Too Much Bô de l’année 2019 catégorie matériel

La semaine passée, c’était le Too Much Bô de l’année pour les logiciels.

C’est aujourd’hui le tour du Too Much Bô de l’année 2019 qui touche le matériel.

5 produits seulement y ont eu droit, c’est peu n’est-ce pas?

Ben oui, un Too Much Bô, ça se mérite, je ne vais pas les distribuer comme ça, juste pour faire plaisir.

Comme je l’ai écrit la semaine passée, ce n’est pas la date de sortie du produit qui fait foi, mais la date du test à l’issue duquel un produit a reçu un label Too Much Bô.

Pour cet article consacré aux matériels, il se trouve que presque tous sont sortis en 2019, mis à par la trottinette E-twow V Confort qui est sortie fin 2018 dans la configuration testée.

Je rappelle aussi qu’un Too Much Bô ne signifie pas forcément qu’il s’agit là du meilleur produit dans sa catégorie: ce label est subjectif, je l’ai d’ailleurs expliqué sur cette page, lors de sa création.

Pour cet article, je vous propose de prendre les Too Much Bô dans l’ordre inverse de mes préférences, gardant le meilleur pour la fin.

Test des AirPods Pro

2020-01-13_21-05-18.png

Les AirPods Pro sont un plaisir pour moi, notamment ces derniers temps dans le train que je recommence à prendre souvent, les problèmes climatiques me faisant de plus en plus choisir ce moyen de transport ou la trottinette pour éviter d’utiliser ma voiture, elle qui pourtant ne consomme que 5.9 litres d’essence sans plomb 95 aux 100 km.

Je dois vous dire que j’apprécie hautement les nouveaux AirPods Pro, non seulement pour leur qualité correcte, mais surtout comme leur réduction de bruit active qui, certes, n’est pas aussi efficace qu’un casque qui recouvre les oreilles, doté de la même technologie, mais rend l’écoute de la musique très agréable.

Oui, ces AirPods Pro permettent d’atténuer sérieusement (mais pas complètement) le bruit ambiant, les conversations téléphoniques des autres usagers. Un vrai plus par rapport aux anciennes générations.

2 mois avec l’Apple Watch 5, et alors?

MTP62_VW_34FR+watch-40-alum-spacegray-cell-5s_VW_34FR_WF_CO.jpg

L’Apple Watch, je la connais depuis sa première mouture et j’ai apprécié tous ses modèles, sauf la Série 4 Cellular (j’insiste sur cette dénomination, c’est bien le fait qu’elle dispose d’une puce GSM qui pose problème) qui m’avait presque dégoûté après un an des montres signées Apple.

La série 5, qui montre l’heure en permanence, a le grand mérite de m’avoir redonné du plaisir à porter cette montre simplement parce que je n’ai pratiquement plus de problème d’autonomie, avec cette nouvelle mouture.

J’ai aussi remarqué quelques problèmes de fiabilité du capteur cardiaque, mais je suis pratiquement sûr qu’ils dépendent de la température. Je n’ai en effet jamais de problèmes dans mes courses lorsqu’il fait plus de 1°, alors qu’ils apparaissent dès qu’il fait plus froid.

J’avais d’ailleurs remarqué le même phénomène avec les précédents modèles.

Test du Sony A7R IV

2020-01-13_21-10-06.png

L’appareil hybride de Sony monte sur la 3e marche du podium de mes préférences Too Much Bôesques.

J’apprécie chaque fois que je mets le Sony A7R4 devant mon œil droit: le nouveau viseur, bien mieux défini que sur le précédent modèle est véritablement un régal.

Les 61 MP du capteur plein format, le nouvel autofocus, nettement meilleur que celui du modèle précédent (mais toujours un tout petit peu inférieur à celui du A7 III ou du A9.

Et puis bien sûr cette excellente qualité d’image, cette dynamique, cette gestion des hauts ISO, oui, cet appareil est vraiment une belle évolution de la version précédente qui était pourtant déjà excellente.

Un très bel appareil, mais qui, comme ses concurrents, n’est pas donné.

120 kilomètres en E-twow V Confort, une trottinette électrique fantastique

2020-01-13_21-12-33.png

Ah! Cette trottinette!

Je l’utilise plusieurs fois par semaine, elle a changé ma vie.

Sa vitesse maximale de 30 km [35 si on la déverrouille ce que je n’ai pas fait], son autonomie de plus de 30 km réellement atteignable sans problème, sa recharge rapide, son freinage magnétique qui rebooste la batterie efficacement, c’est une petite merveille qui mérite sa médaille d’argent sur le podium des meilleurs Too Much Bô de cette année.

Je vais vous reparler bientôt de l’E-twow, parce que je l’ai améliorée en matière de sécurité, mais chuut, c’est pour un prochain article.

Et puis, j’ai économisé plusieurs centaines de kilomètres en voiture, ce qui est une bonne chose, comme je l’écrivais en début d’article, pour la planète, même si je suis bien conscient qu’à la fin de sa vie, il faudra recycler sa batterie.

Oui, un nouveau moyen de transport qui me plaît énormément, même si je suis conscient de son danger, mais encore une fois, avec mes modifications et les accessoires que je porte, ma trottinette n’est pas plus dangereuse qu’un vélo.

Et le Too Much Bô matériel de l’année est, ou plutôt sont…

Les enceintes Jean Maurer 370F, pour mon plaisir

2020-01-13_21-16-45.png

Eh oui, le dernier Too Much Bô paru en 2019 au niveau matériel est également celui sacré Too Much Bô de l’année!

Comme je vous l’avais expliqué il y a tout juste un mois, ces enceintes, encensées par l’excellent journal Haute-Fidélité, ravissent mes oreilles au quotidien.

Certes, contrairement à la trottinette dont j’ai parlé plus haut, elles ne me transportent pas d’un point à un autre, mais virtuellement, je me promène par exemple dans différentes salles de spectacle, j’ai l’impression de toucher des orchestres, des solistes, des chanteurs, là, juste devant moi, dans mon humble salon.

Un produit artisanal, construit ici, d’Aubonne, entre Lausanne et Genève avec passion jusque dans les moindres détails.

Des enceintes haut de gamme, parmi d’autres, excellentes aussi, mais c’est celles-là que j’ai choisies pour moi, après de nombreuses écoutes.

Alors, pour tout ce plaisir, oui, ces enceintes méritent bien un Too Much Bô de l’année, après celui obtenu en 2017 pour l’excellent Lectron JH32, de la même entreprise.

 

En conclusion

Voilà!

C’est tout en ce qui concerne les Too Much Bô 2019.

En route pour découvrir ceux de 2020, petit à petit, en espérant qu’il y en aura tout plein.

J’en ai déjà 2 en ligne de mire!