Lightroom Classic, des nouvelles de ma migration vers Lightroom CC, en vrac

Dire que dans le même temps que cet article passe en mode publié, j’apprends à minuit une minute que DxO vient de faire une mise à jour majeure de son logiciel dénommé désormais DxO Photo Lab, doté de la retouche locale! Je vais essayer de voir de quoi il en retourne très vite.

Nous sommes gâtés en matière de logiciels photographiques, ces jours!

Je vous ai parlé la semaine passée ici des nouveautés annoncées par Adobe, et ici de mon début de migration vers Lightroom CC.

On va dire que ça ne va pas tout seul, ce passage à Lightroom CC, et qu’il me prend bien la tête.

D’abord, il a fallu attendre jusqu’à lundi soir (depuis jeudi soir) pour que toutes mes photos passent dans le Cloud après migration, et ceci avec mon ordinateur en permanence branché à une bonne connexion, jour et nuit.

Précisons qu’il s’agit de 47’700 photos, pour la plupart des RAWs.

Mais tout n’est pas terminé, et de loin.

Dans Lightroom Classic, après la migration

D’abord, beaucoup de dossiers dans Lightroom Classic, après avoir redémarré sur ce programme sans l’avoir touché pendant toute la migration, alors que j’étais sur la version Lightroom CC bien sûr, se sont retrouvés vidés de toutes leurs images, avec un seul fichier info dedans.

En gros, tous les dossiers datés qui étaient classés dans les dossiers années (ce que faisait Lightroom par défaut en v6 et précédentes) se sont retrouvés sur le Finder au premier niveau du catalogue, avec le fichier dont j’ai parlé dedans, tous surplombés par un seul dossier comportant les années (2007, 2008, etc.) dans lesquels j’ai retrouvé toutes mes photos bien rangées, ouf.

Il faut être un peu patient, les choses se reconstruisent ensuite tranquillement, pendant nouvelle synchronisation s’effectuant entre LR Classic et le cloud, synchronisation qui prend un peu de temps également, comptez bien 24 heures pour le nombre de photos représentant un peu moins que 1 Tb.

Tout s’est bien passé chez moi ensuite, mis à part qu’à ce jour, ma synchro Lightroom Classic vers le cloud est bloquée sur 46’700 photos et que le programme n’arrive pas à aller plus loin même s’il arrive à importer des photos de l’iPhone. Je n’arrive plus à envoyer les images vers le nuage.

Étrange.

Je vais voir si ça se décoince, ce genre de problème m’était déjà arrivé dans le passé, et la synchronisation avait repris sans problème quelques jours plus tard.

En attendant, à chaque fois que je quitte le programme, j’ai ça:

2017-10-25_18-46-51.png

Et voyez-vous, ça m’énerve, et je passe tout mon temps libre sur les forums pour voir comment redémarrer la chose.

Pour l’instant, je n’arrive pas à décoincer ces 5 fichues photos.

J’ai bien tenté d’importer de nouvelles images dans Lightroom Classic pour voir si l’envoi vers le nuage repartait, rien n’y fait.

Dans Lightroom CC, après la migration

Du côté de Lightroom CC, même si les images à synchroniser sont toutes passées, le programme continue à souffler et à synchroniser je ne sais pas quoi, certainement des données d’indexation pour l’intelligence artificielle (voir plus bas), j’imagine.

Le tout prend entre 100 et 250 % d’utilisation du processeur, ça souffle, c’est l’horreur, mais cela étant toutes les photos sont bien classées dans l’ordre.

Je vais continuer le temps qu’il faudra pour que tout se calme.

Je précise qu’au début, l’utilisation est très lente, mais plus la synchro des données avance, plus le programme devient fluide.

Donc là aussi, patience.

Ah, mais on me dit dans mon oreillette qu’il y a quelque chose qui se passe:

2017-10-25_21-11-52.png

Alléluia, il est 21 h 10 ce mercredi soir 25 octobre 2017! Ma migration est terminée.

Oh c’est trop bon!

C’est fini, ça ne souffle plus.

Enfin… c’est presque fini.

Je vous rappelle que dans mon article de vendredi, je vous avais expliqué que j’avais dû utiliser un disque dur externe supplémentaire qui servait de tampon pour pouvoir effectuer la migration.

Mais il me faut maintenant changer de disque, et faire en sorte que ce soit mon disque interne qui prenne le relais.

Il faut savoir que l’on peut attribuer un pourcentage d’espace disque que Lightroom CC utilisera au mieux.

J’ai donné au logiciel 200 Gb, soit 20 % du disque.

Ensuite, Lightroom CC fera au mieux avec cet espace.

Le transfert est lancé, mais je dois préciser que Lightroom s’est bloqué dans un premier temps.

Il a fallu que je me déconnecte et que je me reconnecte pour que le travail veuille bien commencer.

Eh oui, rien n’est simple dans la vie informatique.

Mais le travail a démarré, et cela va assez vite puisqu’il faudra compter un peu plus de deux heures pour faire le transfert.

2017-10-25_21-31-32.png

2017-10-25_21-47-45.png

Avec l’iPhone et l’iPad

Tout est immensément plus rapide avec l’iPhone et l’iPad.

Le programme remet les images dans des collections qui se trouvent dans un dossier «?Migré Catalogue Synchronisation?».

2017-10-25_21-09-38.png

On y retrouve les images classées par année.

De ce côté, pas de problème particulier donc.

L’utilisation est hyper fluide, c’est très agréable.

Sur le Web

Pas de problème bien sûr, puisque nous sommes à la source des données.

Là, j’ai activé au passage les outils pour trouver les meilleures photos…

2017-10-25_19-00-40.png

Juste pour rigoler hein!

Bon… en fait je ne rigole pas: sur un spectacle de cirque, le logiciel ne m’a mis en valeur que 80 photos, en laissant 428 autres…

Non, mais le malhonnête!

Sérieusement, c’est fou ces nouvelles technologies (Zit, calme-toi, ça va aller…).

Et l’intelligence artificielle alors

J’ai essayé la technologie Adobe Seisei.

Elle est tout bonnement assez extraordinaire.

OK, elle ne travaille pas encore sur les visages (quand je pense le temps que j’ai mis à mettre au point la fonction Visages dans LR Classic il y a quelque temps, j’espère que le travail n’est pas perdu…).

Mais je vais vous donner deux ou trois exemples étonnants:

  • vous tapez chat dans le champ de recherche, vous trouvez toutes les photos (ou la plupart) qui en contiennent un; super, même si certains connaissent déjà la chose, sur Google par exemple.
  • vous tapez bébé, et le programme vous trouve tous les bébés. Mais attention! Pas seulement les bébés humains, les bébés chats (les chatons si vous préférez) également, et avec zéro erreur. C’est juste incroyable! On voit bien notre chatte, adulte, mais seulement lorsqu’elle allaite ses petits.
  • vous tapez voiture, vous voyez bien évidemment les voitures, mais également les photos de vos enfants prises à l’intérieur du véhicule.

C’est juste incroyable, et rien que pour cela, ça vaut la peine de migrer.

En conclusion

Ceux qui veulent continuer à travailler avec Lightroom et les produits Adobe devront, tôt ou tard, migrer vers le nouveau Lightroom CC.

Je lis partout que la version Classic finira par ne plus offrir de nouveaux outils, que ces derniers se trouveront sur le nouveau logiciel.

Mais je dirais que pour l’instant, la version Classic reste indispensable, surtout quand les développeurs des produits tiers auront revu leurs plug-ins.

Donc il n’y a aucune urgence selon moi à ce que vous fassiez le grand pas.

Je suis persuadé que dans quelques mois, le passage sera beaucoup plus facile.

Comme toujours, j’essuie les plâtres.

Et on dit quoi à l’essuyeur de plâtres, hmmm?

Qui a dit «?qu’il est un peu concon?»??