Fujitsu se reprend, mais un peu tard (en tout cas pour moi)

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais il y a quelque temps, je m’offusquais de la non-compatibilité annoncée des scanners Fujitsu S1500M qui fonctionnaient encore très bien, parce que le fabricant refusait de mettre à jour son driver en 64 bits pour qu’il tourne sous le dernier système d’Apple à ce jour, à savoir Catalina.

2020-07-09_17-28-55

Franchement, abandonner des scanners sur le bas-côté, parce que l’on ne veut pas récrire ou recompiler un bout de code, c’est un scandale, surtout à notre époque.

De tout cela, j’ai donc parlé ici.

J’ai bien essayé de faire tourner ces scanners (j’en avais deux, un à la maison, un au bureau) avec VueScan, cela n’avait plus rien à voir, ce logiciel étant chez moi rempli de bugs et surtout d’une ancienneté d’interface qui faisait que ce pour quoi j’avais acheté ce modèle de scanner était réduit à néant.

Le truc bien chez Fujitsu, en plus de la rapidité et de la robustesse (ces scanners sont increvables), c’est que, d’un clic, vous envoyez vos numérisations vers un mail ou vers un programme ou encore vers un service, comme par exemple Evernote: avec VueScan, vous pouvez oublier tout ça.

Donc bon, parce que je ne peux pas me passer au quotidien de ces numériseurs, j’ai acheté un peu furax les nouveaux modèles, absolument géniaux, IX 1500.

Je les ai testés ici, et au final, je ne regrette pas d’avoir fait le pas, même si j’ai été forcé par Fujitsu de le faire.

Mais quelle n’a pas été ma surprise jeudi matin de recevoir le mail d’un ami qui m’envoyait ce lien.

En résumé, voici ce qu’on y lit:

2020-07-09_17-06-04.jpeg

Et badabam, une fois qu’on a tous bien craqué et qu’on a acheté leur nouveau scanner. ils nous rendent l’ancien compatible, alors qu’ils avaient dit qu’ils ne le feraient jamais!

Bon…

Je ne sais pas comment je dois le prendre.

Soit je me dis que je me suis fait avoir, et que, même si le nouveau modèle est bien mieux que celui que j’avais, j’aurais bien préféré garder l’ancien. Ou disons que je n’aurais pas su que le nouveau modèle était bien plus confortable, et que ça m’aurait très bien été de continuer avec mes S1500M qui étaient tout de même très performants.

Soit je me dis que le fabricant s’est rendu compte de son ânerie et que, dans un monde qui commence à ne plus accepter n’importe quoi, qui refuse de plus en plus l’obsolescence programmée, il est revenu en arrière sous la pression.

Parce que on peut dire que son image de marque en a pris tout de même un petit coup sur le web, je ne suis pas seul à avoir haussé le ton.

Cela dit, le pire dans le domaine des drivers qui ne suivent pas, c’est tout de même Canon… Eux, c’est carrément la honte. Et rien ni personne ne les fera revenir en arrière quand ils abandonnent un matériel qui n’a parfois pas 2 ans. Je me rappelle d’une petite imprimante pour les photos 10/15 dont le driver n’a jamais été mis à jour pour un système Mac qui venait de sortir, alors que l’imprimante était toujours en vente!

N’achetez jamais une imprimante ou un scanner Canon!

Bref…

Je suis sûr que la nouvelle fera tout de même plaisir à ceux qui refusaient de passer à Catalina pour garder leur bon vieux scanner Fujistsu.

Ça y est, ils peuvent passer aux systèmes suivants (Catalina et ceux qui viendront) sans crainte de perdre leur précieux scanner.

Et ceux qui sont passés au nouveau système peuvent abandonner le pratique, mais abominable VueScan et profiter à nouveau du confort du scanner en natif.

Quant à moi, je suis tellement content des progrès du nouveau modèle (wi-fi, écran tactile pour envoyer son document là où l’on veut) qu’au final, je ne sais plus quoi penser.

Alors voilà, la prochaine fois, chez Fujiscan, j’espère qu’ils réfléchiront à deux fois avant de prétendre que leur matériel devient incompatible.

J’aurais voulu pouvoir choisir, et ne pas me sentir forcé de passer aux nouveaux.