iPad OS 13.1, va falloir s’accrocher!

Ne me dites pas que c’est l’âge, je vous en supplie…

Déjà que hier mardi, je devais recevoir mon Apple Watch Série 5.

Jusqu’à midi, tout allait bien, je suivais le colis, et patatras, tout s’arrête à minuit, voyez plutôt:

2019-09-25_06-35-54.png

Vers 17 h 00, j’ai téléphoné à TNT (j’ai toujours des histoires avec cette boîte) qui m’a indiqué que nous étions très nombreux dans ce cas, qu’Apple n’avait pas livré assez vite son matériel, et que nous allions recevoir la montre dans la journée de mercredi.

Mouais… L’expédition était dédouanée et en cours d’expédition depuis Zürich à 9 h 31… J’ai quand même des doutes.

Normalement, là, il y a quelques années, j’aurais tapé du pied, gueulé très fort, peut-être même versé quelques larmes.

Bref, j’aurais crisé, au moins, disons, intérieurement.

Et là, rien.

J’ai dit « ah bon, alors ce sera pour demain ».

Je me suis étonné moi-même, à vrai dire, je me suis presque fait peur.

Et puis, une fois rentré, j’ai vite téléchargé iOS 13.1 pour iPhone mais surtout le tant attendu premier iPad OS 13.1 lui aussi.

Et je me suis rué sur Slide Over (vous savez, cette fenêtre étroite secondaire qui surplombe l’écran principal), sur Partage d’écran qui permet d’afficher deux fenêtres côte à côte sur un même écran, et sur l’affichage, via ce dernier Partage d’écran, avec les applications compatibles (pour l’instant, en gros, les applications Apple), de deux instances de la même application sur le même écran.

Que ce soit clair: tout a progressé.

Ne serait-ce que le fait de pouvoir afficher deux documents Pages par exemple l’un à côté de l’autre, c’est une très bonne chose.

Slide-Over permet d’afficher toutes les applications « slideoverée » comme le permet multitâche et de passer de l’une à l’autre facilement, c’est bien aussi.

2019-09-25_07-20-40

Passer de Slide Over vers Partage d’écran, voire vers l’application unique sur l’écran se fait très simplement, génial.

L’affichage des mêmes instances d’une application via une sorte d’Exposé pour Mac, c’est super.

2019-09-25_07-22-46.png

Ce qui m’inquiète, moi, c’est que tout cela s’obtient à partir de gestes bien définis, ou de clics longs sur une icône dans les applications, ou de glissés depuis le doc, à partir de la barre du haut d’une fenêtre Slide Over, ou d’une barre du bas de la même fenêtre, et j’en passe, le tout changeant parfois selon que l’on est sur l’écran d’accueil ou dans une application.

Tout cela me semble, en tout cas au début, un peu compliqué.

Bien plus que ne le sont les fenêtres sur Mac par exemple.

Certes, chaque geste est simple intrinsèquement parlant.

Mais se souvenir de la gestion globale de ces nouveautés, ça l’est beaucoup moins.

Je me rends compte qu’en fait, Slide Over et le partage d’écran qui existent depuis un bout de temps, je ne les utilise presque jamais, parce qu’ils ne sont pas intuitifs pour moi.

Je sais bien que c’est le serpent qui se mord la queue, que si je les avais utilisés plus souvent, je n’aurais peut-être pas ce problème.

Mais si je ne les utilise pas, c’est aussi peut-être parce que tout cela ne va pas de soi.

Ou alors, c’est l’âge: je n’arrive plus à assumer de nouvelles technologies…

Et ça fait un peu peur, surtout quand on ne s’est pas énervé pour une montre non reçue à la date indiquée…

Serait-ce une prise de conscience?

Bon, cela dit, je vous dirige illico vers le livre de MacGeneration consacré aux nouveautés d’iOS 13.

Parce que sans lui, je ne sais pas si vous allez vous en sortir avec tous ces nouveaux gestes, que vous soyez jeune ou plus âgé.

Oui, ce livre me semble indispensable.

Allez, j’y retourne!