DxO, ou l’art de perdre des clients fidèles?

Une fois n’est pas coutume, je vais donner la parole à mon quart de frère (lui met des tirets à cette expression, je le laisse faire, moi pas), Mathieu Besson, qui va vous expliquer ses déboires avec DxO.

Mais avant cela, permettez-moi juste une petite introduction.

DxO PhotoLab vient de sortir en version 6.

Vous connaissez ma fidélité à cette entreprise franco-américaine, je la suis et teste ses logiciels, sur Cuk.ch d’abord puis sur ce site, depuis la version 1 (même bien avant, quand DxO ne s’appelait pas encore PhotoLab, voir les explications sur ce point plus précises de Mathieu, plus bas) et je suis d’ailleurs persuadé que DxO PhotoLab est le meilleur développeur du RAW du marché depuis un sacré bout de temps, voire depuis toujours, en fait.

Cela reste d’actualité avec le passage à la version 6 qui améliore encore son débruiteur, puisque DxO DeepPrime, la technologie maison qui fait des merveilles en version 5, avec vos photos toutes délavées et bruitées prises en très hautes ISO, peut aller encore plus loin en passant à DxO DeepPrime XD (pour haute résolution), revendique désormais deux steps supplémentaires, ce qui est considérable.

Son dématriçage (le processus de conversion des couleurs) et le débruiteur s’améliorent donc considérablement.

J’ai fait des tests sur des photos prises sans lumières ou presque à 12’600 ISO.

DxO 5 et son DeepPrime font déjà des miracles (mais Dieu que Lightroom est mauvais dans ce domaine en comparaison!), et DeePrime XD fait certes un petit peu mieux, mais il faut être concentré pour s’en rendre compte.

Progrès il y a, certes, mais les deux steps gagnés par rapport à DeepPrime “tout simple”, je demande à voir.

Bon, alors regardons sur une image à 4’000 ISO exportée en JPEG par Lightroom, DxO dans ses deux modes, DeepPrime et DeepPrime XD.

D’abord, l’image Lightroom.

Lightroom, cliquez une fois pour ouvrir dans une autre fenêtre, puis cliquez une fois pour agrandir encore.

Ensuite l’image DXO Mode DeepPrime

DxO PhotoLab 6 Mode DeepPrime, cliquez une fois pour ouvrir dans une autre fenêtre, puis cliquez une fois pour agrandir encore.

Enfin, DxO DeepPrime XD

DxO PhotoLab 6 mode DxO Prime XD, cliquez une fois pour ouvrir dans une autre fenêtre, puis cliquez une fois pour agrandir encore.

Franchement, même si l’on n’est pas ici en taille réelle, même en agrandissant, si la différence est énorme entre DXO et Lightroom, la différence est difficilement perceptible entre les deux modes de DxO.

Regardons un extrait de cette image en taille réelle.

Lightroom nous donne ceci:

Extrait à 100% de l’export Lightroom

DxO Photolab 6 DeepPrime nous donne ceci:

Taille réelle DxO DeepPrime

DxO PhotoLab 6 DeepPrime XD

Taille réelle DxO DeepPrime. Ne vous semble-t-il pas que le 30 cl est même moins propre que le DeepPrime normal?

Hem… Juste pour vous montrer ce que propose ON1 2023, sorti il y a deux jours:

ON1, cliquez une fois pour ouvrir dans une autre fenêtre, puis cliquez une fois pour agrandir encore.
ON1 en taille réelle

Y en aurait-il qui ont du souci à se faire?

Sans compter le masquage intelligent du nouvel ON1 que je n’ai vu nulle part ailleurs.

Bon, nous verrons ça plus tard.

DxO PhotoLab 6 propose également son nouvel espace colorimétrique personnel, “parfaitement adapté aux dernières générations d’écrans wide-gamut”, selon l’éditeur.

Un nouveau mode d’épreuvage-écran est également de la partie, ce qui est fort pratique lorsqu’on fait des tirages, et que je n’ai donc pas testé parce que… je ne tire pas.

Un nouvel outil de clonage, un peu amélioré, et c’est quasi tout pour cette mise à jour facturée tout de même 110 francs suisses, j’imagine autant en euros, moins d’un an après avoir demandé 90 francs suisses pour la mise à jour vers la version 5.

J’ai fait le pas, en mettant à jour également ViewPoint vers la version 4 (pour corriger les perspectives) du même éditeur, pour la modique somme de 65 francs, tout en ayant mis à jour également il y a deux mois la NickCollection, toujours du même éditeur, NickCollection qui elle aussi réclame son dû chaque année ou presque, comme PhotoLab.

Tout cela pour une suite de logiciels que je ne veux pas abandonner par fidélité, mais aussi parce qu’il réussit à faire vraiment des miracles avec des photos qui pourraient être perdues si je ne les développais qu’avec Lightroom.

Est-ce que la petite centaine de photos que je développe avec ladite suite chaque année vaut autant d’argent, je me pose de plus en plus la question.

Et lorsque je compare les images comme je l’ai fait plus haut, certes, DxO reste important pour améliorer des images en hauts ISO par rapport à Lightroom, mais le passage vers la V6 ne me semble vraiment pas nécessaire.

À l’avenir, peut-être ne vais-je garder que DxO PhotoLab et abandonner le reste de la suite, au vu des progrès faramineux qui viennent de montrer leur nez chez ON1, ce dont il faudra d’ailleurs que je vous parle bientôt.

DxO, faites attention à ne pas trop tirer sur la corde tout de même.

Je me posais donc ces questions, et voilà-t-y pas que Mathieu Besson, dont je parlais plus haut, sans savoir que j’étais déjà un peu grinche contre DxO, me compte une histoire qui vient de lui arriver avec cet éditeur.

Je vous laisse la lire ici.


Ah la la, ma bonne dame, tout fout le camp!

… il y a tant de choses importantes qui partent en vrille, le climat, l’énergie, le Covid, l’inepte invasion… Dur de savoir que faire de tous ces bouleversements si difficiles à expliquer à nos enfants.

Heureusement, heureusement, il y a des choses beaucoup moins graves qui vont à vau-l’eau: aujourd’hui, c’est DxO qui me plonge dans un abattement profond.

J’utilisais avec bonheur ce logiciel épatant depuis 2005, presque à ses tout débuts (DxO Optics Pro, son nom à l’époque, a été créé en 2003). Au fil de mes changements de boîtiers Nikon, D70, D200, D700, D4 en 2012, et tout récemment un extraordinaire Z9 (il fallait bien cela pour le mariage de mon quart-de-frère François avec mon quart-de-belle-sœur Madame K), DxO m’a fidèlement accompagné pour tirer le suc de mes meilleures photos. Je l’utilisais parcimonieusement, comme on sirote un grand whisky…

Mais là, je m’aperçois que c’est devenu un tord-boyaux: les photos du Z9, enregistrées par défaut en RAW “High Efficiency” (une technologie de compression sans perte, appelée TicoRAW, algorithme développé par la société intoPIX), n’étaient pas lisibles par mon (pas si) ancien DxO v4, acheté en 2020.

Fin août, je pensais qu’il me suffirait d’acheter la version courante de ce logiciel, DxO PhotoLab 5 Elite, et que tout rentrerait dans l’ordre. Je contacte leur Support pour savoir si mes anciennes versions donnent lieu à un prix d’upgrade ou de licence complète, je paie 110 francs, et je télécharge.

… et… mauvaise surprise, en v5 je ne peux pas non plus lire les fichiers de mon Nikon, mince!

Je re-contacte leur Support le lendemain, qui me répond en substance “Le mode HE RAW n’est pas encore supporté, nous ne savons pas quand cela le sera”. Super. Ils ne m’en ont pas parlé le jour d’avant, ne savent pas m’en dire plus sur leur roadmap, et ne m’offrent pas de remboursement non plus. Classe!

La semaine dernière, je relance l’application pour voir si un module Z9 est sorti dans l’intervalle… et surprise, je constate que c’est carrément une toute nouvelle version qui est arrivée, la v6.

Je re-contacte le Support, je leur demande si, vu que je viens d’acheter une licence v5, et que je n’ai pas pu l’utiliser du tout, s’ils me feraient la fleur de m’offrir une licence v6, tant qu’à faire.

Et naturellement, le Support (toujours la même personne, à moins que ça ne soit une IA un peu benête, même si cet adjectif n’existe qu’au masculin) me répond que “Non mon cher Monsieur, ça fait “far too long” que vous avez acheté votre licence v5, il vous faut re-payer une mise à jour à 110 francs”. 40 jours = “far too long”, apparemment chez DxO. Sympa!

Ah oui: plus haut, j’écrivais “tant qu’à faire”, parce que la v6… ne lit toujours pas les HE RAW de Nikon! Formidable!

Ça me laisse un peu las et songeur, quant à ces mises à jour, leur fréquence et leur prix, c’est un peu comme si DxO voulait à tout prix sortir un “full release” chaque année… sans se soucier au fond d’y apporter des améliorations notables, voire essentielles. Parce qu’au fond, la v6 est exactement aussi incompatible avec mon Z9 qu’une v4 de 2020. De mon point de vue, on pourrait presque dire que pendant trois ans, si j’avais scrupuleusement mis à jour mon logiciel — si je l’utilisais professionnellement, par exemple — en réalité mon expérience du produit n’aurait pas été améliorée. Et pourtant, durant cette période, j’aurais donné trois fois 110 francs aux développeurs de DxO.

Franchement, un logiciel important, ça doit coûter combien, en francs par jour, pour vous? Et ça doit évoluer à quelle vitesse par rapport aux appareils existants sur le marché?

La sempiternelle danse virevoltante du hardware et du software, en somme…

Bon, tout n’est pas noir dans ce monde, même si la nuit c’est quand même préférable: j’ai découvert une entreprise française hallucinante l’an dernier, qui ont réussi — je pèse mes mots — à réinventer le télescope: Vaonis, avec le Vespera. C’est un télescope entièrement automatisé, magnifique, sur batterie, avec une application iPad sublime (Singularity), un sac de transport parfait, un support aimable et efficace, et en plus ils ont réussi à produire ces équipements après une campagne KickStarter en pleine crise logistique mondiale… Un peu à l’inverse de la célèbre phrase d’Alan Kay, cité par Steve en 2007, Vaonis a réussi à faire un magnifique logiciel, en créant un hardware sublime.

Si vous achetez un Vespéra, vous pourrez boire des bières en photographiant M31 durant une longue soirée d’été, et en voyant la photo s’assembler, minute après minute, sous vos yeux.

Mathieu Besson

En 30 minutes, voici ce qui apparaît sur l’iPad:

Dingue, non? Tout ça en buvant de la bière dans le jardin!

Et si vous êtes vraiment très riche et que vous aimez vraiment les astres, faites-vous un immense plaisir en vous offrant un Hyperia!

En revanche, du côté de chez DxO, pour moi, plus rien à espérer, et je trouve ça dommage, j’avais eu beaucoup de plaisir avec cette application. Tant pis. Pour eux.

Mathieu Besson

Ouah, il me plaît bien, son Vespera!

Mais revenons-en à notre DxO.

C’est drôle, parce qu’en fait, je me rends compte que nous en sommes exactement au même point de notre questionnement Mathieu et moi, sachant que lorsqu’il m’a téléphoné pour me raconter son histoire et que je lui ai demandé d’avoir la gentillesse de me l’écrire, l’introduction que vous avez lue ci-dessus était déjà quasi prête mardi soir ne me restait qu’à terminer l’article.

Je n’ai plus qu’eu à l’adapter pour qu’elle puisse présenter l’article de Mathieu.

Alors si deux clients si fidèles en sont à se poser des questions sur la suite de la suite, c’est tout de même inquiétant, à moins que nous ne soyons que les deux à penser ainsi.

DxO a été dans de grandes difficultés il y a quelques années, les choses ne sont pas simples pour eux.

L’idée serait, il me semble, d’essayer de fidéliser la clientèle.

Il nous semble, à Mathieu et à moi, qu’ils s’éloignent de plus en plus de cette philosophie.

Mais quel dommage!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

74 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

ysengrain
ysengrain
il y a 1 mois

Mathieu ?,
En dehors de la scandaleuse attitude des « far too long guys » de DxO, shooter Madame K au Z9… je suis à genoux et tête découverte

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 1 mois

Je partage l’avis de cette humeur du quart de frère de François. J’utilise DxO depuis le début (l’époque de mon EOS 300D). Mais je n’upgraderais pas depuis la version 4 (je suis passé chez ON1 entre temps). 2 soucis: la prise en charge des iPhones récents. Incroyable. Du RAW avec un iPhone récent, faut utiliser un autre soft….. Et puis le gros souci c’est cette politique de version annuelle. Prochaine étape l’abonnement (c’est la période ou ou nous propose des abonnements pour tout et surtout n’importe quoi, genre les sièges chauffants facturés 18 dollars par mois par BMW sur certains modèles….). Bref, mon histoire d’amour avec DxO se termine.

Caplan
Caplan
il y a 1 mois

Quel scandale! Ça va faire du bruit!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

J’ai passé toute la soirée sur ON1 2023 hier, je pense qu’à terme, il va remplacer toutes mes applications photographiques, sauf Peakto, en espérant que ce dernier soit compatible un jour avec ON1.

J’en parle à Matthieu, mais Kopp cette fois, il sait que j’attends qu’Avalanche puisse convertir un catalogue Lightroom vers un catalogue ON1.

Quand Avalanche saura faire ça, alors Peakto sera compatible, ces deux logiciels utilisant les mêmes routines pour atteindre les catalogues puisqu’ils sont produits par le même éditeur.

En effet, ON1 est sa nouvelle technologie de débruitage associées à une meilleure netteté fait, à mon avis, aussi bien que DxO, et c’est un excellent catalogueur.

C’est Lightroom et DxO en un en fait, avec quasiment Photoshop intégré.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Mme K était très honorée d’avoir été prise avec un aussi bon appareil, même si elle a l’habitude de l’être avec un Sony A1 qui n’est pas mal non plus!?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Toi, il faut que je trouve un moyen de te faire refaire des Mic et Mac à chaque article!

Linstit74
Linstit74
il y a 1 mois

Ah ces logiciels… Après une période de folie où je les ai presque tous utilisés, je suis revenu à celui auquel j’étais habitué, non pas parce qu’il es tel meilleur mais parce que c’est avec lui que je tire le meilleur de mes photos parce que je sais comment faire ! Je vous laisse deviner duquel il s’agit ?
Et quand j’ai besoin d’excellente qualité, j’utilise le GFX et c’est tout bon !

Fabrice Attali
Fabrice Attali
il y a 1 mois

Je me retrouve tout à fait dans ce billet d’humeur à 4 mains. Je n’achète pas beaucoup de logiciels Mac car l’écosystème MacOS me satisfait déjà pas mal en tant qu’utilisateur casual. Toutefois je suis un fidèle de Dxo depuis pas mal d’années, faisant régulièrement les upgrades.
Mais là j’avoue que payer 99 EUR un an après les 69 EUR de passage en v6, ça fout un peu les boules. Surtout avec la non gestion du RAW iPhone. Non pas que je nie le besoin de rétribuer les évolutions fonctionnelles, la R&D, etc… Mais j’ai un peu la sensation de payer une redevance mensuelle annualisée déguisée.
Je vais donc passer mon tour…

Renaud Laffont
Renaud Laffont
il y a 1 mois

Je suis passé à Peakto suite à la lecture de ton article. J’en suis hyper satisfait. Je voulais un catalogueur flexible, comme iView Media Pro à l’époque (nostalgie…). J’ai jamais trop accroché à Lightroom

Jerome Baumgartner
Jerome Baumgartner
il y a 1 mois

a l’epoque ce Vespera m’avait tellement tente quand il est en pre-commande… tres heureux que l’entreprise rencontre un succes commercial..

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Mais tu fais comment pour passer de ON1 à Peakto?

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Même que c’est loin d’être donné (ce qui est normal hein!).

Donc c’est chouette de voir qu’il y a encore des passionnés du ciel!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

C’est exactement la même chose qu’un abonnement en effet, sauf que tu pourras continuer à utiliser ta version 5 pendant que tu passes ton tour un an.

Et comme DxO a mis à jour vers Silicon en fin de V5, tu pourras en profiter, à moins, j’imagine, que tu changes ton appareil ou un objectif.

Andy Hertzfeld
Andy Hertzfeld
il y a 1 mois

Je suis bien d’accord avec l’intégralité de ce billet et il en va de même pour ma part… je suis longtemps passé à la caisse, consciencieusement, chaque année mais depuis un moment, les sommes réclamées pour les mises à jour sont de moins-en-moins justifiées. Idem, le non support du RAW “iPhone” est incompréhensible.
De plus, on ne peut pas noter de progrès significatif de l’interface ou de la fonction “catalogue”. Je trouve même assez fou qu’à ces niveaux de prix, des outils tels que ViewPoint ne soient pas “intégrés nativement”.
Enfin, je trouve peu lisible pour le quidam moyen les nuances entre la Nik Collection (notamment Analog Efex Pro) et “DxO Film Pack”. Idem avec “DxO Pure Raw”, je n’ai jamais bien compris… surtout à 130€.
En revanche, j’ai bien compris que moyennant 250€, le Nik Creative Bundle (ça sonne très “Adobe”) pouvait être mien. Aller, je vais moi-même regarder ce prometteur ON1 plus attentivement.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

C’est clair que ça devient un peu comme Microsoft chez DxO, on n’y comprend plus rien…

Guy
Guy
il y a 1 mois

Bonjour François,
Cela fait quelques années que je te lis avec grand plaisir.
Tu fais un boulot formidable avec tous tes tests qui sont super intéressants.
Grand merci.
Au sujet de DxO: Je suis un simple amateur de photos. Je possède LR depuis des années et j’utilisais DxO surtout pour le bruitage. Pour finir, je l’ai laissé au profit de PurRaw qui me suffit amplement et parfois ViewPoint.
DxO est certainement un excellent logiciel, mais avec lequel je n’ai pas croché.
J’ai aussi fait quelques expériences négatives avec le SAV, le prix en CHF est plus élevé qu’en € et ne tient aucun compte de la TVA au contraire d’Amazon par exemple.
J’ai posé la question et on m’a répondu que ce n’était pas possible!!!
Ce qui est fort dommage.
Bien cordialement.

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

Aller, je vais vous tendre la perche, Capture One pour ne pas le citer …

Attention, faut être un amateur averti, si pas un pro … il sait gérer l’ensemble de vos photos, ou les référencer pour les puristes. Après c’est une question de feeling, et de moyens, près de 140 balles par année, il semblerait qu’ils envisagent de passer à la location. Après on peut toujours rêver après une fonction plus évoluée chez l’un ou l’autre, LR Classic (bof) Capture One (oui, mais le catalogue c’est comme avec Photos en mode géré) DxO j’ai donné, … voilà

Perso, j’ai simplifié au maximum, plus que Photos et l’iPhone pour les faire. Mon matériel a été distribué en famille.

Paul
Paul
il y a 1 mois

Oh oui … avec un Widget Konfabulator ! .. Bientôt 19 ans déjà.. ??

abrug
abrug
il y a 1 mois

En vertu du fait qu’on ne change pas une équipe qui gagne, je vais rester fidèle à LR et PS, aidés par DXO PureRaw et les produits Topaz. J’ai toujours des problèmes de gestion de couleur avec PhotoLab. Les années pour maîtriser ± PS ne m’incitent pas à me relancer dans d’autres aventures… Mon but c’est gérer et de traiter mes photos et pas de faire mumuse. Bonjour à tous.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Bonjour Guy,

Merci beaucoup pour les compliments.

Tu as raison, la facture ne mentionne pas de TVA, nous payons donc la même que les Français, alors que la nôtre est moins haute, et nous payons plus cher.

Va comprendre!

Et va seulement savoir s’ils paient la TVA en Suisse…

63483c6d52b9fb6044d8cc1f.png

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Eh oui! Le temps passe, hein!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Alors…

Voyons voyons: Apple Photos??

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Alors j’ai acheté Topaz, mais je trouve très fouillis, et je suis assez déçu en général.

Pas grave, ça m’a permis de savoir de quoi je parle quand on me dit le nom d’un logiciel.

Je comprends ta démarche de ne pas changer une équipe qui gagne, cela étant.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Comme déjà dit, Photos, j’aimerais bien, mais vraiment, c’est un logiciel qui me crispe.
Je ne l’aime pas du tout, et il évolue là où je n’en ai rien à fiche, à savoir dans le partage.
Pourtant, j’aimerais bien l’utiliser en abandonnant le reste, mais impossible, il ne couvre pas la moitié de mes besoins.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 mois

J’approuve totalement !!!Ce n’est pas que je n’ai plus envie d’apprendre, mais je suis aujourd’hui un vieux monsieur qui a mis des années à maîtriser un peu LRC et Photoshop (auquel DxO donne parfois, mais de moins en moins souvent, un coup de main). Alors, remettre les mains dans le cambouis, pas chaud du tout.Et Topaz est magique dans les cas extrêmes ! Merci pour cette découverte, cher André.[edit] : j’ai oublié de dire que je vais en rester à la version 4.3.6 de DxO car les prix sont devenus prohibitifs par rapport aux petites progressions du logiciel. Pour l’instant cela fonctionne encore très, très bien sur mon MacMini M1 de 2022.Photos d’Apple m’est utile pour sa connectivité avec iPhone et iPad, mais toutes mes photos faites avec l’iPhone sont systématiquement sauvegardées dans LRC, car je ne fais aucune confiance à Photos. Si vous avez déjà visité la (ou les) librairie(s) Photos, vous avez pu constater à quel point c’est un total foutoir. Et si demain ils nous refaisaient le coup d’Aperture… oui, oui, ils en sont capables ! À mon âge, on ne joue plus avec les allumettes !J’attends que Peakto propose une vrai version d’essai (ça va venir, paraît-il) pour le télécharger (et l’essayer). Cela paraît très prometteur. Je viens d’aller voir sur le site de Cyme et la version d’essai gratuit de 15 jours est arrivée ! Je vais donc me lancer…

Linstit74
Linstit74
il y a 1 mois

? faut quand même pas exagérer ???

bullshit reediter
bullshit reediter
il y a 1 mois

Le grain sur les photos c’est bien non ? C’est joli moi je trouve. Je dirais que le résultat de DxO Photolab 6 DeepPrime est le meilleurs, les autres ont trop d’artéfacts numériques assez sales. Dans ma pratique courante, avec de bons réglages et des optiques un peu lumineuses, Lightroom me suffit. Et on ne zoome jamais à 100 % si le capteur a beaucoup de pixels.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Le grain, c’est bien, lorsqu’il est désiré.

Dans certaines images autrefois impossibles, LR est tout de même loin derrière.

Cela dit, c’est clair qu’on ne regarde pas une image de 50MP à la loupe, mais même en plein écran, on voit pas mal de différences, notamment au niveau des couleurs, pas seulement du bruit en hauts ISO.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

OK, alors… Lightroom?

bullshit reediter
bullshit reediter
il y a 1 mois

Ce serait difficile de dire que Lightroom est un bon débiteur, surtout chez un utilisateur FUJI comme moi ! Mais avec le temps j’ai appris à mettre des objos 1.0 ou 1.4 en conditions de merde pour pas être emmerdé. Je n’ai pas DXO, mais force est de constaté que le rendu de DXO 6 est propres, les autres sont trop numériques.

bullshit reediter
bullshit reediter
il y a 1 mois

Par ailleurs le grain c’est la photo, je pense quand même.

Linstit74
Linstit74
il y a 1 mois

Tout à fait… et même si c’est loin d’être parfait, les dernières fonctions de masque automatiques sont quand même vraiment pratiques.

ysengrain
ysengrain
il y a 1 mois

Je fais très souvent des images prises à l’intérieur d’églises romanes « qui ne brillent pas par leurs éclairages intérieures ».
9/10 – j’exclue les fresques peintes – je les convertis en NB… auxquelles le grain va très bien.
Je tiens à peu de choses près la position de Daniel.
Avant de me décider à payer l’annuité à LR, j’ai testé 5 ou 6 autres solutions pour constater que je ne pouvais, voulais, ne désirais plus
apprendre à utiliser un nouveau workflow.

Paul
Paul
il y a 1 mois

Je vous trouve un peu sévères (en dehors de l’aventure commerciale non justifiée de Mathieu pour son Z9). Comme dirait Coluche “il suffit de ne pas l’acheter, pour que cela ne se vende pas”. Or comme pour les iPhones, le problème du prix se pose, si on achète toutes les versions et qu’on cumule les dépenses. En effet, contrairement à ce que certains commentaires indiquent, il n’y a pas de “prise en otage” par un abonnement.. pas encore.. La licence DxO PhotoLab 4 perpétuelle me suffit..

N’oublions pas que derrière DXO PhotoLab, il y a aussi tout le savoir-faire de DXOMARK en matière d’analyse et d’expertise des smartphones, appareils et objectifs. Même si cela n’est pas en vitrine, cette maîtrise du combo Harware-Software se retrouve dans les logiciels (comme l’harware-software pour Apple).

Arrivé à un certain niveau de maîtrise, il peut être difficile d’innover. Quelles grosses différences entre un iPhone 12 et 13 et surtout 13 et 14 ? Apple Watch 6, 7 et 8 ?.. On est à la marge. Par contre, pour celui qui remplace un vieux modèle (c’est mon cas, cette semaine.. iPhone 7 par iPhone 13), le saut est intéressant.

Je viens de regarder.. comme vous, je suis un fidèle.. Ma première version était “DxO OpticsPro 10” Elite en décembre 2014 en même temps que “DxO FilmPack 3 Edition Essential”. Je suis passé à DXO au moment où Apple a laissé tomber Aperture du jour au lendemain… là aussi, un grand moment pour les professionnels.

J’ai eu la version DxO PhotoLab puis DxO PhotoLab 2.. puis DxO PhotoLab 4.. et je me suis arrêté là, car je ne vois plus les apports supplémentaires pour mon usage (Canon R6 + objectifs RF). DEEP et DEEP PRIME me suffisent (il faudra être exigeant pour dire le contraire) et je n’ai pas besoin des outils trop complexes ou de la dernière technologie. En bref, les nouveaux apports ne me sont pas indispensables.. et faire une version sur deux coûte le même prix.

Par contre, je reconnais la politique commerciale parfois agressive (nombreux mails mais possibilité de se désabonner) de DXO et la “frustration” du prix de la mise à jour pour les fidèles, mais il y a de nombreuses promotions (-30%) au cours d’année. Payer plein prix me semble être une aberration.

Caplan
Caplan
il y a 1 mois

19 ans??? Quelle horreur! ?

– Qu’as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

Certes, Lightroom a maintenant un wagon de retard en ce qui concerne le bruit. Je rappelle quand même à ceux qui l’ont un peu vite oublié, quand le nouveau dématriçage et traitement de bruit est arrivé avec Lightroom 3 en 2009/2010, les utilisateurs et les spécialistes étaient impressionnés… Ce n’est qu’une question de temps, et je pense que Adobe a plus d’une carte dans sa manche. Un peu comme la retouche locale basée sur l’AI ou vous aurez tous l’occasion de voir que, malgré les gesticulations des créateurs de On1 à propos de leur sélecteur AI, Lightroom n’a pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds.
Sinon, que ce soit ici ou sur d’autres sites, personne ne fait mention du nouveau curseur Noise model qui accompagne DeepPRIME et DeepPRIME XD, et qui permet de moduler assez finement le comportement des algos sur l’extraction de détails… ce qui prouve encore une fois que les tests et les avis vite faits prennent le pas sur la rigueur, hélas. Et on ne parlera pas des sites genre PhotoTrend (et bien d’autres) qui se contentent de republier le kit de presse.

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

Sinon, pour revenir à l’argumentaire de Matthieu Besson, il me fait plutôt sourire et s’avère être de très mauvaise foi. Déjà, avant de se lancer dans l’achat d’une mise à jour, on peut se renseigner sur la prise en charge de son appareil. En ce qui concerne le format raw HE du Z9, sa prise en compte dans DxO n’est certainement qu’une question de temps, tout comme les autres, avec On1 (encore lui) qui vient à peine de le prendre en charge. Donc, pas de quoi fouetter un chat, d’autant qu’en attendant, on peut toujours exploiter ces fichiers dans DxO après leur conversion DNG dans Lightroom. Pas l’idéal, mais pas la mer à boire non plus. Ensuite, l’histoire de la licence trop “ancienne” pour bénéficier d’un tarif, eh bien oui, là aussi on se renseigne avant, et sachant pertinemment que les nouveautés DxO, c’est annuel et à l’automne, on n’attend pas le dernier jour pour acheter une version dont on sait qu’elle sera remplacée quelques semaines après. DxO, comme tous les éditeurs de logiciels, est une entreprise commerciale, qui vend un produit, qui paye des gens pour le développer, et qu’il n’y a pas d’échappatoire. C’est quand même étonnant tous ces photographes qui ont des exigences de ce genre dans le domaine logiciel et immatériel, exigences qu’ils n’ont pas avec tout ce qui concerne leur matériel (ah mince, vous avez sorti un Z9 II, si j’avais su, je me serai abstenu d’acheter le 1er, etc.).

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

DxO Labs et DxOmark sont des entités et des entreprises différentes et ce que fait le second ne se retrouve pas dans les logiciels du premier.

Fabrice Attali
Fabrice Attali
il y a 1 mois

Oui, en espérant que les évolutions de parc et objectifs soient bien répercutées dans la version précédente (je me fiche des nouvelles fonctionnalités).

patrick@wibaut.fr
patrick@wibaut.fr
il y a 1 mois

Je vois que vous parlez de cataloguer, et je regrette la disparition de iview média pro.
C’était un logiciel impeccable, fiable, et il a été arrêté sans explications.
Alors que nous l’avions acheté.
Connaissez vous le catalogueur Photo suprème ?
Je l’utilise depuis la disparition d’iview.
Faute de mieux.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Sauf que là, pour l’éditeur, c’est plus facile de faire un geste que pour le constructeur.

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

D’où l’intérêt de l’abonnement… j’espère que DxO y viendra aussi un jour. En attendant, ils proposent dorénavant des paiements en plusieurs fois.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Bouger les curseurs aurait bousillé la comparaison entre DeepPrime et DeepPrime XD.

Là, je les compare en standard, je ne vois pratiquement aucune différence entre les deux.

De même, j’airais pu bouger un ou deux curseurs dans Lightroom et le résultat aurait été meilleur que ce que j’ai montré ci-dessus, mais non, je regarde en standard.

Quant aux cartes dans les manches de Lightroom, eh bien qu’il les sorte! J’ai été le premier à applaudir leurs nouveaux masques, mais bon Dieu qu’il a fallu du temps.

Cette impression qu’ils courent derrière.

Mais tu te rends compte Gilles, tu dis que le moteur date de 2009-2010? Bon, je crois qu’il a été amélioré depuis un peu, mais Adobe, avec ces milliards, fait moins bien que des petites entreprises sur de nombreux points.

Cela dit, j’aime toujours beaucoup Lightroom, et je me réjouis de voir les nouveautés de cet automne.

Ah! Et les créateurs de ON1 ne gesticulent pas, contrairement à ce que tu dis, leur système de reconnaissance AI des différents éléments d’une photo est exceptionnel, pour l’instant, personne n’arrive à leur cheville.

Adobe cet automne si je comprends bien?

On verra, je ne juge que ce que je vois, et pour l’instant, je vois ON1, pas Adobe.

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

Évidemment, comme pour les curseurs de bruit Lr, ceux de DxO ont forcément une action très subtile, mais elle est visible.
Quant au sélecteur AI, je t’ai envoyé une comparaison par email hier et, clairement, il y a encore du boulot chez On1.
Pareil pour le bruit… dès qu’on a de fines structures dans l’image, ou dès qu’on veut utiliser chez eux l’équivalent de DPXD, ça s’effondre… voilà un exemple (On1 à gauche, DP XD à droite…) : 6349261875467f43aee5cd2d.jpg

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

Photo Supreme est très supérieur à iView Media Pro et surtout beaucoup plus moderne.Et la raison pour laquelle iMP a disparu incombe également à ses différents propriétaires qui n’ont pas eu le courage de le moderniser et de l’adapter au monde moderne. Son architecture était totalement dépassée et aurait exigé une réécriture complète.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Franchement, je suis étonné.

Je viens de passer un long moment à fouiller dans des images compliquées, sur ON1, je ne vois jamais ce que tu me montres, même en taille 1:1. J’ai cherché des images compliquées, jamais je ne vois cela.

Cela étant, dans des images très difficiles, prises à 12’600 ISO sans lumière du tout, quasiment dans le noir, DXO DeepPrime XD fait un peu mieux que ON1, je l’admets volontiers, je viens de faire des tests.

Encore heureux cela étant, c’est la grande spécialité de DxO.

Mais ON1 est loin de démériter.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Pour le catalogage, j’attends encore une ou deux évolutions de Peakto et je lui ferai confiance. Les albums intelligents arrivent, et ils sont bien fichus (j’ai la bêta, c’est super).

L’annotation des images arrive aussi.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 mois

François à écrit :

“DxO a été dans de grandes difficultés il y a quelques années, les choses ne sont pas simples pour eux.”

Je crois qu’ils paient encore le bouillon qu’ils ont pris avec cet appareil Photo Compact DxO One :
634981115ae3e37b3b3e676d.png

Mais je ne suis pas d’accord pour payer cette facture en achetant les mises à jour mineures hors de prix de DxO Photolab.

Gilles Theophile
Gilles Theophile
il y a 1 mois

Peakto, je vais ENFIN pouvoir l’étudier. La charge de travail a été telle cet été pour moi que je n’ai pas encore eu vraiment l’occasion.

patrick@wibaut.fr
patrick@wibaut.fr
il y a 1 mois

Mon cher François, que penses tu de Photo suprème ?
J’ai tout récupéré depuis i view média pro.
Les noms des personnes, les événements, etc
Au début, il était lourd à manipuler, mais depuis ça s’est bien amélioré, et pas de bug ou de perte de quoi que ce soit de constaté.
Je pense que c’est à tester pour les membres de cette liste

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je l’avais essayé sur ton conseil, je crois, et je n’ai pas vraiment croché.

Non, si je prends un catalogueur, et ce n’est pas si, c’est déjà le cas, ce sera Peakto, mais pour l’instant associé à un catalogue Lightroom.

Je sais que Peakto va bosser avec ON1 un de ces jours aussi, donc je crois bien que je vais me lancer.

Sauf si Adobe arrive avec un truc génial en automne, je garderai dans ce cas le couple Lightroom Classic et Peakto.

De toute manière, je vais abandonner Lightroom Cloud, je ne veux plus payer autant (35 francs par mois) et je garderai soit Lightroom Classic, soit ON1, avec Peakto, comme je l’ai dit.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Tu verras: les albums intelligents arrivent cette semaine, et le module carte est presque prêt.

Ils bossent aussi à mort sur les annotations.

Ce logiciel sera complet très rapidement.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Pareil qu’Albert : tout à l’iPhone + Photos. D’ailleurs, je ne fais que recadrer, corriger en automatique ou avec les principaux curseurs puis partager et classer.

Mais je te comprends, Francois, quand je vois la gestion des RAW dans Photos…

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

J’ai même oublié que mon iPhone sait prendre des clichés en ProRAW, le HEIF est bien suffisant. Ces HEIF, Photos sait les exporter dans leur format d’origine, que je conserve dans un fichier sur des DD externes.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Le problème avec le (pro)RAW est que Photos ne peut pas les convertir en HEIF ou JPG. Avec le 14 Pro, tu peux avoir des fichiers de 60mo ou plus !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je trouve vraiment dommage que tu ne profites pas du ProRAW, c’est vraiment un format superbe!

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

Les ProRAW Photos sait les exporter en JPG et en format d’origine, Quand au HEIF il devrait être la norme de l’avenir, je dis bien devrait ?

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

Superbe … oui oui … Photos sait traiter le ProRAW, si on accepte le résultat obtenu, sinon on en revient à continuer avec LRC ou CO, et c’est justement ce que je tiens à éviter.

Autre hic la place occupée par ces ProRAW, mon iPhone actuel a 256 Go. L’année prochaine je passerais à l’iPhone 14, là je referais des tests, et qui sait … m’est idée que je reviendrais au binôme Photos avec LRC, ou avec CO au cas où je décide à shooter en ProRAW.

Sauf erreur, actuellement on ne peut pas importer les ProRAW directement dans LRC et ou CO depuis l’iPhone (?) … et vers Photos ce n’est pas très rapide, non plus en WiFi.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Obligé d’exporter puis réimporter et effacer le doublon. Pas très pratique.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 mois

Excellent documentaire sur l’intelligence artificielle sur Arte.
C’est .
Conclusion : l’AI c’est… artificiel !

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Si tu as Lightroom dans le Web, l’application Lightroom Mobile passe automatiquement, si tu actives la fonction, toutes tes photos de Photos vers Lightroom, ProRaw compris.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Oui, oui, la version d’essai est arrivée.

Et tu auras même le temps de découvrir les dossiers intelligents qui arrivent normalement la semaine prochaine. J’ai testé en bêta, c’est top.

Pour le reste, à 100% d’accord avec toi.

Si ce n’est que ça vaudrait le coup de sauter de la 4 vers la 6, juste pour profiter du support M1 en natif.

Quant à Photos, c’est une horreur au niveau de l’organisation, en effet, je crois que je n’ai jamais vu pire sur un disque.

Paul
Paul
il y a 1 mois

J’ai toujours préféré l’intelligence artificielle à la connerie naturelle

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 mois

Et, de l’une ou de l’autre, laquelle est ta spécialité ?

Paul
Paul
il y a 1 mois

Je suis toujours pour les solutions intermédiaires.. l’intelligence naturelle

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 1 mois

La vérité n’est pas toujours au milieu, néanmoins je suis d’accord pour faire confiance à l’intelligence naturelle pour autant qu’on s’en serve en bon père de famille.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Jolie conversation!????

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

Bon j’ai pris le temps de m’amuser avec Photos sur les paires JPEG + RAW (importées depuis mon Nikon avec l’adaptateur SD > Lightning)Si j’ai bien compris :Sur macOS, on peut choisir si les réglages s’appliquent sur le RAW ou sur le JPEG mais pas sur iOS.Ce choix est néanmoins automatiquement appliqué sur iOS (avec mention RAW + JPEG au lieu de JPEG + RAW)Le réglage reste identique que l’on choisisse RAW ou JPEG.Sur iOS, ce RAW sera de toute façon converti lors d’un envoi.Voilà voilà…

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 1 mois

Je ne cherche plus à comprendre Photos!?

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

J’ai comme idée, que c’est un JPG qui est affiché, traité dans photos. Les DNG affichent d’office un JPG en tous cas dans Photos, peut-être que sous iOS les choses se font autrement, parfois on a l’impression que ça se passe mieux sous iOS.Si je pars du point de vue de la taille des fichiers, il vaut mieux shooter en HEIF, de plus il me semble que ce format restitue mieux les couleurs du ciel, de l’eau, et si jamais LRC et CO sont capables de traiter ce format. Si j’importe des DNG dans Capture One, la première chose qui se passe … le logiciel assombrit d’office les photos, avec LRC rien de tel, après c’est affaire de goût et de feeling avec ces logiciels.Les meilleurs résultats sont obtenus, en partant d’un DNG linéaire d’Apple, en les traitant sur un iPad et ou un iPhone récent. Nous verrons comment cela se passera avec le nouvel OS d’Apple sur des iMac, et autres. Je ne m’explique pas ces différences actuellement de mise entre ces deux systèmes propres à Apple.

Noisequik
Noisequik
il y a 1 mois

L’aperçu à l’écran est effectivement toujours un JPEG au final. Par contre, choisir le RAW comme fichier de base plutôt que le JPEG permet de profiter de plus d’informations pour récupérer un ciel brûlé par exemple. Je reste sur mon utilisation actuelle 100% Apple (appareil photo de l’iPhone Xs + RAW Nikon importés avec l’adaptateur SD-Lightning).

Albert-R
Albert-R
il y a 1 mois

Le HEIF semble être meilleur que le JPG, c’est ce format que j’utilise de préférence au DNG. Je déchargeais les cartes en les insérant dans le slot du LaCie 2Big. Actuellement je n’ai plus que Photos d’activé, d’utilisé.En exportant le HEIF comme orignal, j’ai un .xmp qui l’est en même. temps, pareil pour le DNG, alors qu’un jpg exporté en version originale n’en a pas.

helmut
helmut
il y a 1 jour

Bonjour,

J’ai constaté des petites choses bizarre chez DXO : j’ai une licence (vielle je l’avoue) de DXO Optic Pro 11. Je l’utilisais avec des boitiers Canon et des objectifs IRIX : aucun problème de profils. J’ai du refaire mon mac pro (suite à plantage hardware des disques) mais après réinstallation, depuis le même DXO refuse de récupérer mon profil Canon EOS 6D + IRIX 11 mm? Surprenant ? Je contact DXO via Email pour leur indiquer mon “bug” et la réponse fut “Acheter DXO Photolab 5” et tout rentrera dans l’orde.

Je me pose de sérieuses questions sur la pérennité de l’accès à la base de Profil (boitier + objectif), Il y a 5 ans nous pouvions la télécharger en off-line (version complète sur le disque dur), depuis c’est terminé (cela pouvait être pratique sur le terrain, en photoreportage, si casse objectif et prêt d’un autre modèle par un confrère).

Au fait, DXO à déjà failli fermé, quand est-il de la licence perpétuelle, si l’on désire installer sont DXO PhotoLab dernière version sur un nouvel ordinateur différent (ex; passer d’un PC à un Mac) et que la société DXO à fermée, comment activer la licence sans serveur à l’autre bout ?

D’un PC Windows à un PC Windows, ou d’un Mac à un Mac, en bidouillant des fichiers cela devrait être faisable, si si changement de machine (windows <-> Mac) alors impossible !

Helmut.

74
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x