Les avantages de l’induction, partie 2: avec les nouveaux iPhone

Après avoir décrit les plaisirs de l’induction à la cuisine dans cet article, je vais passer à l’iPhone et son système de recharge utilisant la même technologie.

J’aurais pu titrer Les avantages et les désavantages de l’induction avec les nouveaux iPhone.

En effet, l’induction qui est le nouveau moyen de charger les iPhone 8 et iPhone X est bien agréable, mais présente également quelques petits défauts.

Rappelons pour commencer que l’induction, alors qu’elle est utilisé depuis leur sortie pour recharger les Apple Watch, est enfin, bien après la concurrence, l’un des deux moyens de recharger un iPhone puisque l’autre reste le bon vieux (déjà) Lightning, port propriétaire d’Apple.

Ce dernier est plus rapide et donc plus efficace que l’induction, comme nous allons le voir plus bas.

Alors, pourquoi ne pas continuer à charger nos iPhone avec les chargeurs traditionnels, avec ce fameux «?téton?» Lightning?

Tout simplement parce que la charge par induction est incroyablement plus pratique que les chargeurs traditionnels.

Je ne sais pas vous, mais moi, avec l’iPhone 7 ou ses prédécesseurs, j’ai toujours eu de la peine à mettre mon téléphone en charge.

Par défaut, je le posais à côté de son dock.

Pourquoi?

Par paresse et parce qu’il faut bien l’avouer, planter le téléphone sur le port mâle du chargeur ne va pas de soi, en tout cas pas sur les modèles que j’avais achetés.

Alors que là, vous arrivez à la maison, vous le posez sur le chargeur sans vous poser de question.

Sans vous poser de question? Vraiment?

Oui, quand tout va bien, ce qui n’est pas toujours le cas.

De l’importance de la forme du chargeur à induction

J’ai un chargeur à induction à la maison, un autre à l’école.

Deux stations rondes, de la marque SBS, de 7 cm de diamètre.

L’iPhone se pose à plat sur elles.

Or, je me rends compte, en particulier à la maison, peut-être parce que la station est moins bien placée, allez savoir, qu’il m’est arrivé deux ou trois fois que l’iPhone ne se soit pas rechargé, après plusieurs heures.

Tout simplement parce qu’en fait, il faut poser l’iPhone sur la station de manière à ce que cette dernière soit bien au centre, sous le téléphone.

Sinon, ça ne charge pas.

La preuve?

2018-01-16_13-36-39.png
Si vous cliquez sur la photo pour agrandir, vous verrez que la charge n’est active que sur la photo de droite, là où la station est bien centrée: la petite pile à droite en haut est verte lorsqu’il y a charge, blanche lorsque ce n’est pas le cas.

Vous allez me dire qu’il n’y qu’à faire attention en le posant sur le chargeur, je vous répondrai que justement, le but, c’est de ne pas se poser de questions, de poser le téléphone lorsqu’on arrive et de le reprendre lorsque l’on part, à la volée.

Vous me direz alors (parce que je vous connais, vous êtes exigeants), oui, mais tu n’as qu’à écouter les petit «?wouiiing?» feutré que fait l’iPhone pour montrer qu’il est en charge, et que s’il ne le fait pas, ça veut dire qu’il ne charge pas.

Je vous ferai alors remarquer que mon portable est pratiquement tout le temps sur silencieux.

Vous me direz (purée, vous êtes insistants des fois) «?oui, mais alors, il fait une petite vibration?».

Je rétorquerai que réglé mon iPhone pour qu’il ne vibre pas, suite aux problèmes et à la chute de mon précieux smartphone, épisode que j’ai raconté ici.

Bon… oui, je sais, cela n’empêche pas l’iPhone de vibrer légèrement tout de même au moment où la charge se fait.

Je sais aussi qu’il y a une petite lumière qui passe de l’orange lorsqu’il ne se passe rien au bleu lorsqu’il y a charge, mais il faut regarder sous l’iPhone pour s’en rendre compte.

Il n’empêche que cela m’est arrivé quelques fois de me retrouver portable déchargé le matin, avant de partir au travail.

La solution?

Prendre une station avec un diamètre plus gros, ou mieux, une station qui peut recevoir verticalement l’iPhone.

J’ai acheté une station… Samsung (aaaaaahhhhhhrrrrrrggggglllllllcouic… que ça fait mal!): magnifique.

À plat, il n’y aucun problème, et le revêtement mou et granuleux du chargeur fait que, même en mode vibreur, l’iPhone ne bouge pas et il est toujours bien placé.

2018-01-16_20-05-45.png

Verticalement, c’est encore mieux, il n’y a plus aucun risque de ne pas l’avoir en bonne position.

2018-01-16_20-05-20.png

Donc, faites attention à la forme de la station, lorsque vous passez dans un magasin.

De l’importance de la puissance de l’adaptateur secteur

Les iPhone sont livrés avec ce petit adaptateur secteur de 5 Watts insupportable.

Re?sultat de recherche d'images pour "chargeur 5 watts apple".jpeg

Il est déjà bien faiblard pour charger en direct rapidement un iPhone.

Or, lorsqu’on parle d’induction, il y a encore une perte de rendement propre à cette technologie de recharge.

Donc vos 5 W ne suffisent clairement pas à charger un tant soit peu de manière décente votre téléphone.

OK, au bout de la nuit, vous devriez être à 100 %, mais lorsqu’il y a urgence…

Il faut donc passer à autre chose.

Par exemple, l’adaptateur secteur 12 Watts d’Apple.

Re?sultat de recherche d'images pour "chargeur 12 watts apple".jpeg

Comme la charge rapide des iPhone est capable d’encaisser 7.5 W, nous y sommes, même compte tenu de la déperdition.

Mais pour cela, il faudra avoir un chargeur compatible avec la charge rapide.

Les lampes Ikea intégrant un chargeur induction ne montent par exemple pas plus haut que 5 W.

Je me réfère à ce test de Mac4Ever puisqu’ils se sont collés aux mesures:

66858_re-test-de-la-charge-rapide-sans-fil-dans-la-version-finale-d-ios-11-2-et-c-est-toujours-pas-top.jpg.jpeg
Source Mac4Ever

On constate que les moyens les plus rapides pour charger les téléphones restent, comme je l’ai écrit plus haut, le bon vieux Lightning qui est de toute manière plus efficace que l’induction. J’imagine que les mesures faites avec les chargeurs Qi 7.5W qui ont été alimentés par un chargeur d’au moins 12 W.

En conclusion

Si je mets à part les deux ou trois «?accidents?» qui ont fait que je me suis retrouvé le matin avec un iPhone qui n’était pas rechargé à cause d’une station trop petite, je dois dire que je suis tout à fait satisfait à l’usage de cette technologie, une fois le bon chargeur acheté.

Avec l’induction, ne se pose plus la question de savoir si son mobile a encore assez de charge, pour peu que vous soyez sur votre place de travail ou à la maison, votre téléphone sera toujours chargé, parce que vous n’hésiterez pas à le poser sur son socle.

Mieux, cela deviendra vite un geste automatique, ce qui, en ce qui me concerne, m’évite (presque toujours) de me dire: boudiou, je l’ai foutu où, encore, mon iPhone et de le faire sonner avec ma montre.

Et je me réjouis de recevoir ma nouvelle voiture au mois de mai qui intégrera un chargeur à induction. Ça va être encore plus dingue!