans la figure précédente.

2019-01-13_12-51-08.png
Inline
2019-01-13_12-51-22.png
Thumbnail

 

2019-01-13_12-51-45.png
Thumbnail with Title
2019-01-13_12-52-10.png
Full Width

Les options sur les fichiers sont nombreuses, comme l’aperçu rapide, le partage, l’export et bien sûr leur ouverture.

Des listes et des tâches à faire

Les listes sont de la partie, à puces ou numérotées, voire sous forme de Checklists.

2019-01-13_15-44-42.png

Voici un exemple des listes réalisables dans Agenda:

2019-01-13_15-56-40.png

Notez que les listes peuvent être plus ou moins indentées, mais que la numérotation ou les ‘puces’ restent les mêmes, quel que soit le niveau. Voir figure précédente.

À remarquer encore que l’indentation peut également être augmentée ou diminuée indépendamment d’une liste. Vous pouvez très bien l’utiliser sur du texte standard.

Un autre type de listes est disponible, la liste sous forme de tâches:

2019-01-13_16-01-30.png

Il est possible d’affubler à une tâche une date, voir juste plus loin le chapitre dédié aux mots-clés.

Nous verrons qu’il y a plus simple, notamment le passage par une application tierce liée, voire Rappels de Macs, liée elle aussi.

Un marquage par mots-clés

Vous pouvez marquer vos notes par des mots-clés qui apparaissent dans le corps du texte.

2019-01-13_14-46-09.png

Dans ce domaine cependant, la marge de progression est importante.

En effet, en l’état des choses, les mots-clés:

  • ne peuvent être composés que d’un seul mot, ainsi, vous devrez utiliser l’underscore pour composer un mot-clé en comportant plusieurs (garantie_photo par exemple, voir figure précédente)
  • l’ajout de mot-clé ne propose pas une liste qui s’adapte à votre frappe, comme c’est pourtant si souvent le cas (regardez la figure précédente, je suis en train de taper dans la deuxième note un mot-clé commençant par le même début que celui-là précédente: dans nombre de logiciels, une frappe prédictive m’aiderait à retaper le même, ce qui garantirait une certaine homogénéité de ma base
  • je n’ai pas trouvé de possibilité d’éditer la liste de mots-clés; la seule solution pour pouvoir éditer un mot-clé est de le faire sur le mot-clé lui-même à l’intérieur d’une note.

Notez cependant que certains paramètres peuvent être utilisés dans les mots-clés, comme le fait de marquer un paragraphe d’une étoile (#star) ou d’une date marquant la fin d’un délai).

Tout cela manque tout de même de simplicité, ce d’autant plus que les paramètres doivent être en anglais.

Cela dit, les mots-clés ont un avantage: si l’on clique sur l’un d’eux dans une note, nous voyons le dialogue suivant:

2019-01-13_14-52-23.png

Vous voyez l’option ‘Search in all projects’. Un clic sur elle affichera toutes les notes contenant le mot-clé en question.

Mieux, vous pourrez même sauvegarder cette recherche dans la Sidebar.

Un marquage par Personnes

Il est possible de marquer une note avec une ou plusieurs personne(s).

2019-01-13_16-26-42.png
En émeraude, le mot-clé de type ‘Personne’

Comme pour les mots-clés normaux, cette gestion est pour le moins minimaliste.

Si je connais deux Frank, impossible de différencier Frank K et Frank J puisqu’il y a une espace entre le prénom et la lettre du nom de famille. Seule solution donnée, nommer le premier FrankK et le second FrankW.

Il y a mieux je trouve.

Un mot-clé de type ‘personne’ commence par @.

Nous aurons donc @FranckW dans le texte.

Ensuite, comme avec les mots-clés normaux, un clic sur la personne affichera toutes les notes marquées de cette dernière.

Lier des notes

Les liens vers une note sont quant à eux très complets.

Ajouter n’importe quel lien vers une page Web se fait aussi facilement que dans Mail, soit en l’ajoutant dans le texte, et en ce cas, il sera converti automatiquement en lien, soit en sélectionnant un mot et en lui ajoutant un lien ‘en arrière-fond’.

Vous pouvez encore lier une note à un autre projet ou à une note d’un projet quelconque.

2019-01-13_15-14-28.png

Mieux même, et c’est là que je bénis le fait d’écrire des tests qui me forcent à découvrir tous les côtés d’un logiciel parce que je ne m’étais pas rendu compte de la chose, vous pouvez partager une note avec un certain nombre d’applications. Regardez plutôt:

2019-01-13_15-33-24.png
Vers Mail
2019-01-13_15-32-37.png
Todoist

Prenons le cas de Todoist, mon gestionnaire de tâches chéri, que j’ai testé longuement ici..

2019-01-13_15-27-34.png

Je peux soit choisir de créer une tâche avec le contenu complet, comme ci-dessus, ou alors juste créer une tâche qui contiendra un lien vers la tâche.

Voici les deux représentations dans Todoist.

2019-01-13_15-30-09.png

Moi, j’adore, et ça va encore doper mon usage d’Agenda, et… de Todoist!

Une recherche bien pensée

La recherche dans Agenda est très bien réalisée.

Elle peut porter sur le projet en cours, ou sur l’intégralité de la base de notes.

Elle peut être limitée aux mots-clés, aux personnes, ou au contenu du simple texte.

2019-01-13_16-32-47.png

Dans le cas ci-dessus, si j’actionne la touche Entrée, la recherche s’effectuera sur tout le texte dans le projet actuel.

Pour rechercher dans les mots-clés, dans les personnes ou dans toute la base, vous voyez ce que vous devez faire.

Il est possible de filtrer les messages selon des dates.

2019-01-13_16-36-30.png

Vous pouvez choisir dans la liste à gauche, le nombre de jours désirés ou cliquer dans le calendrier, maintenir la touche Maj enfoncée, et cliquer sur une autre date de votre choix pour créer un intervalle de temps.

La Touch Bar parfaitement utilisée

La gestion de la Touch Bar est très bien réalisée, et c’est assez rare pour le signaler.

unspecified.png

Dans l’exemple ci-dessus, on voit que je suis dans une liste numérotée. Tout est à disposition pour que puisse continuer à travailler dans cette situation.

Un programme synchronisé sur Mac, iPad et iPhone

Agenda synchronise parfaitement tous vos appareils Apple. Les applications iPhone et iPad sont tout aussi élégantes et efficaces que celle pour le Mac.

La synchronisation passe obligatoirement, pour l’instant du moins, par iCloud.

2019-01-13_16-14-55.png

Elle est d’une efficacité redoutable, rapide, et tout à fait sûre.

IMG_0923.png

Ici, une vue en mode paysage sur l’iPhone

Les fonctions payantes d’Agenda

Agenda est un programme qui peut être utilisé gratuitement.

Beaucoup de choses sont possibles en ne payant pas, en fait, tout ce qui n’est pas indiqué dans la figure suivante:


2019-01-13_12-59-07.png

Pour moi, la question ne se pose pas: j’ai besoin du lien de fichiers, donc je paie.

Remarquez que je l’ai fait bien avant que cette fonction soit disponible puisqu’il ne me reste que 3 mois avant de renouveler mon abonnement.

Cela dit, si le programme me va bien comme ça, comme je l’ai écrit plus haut, je peux arrêter mon abonnement et continuer à bénéficier à vie de ces fonctions, en continuant à utiliser un programme parfaitement mis à jour.

Seules les nouvelles fonctions premium ne seront pas à ma disposition.

En ce qui me concerne, je continuerai bien évidemment à soutenir l’évolution de ce magnifique logiciel.

Ce que j’attends encore

En ce qui concerne les améliorations à venir, n’oublions pas qu’Agenda est encore tout jeune puisqu’il a à peine un an. Il ne faut pas se fier à son numéro de version qui avance très vite.

En attendant, ce que j’attends: une meilleure gestion des mots-clés, des personnes et pourquoi ne pas lier des notes à des personnes dans notre carnet d’adresses? Je suis persuadé qu’il s’agira d’une des futures fonctions Premium à venir.

Peut-être aussi que les possibilités de créer des styles personnalisés, d’insérer des tableaux dans une note seraient une bonne chose.

J’aimerais également pouvoir gribouiller avec mon Apple Pencil quelque chose dans une note, ce n’est pas encore possible.

Enfin, le rêve serait qu’Antidote puisse corriger dans Agenda. Mais le problème principal dans ce souhait, c’est plutôt Apple Mojave lui-même qui rend tellement problématique l’intégration de ce type de service dans tous les logiciels.

En conclusion

Pour moi, la chose était déjà claire avant d’écrire ce test, elle l’est d’autant plus maintenant: Agenda mérite très haut la main le Too Much Bô que je vais lui attribuer dès ce jour.

Ses fonctions, même si certaines sont améliorables, en particulier, la gestion des mots-clés et des personnes, son apparence, sa fiabilité, le fait que l’on puisse le retrouver tant sur iOS que MacOS (ce serait chouette pour les utilisateurs Mac utilisant un téléphone iOS qu’Android et Windows soient un jour pris en charge), et enfin sa politique de vente sont tout à fait innovants et à l’avantage de l’utilisateur.

Je l’utilise professionnellement pour garder une trace écrite de tout ce que je fais au jour le jour, et en privé par exemple pour retranscrire un voyage, ou tenir mon journal de santé.

Les types de projets dans lesquels Agenda est utile sont infinis, en fait.

Un superbe logiciel, déjà en l’état, et que je me réjouis de voir évoluer.

2018-12-06_20-55-12