J’ai honte d’être Suisse

Tous les autres autour de nous confinent la population à la maison.

Et nous, on limite les rassemblements à 5 personnes.

C’est la décision « FORTE » du Conseil Fédéral.

Pire, Alain Berset, notre ministre de la santé, n’a rien trouvé de mieux que de dire  que « nous, nous ne faisons pas de la politique spectacle ».

Sympa pour les autres qui prennent en compte la santé de leur population.

Je n’en peux plus de ce Conseiller fédéral qui arrive même à s’emmêler les pinceaux dans ce qu’il doit nous dire (regardez son discours).

OK, il est fatigué, j’imagine bien, mais tout de même.

On va confiner, tôt ou tard, mais là, je n’imaginais même pas que ce ne soit pas annoncé ce soir, ça aurait été déjà tellement tard.

Purée, 624 morts en Italie en 24 heures, vous imaginez?

Et ce n’est que le début.

Ça arrive chez nous.

Et dire qu’il y a des gens qui continuent à comparer cela avec la grippe.

J’ai honte, parce que nous, la Suisse, nous ne jouons pas le jeu.

Nous risquons de foutre en l’air tous les efforts des autres pays parce que nous nous sentons meilleurs que les autres.

C’est une honte.

Oui, moi j’ai honte d’être Suisse, ce soir.