4’500 kilomètres en Renault Zoé

Je vous ai parlé il y a peu de temps de mon passage à la voiture électrique, à savoir une Renault Zoé et à cette occasion, je vous ai expliqué le pourquoi dudit passage à l’électricité et du comment j’allais alimenter les batteries du véhicule d’ici l’automne.

Restait à en dire plus sur mon vécu avec ce nouveau véhicule, notamment en matière de recharge, d’autonomie et de plaisir de conduire.

L’autonomie de la Renault Zoé

J’ai une Renault Zoé Intens R135 (135 pour 135 chevaux).

Il faut savoir que deux moteurs sont disponibles pour cette voiture, le modèle 110 chevaux et le modèle 135 chevaux.

Il s’agit dans les deux cas de moteurs asynchrones, donc sans terres rares.

Il faut savoir que le moteur 135 chevaux est largement suffisant puisqu’il permet des accélérations de 0 à 100 km/h en 9.5 secondes, en tout cas pour moi qui roule en respectant scrupuleusement les limitations de vitesse en Suisse, à savoir 30 ou 50 km/h en ville, 80 dans sur routes en dehors des agglomérations, et 120 sur les autoroutes.

L’accélération linéaire permet de dépasser un véhicule plus lent avec une très bonne sécurité.

De toutes mes voitures, la Zoé est celle qui accélère le plus fort, tout donnant une impression de douceur que les conducteurs de voitures électriques seuls peuvent comprendre.

Dans la vraie vie, je roule à 80% en mode Eco, ce qui signifie que la voiture est optimisée pour dépenser le moins possible d’énergie, notamment en ce qui concerne les accélérations (qui restent tout à fait acceptables) et la gestion de la pompe à chaleur de la climatisation.

Les seuls moments où je passe en mode normal, c’est lorsque je roule sur l’autoroute, puisque le mode Eco est limité à 100 km/h.

Cela étant, en enfonçant la pédale des gaz, il est toujours possible de débloquer ce mode momentanément.

Reste que lorsqu’on passe en mode normal, on a l’impression de libérer la voiture qui devient comme plus légère.

Mais j’insiste sur le fait que dans la plupart des cas, le mode Eco est largement suffisant pour nos routes et nos localités, ce serait stupide de ne pas en profiter.

Pour être tout à fait complet, deux modes de conduite (que l’on soit sur Eco ou standard) existent: le mode D et le mode B.

Le mode B offre un frein moteur beaucoup plus puissant qui permet de se passer presque complètement de la pédale de frein, tout en optimisant la recharge du véhicule à chaque décélération.

À nouveau, cette manière de conduire sans presque jamais toucher la pédale centrale demande une toute petite adaptation, mais on en est vite accro, au point que je m’arrange la plupart du temps pour ne pas charger ma voiture au-dessus de 95%, puisqu’entre 95 et 100%, le mode B est un peu moins efficace.

Certaines voitures proposent des niveaux de puissance de freinage automatique, à l’aide de palettes au volant, malheureusement pas la Renault Zoé, mais ce qui est disponible dans cette voiture est déjà très efficace.

Je roule principalement sur ce qu’on appelle chez nous des routes principales ou cantonales, c’est-à-dire des routes fluides, limitées à 80 km/h, avec des traversées de localités à 50 km/h.

La Zoé consomme 13,7 kW/h depuis que je l’ai achetée.

Je constate une autonomie en général d’environ 340 km alors que la norme WLTP annonce 397 km.

Je précise que je ne vais jamais jusqu’à zéro, mais lorsqu’il me reste 20% de charge, je suis autour de 270 km de trajet effectué.

Cela étant, je ne voulais pas écrire cet article avant de partir en vacances à la montagne pour voir comment la Zoé se comportait dans les montées.

Dernier trajet en cours en ce mois d’août: Bière Zinal, avec un crochet à Lutry (descente vertigineuse jusqu’au lac Léman puis remontée qui l’est tout autant depuis le lac jusqu’à l’autoroute), pour un total de 170 kilomètres.

17 kilomètres de route secondaire entre Bière et Morges (80 km/h), 4 km pour le crochet vers Lutry, 20 km entre Sierre et Zinal de route de montagne bien pendue pour arriver à 1680 mètres d’altitude, 125 km d’autoroute à 120 km/h sur mon régulateur de vitesse, circulation fluide mais avec deux ou trois chantiers nécessitant de descendre à 80 km/h.

Arrivé sur le lieu de villégiature: 40% de batterie restante.

Le retour a été évidemment encore plus économique puisque j’ai chargé ma voiture à 93% (pour profiter du frein moteur optimal dans la descente), arrivé à Sierre, après la descente de la route de montagne, j’étais à 97%.

De retour à la maison, j’étais à 41% d’autonomie.

Les chiffres donnés pour ma petite semaine à Zinal où j’ai un peu roulé sur des routes de montagne sont les suivants, en comptant les trajets aller et retour de mon domicile à ce village et inversement:

  • 408 km de trajet en tout
  • Consommation: 16,7 kWh

La recharge

Depuis que j’ai ma voiture, j’ai rechargé deux fois sur une borne publique limitée à 22 kWh.

Je me suis inscrit pour ce faire sur le réseau EVPass (Green Motion) qui semble être le plus important en Suisse et j’ai fait l’acquisition de l’application qui y est liée.

J’ai fait ces deux recharges pour savoir comment l’on fait, c’est un peu comme les chaînes à neige n’est-ce pas, ce n’est pas au moment où l’on est dans la panade qu’il faut essayer le système.

Bien m’en a pris parce que la première fois, ça n’a pas été tout simple, aucun mode d’emploi n’étant affiché sur les deux bornes disponibles, et comme je devais lancer ma charge avec mon Mobile, ce n’était pas évident, déjà par le simple fait que deux bornes étaient présentes et qu’aucune correspondance n’était faite entre ce que m’indiquait le téléphone et la réalité. En plus, je crois bien qu’une des deux bornes ne fonctionnait pas, ce qui explique (peut-être) mes difficultés.

Depuis, j’ai lié mon abonnement SwissPass (pour les chemins de fer entre autres) à mon compte, et il me suffit de passer la carte devant le lecteur de la borne pour que la charge fonctionne. Enfin… c’est ce qu’on m’a dit, je n’ai pas encore testé la chose.

Bref, ma voiture étant capable de charger à 50 kWh, partant les deux fois de 20%, il m’a fallu un peu plus de deux heures pour la retrouver à 100%, ce qu’il ne faut en fait jamais faire, puisque les derniers 20% vont bien plus lentement, comme sur votre iPhone, que la charge de 0 à 80%.

Bon, il faut dire que je ne suis pas encore un spécialiste de la borne publique, puisque je recharge ma voiture chez moi, tous les trois jours, en m’arrangeant pour que ma charge soit environ à 85 % au maximum, sauf bien évidemment quand je sais que je vais faire un plus long trajet que d’habitude (mes trajets quotidiens tournant autour de 70 à 80 kilomètres).

Oui, avoir une voiture électrique, si on veut éviter les bornes publiques, c’est être prévoyant.

En tout cas pour moi et pour l’instant, puisque je n’ai actuellement qu’une connexion à une prise standard, demandant, pour une charge complète (ce que je n’ai jamais fait), 30 heures.

Cela va changer puisqu’entre septembre et octobre, mon installation photovoltaïque sera opérationnelle et que j’aurais alors une borne qui devrait me permettre de charger ma voiture immensément plus rapidement, et presque gratuitement, tout en étant presque parfaitement clean (pour ceux qui auraient quelque chose à redire, merci de lire cet article).

Du bruit pendant la recharge

Je pense que je n’ai aucune chance qu’on vienne installer une borne publique devant ma fenêtre, et j’en suis fort aise.

Parce que voyez-vous, lors de ma deuxième charge à celle publique de ma commune, je vais rechercher ma voiture, et à 50 mètres, j’entends comme un bruit de soufflerie, mais fort, hein: c’était ma Zoé qui refroidissait ses batteries pendant la charge avec la pompe à chaleur. Certaines voitures ont un circuit hydraulique plutôt qu’un système à air, j’imagine que ça doit être plus silencieux.

En tout cas, si vous installez une borne privée, regardez d’abord le bruit que fait votre voiture à la charge, avant de le faire sous votre fenêtre de chambre à coucher.

Je n’en revenais pas du ramdam que faisait la Zoé.

En fait, depuis, ce bruit, je l’ai entendu à nouveau sur ma connexion privée, mais comme la charge est plus lente, c’est beaucoup moins souvent et moins fort.

Surtout, ma Zoé se recharge dans mon garage, ce qui fait que je ne l’entends absolument pas.

Le plaisir de conduire

En fait, je vous en ai déjà parlé quelque peu dans les lignes précédentes.

Ce que je peux dire, c’est que jamais, mais alors vraiment au grand jamais, je ne voudrais revenir à la conduite d’une voiture thermique.

Je conduisais une voiture automatique, j’ai depuis des années et des années été un adepte de ces boîtes, la voiture électrique, c’est la même chose, mais en trois fois mieux, en trois fois plus agréable, en trois fois plus silencieux puisque l’on n’entend pratiquement que les bruits de roulement.

Cette conduite à une pédale, sans presque jamais appuyer sur la pédale de frein est non seulement écologique puisqu’elle permet une recharge efficiente et qu’elle réduit drastiquement les poussières de plaquettes et de disques de frein, mais elle est également incroyablement agréable pour le conducteur, notamment dès qu’on est en descente, dans un col de montagne par exemple, mais pas seulement.

Le bonheur, quoi.

Le préchauffage ou le refroidissement du véhicule à distance est également un plus très agréable, surtout si la voiture est branchée: cela évite d’utiliser la pompe à chaleur pendant la course pour le faire, ce qui augmente l’autonomie.

J’ai la chance d’avoir un volant et un siège chauffants, c’est bien agréable quand il fait froid le matin, ce qui a été le cas au début de ma vie commune avec cette Zoé.

Le chauffage et la climatisation du véhicule pendant le trajet sont tout à fait efficaces et peu bruyants.

J’apprécie également les feux de route automatiques qui fonctionnent parfaitement, je crois que je n’éblouis pas trop ceux qui viennent en face.

Je regrette nonobstant l’absence d’un régulateur adaptif (le régulateur “standard” et le limiteur de vitesse sont bien présents) après avoir connu ce bonheur dans ma précédente voiture.

Cela étant, la lecture des panneaux couplée au GPS est agréable, mais je regrette qu’ils ne soient pas couplés au limiteur de vitesse. J’ai lu dans le mode d’emploi que c’était le cas, mais alors je n’ai jamais trouvé comment faire, si c’est vraiment le cas.

L’ordinateur de bord (une sorte de grand iPad) est assez agréable, les mises à jour de cartes du pays principal (la Suisse pour moi) se font automatiquement, tout comme les mises à jour du système, via une carte GSM intégrée au véhicule et gratuite pendant dix ans, les mises à jour de cartes l’étant pour 3 ans.

Les autres mises à jour de cartes se font par USB.

Et, grand bonheur, le GPS est un Tomtom: quel pied après avoir eu ces horreurs de Garmin dans mes SEAT pendant 7 ans!

Au niveau confort, j’ai lu dans un dernier test de citadine que la Zoé était classée 8e après… la SEAT Ibiza.

En tant que conducteur, pour avoir eu les deux, ce n’est pas du tout mon classement: la Zoé est plus souple mais semble plus plaquée au sol (ah, le centre de gravité bas puisque les batteries sont placées sous les sièges) que ma SEAT qui, il faut le dire, était équipée de jantes 18 pouces, ce qui, il est vrai, n’est pas un gage de confort sur ces petites voitures.

Par contre, à l’arrière, il semblerait que les gens soient moins contents et se sentent peu tenus.

Il est important toutefois que vous fassiez un essai en Zoé avant d’en acheter une: en effet, le siège est assez haut il n’est pas réglable en hauteur.

Moi, j’aime bien, ça me rappelle ma vie familiale avec plein d’enfants dans mes Renault Espace de l’époque, mais peut-être que ce ne sera pas le cas pour vous.

Enfin, sur le point du confort, la voiture semble bien finie, avec des plastiques tendres sur la planche de bord, et des tissus sympas face à vous.

Mais j’ai retrouvé les plaisirs (si l’on peut dire) des voitures françaises après 7 ans passés par le groupe Volkswagen dont fait partie SEAT: les petits bruits qui m’agacent au plus haut point.

J’ai le tableau de bord qui vibre, je ne sais pas où, lorsque la route est en mauvais état, et parallèlement à ce dernier, dans la même situation, je me retrouve avec un petit gazouillis d’oiseau vers mon oreille gauche, exactement le même que j’avais dans ma Renault Clio d’avant mes SEAT, voiture que j’avais gardée 12 ans. Ils sont forts chez Renault de ne pas être capables de corriger un problème de ce type 19 ans après.

En conclusion

La Renault Zoé est pour moi la voiture qui m’aura fait passer du thermique à l’électrique.

Pour cela, je lui en serai éternellement reconnaissant.

Je n’ai pas besoin d’en rajouter plus, tout a été dit dans l’article.

Un vrai bonheur.

Image de couverture site Renault

Label Too Much Bô Le Blog du Cuk
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

76 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

S. Pinson
S. Pinson
il y a 2 années

Bonjour François, si ça peut rassurer j’ai une Skoda Octavia (groupe VW également) toute neuve, dernier modèle et « haut de gamme »: je suis désespéré par les bruits parasites après seulement quelques semaines d’utilisation… Je dois avoir pioché un mauvais numéro.

Cela dit les voitures françaises ont assurément un soucis plus général avec ce genre de bruits.

Merci pour ce retour d’expérience sur l’utilisation d’une voiture électrique au quotidien: hormis l’autonomie qui me semble trop limitée sur ce modèle, c’est extrêmement tentant.

Je travaille dans le domaine du moteur thermique (domaine professionnel en plein chamboulement comme on peut l’imaginer) et je supporte de moins en moins les désagréments de ces véhicules – principalement ce qu’on appelle l’aspect « NVH » (acoustique et vibrations). Technologie d’un autre temps…

Sébastien

Noisequik
il y a 2 années

J’aime bien le concept du frein moteur. Dans une descente de montagne, tu peux le régler finement pour ne pas devoir accélérer quand même ?Je regardais un peu les modèles mais je ne trouve rien qui corresponde à mon actuelle A3. Payer une “Golf” ID3 le double du prix que ce que payait mon père à l’époque, peu pour moi. Mais les prix vont forcément baisser, je ne me fais pas de souci.

Christian Fantoli
Christian Fantoli
il y a 2 années

Merci pour ce beau témoignage!

JeepyM
JeepyM
il y a 2 années

Je n’ai pas encore passé la cap du tout électrique et donc je roule en hybride depuis quelques années. Ce qui me fait reculer ? Tout d’abord les temps de recharge…c’est long. Ensuite, le fait de devoir planifier aux “petits oignons” les trajets un peu long

Cedric Schopfer
Cedric Schopfer
il y a 2 années

J’ai aussi la chance d’être passé sur un véhicule 100% électrique cette année. Une KIA e-niro. C’est une voiture de fonction que j’utilise un peu comme la tienne (avec régulièrement de la montagne en plus).
Je suis en mode éco tout le temps sauf quand je monte en montagne justement où je trouve qu’elle a plus de reprise en montée en mode « normal » jamais en mode sport. (Version 208 chevaux 64kWh)

Les palettes au volant pour la récupération d’énergie est un vrai plus pour moi.

Je ne l’a charge pour l’instant que sur des bornes publiques et elle est silencieuse sur les chargeurs 22kW (mais limite la charge a 11kW ce qui est dommage). Sur les chargeurs rapides elle monte à 70kW mais je n’ai pas fait attention au bruit)

Pour la consommation je suis actuellement a 13kWh/100km avec la Clim automatique)

Cedric Schopfer
Cedric Schopfer
il y a 2 années

Il existe des applications pour planifier les plus long trajets et ça marche très bien. Pour l’instant je n’ai jamais été embêté par l’autonomie de mon véhicule (qui est grande d’ailleur)

Linstit74
Linstit74
il y a 2 années

Intéressant tout ça…
Personnellement, je ne suis pas encore près d’y passer… parce que j’habite en immeuble et qu’un véhicule 7 pl au prix de ma Dacia n’est pas encore au catalogue !
Pour l’instant, mon véhicule électrique est commun et piloté par un professionnel #cff !

Deho
Deho
il y a 2 années

L’électrique semble idéalement adaptée à la taille de la Suisse … et à un réseau de recharge qui semble se développer rapidement (ce que j’ai constaté pendant nos vacances dans le pays cet été). En France, les distances à parcourir forcément beaucoup plus grandes (dans mon usage en tout cas), un réseau qui tarde à s’implanter en dehors des villes et des grands axes (et l’incivisme habituel franchouillard où les bornes sont “squattées” par des thermiques ou des électriques que leurs propriétaires ne déplacent pas après la charge) ne m’incitent guère à la transition tant qu’il n’y aura pas 6 à 700 km d’autonomie réelle … Hybride rechargeable, peut-être dans un premier temps ?

Richard
Richard
il y a 2 années

Merci François pour ce retour d’expérience intéressant.
Surtout tiens nous au courant pour ton installation photovoltaïque couplée à une pompe à chaleur (choix des fournisseurs et des technologies, rendement, vieillissement des cellules, prix…).
Bonne journée.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Merci pour ce retour quelque part rassurant!?

En ce qui concerne l’autonomie, vraiment, elle ne pose aucun problème à 90% de la population, sauf peut-être lors de départs en vacances.

J’imagine bien le chamboulement dans votre métier… Courage!

Noisequik
il y a 2 années

Je serais plus nuancé en raison du climat et que la Suisse est un pays de locataires donc peu de recharges chez soi. Les autoroutes sont également gratuites et denses, ce qui n’est pas le point fort des électriques me semble-t-il.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

C’est marrant qu’elle monte à 70kWh sur des bornes rapides mais limite sa charge à 11 sur une 22kWh…

La consommation est basse en tout cas. À propos, j’ai aussi presque toujours la clim en fonction.

Merci pour ton retour.

Noisequik
il y a 2 années

Il y a peut-être des sous à se faire en tant que propriétaire en mettant des bornes de recharge à disposition ?Bientôt un BlaBlaCar des bornes ?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Tiens, j’y pensais ce matin…

Mais c’est compliqué. Déjà, ça fait du bruit, comme expliqué dans l’article, et puis, tu rentres, et ta borne est occupée quand justement tu en as besoin…

Idéalement, il faudrait pouvoir la mettre à disposition quand tu n’es pas là, et ça tombe bien en général, c’est la semaine en plein jour: idéal pour recharger vraiment avec le solaire.

Noisequik
il y a 2 années

La segmentation reste très présente dans le groupe :
Skoda > Seat > VW > Audi

Noisequik
il y a 2 années

Kia est très bon.Les coréennes ont vraiment leur épingle à tirer du jeu dans l’électrique.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Il semblerait que l’hybride rechargeable ne soit pas la solution: elle roule peu de km en électrique, puis après trimbale tout le système sur le thermique, en pesant bien plus lourd.

L’hybride rechargeable semble surtout être une bonne conscience pour les fabricants et surtout une manière de faire baisser artificiellement leurs chiffres de CO2 pour la gamme.

Cela dit, tu as raison: chez nous, les bornes sont presque tout le temps en bon état à ce qu’on m’a dit (quoique je croie bien que lors de mon premier essai, la borne gauche de Bière était HS, mais pas sûr) alors qu’il semble qu’en France, beaucoup ne fonctionnent pas.

Chez nous, franchement, je crois qu’on ne peut pas se plaindre du nombre de bornes, il y en a partout.

Deho
Deho
il y a 2 années

Je crois que c’est en cours de développement … J’ai vu passer un quelque part un article sur un tel concept où un particulier peut “louer” sa borne à la recharge …. Et cela existe aux USA je crois ….

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

La recharge de 10 à 80% prend une demi-heure, voire bien moins sur les modèles récents.

Le temps de prendre une pause bien méritée. Quand les bornes fonctionnent (ce qui semble compliqué en France à ce que j’ai lu), ce n’est pas un problème.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Ce véhicule est certainement le moins impactant!?

Le prix reste encore un vrai problème, mais il va baisser.

Et on s’y retrouve ensuite en matière de services et de ravitaillement.

Deho
Deho
il y a 2 années

Un hybride standard fait 50km en électrique, ce qui permet de rouler en thermique sur les longues distances puis en électrique en ville ou en zone à faible émission qui vont s’imposer de plus en plus … Sinon, d’accord, le concept est bancal et loin d’être idéal d’un point de vue énergétique global !
Je pense que d’ici quelques années, les batteries vont encore progresser et nous aurons les mêmes autonomies que les thermiques : là, j’achète !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Comme tu dis, les prix vont baisser. J’ai lu que dans quelques années, la voiture électrique serait moins onéreuse qu’une voiture thermique (il faudra que le prix des batteries baisse, alors).

La Zoé n’a que deux niveaux de freinage par le moteur. C’est clair que j’aurais préféré plusieurs sur le papier, mais en réalité, ça fonctionne très bien et si je ne veux pas accélérer, je passe en mode D.
Mais vraiment, dans un col, le mode B (plus fort) est génial, et même quand tu “accélères”, en fait, tu recharges. Le fait d’accélérer met juste moins de frein moteur en réalité, et c’est tout à fait naturel.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

De rien, c’est un plaisir, et comme tu le sais bien avec ta Tesla, tu as envie de hurler à tout le monde de faire le pas, tellement c’est bonnard de rouler avec ces véhicules.

marcdiver
marcdiver
il y a 2 années

Bonjour François,

J’ai une BMW qui va avoir 13 ans que j’adore conduire. Enfin j’adorais.. jusqu’au moment où je me suis mis à essayer des voitures électriques ! Fantastique ! Pourtant j’étais un adepte des voitures à boîte manuelle.
Fin juin ma BMW a été grélée dans un orage à Bulle. Dégât total de carrosserie, vitre arrière brisée, des litres d’eau dans la voiture… Me suis résolu à la changer et ai commandé un Skoda Enyaq, nouveau modèle électrique que je pourrai charger avec mes panneaux photovoltaïques.
C’est vrai que conduire cet engin c’est une expérience qui n’a plus rien à voir avec une conduite thermique, hormis le volant ! J’ai aussi commandé une wallbox Skoda. As-tu pris une box générique ?

Deho
Deho
il y a 2 années

Et par les taxes et autres restrictions, les états ne tuent-ils pas un peu trop vite le thermique qui peut surement encore progresser, favorisant des solutions bancales du type hybride qui risquent, en effet, de se révéler pires au plan environnemental ????

Deho
Deho
il y a 2 années

Si j’avais la chance de vivre en Suisse, j’aurais déjà une électrique ! :o)

Christian Fantoli
Christian Fantoli
il y a 2 années

C’est vrai que tu que tu n’a pas conduit un tel véhicule, tu n’as pas idée de quoi il s’agit…

Cedric Schopfer
Cedric Schopfer
il y a 2 années

C’est technologique en fait. Les bornes 22kW sont avec du courant alternatif… donc c’est le « chargeur » interne qui converti l’alternatif et continu et lui est limité à 11kW, alors que les chargeurs plus puissant sont directement en continu

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Ah oui, c’est vrai! Et sur la Zoé, le chargeur interne va jusqu’à 22kWh!

Pour le chargeur rapide, c’est 50kWh si l’on a pris l’option…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Non, je ne pense pas, que ça favorise les hybrides, parce que ceux qui rouent en hybride sont dans la vraie vie tellement souvent sur le thermique qu’ils paient les taxes aussi. Ou alors, ils s’en rendront vite compte.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

La Box viendra de chez SEFA qui me livrera une borne dite intelligente pour tirer parti au mieux de mes panneaux solaires.

Ta Skoda semble être une voiture exceptionnelle, de tout ce que j’ai lu et regardé comme tests!

Bien vu! Je ne voulais pas une voiture aussi grosse de mon côté, raison de la Zoé.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Oh, ça, je ne vais pas manquer de le faire, mais avant ça, monstre tranchée dans le jardin, trous dans la maison et tout et tout!?

marcdiver
marcdiver
il y a 2 années

Je la trouve aussi imposante… mais on doit souvent conduire notre enfant avec son violoncelle et ses deux amis avec leurs violons !

Albert de St-Felix
il y a 2 années

Me déplaçant souvent en France, j’ai opté pour une hybride qui produit son jus elle-même, conso moyenne 5-6 Lt/100, moins en ville, plus sur autoroute. Je pense que je ne verrais plus la généralisation des voitures fonctionnant à l’hydrogène.

Mirou
il y a 2 années

Et beh… Je viens justement de me faire dépasser par une Zoé sur l’autoroute. Malgré l’imbécilité du conducteur qui a dépassé deux files de voiture (autoroute à 3 voies en montées), j’ai effectivement pu apprécier, entre deux “nom de &%ç, espèce de gros ç)Rç*”, la puissance de son accélération…. (je sais que c’était pas toi, la plaque était valaisanne…)

Luc Tourn
Luc Tourn
il y a 2 années

C’est même incroyable de voir à quel point de nombreux conducteurs qui ne souhaitent pas passer à l’électrique se justifient avec toutes sortes de fausses informations complètement idiotes. En tout cas, ce changement ne laisse pas indifférent.
Quant à moi, je roule en Jaguar électrique depuis l’an dernier. La voiture est épatante, mais la partie software est absolument risible, notamment la navigation qui sert surtout à se perdre dans des chargeurs interdits (Tesla).
Mais en utilisant ABRP ou Chargemap, aucun souci, c’est un vrai bonheur de voyager en silence, avec un arrêt café toutes les deux heures, arrêt que je faisais de toute manière déjà en thermique.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Alors s’il y a un violoncelle!?
Pas de contrebassiste, c’est déjà ça!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Pas de risque, je bosse!?

Et une plaque valaisanne, alors ça non!?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Oui, c’est bien pour ça que j’avais écrit cet article:

À contresens, le film qui réhabilite la voiture électrique face à l’intox

Ritchie
Ritchie
il y a 2 années

Les voitures à hydrogène c’est pas pour demain, et juste le coût de fabrication de l’hydrogène…

g4hd
g4hd
il y a 2 années

Ça fait plaisir de lire du vécu… quand les conditions s’y prêtent : nombreuses bornes, respect des usagers, recharge à domicile, distances quotidiennes réduites, etc.
J’habite un gros village du sud de la France, des tout-électriques ne sont pas en nombre… en revanche les hybrides nettement plus.

Sans garage privé, voiture dans la rue, peu de bornes en état (et loin du domicile) sur un parking mal famé… avec des tarifs de recharge calculés pour faire les poches du malchanceux qui n’a pas d’autre solution… décidément nous ne vivons pas le même rêve éveillé !

Albert de St-Felix
il y a 2 années

Naturellement, reste que les pétroliers ont tout fait pour noyer le progrès, il aurait dû investir et gagner moins en attendant. Les coréens nous montrent le chemin en produisant des véhicules neutres (si ça peut l’être un jour). En 2050 j’aurais 106 ans, on aura toujours des gens qui utiliseront du mazout, pas sous nos latitudes certes.

Les états retomberont sur leurs pieds, en taxant sur les km parcourus, pratique plus juste que ce que nous connaissons.

https://gazenergie.ch/fileadmin/user_upload/e-paper/GE-Wasserstoff/Wasserstoff-Mappe-FR.pdf

Runmac
il y a 2 années

Je confirme pour les coréennes, les versions premium (business) jouent dans la même game que les premium allemande pour des prix différents et sans catalogues d’option longue comme le bras. Quand les tapis de sol de la version de base sont aussi moelleux que les premium VW alors on peu parler d’un respect du client.

Runmac
il y a 2 années

Et pourtant en mode sport cette voiture est très joueuse de par son centre de gravité- qu’elle plaisir de mettre un petit coup d’accélérateur pour lâcher le véhicule qui te colle à l’arriere

Runmac
il y a 2 années

Avec mes anciennes thermiques quand-donc je brutalisé un peu le véhicule j4avais toujours peur de cassé quelques choses, d’user prématurément le moteur – finit tout cela avec l’électrique

Runmac
il y a 2 années

Et quel plaisir dans les petites routes sinueuses de montagnes ( mon île en possede beaucoup) de ne pas entendre la boîte auto ramer ou l’utilisateur d’une boîte manuelle rester longtemps sur le même rapport – c’est d’une facilité déconcertante

Runmac
il y a 2 années

La Skoda était aussi un de mes choix premiers mais dommages que la liste des options ‘indispensables ‘ soit aussi cher !

Noisequik
il y a 2 années

Oui les batteries ne progressent pas très vites. J’avais acheté il y a 10 ans une grosse batterie GEL pour le chalet (solaire) : aujourd’hui le prix est quasiment le même et la taille aussi.

ysengrain
ysengrain
il y a 2 années
marcdiver
marcdiver
il y a 2 années

Tout à fait d’accord !

Mathieu PIERRE
Mathieu PIERRE
il y a 2 années

Bonjour,
En reflexion également pour un passage à la voiture atomique. J’attends beaucoup de la “petite” Tesla qui devrait être proposée sur le marché dans quelques mois (ou années, on ne sait pas vraiment avec ce cher Elon). Tesla, qui me semble être actuellement la seule marque permettant d’organiser sereinement nos déplacements domestiques, tout comme nos petites escapades d’un week-end, et aussi les quelques longs trajets. Et cela quelque soient les conditions météo (vent, froid, pluie qui influent énormément sur l’état de la batterie).

La future Renault 5 eletrique semble prometteuse, également.

Le reste de la production actuelle ressemble plus à du “rétrofuture industrialisé” qu’à une véritable conception électrique.

J’ai pu tester la Tesla Modele 3 et le SUV chinois Aiways U5 (véhicule de location en Corse durant deux semaines), et l’agrément de conduite fut véritablement bluffant dans les deux cas. En revanche, j’ai vite abandonné le mode “Ok boomer” du SUV pachidermique qui me semblait dangereux (s’engager dans un rond-point aux heures de pointe et trop lent). Le mode sport n’est pas agréable pour le passager.

Reste à voir si la VE est effectivement du futur de la voiture ; les constructeurs et les influenceurs nous poussent à y croire. On verra.

Microbd
il y a 2 années

Quelques petites phrases humoristiques sur Renault :

Avec Renault, tous les jours un bruit nouveau

Tu pars en Renault, tu reviens à vélo

Tant qu’il y aura des Renault, il y aura des mécanos

Jean Pierre2
Jean Pierre2
il y a 2 années

Très intéressant, merci. C’est la solution d’avenir. J’attends toutefois que les prix baissent.
J’ai un problème avec les unités dans “La Zoé consomme 13,7 kW/h”.

Cedric Schopfer
Cedric Schopfer
il y a 2 années

Franchement c’était une marque que je ne connaissait pas, et de toute les marques de voiture que j’ai eu, je suis surpris en bien alors que des marques « référence » comme Renault, Audi, VW, Ford et Opel je ne suis pas prêt de les reprendre. Seul ma Toyota familiale reste en liste

Ritchie
Ritchie
il y a 2 années

Alors, je te rassure tout de suite, c’est pas pour demain.

D’après la conf Battery Day de 2020 (très intéressante d’ailleurs –>

), il faut attendre leur nouvelle cellule, la 4486 pour voir une Tesla encore moins cher !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Visiblement pas, en effet.

La borne publique près de chez moi n’est de loin pas du vol.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

C’est vrai!?

Cela dit, j’avais une Clio qui a fait 250’000 km en 12 ans et qui ne m’a jamais causé de problèmes. Même pot d’échapppement pendant tout ce temps, encore impeccable après 12 ans.
Je suis sûr qu’elle roule encore.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Oh que oui!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

En moyenne. J’aurais dû écrire 13.7 kWh.

SalvaR
SalvaR
il y a 2 années

Bonjour à tous,
Le principal problème du véhicule électrique, outre les éventuelles difficultés à la recharge, est le prix. Il faut bien comprendre, qu’en France, le salaire médian est juste un peu au-dessus de 1500 €/mois. Allez expliquer à quelqu’un qui a déjà du mal à entretenir une vieille voiture de 10 ans ou plus (mais encore en bon état) qu’il faut “investir” largement plus de 20000 € ! Le marché de l’occasion est encore peu développé et restera cher. Je crains que la révolution à marche forcée que le changement climatique nous impose ne se fasse dans la douleur. Sinon, merci pour ce retour d’expérience. A priori, beaucoup d’utilisateurs de VE ont le même ressenti.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Je vois tout de même énormément de gros SUV en France lorsque je m’y rends, toujours plus.Ces SUV sont vendus entre 30 et 50’000 francs chez nous.Donc pour ceux qui achètent ces voitures, une électrique un peu plus petite (pas toujours besoin d’une grosse bagnole pour frimer et montrer qu’on est un vrai mâle) pourrait faire l’affaire, je pense.Cela dit, comme vous dites, pour le salaire médian, il faut absolument que le prix baisse, et ça sera le cas assez vite si j’ai bien compris.J’ai même lu ici et là que la voiture électrique serait moins chère dans dix ans que la voiture thermique.Et cela sans compter l’entretien qui est déjà largement moins cher pour une voiture électrique.

SalvaR
SalvaR
il y a 2 années

Oui, les prix vont baisser… mais sous quels délais ? Pour élargir un peu le débat (pas uniquement sur le VE), il est maintenant établi que la plupart des grandes agglomérations françaises vont interdire les vignettes Crit’air 2 à échéance de 2024 ou 2026. C’est dans à peine 3 ans. Et cela concerne un grand nombre de voitures y compris très récentes.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

La France donne de sacrées aides pour l’achat d’un VE pas trop cher (ce qui n’est pas le cas des VE onéreuses, et c’est tout à fait bien comme ça), peut-être le gouvernement va-t-il aller plus loin pour les bas revenus.

Il l’a déjà fait pour la prime à la casse ces derniers temps.

Christian Zeender1
Christian Zeender1
il y a 2 années

Intéressant de voir que personne ici ne rappelle que l’utilisation de la voiture électrique nécessite de nouvelles sources d’énergie électrique les énergies renouvelables n’y suffisent pas comme en témoigne le recours par l’Allemagne de centrales au charbon.
J’ai une Mercedes 4×4 hybride, le manque de points de recharge dans mon pays étant quasi inexistant. Elle passe de 0 à 100 km/h en un peu plus de 6 secondes, pratique pour les dépassements des camions sur les routes de montagne étroites. Mais nous l’utilisons surtout en ville – en raison de la Covid, les transports publics, métro et bus, y sont à l’arrêt – où le moteur électrique est le plus souvent sollicité. De toute façon, si l’utilisation des véhicules électrique croissait réellement, il faudrait avoir recours à l’électricité fournie par le pays voisin, l’Arménie, et sa centrale nucléaire de Metsamor, de type Tchernobil, la plus dangereuse du monde.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

Bonjour Christian,

Nous n’en avons pas parlé parce que ce sujet a été traité de nombreuses fois sur ce blog, la dernière fois ici:

À contresens, le film qui réhabilite la voiture électrique face à l’intox

Certains pays sont dans la difficulté en matière de recharge, mais il n’y a plus à ergoter dans les pays où c’est possible, il y a urgence, c’est même la dernière qui sonne.

Et pour la Suisse, l’expert du film montré en lien explique que si la Suisse passait au tout électrique, cela représenterait une augmentation de la consommation de 10% qui serait absorbable sans trop de problèmes.

Quand je vois les toits dans ma campagne des fermes et de toutes ces zoness villas, je me dis qu’il y a de quoi faire en matière de solaire, au vu du relatif peu de panneaux solaires en place.

Dany Jaquier
Dany Jaquier
il y a 2 années

On a aussi acheté une Zoe R135 fin 2020 avec une promotion canon de Renault et en importation directe…par la Suisse Allemande : vraiment très intéressant.
Mêmes constatations que François. Et on la recharge avec nos panneaux solaires et une borne du GroupeE. C’était censé être notre 2ème véhicule de famille mais c’est devenu le principal.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 2 années

C’est fou comme on s’y fait, n’est-ce pas??

Dany Jaquier
Dany Jaquier
il y a 2 années

Oui. Au début un peu dubitatif sur les VE. On a hésité avec les Vw UP (et les soeurs Seat ou Skoda) potentiellement moins cher mais avec une taille et autonomie trop courte. J’ai testé la Fiat 500e; Magnifique mais la aussi un peu petite car notre 2ème voiture est aussi utilisée régulièrement par notre fille étudiante pour aller skier ou faire des balades en montagne avec ses ami(e)s.
La Peugeot 208e aussi magnifique mais avec une batterie plus petite que les 52Kw de la Zoe.
Le rabais Renault de fin d’année (pour booster les VE et diminuer le déficit CO2 de sa gamme vendue en Suisse) a fini par nous convaincre.
Maintenant, chaque fois qu’on a besoin des 2 véhicules, la Zoe est utilisée pour le trajet le plus long.
Au volant de la Zoe je suis beaucoup plus cool et aussi j’anticipe beaucoup plus pour éviter de freiner et utiliser un maximum la recharge de la batterie.
Je me réjouis d’avance de changer notre voiture principale dans 4 ou 5 ans pour une nouvelle électrique…

Luc Tourn
Luc Tourn
il y a 2 années

“le manque de points de recharge dans mon pays étant quasi inexistant”.
Que voilà une formulation alambiquée pour confirmer qu’il y a des points de recharge à chaque coin de rue ?

Christian Zeender1
Christian Zeender1
il y a 2 années

Effectivement trop alambiqué… mais résultat des courses, dans mon coin il n’y en a en réalité quasiment aucun. De toute façon comme il n^y a pas de taxe sur les vo8tures, il n’existe aucun avantage fiscal à acheter un véhicule électrique. Comme beaucoup d’autres, je fais venir ma voiture par container depuis les USA, c’est beaucoup moins cher qu’en Europe. Et la taxe douanière, relativement modérée, ne tient aucun compte des caractéristiques du véhicule importé.

Daniel Pesch
il y a 2 années

On peut aussi opter pour la vibration de anche de celui-ci !

teamokazou
teamokazou
il y a 2 années

Petite question : pourquoi une Zoé et pas une Twingo électrique?
Ensuite, toujours ce soucis de borne : quand on aime pas les autoroutes, pas simple de trouver sur son trajet une borne électrique…

Christian Zeender1
Christian Zeender1
il y a 2 années

Désolé, moi c’est ni une Zoé ni une Twingo et je n’ai jamais utilisé de Renalt. D’ailleurs il n’y en a pas dans mon coin du Caucase, elles seraienit impossibles à réparer faute de concessionnaires. Je préfère donc ma Mercédès 4X4 hybride dotée d’un confort et d’un silence qu’aucune Renault ne pourrait m’apporter. Pour les points de recharge il n’y en a aucun sur l’autoroute qui traverse une partie du pays et que nous empruntons pour aller au bord de la Mer Noire à Batumi, ni ailleurs. Eh oui, la Géorgie ce n’est pas la Suisse.

Ritchie
Ritchie
il y a 2 années

Où de la clarinette octo-contralto https://fr.wikipedia.org/wiki/Clarinette_octo-contralto ?

Daniel Pesch
il y a 2 années

Pour ceux qui ont une Renault Twizy :
61252682b8bda16da33204b9.jpg

76
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x