De quoi rêvez-vous dans MacOS 12 et dans iOS 15?

Le 7 juin, nous aurons droit à une conférence d’Apple, la WWDC 2021, qui nous montrera les nouveaux systèmes que nous pourrons installer dans nos jolies machines à l’automne.

C’est souvent un grand moment que j’adore tout particulièrement parce que je peux rêver ensuite pendant 5 mois de ce à quoi j’aurai droit courant octobre.

Oh, je ne dis pas, parfois, je suis déçu, souvent, je suis déçu en bien, et il peut même arriver que je sois très content, notamment lors de l’annonce qui a été faite de Big Sur que j’apprécie toujours autant.

Ce que j’attends des nouveaux systèmes

En ce qui concerne l’iPhone, je n’attends pas grand-chose en fait, il me va plutôt bien, ce système.

Par contre, il en va tout autrement de l’iPad.

J’espère qu’ils vont enfin dépoter ce fichu iPad OS qui n’arrive pas à décoller, sur des machines pourtant tellement alléchantes depuis 2018 et encore plus cette année.

Je l’ai dit et répété, je n’arrive pas à me faire aux gestes de l’iPad, je n’utilise pas SplitView et autres tellement ils sont compliqués, je ne m’y retrouve pas avec mes fichiers, bref, autant j’adore tout ce que je peux faire en matière de loisirs avec lui (lecture de journaux, de BD, de sites Web et de partitions), autant je n’arrive pas à travailler avec cette tablette, tellement son système n’est pas à la hauteur.

Raison pour laquelle par exemple je n’ai absolument pas besoin de la dernière mouture de la machine, celle de 2018 suffisant parfaitement à tout ce pour quoi j’utilise mon iPad Pro 12’9.

Un M1 pour lire une BD, je pense que c’est presque un peu trop, non?

Dans mes connaissances, je ne connais personne, absolument personne qui utilise vraiment son iPad pour bosser comme on peut le faire avec un Mac, et pourtant, beaucoup ont essayé.

Oh, certes, je peux écrire un bout de document dans Word sur la tablette, voire un peu plus, mais il m’est impossible ensuite de le corriger avec un Antidote ou autre.

Et ça, vous voyez, c’est nullissime!

Donc, ce que j’attends, c’est carrément une révolution d’iPad OS. Bon sang, ce n’est pas pour rien qu’ils lui ont changé de nom il y a deux ou trois ans, ou bien?

Alors bon sang, bougez-vous les fesses, Mesdames les développeuses et Messieurs les développeurs d’iPad OS, et faites-nous quelque chose qui pourrait nous donner envie de travailler vraiment avec cette belle et fantastique machine!

Cela étant, je ne suis pas naïf, je n’ose pas rêver. Ils vont retoucher deux ou trois arrondis, agrandir trois boutons, nous permettre certainement d’avoir les mêmes avantages sur la page d’accueil que les iPhone, et puis basta.

Oh, si seulement je pouvais me tromper!

Heureusement, il y a le Mac

Sur Mac, c’est tout autre chose.

Oui, je l’ai évoqué plus haut, vraiment, j’adore Big Sur, au point que je n’utilise plus du tout PathFinder par exemple, même si je continue de le mettre à jour.

Ce système est beau, fluide, hyper stable, c’est le bonheur.

Oui, j’aime mon Mac, j’aime ce souci du détail tout partout dans ses fenêtres et ses zones de dialogue.

Nous sommes d’accord que s’ils veulent encore l’améliorer, ils peuvent hein, de toute façon, Apple m’étonnera toujours.

Par contre, il y a bien deux ou trois choses que j’aimerais voir évoluer qui ne sont pas dans le système lui-même, mais qui sont livrées avec, comme Photos, Safari, et autres petites choses sympas du style Carnet d’adresses (Dieu qu’il est vieillot celui-là…) ou Calendrier.

Mais ce que j’espère à chaque fois, c’est voir une évolution d’un programme majeur que j’utilise toute la journée et qui m’est indispensable, je veux parler de Mail.

J’ai essayé de m’en passer, d’aller sur autre chose.

Mais je reviens toujours au programme d’Apple, notamment parce qu’il est bien intégré au système et aux applications qui tournent autour de lui.

Cela étant, il est limité, et pour s’en sortir, il faut des plug-ins qui ont le mérite de pouvoir être mis en place, certes, mais qui peuvent ralentir la machine et poser des problèmes de compatibilité, tel MailButler que j’ai fini par désactiver, alors qu’il est pourtant tellement complémentaire au programme d’Apple.

Il est assez inconcevable en 2021 qu’un programme de gestion de courriels ne soit pas capable de retarder l’envoi d’un message, ou de proposer un accusé de réception.

De même, presque tous ses concurrents sont interfacés avec des plateformes tierces, comme Todoist ou Evernote, et bien d’autres encore: Mail ne propose rien de tout ça.

Et que dire des mots-clés qui sont bien évidemment absents du logiciel? Certes, il y a MailTags que j’ai réinstallé et qui ne me pose plus du tout de problème, ceci après des années de déboires.

Donc, ce que j’attends, c’est une refonte de Mail qui ne soit pas qu’esthétique (on a eu droit à cette dernière avec MacOS 11), mais qui touche les fondamentaux du logiciel et lui ajoute tout ce qu’il lui manque pour devenir un gestionnaire vraiment moderne, voire innovant.

Et vous?

Qu’attendez-vous de cette WWDC 2021?