La lettre de VVMac, chaque semaine, quel bonheur!

Dire que j’étais inquiet après le dernier édito du mensuel Vous et Votre Mac (VVM) était un euphémisme.

Si vous suivez ce blog et avant, Cuk.ch, vous savez que j’ai souvent parlé de cette revue consacrée au Mac et plus généralement au monde Apple, mêlant des actualités, des informations techniques, des découvertes, des tests logiciels, des pas-à-pas hyper bien fichus et des dossiers mettant en concurrence plusieurs applications.

Je suis abonné à la version PDF de ce journal depuis que c’est possible, j’ai tous les numéros sous ce format, et je suis Bernard Le Du et Alain Lalisse depuis bien avant, je pense en depuis 1993 en fait dans leurs précédentes publications (je ne me rappelle plus si Alain était là dès le départ), à savoir Univers Mac et Macworld France (excusez du peu!)

Quelle n’a pas été ma joie de recevoir ce mail la semaine passée:

Cher abonné à Vous et Votre Mac,

Vous avez peut-être été inquiet à la lecture de l’édito qu’a signé Bernard Le Du dans le numéro 167.
Rassurez-vous, nous avons plutôt de bonnes nouvelles à vous faire part en cette rentrée.

Certes, ce numéro aura été le dernier du mensuel que nous publiions depuis fin 2004.
La crise sanitaire et la crise de la distribution de la presse papier en France ont eu raison de notre modèle économique.

Cela dit, nous avons travaillé tout l’été à une solution alternative et nous vous proposons de continuer avec nous l’aventure avec la Lettre de VVMac, une publication 100 % numérique (PDF) maquettée de façon traditionnelle et s’inscrivant dans le droit fil de ce que fut VVMac.
Cette publication de 10 à 16 pages sortira chaque semaine (hors vacances).

Comme abonné à VVMac, vous êtes automatiquement abonné à La Lettre de VVMac qui vous sera donc servie au prorata du nombre de semaines que couvre votre abonnement actuel.
Vous n’avez rien à faire pour cela, tout a été déjà organisé pour que cela se passe de la façon la plus simple possible.

Nous vous communiquons ici vos nouveaux identifiants qui vous permettent de vous connecter à votre Espace personnel sur nos serveurs, afin de télécharger vos Lettres au fur et à mesure de leur parution.

NDLR: j’espère que vous comprenez que je les ai retirés de cet article!

Nous espérons que cette solution vous satisfera. N’hésitez pas à nous écrire pour nous faire part de vos remarques et idées.
Nous espérons aussi, qu’une fois votre abonnement en cours arrivé à échéance, vous nous renouvellerez votre fidélité en vous réabonnant à La Lettre de VVMac.

D’autres explications pour tous les lecteurs sont données ici, de manière plus complète encore.

Vous pensez bien que je l’ai lue, cette lettre, qui cette fois « pèse » 16 pages.

Première page de la lettre 001

Vous pouvez le faire vous aussi, et ceci gratuitement, en la téléchargeant ici.

Deux formules d’abonnement sont proposées, la première à 16 € pour 20 numéros, et la seconde à 32 € pour 40 numéros, à savoir dans à peu près six mois ou à peu près un an en comptant les vacances, mais pas forcément pile poil: en gros, vous payez votre abonnement, quand il est au bout et que vous avez consommé tous vos numéros, vous remettez la compresse, c’est aussi simple que cela).

Juste en passant: j’ai lu les commentaires sur l’article de MacGeneration consacré à cette lettre, commentaires qui sont en grande partie à pleurer: au lieu de se focaliser sur ce que propose La Lettre de VVMac, j’ai l’impression que beaucoup se plaignent de la simplicité, voire du côté un peu vieillot de son site Web.

Comme l’explique Bernard Le Du:

Il n’y a rien et il n’y aura rien sur le site web d’autre que la gestion des comptes de nos abonnés. On essayera de faire une plus belle page (landing page qu’ils appellent ça dans le web design) mais tous nos efforts sont sur le Lettre.

Eh oui, VVMac, c’est la Lettre maintenant, pas un site Web, qu’on se le dise, alors on juge la première, s’il vous plaît, pas le second.

En tout cas, moi, je l’ai lue, cette lettre, et je l’ai trouvée vraiment bien fichue.

Je retrouve tout ce que j’aimais sur VVMac « d’avant », avec, parution hebdomadaire oblige, une plus grande souplesse et, nous allons certainement le voir, une plus grande réactivité dans le traitement de l’actualité.

Je reste très attaché au format « journal papier » au format PDF, avec une vraie mise en page.

Je suis servi avec cette lettre, qui reste très proche de ce qui me plaisait dans le journal.

Bref, à déguster (gratuitement en ce qui concerne la première, je le répète) sans modération!

Courage à vous deux, parce qu’il va en falloir, Bernard et Alain, ainsi qu’à la petite équipe qui va se reformer, ce sera un plaisir de vous retrouver tous les samedis!

C’est demain déjà, je me réjouis.