Le Verbier Festival à la maison!

J’ai appris, un peu par hasard, que le Verbier Festival 2020 que j’écoute toujours après coup sur Medici.tv, extraordinaire service de streaming de musique classique dont j’ai parlé ici, va proposer son programme très spécial cette année de manière virtuelle, la faute à qui vous savez, sur ladite plateforme à laquelle je suis abonné avec bonheur depuis quelques années.

Des événements en live, du 16 juillet (aujourd’hui si vous lisez ces lignes au moment où elles sortent) au 12 août 2020.

Franchement, pour moi, j’en viendrais presque à bénir la COVID-19 de pouvoir bénéficier de ce festival à la maison sur une plateforme de qualité, avec une réalisation souvent parfaite tant du point de vue de l’image que du son.

Franchement, il n’y a pas mieux pour voir et écouter de la musique qu’un ordinateur branché sur une chaîne hi-fi de qualité et un téléviseur qui l’est aussi (de qualité, donc…).

Surtout quand vous avez réglé tous les problèmes de synchronisation son image dont j’ai parlé ici.

Comme je l’ai écrit également ici, qu’est-ce qu’on est mieux dans son salon qu’en vrai dans certaines salles, comme celles du Métropole à Lausanne! C’est même un comble, je l’admets bien volontiers…

Pour en revenir à ce festival, si j’ai bien compris parce que les choses ne sont pas très claires (mon Dieu que le site du Festival est mauvais dans la communication sur ce sujet, heureusement que celui de la RTS est bien plus clair!), vous pourrez visualiser chaque soir des concerts enregistrés expressément pour cette édition du festival, mais également des interviews de musiciens, des masterclasses, et ceci de 19 heures à minuit.

Si j’ai bien compris toujours, certains concerts seront même diffusés en direct.

Certaines prestations seront visibles jusqu’au 31 octobre gratuitement, toujours sur Medici.tv.

Bon, soyons clairs: le programme annoncé est exceptionnel!

Voyez plutôt!

Je vais me faire un bien, moi, ça va être dingue.

En tout cas, merci à tous ces artistes, au festival de Verbier et aux sponsors de nous offrir un tel programme.

Sinon, tout s’est bien passé dans votre passage vers la 10.15.6 sur Mac?

Et les nouveaux iOS 13.6? tout va bien?

Chez moi, pas de problème.

 

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

18 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Puisque François parle musique, je relaie un e-mail que j’ai reçu de la part de Céline Frisch. Comme tous les musiciens, la période du confinement a été….
Je pense que Céline et son ensemble Café Zimmermann méritent un petit coup de pouce.
Musicalement vôtre.

« Après un confinement très spécial – je n’ai pas pu jouer de clavecin pendant deux mois, mes instruments étant au Grand Théâtre de Provence qui a fermé du jour au lendemain durant tout le confinement – j’ai enfin pu recommencer à travailler dès le 12 mai. J’avais pu faire un peu de “gymnastique” sur le piano de mes parents, histoire de rester à peu près en forme, mais ça n’a tout de même rien à voir. C’était vraiment émouvant de retrouver mon clavecin après une si longue interruption…

Demain, je retrouve mes amis musiciens de Café Zimmermann pour nos premiers concerts depuis le déconfinement dans le cadre des Musicales du Luberon. Ca m’a manqué !!!

J’ai eu la chance d’assister à deux concerts “en live” depuis le mois de mai, et je dois dire que le spectacle vivant m’avait aussi vraiment manqué… Je vous souhaite de pouvoir bientôt retrouver le chemin des salles de spectacle – en toute sécurité bien sûr -, car malgré toutes les possibilités du numérique, ça ne fait vraiment pas vibrer de la même façon !

Tous mes autres concerts prévus jusqu’à septembre étant annulés, j’ai pu reprogrammer mon projet de disque, que je vous invite à découvrir sur la page dédiée du site de financement participatif
Eh oui, une fois encore je viens solliciter votre amical soutien pour assurer la production de cet enregistrement, une expérience musicale que j’espère aussi riche que les précédentes !

Je vous dis à bientôt au concert ou au disque, et d’ici-là portez-vous bien !

Amicalement,
Céline »

https://www.commeon.com/fr/projet/accompagnez-celine-frisch-cafe-zimmermann

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

C’est assez incroyable que des musiciens de ce niveau doivent passer par un financement participatif, alors qu’ils travaillent avec un label connu depuis 20 ans.

Bon.

J’ai un problème: j’ai énormément de peine avec le clavecin, en particulier lorsque il est seul à l’écoute. C’est un instrument qui me tend les nerfs, je pense que c’est à cause du déclenchement de la note qui est presque… mécanique.

Café Zimermann par contre, j’adore, le clavecin n’étant pas tout seul!

Et en général, leurs prises de son sont sublimes.

ysengrain
ysengrain
il y a 4 années

Pour apprivoiser tes oreilles, et tes neurones, je te conseille de commencer par ceci https://www.discogs.com/Soler-Scott-Ross-Fandango-9-Sonatas/release/3095781, en particulier, la première pièce « The » Fandango… magnifique

Mirou
il y a 4 années

Je suis rassuré de n’être pas le seul à n’avoir pas compris la com. du VF sur ce coup. Ça sent le communiqué de presse relu et « corrigé » par trop de partenaires…
Ceci dit, le festival, et en particulier Martin Engstroem, démontre encore son extrême réactivité (rendue possible souvent grâce à la proximité avec les artistes). Joli coup 🙂

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Joli coup, oui.

Content de voir que toi aussi, qui connais bien ce festival, tu n’as pas compris vraiment ce que veut dire le site du festival.

Mirou
il y a 4 années

Idem. J’ai une vrai peine avec le financement participatif. J’ai souvent l’impression qu’il s’agit de faire payer les parents et amis…. malheureusement, de plus en plus d’artistes en ont besoin pour compléter les budgets. Soit parce que ces derniers baissent dans certaines parties du monde, soit parce que l’accès aux financements officiels est soumis à forte concurrence (à Lausanne, les budgets augmentent, mais pas aussi vite que le nombre de projets).

Mirou
il y a 4 années

Et bon… dans le public de la musique dite « classique » il y a deux ou trois porte-monnaie bien remplis, ça doit encourager la démarche participative.

Mirou
il y a 4 années

Vraiment. Je sais que je lis les newsletters en travers, mais ça fait plusieurs mois que je ne comprends pas exactement ce qu’il va se passer en ligne… D’ailleurs, je ne suis pas tout à fait sur encore.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Rien que pour le Verbier Festival, il semble qu’une dame ait permis ces concerts virtuels, en tout cas, ils la remercient partout!

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Ben moi non plus… Je verrai ce soir!

Daniel Pesch
il y a 4 années

Ce week-end, première sortie masquée et théâtrale depuis… des semaines (mois ?) dans un Avignon déserté car sans Festival.
Philippe Caubère joue quelques “Lettres de mon Moulins” de Daudet. Deux soirées de 1h30 chacune au Théâtre de “La Condition de Soies“.

On se fait un grand plaisir de retrouver Caubère dont nous avons vu la plupart des spectacles depuis 1981 et “La danse du Diable”.

Je préférerai toujours le spectacle vivant aux captations en conserve, même si, durant le confinement, c’était bien de pouvoir profiter des nombreux partages donnés en streaming par les compagnies et les théâtres. Pour la musique, c’est, pour moi, encore plus flagrant.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

Pour moi pas.

J’explique: dans les festivals pop ou variété, le son est souvent catastrophique, et les tampons n’arrangent rien.

En classique, lorsque je suis allé voir un concert à la Philharmonie de Paris, c’était magnifique: son impeccable, vue imprenable, musiciens formidables.

Bâtiment magnifique.

Encore faut-il avoir ce genre de salles!

À Lausanne, pourtant ville de culture, avec un Orchestre de Chambre de Lausanne de renommée mondiale, c’est tout simplement lamentable.

Relire ce que j’écrivais ici à propos du Métropole.

J’espère que la rénovation complète du Palais de Beaulieu améliorera les choses.

OK, à l’Opéra de Lausanne, à part qu’on est mal et serrés comme des sardines, j’admets que c’est super, mais encore ne faut-il pas avoir une grande frisée devant qui fait que tu dois passer ton concert tout de bizingue pour voir quelque chose.

Alors quand tu es chez toi, sans avoir besoin de mettre un masque, avec une écoute parfaite et une vision qui l’est tout autant, je m’excuse, mais finalement, je préfère.

Ce d’autant plus que je déteste la foule.

Daniel Pesch
il y a 4 années

Je suis d’accord avec toi sur plusieurs points :

– Le son est la plupart du temps (95% des cas) pourri dans les festivals, les Zéniths et même dans de petites salles à l’acoustique correcte pour ce qui concerne les musiques actuelles (que tu appelles Pop et variétés). Mais c’est, dans la grande majorité des cas dû à l’incompétence (ou au partit pris) des ingénieurs du son. Je peux citer des concerts auxquels j’ai assisté dans ce genre de lieux et dont le son était parfait : l’année dernière, McCartney à l’Agora de La Défense (40 000 spectateurs !), Juliette, la saison dernière au Théâtre de la Mer de Sète (conditions particulièrement difficiles), Maxime Le Forestier (venu seul avec sa guitare chanter Brassens) au Cirque de Reims – 1200 places en rond (lieu particulièrement compliqué du point de vue acoustique, mais un ingénieur du son génial et travailleur qui est venu faire un repérage du lieu avec moi car je l’avais averti de possibles problèmes).

– Je ne peux qu’être d’accord sur tes réserves à propos des salles de Lausanne. Je ne les connais pas, mais je fais entièrement confiance à ton jugement. Mais c’est quand même incroyable (il me semble que je l’avais déjà dit en commentaire de l’article que tu cites) qu’une ville comme Lausanne ne possède pas une salle de concert digne de ce nom. Je connais quelques magnifiques salles en Suisse (à Genève ou Martigny, par exemple), alors, comment et pourquoi Lausanne ne s’offre-t-elle pas un tel équipement ? C’est incompréhensible ! Tu évoques la rénovation du Palais de Beaulieu, n’est-ce pas le siège du Théâtre Vidy ? Partagerait-il sa salle avec des musiciens classiques ?

Alors, tu dis que tu n’aimes ni les masques (ça je le comprends bien !) ni la foule. Mais sur ces questions, ni les ingés-son, ni les concepteurs de salle ne pourront rien. Sauf à ce que tu loues la salle pour toi seul ! Je suis moi aussi de plus en plus agoraphobe, mais pour profiter d’un beau spectacle vivant, je sais faire, de temps à autre, un effort.

Pour revenir aux spectacles en streaming, on peut actuellement revoir gratuitement la presque totalité des spectacles de Bartabas (Zingaro) sur 3 Couleurs (https://www.troiscouleurs.fr/bartabas-vous-invite-au-theatre-equestre-zingaro/). Je les ai presque tous vus et, malgré la qualité des prises de vue et du montage, je ne m’y retrouve pas. Il manque, entre autre, l’odeur des écuries…).

Vive le spectacle vivant et pourvu que nos autorités fassent le nécessaire pour qu’il continue d’exister encore mieux et plus fort qu’avant cette crise.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

D’accord avec toi sur les gros manques de certains ingénieurs du son.

Mais cela ne change rien: tu parles de 95% de son pourri dans les prestations, qui, je le précise, coûtent très cher en Suisse.

Alors si je dois tomber sur les 5% restants pour être content…:-)

Pour Lausanne, Beaulieu est Beaulieu, Vidy est Vidy, au bord du lac, en pleine réfection, mais dédié au théâtre.

C’est dommage pour le Métropole, parce qu’au départ, il semblerait que le son soit très bon, mais ce sont les sièges qui grincent qui sont insupportables. J’avais écrit qu’au balcon, places catégories A, donc les plus chères, les gens se penchent pour voir (les places ne sont pas décalées) et les sièges pliants grincent tout ce qu’ils peuvent, au point de couvrir le son des pianissimos de la soliste d’un concerto pour violon de Vivaldi.

La honte, franchement, pour Lausanne.

DomPython
il y a 4 années

Franchement, il n’y a pas mieux pour voir et écouter de la musique qu’un ordinateur branché sur une chaîne hi-fi de qualité et un téléviseur qui l’est aussi.

C’est un point de vue.

Quant à moi, je me sens plus proche de cette phrase, lue sur un T-shirt pendant un Cully Jazz:

“La meilleure façon d’écouter du jazz, c’est d’aller le voir!.”

Ceci dit, cela fait pas mal de temps que j’hésite à m’abonner à a plateforme moods.digital. À chaque fois je me dis que je préfère mettre cet argent dans l’achat de billets pour des concerts vivants. Mais je finirai bien par craquer une fois!

Caplan
il y a 4 années

Et on en profite pour chanter la Traviata à la maison: ??

François Cuneo
François Cuneo
il y a 4 années

C’est le principe de TomPlay d’ailleurs! en gros disons.?

Noisequik
il y a 3 années

Sympa, ce festival que je ne connaissais pas. Mais j’adore Verbier ! Et je pourrais presque aller à un concert de musique classique (comme le vin, on s’améliore avec l’âge ?)

18
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x