Non, les mises à jour des appareils Sony ne sont pas cauchemardesques

L’autre jour, Ysengrain, un lecteur commentateur et ami fidèle m’envoyait un lien vers cet article de Fstoppers, montrant à quel point les mises à jour de firmware d’appareils de photo Sony étaient compliquées.

Je lui ai répondu un peu vite: « c’est tellement vrai, j’ai d’ailleurs écrit un article là-dessus ».

Il se trouve qu’un site francophone qui parle de Mac et de photo a repris l’article de Fstoppers il y a quelques jours pour bien montrer que Sony était mauvais dans ce domaine également.

Je n’aurais pas relevé la chose si je n’avais pas été cité dans les commentaires du site qui s’occupe de Mac et de photo, pas celui de Fstoppers, commentaires tout à fait justifiés par ailleurs expliquant que dans l’article lié plus haut, même moi, qui suis plutôt un utilisateur satisfait de la marque, j’avais écrit que c’était monstrueusement compliqué de faire une mise à jour sur un Sony A7.

Oui, c’est vrai, lors du passage à la version 2 du firmware sur le A7 RIII, j’ai souffert et rien n’a été simple. Je l’ai donc écrit ici.

Or, depuis que j’ai répondu à Ysengrain, j’ai réfléchi.

Nom d’une pipe, j’ai bien dû effectuer 4 ou 5 mises à jour, voire plus, et je n’ai plus jamais eu le moindre problème.

Pourquoi?

Parce que j’ai maintenant compris ce que j’avais découvert et expliqué dans l’article et qui reste d’ailleurs impardonnable chez Sony: le fichier téléchargé donne ceci une fois ouvert…

2018-10-22_18-37-15-1.jpg

… que bien évidemment, on double-clique sur UpdateSettingTool pour lancer la mise à jour et que, manque de bol, ça ne fonctionne pas.

Qu’il faut en fait ouvrir le dossier Resources et cliquer sur « SystemSoftwareUpdater » pour que le processus se lance.

2018-10-26_08-37-56.jpg

 

Et une fois lancé, tout se passe sans le moindre souci.

En fait, si j’avais compris cela (mais comment peut-on deviner, je vous le demande?), la première partie de mon article d’alors n’aurait pas eu lieu d’être (la deuxième, sur le cashback tellement pénible, je n’en retire pas un mot).

En effet, je n’aurais pas eu besoin de chercher un autre Mac pour voir si le mien que je venais de passer sous Mojave était responsable, je n’aurais pas changé de câble, je n’aurais pas… dû tout essayer alors que ce n’était pas nécessaire.

Bref, il est inadmissible que ce problème d’icône que l’on voit à l’ouverture de dossier et qui est censée lancer la mise à jour ne débouche sur rien. Que ce problème n’ait pas été corrigé est impardonnable pour une grande marque d’électronique et de photo, nous sommes bien d’accord.

Mais une fois qu’on a compris cela, la mise à jour d’un appareil Sony est désormais aussi simple et facile que celle d’un Canon ou d’un Nikon.

Voire peut-être même plus.

En effet, sur Sony,

  • on télécharge la mise à jour sur le site de Sony (non, il n’y a absolument pas besoin de créer un compte, c’est même très facile de le faire sans)
  • on doit relier le Mac à l’appareil pour Sony avec un câble (j’utilise un câble Apple, le câble Sony n’est pas du tout nécessaire)
  • on lance la mise à jour de l’appareil depuis le Mac, on suit les deux ou trois étapes bien expliquées en cliquant sur Continuer (il faut juste allumer l’appareil quand on nous le demande)
  • on attend que les choses se passent et quand c’est fini, on éteint l’appareil et on enlève le câble.

Chez Canon et Nikon

  • on télécharge la mise à jour sur le site du fabricant
  • on sort la carte mémoire de l’appareil que l’on a formatée préalablement pour plus de tranquillité (pas obligatoire)
  • on sort son lecteur de carte que l’on branche au Mac
  • on glisse la carte dedans
  • on copie le firmware dessus à la racine de la carte
  • on sort la carte du lecteur, on la glisse dans l’appareil après avoir débranché le lecteur de câble
  • on met la carte dans l’appareil de photo
  • on va dans le menu Configuration
  • on trouve la commande des mises à jour
  • on lance la mise à jour.

3 pages bien pleines pour la mise à jour du Canon EOS 5D Mark IV tout de même!

Alors, au final, quand on compare et lorsqu’on connaît l’astuce du fichier à double-cliquer sur Mac (je crois qu’il n’y a pas de problème sur Windows) qui est caché dans le dossier « Resources » chez Sony (je répète, comment peuvent-ils laisser un truc pareil sur plusieurs versions de mise à jour de Firmware, ça me dépasse alors qu’il serait si simple de corriger la chose et de la rendre limpide!), eh bien je trouve que l’on est bien mieux guidé sur Sony que sur les deux autres marques.

De toute manière, une mise à jour firmware se fait dans le calme ou ne se fait pas. Que ce soit sur Mac, sur PC, sur iOS, et tout appareil électronique qui permet la chose.

De toute manière, je serai toujours inquiet, que ce soit sur Canon, sur Nikon, sur Sony ou sur toute autre marque.

Mais non, je l’affirme, une mise à jour sur Sony n’est pas cauchemardesque  ou alors pas plus qu’elle ne l’est chez les autres, pour ceux qui n’y connaissent rien en informatique.

Je parle en connaissance de cause, j’ai fait de nombreuses mises à jour de firmware sur toutes les marques d’appareils, Sony, Leica, Olympus, Fuji, Canon et Nikon.