Elle est sympa, ma Zoé, mais quel plaisir de voir le printemps arriver!

Je vous ai déjà parlé de mon expérience de quelques mois en Renault Zoé ici et , véhicule, rappelons-le, mû par un moteur électrique de 135 chevaux.

Que les choses soient bien claires, jamais je ne reviendrai en arrière, je ne pourrai en aucun cas repasser à un véhicule à moteur thermique.

Tout est parfait sur une électrique: le couple, la douceur, la puissance, le freinage… sans freiner, le silence, l’autonomie de la Zoé, largement suffisante (données d’usine 397 km, j’ai constaté 350 km sans prendre trop souvent l’autoroute), le bonheur certes un peu malsain et pas tellement solidaire de voir les prix de l’essence augmenter, alors que ma voiture roule en grande partie au courant solaire.

Oui, tout cela est vrai.

Il y a juste un petit problème concernant deux points de la liste ci-dessus.

L’autonomie et le silence.

Certes, en été, tout va bien.

Eh hiver, quand les températures sont négatives, ce qui a été longtemps le cas cette année, ce n’est plus tout à fait pareil.

Commençons par l’autonomie.

En ce qui me concerne, je pense que ma voiture n’avait plus qu’une autonomie de 200-250 km cet hiver.

Oui, je pense que cette diminution d’autonomie est située entre 30 et 50%, selon les jours.

Il faut tout de même le savoir!

Bon, c’est largement suffisant pour couvrir les besoins au quotidien, mais il faut penser à recharger souvent.

Heureusement, j’ai pu installer une borne Zappi à la maison que j’ai limitée à 11 kWh, ce qui m’a permis de ne pas recharger tous les jours, ce que je pense que j’aurais dû faire avec ma simple prise du début.

image Zappi

Mais tout de même, on est un poil plus tendu en hiver, et ceci quelle que soit la voiture électrique que vous achetez.

Et poursuivons par le silence

La Renault Zoé est climatisée par une pompe à chaleur, ce qui est une très bonne chose pour diminuer sa consommation électrique.

Elle est très efficace, la voiture chauffe bien, là n’est pas le problème.

Qui dit “pompe à chaleur” dit automatiquement “bruit”.

Alors voilà…

Souvent, je vais chercher ma fille à la danse, et la plupart du temps, le cours finit avec du retard, et je suis à l’avance.

C’est comme ça, on ne se refait pas.

L’avantage d’une voiture électrique, c’est de pouvoir continuer à chauffer son habitacle en silence, sans dépenser de CO2, contrairement à ce que font ces abrutis dans leur grosse bagnole thermique, laissant tourner le moteur pendant des plombes en s’en foutant pas bien mal de polluer la planète, soit pour continuer à avoir bien chaud, soit parce que “voyez-vous mon bon Monsieur, arrêter mon moteur ne sert à rien pendant que je suis à la boulangerie”.

Oui, avec l’électrique, pas de problème.

Sauf que la pompe à chaleur fait tellement de bruit lorsque je la mets en marche à l’arrêt qu’on dirait que je laisse tourner un moteur avec un ralenti réglé beaucoup trop haut.

Tcheu la honte!

Certes, quelques-uns savent qu’une Zoé est une voiture électrique, que même si je laisse tourner le chauffage, je ne pollue pas, mais beaucoup l’ignorent et c’est alors moi qui passe pour le gros con à laisser tourner mon moteur!

Du coup, je ne profite pas de cette fonction tellement pratique!

Raison pour laquelle je vous le dis, je suis vraiment content de voir le printemps arriver, et voir l’autonomie retrouver son niveau normal, même s’il fait encore froid la nuit.

Cela étant, je répète ce que j’écrivais au début du présent article: jamais je ne voudrais revenir à une voiture thermique ou même hybride.

La voiture électrique est absolument géniale, mais elle a encore une belle marge de progrès au niveau de l’autonomie, c’est certain.

Il n’empêche, il est déjà parfaitement possible de faire le pas, ne serait-ce que pour le bien de la planète.

Image de couverture site Renault Suisse

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

45 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Alain Gosse
Alain Gosse
il y a 8 mois

Bonjour,
L’autonomie est le gros problème des véhicules à moteur électrique.
C’est pour cette raison que j’ai choisi un modèle hybride. J’ai commencé il y a huit ans avec une Peugeot 3008 (hybride non rechargeable). J’ai maintenant une Volvo (la plus petite) rechargeable. L’autonomie n’est que de 40 kms en été (l’hiver cela se dégrade un tout petit peu ). Cela correspond plus à l’usage qui est le mien. J’utilise ce véhicule pour faire des trajets longs (environ 400 kms) qu’aucun véhicule électrique n’est capable de faire actuellement (théoriquement si, mais pratiquement non).
Il s’avère que pour le moment, recharger en cours de chemin (sur autoroute) relève un peu de l’arnaque.Le prix d’une recharge coûte souvent plus cher qu’un plein de SP 95.
Sans compter les bornes hors service ou occupées par un véhicule en charge (ou non). La recharge pour moi, c’est obligatoirement à la maison (une simple prise renforcée est suffisante). Mais il est presque certain que le prochain véhicule sera complètement à moteur électrique (à condition que l’autonomie des batteries ait au moins doublé).

Noisequik
Noisequik
il y a 8 mois

Je ne suis toujours pas convaincu de payer le double du prix pour un véhicule de la catégorie d’une Kia Picanto mais bon.

Mon conseil à moi : gardez votre véhicule jusqu’au bout et ne craquez pas pour du neuf, ce sera toujours plus rentable même si l’essence augmente encore.

marcdiver
marcdiver
il y a 8 mois

Le patron de Tesla affirmait récemment qu’il ne mettrait pas l’accent sur l’autonomie car ce serait tirer un poids mort de batteries la plupart du temps. Avant d’avoir mon Enyaq je pensais comme toi, mais aujourd’hui je comprends ce patron qui veut mettre l’accent sur le développement de réseau de recharge avant tout.

dd4445
dd4445
il y a 8 mois

Bonjour,

Je me vois pas tirer une remorque avec une voiture électrique chargée à 4 personnes pour faire 600 km ou 800 km comme je l’ai déjà fait. De plus si tout le monde veut une électrique toutes les centrales nucléaires ne suffiraient pas et dire que certains veulent les supprimer. J’ai fait un petit premier pas avec une tondeuse à gazon à électrique et une débroussailleuse électrique mais j’ai dû acheter la plus grosse batterie car celle d’origine ne suffisait pas. On vient de changer de cuisine et on a mis une plaque électrique, autre petit pas.

Damien

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

Tu ne tires une remorque sur 800 km qu’un ou deux fois par année, j’imagine.Tu fais deux pauses d’une heure sur une charge rapide et ça joue. Cela étant, pas toutes les électriques peuvent tracter une remorque: la Zoé ne peut pas le faire par exemple, elle n’est pas homologuée pour ça à ce que j’ai lu.Pour les centrales nucléaires, si toutes les voitures passaient d’un coup à l’électrique, cela signifierait 15% de consommation supplémentaire, voir le film “À Contresens” hyper bien documenté dont je parle ici.Ce n’est pas du tout insurmontable en travaillant sur les économies ailleurs et en misant à fond sur le solaire par exemple.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

Sans compter que les hybrides rechargeables consomment énormément dès qu’on passe en mode thermique.

Des études montrent que les véhicules hybrides rechargeables (rappelons que ce sont ceux qui ont à la fois un moteur électrique avec une petite batterie que l’on peut recharger à une prise ET un moteur thermique) sont pires que les voitures thermiques simples, ne serait-ce que parce que les propriétaires ne les rechargent pas toujours, ou que l’autonomie tellement réduite fait passer très vite sur le thermique.

Et là,comme elles pèsent beaucoup plus lourd que les véhicules purement thermiques, la charge sur le moteur thermique fait que le véhicule consomme plus.

Les véhicules hybrides ont une arnaque et ne sont pour cela plus subventionnés par l’Etat du Valais. Voir cet article de la RTS.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

Difficile à dire.

En matière d’énergie grise, tu as peut-être raison.

Moi, je ne peux par contre pas souscrire à ton conseil et ainsi continuer à polluer directement à chacun de mes trajets.

Mais dans le même temps, je sais que mon ancienne voiture continue à rouler.

Rien n’est simple, mais il est certain que nous devons entamer une transition énergétique, et ce n’est pas en gardant son vieux chauffage à gaz ou sa vieille voiture qu’on va avancer.

marcdiver
marcdiver
il y a 8 mois

Je faisais 1000 kil avec ma BMW diesel qui avait 13 ans, (que j’adorais !) malheureusement détruite par la grêle le jour du match Suisse France 🙂 et 🙁 !!!
Je pensais aussi que l’autonomie était fondamentale, mais je pense maintenant qu’augmenter la vitesse de charge est la solution ! Les nouveaux VE chargent à 80 % en 18 minutes, tout porte à croire que cela va aller en s’améliorant !

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

Bonjour,

J’ai fait l’effort de rouler avec une voiture hybride, vraie hybride de chez Toyota non rechargeable. Hélas, la batterie de lancement (qui sert à ouvrir les portes, entre autre) de la taille d’une batterie de Harley se vidait sans crier gare. A la quatrième panne, juste avant les fêtes de Noël, garage fermé durant les fêtes, recharger ne servant à rien, vu que le fautif, un consommateur sournois la viderait comme d’habitude.

Le service technique me demandait de filmer la procédure pour changer ce consommateur, ou deux. Le jour où j’ai ramené cette jolie voiture au garage Toyota qui me l’a rachetée, dépanné par le même intervenant à chaque fois, j’ai enfin pu tourner le film demandé, trop tard, j’avais commandé la remplaçante, une Citroën C5 AirCross diesel.

Cette hybride consommait 6 à 7 litres au cent km, alors que la Citroën tourne autour des 5.4 / 100 km, allant trouver ma famille en France, avec des 700 km en moyenne par trajets (sans le retour) … Je ne pense pas déteindre en roulant diesel, ni en France, ni en Suisse, surtout qu’une grande partie roule toujours en diesel, l’autonomie est d’environ 800 km. En 2030 je ne pourrai plus accéder à mon parking, la ville de Lausanne voulant bannir les moteurs thermiques, ils ont du boulot sur la planche, à commencer par leurs propres véhicules.

Je m’étais intéressé à la mobilité électrique, mais, mais …

– les bornes de chargement sont trop souvent squattées par des véhicules tampon.

– ou alors carrément, que les places de recharge dans les garages sous terrain, le sont par des véhicules autres qu’électriques, là je parle de parkings de super marchés … ce n’est souvent pas mieux sur les aires d’autoroutes.

– une dernière, l’ensemble des copropriétaires n’a pas encore compris qu’il faut autoriser la mise en place d’une rampe commune de chargement, nous sommes 7, tous des gens ayant plus de 70 ans, leurs enfants auront un problème le jour où ils viendront y habiter, ou lors de la vente, ce point pouvant faire capoter une vente d’appartement.

– dans 6 ans je pense déposer mon permis de conduire. Ça me fera passer le cap des 84 balais pas si neufs que ça!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

Je suis d’accord.Cela étant, les recharges hyper rapides semblent ne pas être super bonnes pour les batteries…Et là aussi, le froid fait des ravages en temps de charge, comme montré dans divers tests de recharge rapide avec une Tesla sur plusieurs réseaux (dont Tesla), par température proche de zéro.

Caplan
Caplan
il y a 8 mois

Peut-être que l’un des sacrifices qu’on peut faire pour sauver le climat, c’est d’avoir froid dans une voiture…
Et peut-être aussi que l’électricité est une fausse bonne idée et que l’hydrogène serait plus adéquat…

marcdiver
marcdiver
il y a 8 mois

Oui François, absolument d’accord. Je pense que l’idéal est de charger en AC à domicile et de privilégier les charges rapides occasionnelles. Bien entendu les très gros rouleurs auront plus de difficulté.
En ce qui concerne le froid je me réjouis de voir des températures plus clémentes : j’ai mon Enyaq depuis fin novembre, je fais 80 % d’autoroute et j’ai eu une autonomie maximale de 370 kil environ cet hiver.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

Connaissant la ville de Lausanne, je ne me fais pas de souci pour leur parc automobile. Ils vont le changer très vite, ils sont déjà en train de le faire.

C’est une commune volontaire et qui montre l’exemple en Suisse.

Pour le reste, je n’ai que très rarement vu des voitures occuper les places devant les bornes de recharge. Pourquoi? L’avis souvent placardé que la voiture qui ne recharge pas est mise à la fourrière en décourage beaucoup, et c’est tant mieux.

L’idée de Tesla pour supprimer les voitures qui rechargeraient trop longtemps est excellente: une fois les 80% (ou 100%, je ne suis plus sûr) atteints, on te fait payer le temps passé en surplus sur la place de charge.

Il a des idées, Elon Musk! Dans ce cas, elles sont bonnes.

abrug
abrug
il y a 8 mois

Ah la voiture électrique! Cette aberration de la pensée écologique du premier degré. Alors que rien ne prouve qu’elle soit moins nocive pour la planète, je sais en tout cas qu’elle me posera de bien gros problèmes si je dois en passer par là.
Aller de Bruxelles jusqu’à la Toscane devra se faire en combien de jours? Y aura-t-il assez de courant pour fournir les milliers de voitures, où ira-t-on le chercher ce courant. Que ferais-je si je suis, en hiver, coincé dans un embouteillage?
Quelqu’un a-t-il fait le calcul de l’électricité nécessaire pour fournir les millions de véhicules.
Tout ça me semble un peu mal pensé et quant au prix au KM c’est est déjà rattrapé par les compagnies pétrolières qui installent des bornes débitant des KW à des tarifs prohibitifs. Brrr!

ysengrain
ysengrain
il y a 8 mois

Dura lex, sed lex.

Francois, tes 2 remarques en forme de regret sont liées aux lois de la physique.
– 1 les électrons, donc le courant électrique – et tu le sais, bien sûr – circulent, en fonction directe de la température – mais pas que. La température baisse, la batterie est moins performante. Lis les “zessais” de véhicules électriques de Didier Pulicani, de MacForEver des voitures électriques. Didier vit en Suisse… comme toi. Il fait la remarque, qu’en hiver, l’autonomie de la batterie…
– 2 une pompe à chaleur utilise un compresseur. Compresseur=bruit. Une pompe à chaleur a un coût élevé: 1000€ pour 1 kW. Une Zoé, n’est pas une voiture de prix élevé. prix bas= pompe à chaleur “moins améliorée”= bruit.

Quand je te disais que la loi …

Caplan
Caplan
il y a 8 mois

Même les Russes s’y mettent! ?

62344cf61123f76b9b94f7df.jpg

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

L’hydrogène, on nous le présentait comme la solution d’avenir quand j’avais près de 10 ans, les pétroliers ont tout fait pour noyer l’avenir, arguant qu’on doit produire l’hydrogène avec de l’électricité, propre, ou moins propre.

La vie, le climat, oui à condition que ça remplis les poches de quelques uns, après ça le déluge!

Noisequik
Noisequik
il y a 8 mois

Je regarde quand même pas mal l’aspect financier sinon c’est certain que j’achèterais tout de suite un véhicule flambant neuf avec une installation électrique sur ma place de parc.
Actuellement, je ne me vois plus acheter un véhicule neuf quel qu’il soit.

dd4445
dd4445
il y a 8 mois

Concernant le chauffage au gaz ma chaudière a été changée il y a 7 ans. Elle chauffe l’eau pour mes radiateurs. Ce n’est que ma troisième chaudière depuis 42 ans. Par quoi la remplacer quand elle sera morte (et moi aussi !) ? Une pompe à chaleur ? Cela sera pour ceux qui vont hériter de la maison. Un chauffage électrique mais il faudrait changer toute l’installation radiateurs, câbles etc. De très gros travaux en perspective.
DD

dd4445
dd4445
il y a 8 mois

D’accord je ne fais pas souvent des longs trajets avec une remorque. De plus les bornes ne sont pas adaptées pour y stationner avec une remorque ! Mais je vais souvent en Suisse (830 km) et à Poitiers (630 km) en temps normal hors covid. On recommence la semaine prochaine. Pour la Suisse on met au moins 10 h avec deux chauffeurs et nous ne prendrons pas le risque de l’électrique avec deux heures de plus et le risque de ne pas y arriver en cas de panne de borne. J’ai déjà eu un accident mortel devant nous qui nous a bloqués 4 h sur autoroute en Belgique. Du coup j’emmène toujours deux bouteilles d’eau. Finalement ma Scénic IV diesel n’a que 20 mois et j’espère la garder le plus longtemps possible.
Ma fille a une Tesla tout électrique. Ils n’ont pas pris le risque d’aller en Suisse avec elle mais sont partis en Mercédès où il y a plus de place pour les bagages (le coffre est plus commode) et deux sièges pour les enfants.

DD

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

Mes parents ont tenus des propos semblables, c’est pour les héritiers …
J’ai pu vendre leur maison, à un jeune dont le père a une entreprise de construction, ils l’ont refaite entièrement, avec le chauffage au sol, pompe à chaleur, etc … donc même s’ils avaient changé une énième fois de chaudière, ça n’aurait servi à rien, à part pour eux-mêmes. Ne sachant pas durant combien d’années cela aurait pu leur servir, je comprend ce raisonnement.

marcdiver
marcdiver
il y a 8 mois

en ce qui concerne notamment “Quelqu’un a-t-il fait le calcul de l’électricité nécessaire pour fournir les millions de véhicules.”, merci de lire plus haut ! En ce qui concerne le reste, la quasi totalité des questions posées ont déjà trouvé des réponses ! Suffit de chercher…

Cyan_282
Cyan_282
il y a 8 mois

Désolé, je ne suis pas d’humeur à trouver cela drôle… ?
Bonne idée cependant… ? Mais (personnellement), je ne suis PAS sensible à l’humour sur ce sujet actuellement…

Cyan_282
Cyan_282
il y a 8 mois

Quel plaisir de lire l’expérience de qqn ayant passé au 100% électrique.N’ayant plus de voiture depuis 2014, je ne serai pas peu fière lorsque le cap des 10ans arrivera ! Alors que certains/nes autour de moi me disait “Hein ? Tu pourrais vivre sans voiture ? Moi je ne pourrais pas”. De mon côté, ce n’était pas seulement “Pouvoir” c’était surtout “vouloir” !Et bien je suis très heureux ainsi ! De toute manière, financièrement parlant, je ne pouvais plus me permettre:- Achat de voiture- Entretien- Taxe routière- Vignette autoroute- Assurance auto- Conscience climatique- Autres… ?Une voiture était un gouffre pour moi. Encore, si les frais se limitaient à l’achat, je ne serais pas contre.La seule chose, dans la “voiture” qui pourrait me donner à nouveau envie d’en avoir une aujourd’hui, c’est qu’elles sont en train de passer à l’électrique ??Mais il me semble que la “possession” d’une voiture me semble aussi en voie d’être dépassée. Une élue lausannoise (je ne me souviens plus de sont prénom) relevait (dans un reportage “Temps Présent” qu’une voiture c’est:- Une surface au sol de ~6 à 8m2- Reste garée le 80% du temps (ne bouge pas)- Que c’est un “non sens” au vu des deux points ci-dessus -> Les villes sont envahies par des voitures qui ne roule pas !!! Espace urbain occupé pour rien…Je la rejoins sur ces points-là. On pourrait même aller plus loin.L’idéal, à mon sens (en ce qui concerne la transition énergétique) serait des voitures 100% autonomes, qui roulent “à la demande” par location ! Une location simple et rapide, du genre Mobility (en 4 à 5 clic, moyennant une inscription préalable, nous aurions une voiture).Dans cette optique-là, le parc de voiture pourrait être réduit de beaucoup, car la nécessité de “Posséder” une voiture serait devenue obsolète ! Pourquoi acheter qqch que l’on n’utilise pas le 80% du temps ?

Cyan_282
Cyan_282
il y a 8 mois

A propos de l’évolution de la voiture électrique et de notre niveau “technologie” en général de l’espère humaine.Lors de lecture d’un ouvrage de Avi Loeb (astrophysicien et directeur de l’ITC à l’université de Harvard).Il se faisait la réflexion que l’être humain occidental d’aujourd’hui pouvait, parfois, se sentir heureux (fier ?) du niveau technologique atteint.Sur ce constat, il émettait la réflexion suivante. Ce “sentiment” d’évolution n’est pas justifié selon lui. C’est plus une “impression”. Selon lui “Où en serions-nous, si l’espèce humaine n’avait pas perdu la somme d’un siècle dans les occupations suivantes:- Se faire la guerre sur la première moitié du 20ème siècle- Passer l’autre moitié à devoir tout reconstruireAu vu de la rapidité d’évolution de l’homme aujourd’hui. Un siècle de perdu est énorme ! L’humain perd son temps à prendre de mauvaises directions… Ce qui a pour conséquence une évolution lente…Oui, nous pouvons être fières du travail accompli (regardons le télescope “James Web” par exemple). Mais qu’au vu de l’endroit ou nous “Pourrions être”, il n’y a rien de glorieux !Sans apitoiement, je trouve ce regard légitime !

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

( Selon lui “Où en serions-nous, si l’espèce humaine n’avait pas perdu la somme d’un siècle dans les occupations suivantes:
– Se faire la guerre sur la première moitié du 20ème siècle
– Passer l’autre moitié à devoir tout reconstruire)

L’histoire se répète, une fois de plus on détruit avant de se parler.
– tout ça pour satisfaire la gloriole d’un potentat notoire
– même l’église orthodoxe russe est de son côté

Yvanchen
Yvanchen
il y a 8 mois

N’ayant la possibilité de près comme de loin à devenir propriétaire d’un logement, c’est impossible d’y mettre un chargeur à domicile. Sur ce point seul, l’accès à la voiture électrique est très compliquée. Ou faut être vraiment bon dans la gestion de l’autonomie.Je viens de remplacer ma vieille Honda de 15 ans par un autre véhicule thermique. L’hybride au même prix ne me permettait pas d’avoir un véhicule familiale hybride.J’ai longuement regardé avant de décider. Du côté tesla, en regardant la position des bornes, beaucoup sont réservés aux chefs d’entreprise. Dans les parking de magasin il ya 2 places prévues pour les véhicules électriques, à chaque fois elles sont prises.À part consentir à faire un détour de 30km pour les recharger le véhicule, les solutions n’étaient pas satisfaisantes pour mes besoins.Finalement, les bas revenus sont coincés avec la vieille technologie…

Caplan
Caplan
il y a 8 mois

Ce n’est pas que de l’humour grinçant. Jusque là, le régime de Poutine n’a pas empêché Renault d’installer ses usines en Russie et de devenir actionnaire majoritaire de Lada (Avtovaz). Tout le monde sait maintenant qu’il faut une certaine dose de compromission pour s’insérer dans ce système…
https://www.turbo.fr/actualite-automobile/mission-impossible-pour-renault-en-russie-184711

Ritchie
Ritchie
il y a 8 mois

Certains disent que nos niveaux technologique et médical évoluent plus vite en temps de guerre qu’en temps de paix…

g4hd
g4hd
il y a 8 mois

Le même constat et encore pire : les ports de plaisance sont bourrés de véhicules maritimes inutiles 350 jours par an… au point que les listes d’attente pour obtenir une place de parking se chiffrent en années !
Peut-on imaginer la gabegie que ça représente ?

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

L’urgence crée la dynamique, la médecine de guerre innove souvent, ça passe ou ça casse, c’est le seul bon point. Ensuite on pourra appliquer les véritables avancées dans ce domaine.Quant aux progrès réalisés, aux perfectionnement réalisés pour anéantir la planète entière, les moyens investis sont colossaux, et surtout porteurs d’énormes bénéfices.Etonnant, l’ampleur mise en place par la recherche pour essayer d’éradiquer la dernière pandémie. Ça aurait été un comble, si l’humanité entière aurait été vaincue, ravagée par un petit microbe, bacille, ou truc du genre. Une autre guerre, quoi!!A moins qu’une panne générale d’électricité nous plonge dans la nuit profonde …

Westermann
Westermann
il y a 8 mois

Elle est sympa, ma Zoé, mais quel plaisir de voir le printemps arriver!

Je vais enfin pouvoir rouler avec ma Ford Mustang décapotable qui ne consomme que 32 l au 100.?

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

J’avais de 1978 à 79 une Toyota Crown 2,6 Auto… qui sifflait 13,5 en moyenne … c’était pas vraiment la joie.

ysengrain
ysengrain
il y a 8 mois

Les hybrides rechargeables ne sont pas une arnaque pour les petits trajets « en ville ».
Quand je vais faire du ravitaillement et que je fais une trentaine de kilomètres, je consomme entre 1,5 et 1,9 l/100km soit entre 0,3 et 0,6l.
Pour les autres trajets, il s’agit d’une voiture thermique.

ysengrain
ysengrain
il y a 8 mois

Je ne sais pas répondre avec précision à tes observations André, mais comment on fait la Californie qui est le pays où il y a le plus de véhicules électriques ?

ysengrain
ysengrain
il y a 8 mois

Ma Jeep Grand Cherikee diesel buvait 15l/100. En plus elle déviait à droite de 150m/km, problème qui n’a jamais été résolu.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 8 mois

À bientôt 3 francs le litre, tu vas y réfléchir un peu plus j’imagine.

Pas pour les bonnes raisons, mais peu importe…

Christian Fantoli
Christian Fantoli
il y a 8 mois

Pas ce soucis avec ma M3 : -20% en hiver 500 km autonomie => 400 km. Le tout en silence.

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

Sauf erreur ils y ont mis un diesel agricole italien un VM… ?

ysengrain
ysengrain
il y a 8 mois

Il me semble que c’est ça.

Ange
Ange
il y a 8 mois

Ce post ci dessus correspond en effet à ce qu’on voit de plus en plus chez les jeunes (typiquement mon fils qui ne veut pas de voiture non plus, et je sais qu’il n’est pas le seul). MAIS aussi pour le faire, il faut être en ville. Et typiquement, je préfère vivre en campagne, même si je travaille en ville, ma formation, ma “carrière” m’obligent à travailler dans une “grande” ville car plutôt du côté du high-tech que dans le tourisme ou l’agriculture qui sont les sources d’emploi dans la proximité de ma maison (et choix aussi de vivre dans une maison et non dans un appartement). En effet, la solution de l’électrique de François me parait une bonne alternative de compromis … si l’autonomie était au RdV. Certes pour le quotidien, cela devrait suffire (bien que 700m de dénivelé, hiver long (Vercors)), mais je dois aussi aller souvent à 600 km soutenir nos anciens, et là, je n’ai pas envie d’avoir des problèmes d’autonomie, (bien que depuis 2 ans nous fassions avec mon épouse 80% de ces AR en train). Bref, notre “grosse” voiture est encore diesel, mais la seconde (et oui, ma femme en a besoin en hiver, l’été elle va au travail en vélo) qui reste le plateau on attend qu’elle “meurt” et on la passera à l’électrique. (et pas la Zoé, car il parait qu’elle va disparaitre maintenant du marché et dommage pour ses batteries qui ne seront aussi plus disponibles dans quelque temps (désolé je ne peux citer de source, info captée auprès d’un collègue très versé dans l’écologie)

Donc bilan mitigé, mais un exemple qui montre que chacun fait comme il peut avec des compromis entre ses contraintes et ses volontés/objectifs de vie qu’il a ! 🙂

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 8 mois

Je pense et j’espère que c’est du troisième degré (…et pas de force).

Luc Tourn
Luc Tourn
il y a 8 mois

La production, la compression, le transport de l’hydrogène en font un carburant à faible rendement, comparable à l’essence (35% quand tout va bien). On le produit avec du méthane (autant rouler directement au gaz) ou avec de l’électricité (autant rouler directement à l’électricité). Ce carburant va toucher des niches, mais il ne présente aucun intérêt par rapport à ce qui existe déjà.

Albert-R
Albert-R
il y a 8 mois

Ben voilà, qu’est-ce qu’on attend pour développer les forces naturelles existantes, sans épuiser les ressources de la terre par forages.Les pays alpins devraient developper l’hydroélectricité, d’autres les forces marées motrices, le vent, le solaire. S’arrêter d’injecter de l’eau pour pomper, forer. Le bois se renouvelle, le charbon prend plus de temps pour cela, le pétrole (?) … on vide la terre, c’est ça le progrès ? L’atome fait peur, oui, à tel point que l’élimination des déchets pose problème, personne n’en veut à part l’électricité produite avec. … Quand je vois les embûches crées, pour refroidir le développement des solutions d’avenir, pour de multiples raisons, à commencer par la soi-disant détérioration du paysage. … Bref!

Léonore M.
Léonore M.
il y a 5 jours

Bonjour,
Merci pour vos retours d’expérience avec votre Zoé!
Je réfléchis à en acheter une prochainement, mais habitant en montagne au bout d’une petite route tortueuse qui grimpe à travers la forêt, je me pose quelques questions.
Avez-vous pu tester son adhérence sur la neige ou sur les feuilles mouillées? (Je ne roule évidement pas vite dans ces conditions, mais j’ai toujours peur de glisser dans les virages)
Qu’en est-il de sa puissance? Serait-elle capable de monter une petite rue très en pente et enneigée? (Y a que 20 mètres entre chez moi et la route cantonale, mais à 6h30 ces 20 premiers mètres sont rarement déneigés et j’aimerais éviter de rester coincée ou de devoir chaîner pour sortir de chez moi)
Merci d’avance pour votre réponse!

45
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x