Lightroom a une corbeille, ça peut aider! (et autres petites choses…)

Comme souvent, je vais vous donner le lien de l’article de Gilles Theophile qui vous dit tout sur les différentes mises à jour d’été de Lightroom. Je ne vais pas refaire son travail, j’en serais incapable d’ailleurs.

Mais j’aimerais revenir sur certaines nouveautés des différents programmes de Lightroom.

La première bien pratique: il est possible désormais d’importer ou pas les captures d’écran dans la base de Lightroom Mobile.

2019-08-14_18-55-22 (1).png

Oh la la ce que je suis content de cette option! Par défaut, j’ai demandé l’importation de la Pellicule de l’iPhone et de l’iPad dans mon catalogue.

Mais comme je fais pas mal de copies d’écran pour mes tests, je me retrouve tout le temps à devoir les supprimer dans Lightroom qui n’a absolument pas à recevoir ce type d’images.

Et ô bonheur, même les captures de l’écran de la montre n’apparaissent plus dans Lightroom.

J’apprécie également les nouvelles facettes (vous savez, ces critères de recherche que l’on tape, suivis du signe deux points). Regardez plutôt ce que cela donne:

2019-08-14_19-03-12.png

Et ça continue en scrollant jusqu’à votre plus grande distance focale…

2019-08-14_19-21-55.png

Vous cliquez sur une distance et bing, bien évidemment, sinon ce ne serait pas drôle, vous voyez les photos qui y correspondent.

Bien plus important maintenant.

C’est marrant d’ailleurs, pas plus tard qu’en fin de semaine passée, et préparant mes photos sur le Rock’n Poche, j’ai voulu sélectionner une image de ma collection afin de la supprimer, sans me rendre compte que je sélectionnais en fait l’entier de ma sélection.

J’ai pu stopper la chose puisque Lightroom m’a demandé si vraiment, je voulais supprimer X photos…

Je me suis alors demandé ce qu’il se serait passé si j’avais passé outre l’avertissement, par manque d’attention.

Le risque aurait été de supprimer partout, sur le Cloud, sur mes appareils, sur Lightroom Classic, sur Lighroom Web, toutes ces images puisque le tout est synchronisé. J’aurais voulu savoir si Lightroom Classic aurait définitivement supprimé mes images présentes physiquement sur le disque, mais synchronisées sans les passer par la corbeille du Mac (je ne pense pas, mais je n’ai pas pensé à vérifier).

Si tel avait été le cas, la seule solution aurait été d’avoir encore mes images sur la carte de l’appareil (ce qui n’était pas le cas vu que je formate mes cartes dès mon retour et l’importation et l’envoi sur le cloud faite) ou bien avoir une sauvegarde du disque contenant le catalogue, sauvegarde j’effectue très régulièrement et que, bien évidemment je garde précieusement.

Mais ce risque fait partie désormais du passé puisque nous avons à disposition une corbeille qui conserve les images détruites pendant 60 jours, ce qui devrait suffire à ce que vous vous rendiez compte du problème.

2019-08-14_19-19-12.png

Cette corbeille est disponible (et bien sûr synchronisée) sur tous les programmes Lightroom (Cloud, Web, Mobile, Classic).

Avant de vous laisser lire l’article très complet de Gilles ici, j’aimerais juste dire deux mots sur une accélération notable, en particulier dans le modèle bibliothèque à ce que j’ai remarqué pour l’instant, de l’accélération par la prise en charge de votre carte graphique par Lightroom Classic: mon panneau Dossier affiche son contenu dès l’ouverture, sans avoir besoin d’attendre quelques secondes, comme c’était le cas avant.

Je note que la carte de mon MacBook Pro 2016 est entièrement prise en charge, ce qui me ravit, vous le comprendrez bien.

 

2019-08-15_08-55-25

Bref, la progression continue, assez tranquillement à ce que l’on pourrait croire, même si l’arrivée de cette corbeille (présente depuis trois mois dans la version Web de Lightroom à ce que m’a dit Gilles, mais je ne l’utilisant presque jamais, je n’avais pas remarqué la chose) est pour moi un progrès sensible, voire indispensable.

2019-08-15_08-55-24.png
C’est bien Lightroom Classic qui évolue le plus cet été, preuve qu’il est encore bien vivant, et certainement pour longtemps encore.

C’est toujours mieux de pouvoir rattraper ses bêtises, non?