MailTags et la SmallCubed Mail Suite: ça sent le sapin

L’autre jour, en faisant ma mise à jour de MailTag que j’ai testé ici, une zone de dialogue explicative est apparue et m’a un peu inquiété.

Mais stop, rappel pour les infidèles, c’est quoi MailTags?

MailTags est un utilitaire absolument indispensable pour moi, qui me permet d’accrocher des mots-clés, des couleurs, des échéances et des tâches à des courriels, et ceci dans Mail d’Apple.

Mais attention: quand j’écris: « accrocher des mots-clés », ce n’est pas à la façon des autres logiciels de type Spark ou PostBox ou autres Airmail qui le font certes aussi, mais tellement moins bien!

MailTags intuitif, efficace, gère des facilement des centaines de mots-clés, si vous le désirez, à la volée.

Et MailTags fait partie de la suite SmallCubed Mail Suite, avec plusieurs plug-ins destinés depuis toujours à Mail d’Apple.

J’en reviens au message affiché lors de la mise à jour de ce module que je n’ai pas eu le réflexe de prendre en capture d’écran,

Cela étant, j’ai trouvé sur cette page le début du message, qui, lui, est plutôt réconfortant, puisqu’il vous demande juste de la patience.

Apple a publié la developer preview de Ventura (macOS 13) et, comme toujours, il y a quelques changements dans Mail que nous devrons résoudre avant que MailSuite ne fonctionne. Nous sommes convaincus que MailSuite sera prêt pour la sortie de Ventura cet automne, si ce n’est plus tôt.
Jusqu’à ce que la version de compatibilité soit prête, n’installez pas la Ventura Developer Preview (ou d’autres bêtas) si votre flux de travail MailSuite est important pour vous.

Site SmallCubed

C’est la suite du message qui m’a désagréablement surpris.

En gros, l’éditeur de MailTags nous explique que Ventura sera certainement la dernière version de macOS qui supportera les plug-ins pour Mail.

Nous savons, depuis l’année passée, que Mail va remplacer lesdits plug-ins par un nouveau système d’extensions appelé Mailkit.

Je me réjouissais comme un petit fou d’ailleurs de voir ces nouvelles extensions qui devaient être beaucoup plus stables que les plug-ins que nous connaissions jusqu’alors.

Raté, depuis un an, je n’ai encore jamais vu une seule de ces extensions, alors que les plug-ins étaient toujours de la partie, avec leurs défauts habituels, à savoir des incompatibilités à chaque nouvelle mini-version de Mail.

Il faut dire qu’Apple a limité drastiquement l’ouverture desdites extensions, qui empêchent par exemple l’accès au texte pour un correcteur comme Antidote.

Donc, visiblement, lorsque SmallCubed nous explique que les plug-ins ne seront plus acceptés, je dois dire que je m’attendais une annonce du passage vers Mailkits.

Eh bien, je me trompais.

Je cite de mémoire ce que nous écrivait l’éditeur:

“Cela devient de toute façon trop compliqué pour nous de suivre les changements imposés par Apple, nous préférons tourner la page et proposer une toute nouvelle application permettant de gérer vos courriels: MailMaven.

MailMaven pourra faire tout ce que faisait MailTags sans que nous n’ayons besoin d’avoir à chaque fois à nous réadapter.

Vous pouvez voir un aperçu de l’application ici.

Citation de mémoire d’un message de SmallCubed lors de la mise à jour de leur suite.

Bon.

Alors voilà…

Je pense que SmallCubed n’a rien compris.

Des logiciels de gestion de courriels, il y en a beaucoup, souvent plus puissants que Mail d’Apple.

Et pourtant, je suis toujours revenu à ce dernier, parce que c’est le seul qui supporte Antidote (testé ici), ProLexis (testé ici), HoudahSpot (testé ici) et BusyContacts (testé ici), en plus de MailTags (testé là).

Il est aussi intimement lié à MailArchiver (testé ici) qui me permet d’archiver mes courriels.

Alors, même si le nouveau MailMaven à venir est génial, il ne sera certainement pas compatible avec ce dernier, donc il risque fort de ne pas m’intéresser.

Par contre, si je reste sur Mail, je me réjouis de voir comment vont s’en sortir les plug-ins dont je viens de parler.

Arriveront-ils à s’adapter à Mailkits (en espérant qu’il devienne plus souple)?

Parce que ne me dites pas que chacun d’entre eux va se mettre à développer son propre gestionnaire de mails!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Mirou
Mirou
il y a 7 mois

Argh. C’est quand même pénible. On se fie à ces « petits programmes » qui deviennent indispensables dans nos pratiques et tout à coup ils disparaissent. Soit par leur « faute » (faillîtes, flemme, change,met de carrière, maladie, …) soit par des « évolutions » imposées par une plateforme.
Autant ces changements incessants pouvaient m’amuser il y a un certain temps, autant désormais je trouve ça pénible. En plus, un « gros » éditeur n’est plus un gage de sécurité (Adobe, Apple en tous cas n’hésitent pas à rendre obsolète des outils…).
Et se tourner vers le monde « libre » c’est aussi pénible….
Bref… vivement la retraite ou les vacances!

Ange
Ange
il y a 7 mois

Le problème est du côté d’Apple : le principe au départ est bon : les outils et briques de base sont faits par Apple pour assurer une homogénéité qu’on apprécie du monde Apple, mais Apple modifie ensuite son code sans toujours tenir informer/aider les développeurs.
J’ai connu la même mésaventure avec un plug-in de mot clefs pour iPhoto (j’ai oublié le nom depuis tant d’années), développée par une équipe norvégienne ou suédoise, qui avait fini par capituler par les moult évolutions non documentées de Apple sur iPhotos… (heureusement leur code ne faisait que gérer une bonne interface de gestion de mots clefs, mais les mots clefs étaient des mots-clefs Apple, ce qui m’a permis de les conserver !)
D’ailleurs Photos est mieux qu’iPhotos (avis perso vis-à-vis de la rapidité), mais a perdu des fonctions comme la comparaison de photos, qu’aucun développeur ne semble avoir pris en main, alors que des plug-ins sont maintenant possibles. Mais je comprends les développeurs d’hésiter à se lancer dans de tels développements, vu ensuite les déboires comme ceux que rencontre MailTags…

Mirou
Mirou
il y a 7 mois

En sommes la perte de fonctions au fil du temps est une maladie sans fin: entre les gros éditeurs (Apple est tête) qui suppriment des fonctions dans les « nouvelles » versions des logiciels (Numbers dont la fonction d’impression frise l’inutilisable depuis plusieurs années alors que sa force résidait justement dans les mises en pages), et les plug-in-istes (comme « cuisinistes » ?) qui ne peuvent pas suivre les les « évolutions » des logiciels dont iels sont dépendants.

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 7 mois

Ben on a justement plus de temps pour souffrir de ces choses et trouver des alternatives.

De toute façon, toi, tu as le temps d’y penser, moi, je me dis que c’est tout bientôt là, et ça me va bien!

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 7 mois

Si si, il y a des plug-ins pour Photos.

62adc90603bfbe6c46924bf0.png

Ange
Ange
il y a 7 mois

Oui (j’ai d’ailleurs Pixelmator Pro aussi), mais ce ne sont que des plug-in d’applications externes pour modifier le contenu d’une/des images, pas des plug-ins pour améliorer les fonctions de gestion de l’application Photos (mieux gérer des mots clefs, permettre des affichages supplémentaire de la bib de photo,…)

Francois Cuneo
Francois Cuneo
il y a 7 mois

Typiquement, il me semble que Luminar AI a les mêmes fonctions en l’appelant depuis Photos que depuis Lightroom (pour ne prendre que cet exemple).

Maintenant, il n’y a pas Excire dans Photos, c’est clair. Mais à l’heure du tagage par l’AI, est-ce encore vraiment nécessaire?

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x