Evernote, by bye, merci Notes et Noteplan!

Je vous ai déjà parlé de mon abandon partiel d’Evernote il y a quelque temps.

Je gardais tout de même l’abonnement parce que, pour la gestion de mes séances de réseaux autour des élèves dont j’ai la responsabilité, seul Evernote était capable de gérer des tâches à l’intérieur d’une note dans laquelle je pouvais glisser des PDF, des courriels prouvant que je les avais bien effectuées.

Attention, je ne parle pas de ces listes à cocher que l’on trouve dans Notes d’Apple ou dans d’autres gestionnaires de notes, ces trucs tout simples qui ne servent à rien en dehors de la note elle-même et que vous oubliez dès que vous en sortez.

Voici d’ailleurs, pour l’exemple, une petite partie d’une note pour un réseau (j’en ai plus de 130 à gérer en une année scolaire):

Ce qui est sympa avec Evernote, c’est que vous allez dans les tâches, et toutes celles qui se retrouvent en retard, pour aujourd’hui ou dans les jours à venir sont regroupées dans une zone:

Notez que toutes les actions sont marquées pour avril et sont donc en retard, c’est normal, c’est depuis début avril que j’ai définitivement quitté Evernote.

Evernote remplacé par Notes d’Apple, ça, c’était déjà fait et bien fait

Je vous ai expliqué ici que Notes d’Apple avait remplacé Evernote.

Franchement?

Je ne le regrette absolument pas.

Un seul regret: les mots-clés ont été perdus dans l’import, ce qui est normal, mais regrettable.

Pour le reste, Notes est vraiment super.

Je remplace Evernote par NotePlan pour mes tâches

Tout ce que j’avais prévu de gérer par Evernote jusqu’à la fin de mes activités professionnelles à propos de mes réseaux et que Notes d’Apple ne savait pas faire, je l’ai désormais attribué à une application toute simple, mais assez géniale, à savoir NotePlan.

NotePlan est un logiciel de prise de notes qui ne remplace pas Evernote en tant que tel.

Il ne remplace pas non plus Notes d’Apple.

Pour moi, tant Notes qu’Evernote me servent à jeter dans la base tous les tickets, toutes les factures, tous les documents ou les petites choses qui me passent sous la main et que je ne veux pas conserver au format papier.

Dans NotePlan, vous pouvez le faire si vous le désirez, mais vous ne verrez jamais directement vos PDF qui peuvent être soit liés, soit embarqués dans la base:

Ce qui donne ceci:

En haut, le fichier PDF lié, en bas, l’embarqué. Il faut double-cliquer dans les deux cas sur l’élément pour voir le PDF, ce qui ne correspond pas du tout à ce que je veux avoir lorsque je parle de base fourre-tout.

Les images quant à elles sont également embarquées ou liées, mais vous les voyez immédiatement dans une largeur définie. Là aussi, vous avez accès à l’image réelle si vous double cliquez sur elle.

Puisque NotePlan ne me convient pas dans cette situation et comme je ne conserve rien physiquement, tout était dans Evernote, tout est dans Notes désormais.

NotePlan est lui basé sur des notes au quotidien, notes associées ou pas à une date.

Cela étant, pour mes notes au quotidien (prise de notes de téléphones avec des parents, des enseignants, des thérapeutes), je privilégie Agenda, que j’ai testé ici.

Vous allez me dire que je suis compliqué.

Je suis compliqué.

J’ai besoin d’outils performants pour remplacer ma mémoire qui a toujours été déficiente, aucun ne me satisfait à lui tout seul.

Pour lier un événement à une date, Agenda me semble supérieur, c’est tout.

NotePlan, je le testerai peut-être au complet un jour, mais là, je voudrais juste mettre le focus sur la gestion des tâches à l’intérieur d’une note.

Je pensais que personne ne pouvait battre Evernote sur ce point, eh bien je me trompais: NotePlan est largement aussi bon, et plus « propre » dans sa gestion de la chose.

Je peux d’abord créer autant de dossiers que désiré dans NotePlan.

Ici, juste plus bas, vous voyez dans la sidebar de gauche une partie de l’arborescence de mon dossier Réseaux tout ce que j’y ai placé depuis avril 2022.

Au centre, la note elle-même (ici avec des tâches), et à droite votre calendrier.

C’est d’ailleurs très pratique puisque, lorsque je ferme le dossier Réseaux, je vois une barre latérale générale beaucoup plus claire, mais bon, vous connaissez la combine.

Dans l’avant-dernière figure, vous voyez une note de réseau dans NotePlan, je zoome un peu dessus:

Tout en haut, vous voyez déjà où vous vous situez dans votre arborescence.

Plus bas le titre, puis en grisé les tâches déjà effectuées.

En orange, les liens vers des courriels. Pour les obtenir, j’ai glissé les mails à la place de leur ligne.

C’est pareil avec les PDF ou les images.

Vous voyez à droite les dates butoirs.

Ce qui est bien mieux que sur Evernote, c’est qu’il suffit de sélectionner plusieurs tâches et l’on peut alors leur attribuer une même date.

Ces trois notes vont recevoir d’un coup une date. Quel plus par rapport à Evernote!

Ensuite, vous pourrez revoir vos tâches bien classées, ce que vous ne pouvez pas du tout faire dans Notes d’Apple qui lui gère les listes de choses à faire à l’intérieur d’une note, sans pouvoir les utiliser de l’extérieur.

Ici, les tâches à effectuer dans la vue générale qui leur est dédiée

Sachez encore que NotePlan est une application basée sur Markdown, vous ne risquez aucunement de perdre vos données puisque vous les retrouvez dans le Finder en mode texte.

Donc voilà, j’ai trouvé mon bonheur.

Du coup, je suis allé sur mes préférences de compte « Evernote » et je l’ai annulé.

NotePlan, bien trop cher, à moins que…

Vous me direz que NotePlan n’est pas gratuit et que je ne gagne rien à abandonner l’abonnement d’Evernote pour prendre le sien.

Certes, il est même largement trop cher par rapport à ses possibilités, ce d’autant plus qu’il ne vous offre aucun espace de stockage (contrairement à Evernote). Vous synchroniserez certes, et même très bien, mais à l’aide d’iCloud.

Hé hé… oui, mais voilà!

Il se trouve que NotePlan est intégré à Setapp dont j’ai parlé ici et ailleurs.

Je précise que je paie mon abonnement Setapp, que je ne suis absolument pas sponsorisé par cette plateforme ni par aucune autre, soit dit en passant.

Il n’empêche que c’est une application de plus que j’utilise avec elle, et qu’elle se trouve de plus en plus largement rentable pour moi.

En conclusion

NotePlan m’est devenu absolument indispensable dans mon métier pour gérer mes réseaux.

Agenda testé ici l’est tout autant pour prendre mes notes au jour le jour et garder un vrai lien entre mes prises de notes et mon calendrier.

Pour tout noter ce qui me passe par la tête, pour gérer mes tickets, garder trace de mes garanties, de mes factures ou que sais-je, c’est Notes d’Apple, dont j’ai parlé ici.

Voilà, vous savez tout.

Ah, encore une chose, j’ai bien évidemment pensé à regarder du côté de Notion, dont j’ai parlé ici, mais je ne vois pas en quoi il pourrait entrer dans ma gestion de tout ça.