Test de l’Apple Watch Ultra 2022

Un lecteur me disait l’autre jour, en commentaire, lorsque je parlais de l’Apple Watch Ultra:

« Gadget inutile, pour faux riches, coûteux, polluant, périssable. Vous auriez dû commencer par cela… »

bullshit reediter

Eh bien voilà, c’est fait, c’est dit.

Cela étant, l’Apple Watch est certainement polluante, périssable, coûteuse, et, même si tout est à peu près recyclé dans cette montre, jusqu’aux terres dites rares, je le regrette profondément, ça me culpabilise un maximum, mais j’essaie de compenser dans d’innombrables autres domaines de ma vie.

Est-elle un gadget?

En ce qui me concerne, absolument, pas même s’il est évident qu’il est possible de s’en passer.

Est-elle pour faux riches?

Je connaissais les nouveaux riches, pas les faux riches, mais bon est-elle faite pour paraître?

Avant d’aller plus loin, laissez-moi répondre immédiatement à cette assertion: en ce qui me concerne, je n’ai aucun besoin de paraître, bien au contraire, je déteste cela.

Si c’était le cas, je ne me serais pas acheté une toute petite voiture électrique, la Renault Zoé dont j’ai parlé ici, et j’aurais choisi plutôt une voiture dans les faits pas immensément plus onéreuse, dont une est à la mode en particulier depuis deux ans, pesant bien plus lourd, avec des centaines de chevaux totalement inutiles.

Non.

Si j’ai acheté une Apple Watch Ultra, ce n’est pas non plus parce que je suis un sportif de l’extrême.

Pas besoin de cela pour en profiter.

J’utilise mon Apple Watch plus que mon iPhone, au quotidien.

J’aime courir avec elle, entre deux et trois fois par semaine.

Je n’aimais pas, dans les Apple Watch précédentes, ne pas oser partir le faire (courir donc, suivez un peu) quand je rentrais chez moi à 16 heures 30, n’étant pas sûr qu’elle allait tenir une heure de course (je rappelle que j’avais le modèle GSM ce qui change tout au niveau autonomie, les autres Apple Watch qui en sont dépourvues sont bien plus endurantes).

Je n’aimais pas, quand je partais courir le matin, devoir recharger ensuite souvent vers 19 heures, quand tout allait bien.

Je n’aimais pas, quand je jardinais loin de mon portable et hors de portée de mon réseau wi-fi, voir ma montre tomber en rade en à peine deux heures.

Je l’ai écrit à de nombreuses reprises, notamment ici.

Si j’ai pris une Apple Watch Ultra, c’est parce que je désire simplement être à peu près sûr de tenir toute une journée, même longue, pendant laquelle je pars courir sans avoir besoin de recharger.

L’Apple Watch Ultra me le promet.

Ce serait la seule à le faire chez Apple, et je ne veux pas une montre d’une autre marque qui, certes, a une bien plus grande autonomie, mais qui, en dehors du sport, n’offre pas la moitié du dixième de ce qu’offre une Apple Watch.

Tout le reste, le paraître et le « faux » riche, cela ne me correspond en rien.

Mais bon, cette Apple Watch Ultra tient-elle ses promesses?

Ou bien me suis-je fait avoir?

À l’arrivée à la maison

Comme toujours chez Apple, l’emballage tient ses promesses, avec un très joli petit livret cousu en papier certainement recyclé, mais de bonne qualité avec un fort grammage.

Je note aussi que le galet de charge est doté d’un excellent câble, de la même matière que j’adore que ceux des MacBook Pro 14 et 16 pouces.

Comme toujours, le bracelet est dans une boîte que l’on trouve au fond de la principale.

Bon.

J’ai un poignet moyen de 170 mm, et la montre ne me pose aucun problème au niveau de la taille.

Le poids est quasi le même que celui de ma montre précédente (à peine 20 grammes de plus, merci le Titane), à savoir 61 grammes, c’est totalement imperceptible au poignet.

Par contre, la boucle du bracelet Alpine, à neuf, est assez vilaine du côté de son pli, à moins de serrer la montre comme un malade.

Là, je suis très à l’aise, mais la boucle est très large

Madame K a trouvé la chose très moche vendredi quand elle l’a vue pour la première fois.

Cela étant, au bout de trois jours, c’est beaucoup moins grave, même quand la montre est moins serrée, je pense qu’il faut laisser du temps au bracelet de s’écraser un peu (je précise que Madame K trouve toujours la chose moche).

Là, je suis moins à l’aise, mais bon, ça va encore, la boucle est mieux, mais enfin bon, ça reste un peu étrange, tout de même…

La griffe titane qui se prend dans le tissu pour la fermeture doit être aussi sûre que mal pratique à enlever et à mettre.

Bref, pas vraiment le pied, ce bracelet, je suis passé au modèle “boucle Trail” qui a l’air bien plus facile à régler, mais ma commande mettra quelques semaines avant de me parvenir.

Faudra faire avec, pourvu que Madame K ne me quitte pas…

Un écran plus grand, plus brillant

Les écrans des Apple Watch ont toujours été d’excellente qualité.

Celui-ci est très agréable, avec une définition de 410×502 (338 ppi) pour une surface d’affichage de 1’164 mm² (contre 396 x 484 pixels et une surface d’affichage de 1’143 mm² pour les Apple Watch Série 7 et Série 8).

De même, la luminosité de l’écran d’une Série 8, déjà très bonne (jusqu’à 1’000 nits) est doublée sur l’Apple Watch (jusqu’à 2’000 nits), ce qui la rend délicieusement lisible même en plein soleil.

Cet écran un peu plus grand est utile, par exemple, lors de la rédaction d’un message avec watchOS 9, même si viser les bonnes lettres n’est pas vraiment tout simple. Heureusement, l’écriture prédictive est de la partie.

C’est plus facile que sur une série 7, mais juste un poil hein, sachant que chaque microagrandissement, à ce stade, a son importance.

Notez que cet écran est surplombé d’un verre totalement plat, inrayable, qui donne un petit air de mini iPhone à l’Apple Watch Ultra.

J’aime beaucoup.

Un nouveau bouton qui ne sert pas encore à grand-chose

Peu nombreux sont les réglages pour personnaliser ce bouton orange tout neuf.

Pour l’instant, il appelle l’application “Exercice”, et un appui long appelle la sirène de secours.

Assez puissante d’ailleurs, cette sirène, et elle pourrait être utile en cas d’accident d’une personne isolée n’ayant plus la force de crier, sachant que la montre peut “hurler”, semble-t-il, plusieurs heures.

Cela étant, tout est plus gros sur cette montre, ce qui facilite son utilisation dans les moments où l’on n’a pas le temps de trop la regarder, lors d’une course par exemple.

L’autonomie

La batterie de l’Apple Watch Ultra a une capacité de 542 mAh, à savoir 76 % plus «puissante» que celle de l’Apple Watch Series 8 limitée à 308 mAh,

Apple nous promet 36 heures d’autonomie, à savoir le double de l’Apple Watch standard. Mieux, avec le nouveau système d’économie d’énergie à venir, la montre tiendra 60 heures.

Voyons ce que la montre nous offre en mode normal.

Premier exemple comprenant une course à pied et deux nuits sur une charge

  • Samedi 24 septembre 2022, montre à 100 % à 8 h 15, journée normale avec portable dans le sac, coucher à 1 h 20 le 25 septembre donc, il reste 73 % d’autonomie.
  • Dimanche, 9 h 15, après une nuit de sommeil avec suivi de ce dernier pas Pillow, il reste 63 % d’autonomie.
  • Dimanche, 10 h 45, après avoir consulté un moment mes données de sommeil, départ SANS l’iPhone vers une course, il reste 59 % d’autonomie.
  • Dimanche, 10 h 50, départ de la course à pied toujours SANS l’iPhone, GSM, wi-fi, tous capteurs enclenchés bien évidemment, reste 58 % d’autonomie.
  • Dimanche, 11 h 51 (une heure quasi pile), arrivée de la course, il reste 47 % d’autonomie.
  • Dimanche, 11 h 58, après étirements et divers exercices, retour à la maison pour retrouver le portable, il reste 46 % d’autonomie.
  • Dimanche soir 23 heures: il reste 27 % d’autonomie.
  • Lundi matin 5 h 00, après avoir assuré un suivi du sommeil dans Pillow, il reste 22 % d’autonomie.

Je recharge alors la montre après 44h45 d’utilisation en tenant compte qu’elle avait une autonomie restante de 22 % qui aurait permis à l’Apple Watch de tenir encore quelques heures, l’amenant à dépasser facilement 48 heures.

Deuxième exemple: test avec une journée sans mon natel, GSM enclenché puis recharge

Prise de la montre mardi matin à 6h30, chargée à 100%

  • Départ au travail mardi à 7 heures, j’oublie (même pas volontairement!) mon portable, la montre est sans wi-fi jusqu’à 8 heures, affiche 98 %.
  • Sortie du bureau à 17 heures, après 10 heures connectée par le wi-fi (GSM enclenché) et donc sans Natel, 83 %.
  • Retour à la maison à 19h15, 66 % et c’est à ce moment que je retrouve mon portable.
  • Avant de me coucher, 22h42, 59 % d’autonomie restante, je mets la montre sur le chargeur pendant que je me prépare.
  • Mise de la montre au poignet à 23h14, l’autonomie est remontée à 86 %.
  • Dépose de la montre lundi à 6h30 sur son chargeur au moment où la montre affiche 82 % d’autonomie, après un suivi du sommeil par Pillow.
  • Vérification de la charge après 20 minutes (6:50): 95 % d’autonomie restante.
  • Vérification de la charge à 7:05: 100 %

En course à pied

Le GPS devrait fournir de meilleurs résultats et être plus précis que les séries normales, grâce à l’apport de la norme L5 qui permet selon Apple à la montre d’être plus performante dans ce domaine entre les bâtiments hauts des grandes villes.

  • GPS L1 et L5, GLONASS, Galileo, QZSS et BeiDou pour l’Apple Watch Ultra
  • GPS L1, GLONASS, Galileo, QZSS et BeiDou pour l’Apple Watch Serie 8

Sur deux courses dans la forêt que je connais bien, la montre m’a donné les mêmes résultats exactement au mètre près que la série 7. Donc je ne peux rien dire à ce propos, à voir sur la durée.

Le capteur cardiaque me semble également de la même veine que celui sur les précédentes versions.

Je vais revenir sur les capacités de l’Apple Watch Ultra lorsque j’aurai couru quelques semaines avec elle, et je pourrai vous en dire plus à propos de son capteur cardiaque, surtout que je me suis rendu compte que ces capteurs sur les Apple Watch standards posaient plus de problèmes lorsqu’il faisait froid.

Et comme les températures baissent, je pourrai vous en dire plus assez vite.

Cela étant, Exercices version watchOS 9 est déjà génial sur une Serie 7, il l’est encore plus (parce qu’un peu plus grand, parce qu’un peu plus lumineux) sur Apple Watch Ultra.

Ah, dernière chose concernant le cadran.

J’ai installé le nouveau cadran WayFinder que j’apprécie beaucoup.

Il y a un petit truc qui m’énervait lorsque je faisais sa personnalisation.

On nous le montre toujours comme ça:

Alors que malgré mon réglage qui demandait la couronne avec boussole indication de l’altitude et de l’inclinaison (ce que l’on y affiche est également personnalisable), je ne voyais que ça:

J’ai mis deux jours pour comprendre, en voyant soudainement apparaître les données désirées qu’il suffisait de taper doucement sur le bord blanc en dehors d’une complication pour passer d’un affichage “simple” à un affichage “complet”.

Si ça peut vous rendre service… Parce qu’évidemment, ce n’est noté nulle part.

Dernière chose, le mode nuit est très agréable pour ce même cadran. Il suffit de tourner la couronne (la petite roue crantée à droite de la montre) pour le faire apparaître.

Précisons que ce mode “nuit” n’est disponible que sur le cadran WayFinder.

En conclusion

Cette montre est une réussite et elle corrige ce que je reprochais à mon Apple Watch précédente, à savoir une autonomie déficiente.

Ce n’est désormais plus le cas, vous l’avez bien compris, à moins de vouloir partir loin sans chargeur pendant quelques jours.

Elle est extrêmement agréable à utiliser, et je la trouve belle.

Provisoirement (il faudra qu’elle ne me déçoive pas sur la longueur pendant les courses), je lui attribue donc un Too Much Bô.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

29 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Cool ! Je suis content qu’elle tienne bien en mode 4/5G. Est-ce que la réception est meilleure ?
Tu peux utiliser tes anciens bracelets si tu veux, c’est resté compatible !

Paul
Paul
il y a 1 mois

Madame K a les mêmes goûts que moi.
Désormais, il ne reste plus qu’à s’écraser contre un arbre avec la Zoé et de chronométrer combien de temps mettent les secours pour que le test soit complet ?

Runmac
Runmac
il y a 1 mois

Ça va être compliqué de résister encore longtemps après tous ces tests , faux riche que je suis et je le revendique – merci François –

RunMac ( agitateur qui s’ignore )

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

J’ai vu, mais c’est moins joli.

La réception est quelque chose que je dois regarder sur le long terme.

Un deuxième test viendra dans quelques semaines.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Le but n’est pas de vous faire craquer!?

C’est vrai qu’en fait, faux riche, je le suis aussi.?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je vais laisser mes copains en Tesla le faire!?

RED-DOLPHIN
RED-DOLPHIN
il y a 1 mois

Me femme à une Tesla et moi je vais recevoir ma watch Ultra pour remplacer mon Apple Watch première génération: On devrait peut-être se voir pour organiser le crash test ? ?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Pas de problème, je prends les mesures, à distance bien sûr.

Merci pour ton engagement envers ce site, ça me touche, vraiment!

RED-DOLPHIN
RED-DOLPHIN
il y a 1 mois

Un plaisir de lire tes posts régulièrement, et en plus aujourd’hui je me trouve pas mal de points communs avec ton approche.
A priori je trouvais la Ultra un peu trop “grosse” mais pour faire le faux riche je ne recule devant rien.

Gabriel Cescutti
Gabriel Cescutti
il y a 1 mois

Très content que ton Apple Watch Ultra te plaise. Il ne te reste plus qu’à faire une course Iron Man pour justifier son achat maintenant ? .
J’attends personnellement la même chose en version plus “cheap” et ce sera sans doute ma première Apple Watch. De plus : Aux Pays-Bas un seul opérateur (pas le mien) supporte la e-SIM des Apple Watch donc de toute façon se serait bien “un gadget inutile”. Bandes de veinards en Suisse vous êtes plus gâté.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Oui, deux opérateurs supportent depuis presque le début l’Apple Watch: Sunrise et Swisscom.

Pour l’Ultra, pas sûr que l’autonomie suffise, avec moi!?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Ah, ça va devenir un must sur ce site, le faux riche!?

Un temps, sur Cuk.ch de l’époque, c’était “Au temps pour moi” (qui lui était parfaitement juste mais on ajoutait toujours que c’était la bonne orthographe).

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

Pourquoi ? tu la tripote trop …

Pascal Ramoisiaux
Pascal Ramoisiaux
il y a 1 mois

Bonjour François,

Je suis curieux. Quelle est la complication en haut à gauche de ton cadran Wayfinder ? Je ne la reconnais pas.

J’ai aussi cette Ultra au poignet (17 cm) depuis dimanche. Elle ne me quitte plus. Ma série 7 fait le bonheur de mon fils (sa première Apple Watch). Il était fort sceptique quant à l’utilité de la montre avant de l’essayer. Depuis, il ne la quitte plus non plus.

Pascal

Cyan_282
Cyan_282
il y a 1 mois

Et depuis le début de 2022: Wingo (qui est une marque créée par Swisscom, effectivement).

Mais, cela est appréciable. Car, c’était le principal défaut de Wingo, à mon sens. Je suis maintenant comblé ! J’ai enfin pu activer la fonction GSM de mon AppleWatch S4. Après 3 ans d’inactivité de la puce GSM…

Corentin
Corentin
il y a 1 mois

Ces articles sont de vrais pousse-au-crime, non je n’en ai pas besoin ma 7 me suffit (méthode Coué) et un petit poignet 😀 Et je ne vais pas planter avec ma Tesla pour tester l’appel aux secours…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Et voilà… pas assez le sens du sacrifice! Ça m’aurait intéressé pourtant!?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je crois que l’utilité de l’Apple Watch ne peut vraiment être ressentie que par les… utilisateurs.

Madame K qui n’a JAMAIS porté de montre ne la quitte plus depuis la 1!

La complication, c’est MySolar Edge, qui me dit combien je vends d’électricité en temps réel avec ma toiture.

Corentin
Corentin
il y a 1 mois

Une prochaine fois peut-être, ou alors avec la Zoe de ma femme ^^

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Super.

Je plains les pauvres êtres qui sont chez Salt, en Suisse, le 3e opérateur qui, si je ne fais erreur, n’est toujours pas compatible.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Non, parce que je cours trop lentement pour qu’elle tienne le coup sur un 100 km!?

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Oui j’en fais partie mais ce n’est pas cette fonction qui m’a fait changé d’opérateur.
Tu l’utilises pour faire quoi exactement (à part quand tu oublies ton iPhone ?) ?

Quand j’ai testé avec Sunrise, cela m’a plus énervé qu’autre chose : j’avais rarement du réseau, impossible d’écouter un podcast sans coupure, notifications qui me dérangent pendant ma course etc. sans compter la batterie qui tient 3-4 heures (excepté sur Ultra).

OK c’est bonnard en été à la plage ou à la piscine ou pour l’éventualité de devoir passer un appel d’urgence lors d’une course sans iPhone. Beaucoup de gens ne souhaitent pas payer un supplément pour cela et résilie cette eSIM.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je l’utilise quand j’oublie mon iPhone, en effet, mais en particulier pour pouvoir appeler les secours en cas de problème pendant une chute.

Une sorte d’assurance.

Cyan_282
Cyan_282
il y a 1 mois

Un tout grand merci à toi, François, pour ce sympathique petit test ?
Elle donne envie cette AppleWatch Ultra !

– L’année dernière, j’ai dû changer mon Mac (qui avais 7 ans…)
– Cette année, j’ai dû changer mon iPhone (qui avait quasiment 6 ans)
– Je me réserve l’achat de cette AppleWatch Ultra en version S2, l’année prochaine ?

J’étale les investissements sur plusieurs années. Cela fait moins mal au porte-monnaie ET à la planète. En gros, je change uniquement lorsque je n’arrive plus effectuer les tâches qui me sont utiles sur le matériel.

Je considère inutile (et surtout DANGEREUX POUR LA PLANETE) d’avoir chaque année le dernier modèle.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je suis d’accord, évidemment.

Mon MacBook Pro 16 pouces, je vais le garder plusieurs années.

L’Apple Watch aussi. Je n’aurais jamais acheté une S8, d’ailleurs, j’avais acheté une S7 parce que la S3 de Mme K avait pété et je lui avais passé ma S5 (tu suis??).

S’il n’y avait pas eu ces accidents et l’arrivée de l’Ultra, j’aurais gardé ma S5 qui fonctionne impeccablement.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

faudrait que je teste sur la 5 ou + mais normalement tu peux appeler les secours sans abonnement. Sur la 4, je ne peux pas en tout cas.

DBacm
DBacm
il y a 1 mois

WorkOutDoors est une application pour connecter des capteurs de puissance, de cadence etc. C’est très utile pour le vélo et la course à pied (Stryd par exemple). L’application ajoute également la cartographie avec suivit d’itinéraire et l’export libre des exercices. Un indispensable pour une utilisation plus poussée.

DBacm
DBacm
il y a 1 mois

Bonjour, WorkOutDoors est une application pour connecter des capteurs de puissance, de cadence etc. C’est très utile pour le vélo et la course à pied (Stryd ou Assioma par exemple). L’application ajoute également la cartographie avec suivi d’itinéraire et l’export libre des exercices. Un indispensable pour une utilisation plus poussée.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Oui, mais Exercices d’Apple utilise aussi toutes ces données, y compris la puissance, et je les transmets à Strava qui les gère aussi.
wathOS 9 a fait d’immenses progrès pour rattraper la concurrence.

29
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x