Augmentez l’autonomie de votre Mac avec Endurance

La semaine passée, je vous ai parlé d’AlDente, pour entretenir la batterie de votre Mac aux petits oignons.

Cette semaine, je vais parler de son complément, à savoir Endurance.

Endurance, c’est quoi?

Endurance est un programme qui s’installe dans votre barre de menus qui, dès que vous atteignez un seuil de décharge que vous fixez vous-même, vous propose de réduire la consommation de votre Mac.

Ici, vous voyez Endurance juste à côté, à gauche, du menu AlDente.

Dans l’image précédente, vous pouvez démarrer le mode « Basse puissance » à la main.

Pourquoi le mode « basse puissance » est-il par défaut désactivé ici alors que mon seuil, comme vous le voyez, et à 70 % de charge (en dessous, il doit s’activer)? Tout simplement parce que mon Mac est ici sur le secteur.

Lorsqu’on clique sur “Start Low Power Mode Now”, nous obtenons ceci:

Il est donc toujours possible d’activer ou de désactiver ce mode à la main.

Mais ce n’est pas le but.

L’idée est de passer par les préférences qui se trouvent d’ailleurs dans les Préférences Système (bientôt dans Réglages, dans la future version du système).

Dans cette fenêtre, vous choisissez les domaines dont Endurance va devoir réduire la consommation.

L’option Slow Down Processor empêche la mise en œuvre le Turbo Boost de l’ordinateur.

L’option Pause Web Browsers suspend les navigateurs inactifs en arrière-plan

L’option Pause Services suspend certains services, ici, j’ai choisi l’indexation Spotlight

L’option Monitor Expensive Apps vous avertit quand une application pompe depuis un certain temps sur la batterie.

Vous réglez aussi à partir de quel niveau vous voulez qu’il intervienne.

Chez moi, c’est à partir de 70% que j’aime qu’il se mette en fonction.

Comme vous pouvez le voir, le mode “Basse consommation” peut être automatique, manuel, ou alors, vous pouvez faire en sorte que le programme vous demande ce que vous voulez faire lorsque vous atteignez le seuil que vous lui avez indiqué comme démarrage dudit mode.

Quand vous l’atteignez, une notification apparaît:

Alors, utile? Gênant? Pénalisant, Endurance?

Endurance est certainement utile, mais vous en dire plus scientifiquement, je n’y arrive pas.

En effet, avec un Mac Silicon, l’autonomie est déjà tellement grande, que je ne peux pas savoir si mon Mac tient plus longtemps avec Endurance que sans. Certainement que oui, mais voilà, je dois être honnête, je n’en sais rien, mais Endurance nous explique ceci:

Le MacBook est une machine Intel, les Mac Silicon ont une bien plus grande autonomie!

Ce que je sais, c’est que mon Mac n’est aucunement pénalisé ni gêné par ce logiciel, je ne vois aucune différence d’utilisation.

Au vu de ce qui nous attend en matière de pénurie d’électricité cet hiver, je me dis que partout où on peut économiser, ne serait-ce qu’un tout petit peu, la chose est bonne à prendre.

En conclusion

Endurance a un tout petit défaut: il quitte inopinément de temps en temps, sans que je m’en rende compte, ce qui fait qu’il n’agit plus.

Cela étant, j’aime bien me dire que j’économise un peu d’électricité et que je rends ma machine encore un peu plus autonome.

Le prix?

Je ne sais pas si vous économiserez les 20 $ à sortir pour une utilisation à vie avec toutes les mises à jour avec les économies faites en électricité (quoiqu’au prix qu’elle coûte ces derniers temps, si vous n’avez pas de solaire…), mais si les promesses de 20% d’autonomie en plus sont tenues, c’est tout de même un confort qui n’est pas trop cher payé.

Quant à moi, je ne me pose pas la question du prix puisque cette application est disponible dans mon abonnement Setapp.

Ah, et je le répète au passage, je ne touche rien de Setapp (ni de personne d’ailleurs, si ce n’est de l’État de Vaud, mon employeur, pour mon travail) et je leur paie normalement mon abonnement. Simplement puisque j’utilise leurs applications, je les teste.

Donc je profite de la chose avec plaisir.