Les leçons que je tire de mon expérience de ce dernier week-end

Vous l’avez peut-être lu dans l’article précédent, j’ai eu un week-end très difficile en matière d’informatique, et donc un week-end très difficile tout court.

Tout d’abord, vous donner des nouvelles de la situation, si vous n’avez pas lu les commentaires de mardi: tout est parfaitement rentré dans l’ordre pendant la nuit, tous mes ennuis venaientt bel et bien d’un problème entre Net+ et Apple, la personne que j’ai eue au bout du fil chez SEFA me l’a confirmé et m’a lu le rapport du problème rencontré pendant trois longues journées, à savoir:

Netplus a rencontré un problème de routage entre les services d’Apple et certains sous réseau Netplus qui empêchaient les applications tierces de se lancer (il faut le faire, hein, cette parenthèse n’était pas dans le rapport) voire empêchaient certains utilisateurs d’accéder aux services d’Apple. La situation est rentrée dans l’ordre Apple ayant appliqué un correctif.

Mouais…

Ce serait donc de la faute d’Apple…

Cela me semble facile, mais admettons.

Il n’empêche, j’ai remonté mon article à Net+ pour qu’ils soient au courant des conséquences que ce genre de problèmes peuvent avoir alors qu’ils connaissaient le problème et auraient pu avertir leurs clients, je n’ai rien reçu en retour à ce jour.

Pas un mot d’excuse (certes, la personne chez SEFA, toujours très sympathique, je tiens à le préciser, était désolée) de la part de Net+: bonjour les avantages de travailler avec un opérateur de proximité.

Je précise que Net+ n’en est pas à son coup d’essai avec les problèmes avec Apple puisque je l’ai écrit dans l’article, un incident empêchait déjà l’accès aux données d’Apple en juillet.

Le minimum, me semble-t-il, serait de communiquer sur ce qui s’est passé, en expliquant qu’on est désolé des inconvénients éventuellement rencontrés.

Il me semble que d’autres le font, non?

Pas Net+.

Et maintenant?

Mon Mac saute de joie, et fonctionne super bien, je suis content pour lui.

Et pour moi.

Ce que je tire comme leçons de cet événement:

  • au prochain gros problème, je vais commencer par vérifier qu’aucun périphérique USB n’est connecté à mon Mac, ce que je faisais déjà d’ailleurs;
  • je déconnecterai complètement Internet, en coupant le wi-fi et en retirant tout câble reliant mon Mac au réseau;
  • je désactiverai Bluetooth;

Tout cela avant de commencer à tenter une quelconque réparation, un quelconque redémarrage en mode sans échec, une quelconque réinstallation.

Mais encore:

  • je vais essayer de sauvegarder tous les jours mon Mac via TimeMachine (ma sauvegarde datait de 4 jours, c’était trop);
  • ce même TimeMachine, en qui je n’avais pas trop confiance, a été parfaitement fiable dans ma situation, je me prosternerai donc devant lui les mains jointes à chaque sauvegarde désormais;
  • je vais acheter un SSD de 1 Tb pour mon clone Carbon Copy Cloner pour pouvoir redémarrer dessus plus rapidement;
  • je renouvellerai encore des années mon abonnement à K-Drive (ou Dropbox) qui permettent de récupérer pratiquement tout ce qui manquait comme document depuis la dernière sauvegarde physique, puisque K-Drive a récupéré le 100 % de mon travail des 4 jours entre ma sauvegarde et la restauration;
  • j’ai définitivement, cette fois, supprimé mon compte Blackblaze ce qui n’est pas un luxe pour la planète puisque ce dernier, et je le comprends, à gelé mon compte, en cours de week-end se posant des questions sur ce qui se passait et voyant dimanche mon Mac comme un nouvel appareil, alors qu’il portait le même nom.

    Pas de problème, me semblait-il, il suffit de demander d’hériter de la sauvegarde du Mac précédent (celui du vendredi précédent donc) pour tout retrouver.

    Tout retrouver, certes oui da, mais seulement mon disque Macintosh HD, pas mon disque photo (une semaine pour le sauvegarder complètement) et mon disque « Films » (une semaine aussi), alors que je paie un supplément justement pour m’assurer que ces disques externes soient gardés au chaud pendant un an, et pas seulement 30 jours avec l’abonnement de base (oui oui, je rappelle ce que j’écrivais dans mon test sur Backblaze, dans le contrat de base, si vous ne connectez pas votre disque pendant 30 jours, votre disque est supprimé de la sauvegarde).

    J’ai juste envie de leur filer deux baffes à Backblaze.
  • Je n’installerai plus le plug-in MailTags.

    J’avais écrit ici à quel point il peut ralentir Mail, mais je lui avais donné une nouvelle chance depuis que son éditeur l’avait complètement revu.

    Non seulement seulement Mail retrouve de la célérité, mais en plus il accepte du premier coup de montrer qu’un message est bien lu lorsque je clique sur lui, et je n’ai plus aucun problème de décompte de mes mails non lus non plus.

    Je savais bien que c’était lui le problème, mais je tenais à mes mots-clés.

    Finalement, j’utilise des dossiers dans mes boîtes Mail, c’est plus sur à défaut d’être aussi efficace.

    Notez bien que SmallCubed n’a toujours pas assuré la compatibilité avec Big Sur, il sera en retard pour le nouveau système, souvent, et ce ne sera de loin pas la prochaine fois.

Voilà, je crois que c’est tout, mais c’est déjà beaucoup, vous ne trouvez pas?

En tout cas, je suis bien soulagé de la tournure prise par les événements.

Au final?

Mon Mac fonctionne mieux qu’avant.

Mais ne comptez tout de même pas sur moi pour remercier Net+.

Non non, mais non! Il n’en est pas question!