Peakto vous permet d’annoter votre catalogue en version 1.5

Ce 14 mars 2023, Peakto est sorti en version 1.5.

Vous le savez bien, tous les blogs ont leurs petits chouchous, moi, c’est Peakto dont je vous ai déjà parlé en long et en large dans plusieurs articles et que je vous ai présenté de manière complète ici.

Peakto, je vais continuer à vous en parler régulièrement, au fil de ses améliorations.

C’est comme ça, il faudra vous y faire.

Il faut vous dire que des logiciels qui m’enthousiasment plus que le moment de leur découverte, il n’y en a pas des centaines.

Peakto en est un, je vous rappelle rapidement pourquoi.

L’objectif de l’éditeur de ce logiciel dédié à vos photographies est tout simple: faire en sorte que regarder vos images, où qu’elles soient dans votre disque, qu’elles soient traitées et cataloguées avec Photos d’Apple, Lightroom, Luminar ou CaptureOne, depuis quelque temps Instagram, ou qu’elles traînent un peu perdues dans des dossiers, regarder vos photographies, disais-je, passe par leur logiciel.

Pour ce faire, vous donnez à manger vos catalogues créés par les applications citées ci-dessus à Peakto, vous glissez quelques dossiers s’ils n’y sont pas catalogués, et BAM, Peakto vous crée UN SEUL catalogue, regroupant toutes vos images.

Si ces dernières sont sur des disques externes, pas de problème, même si vous avez déconnecté les disques, vous pourrez tout de même les voir puisque Peakto crée des aperçus qui ne prennent pas trop de place et qui sont tout de même très agréables à regarder à l’écran.

Peakto est un logiciel élégant, agréable, hyper fluide, qui est même capable de regrouper les images que vous auriez cataloguées dans deux logiciels, vous montrant alors ses différentes versions.

Peakto est également un centre de contrôle puisque depuis ce dernier, vous pouvez demander d’éditer les images dans leur logiciel d’origine ou même un autre.

La moindre modification de votre catalogue Lightroom sera repérée par Peakto qui mettra le sien à jour.

Peakto reprend également la hiérarchie des albums de vos catalogues, mais permet également d’y faire ses propres albums, intelligents ou pas.

Bien évidemment, toutes les métadonnées sont reprises dans ce logiciel, vous y retrouverez aussi les mots-clés.

Qu’est-ce qui change en version 1.5?

Peakto souffrait encore de quelques manques, ce qui est bien normal, imaginez qu’il a moins d’un an puisqu’il est sorti en juin 2022.

Son éditeur Cyme le fait évoluer très vite en lui ajoutant, notamment, un module carte il y a quelques mois, j’en ai parlé ici.

Mais ce qui lui manquait surtout: l’annotation des images.

Comme indiqué plus haut, il reprenait tout ce que lui donnaient à manger les autres catalogues, mais il n’était pas possible de donner une note, une légende à une image ou une mention légale, pour ne prendre que ces exemples.

C’est tout à fait possible maintenant, et c’est la grande nouveauté de cette version 1.5, en passant par une petite icône en mode grille, au centre de la vignette.

En mode “Vue unique”, cette zone est affichée en permanence.

Vous pourrez même attribuer une note au clavier, et ceci fait, Peakto vous amène automatiquement à la photo suivante pour que vous puissiez la noter à son tour.

On peut également entrer toutes sortes de métadonnées dans le panneau latéral de droite, dans l’onglet “Version”

C’est désormais possible, facilement, élégamment, avec de toutes petites animations très jolies d’ailleurs, soit dit en passant, lorsqu’on annote une image.

Vous pourrez ainsi retrouver des images annotées à l’aide des filtres correspondants.

Bien évidemment, toutes ces données peuvent servir de critères pour affiner des dossiers intelligents.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ces mots-clés ne sont pas remontés dans le catalogue original.

Cela signifie que vous pouvez avoir une image dans Peakto avec une note de 5 étoiles, alors qu’elle a été notée dans le catalogue original avec 3 étoiles.

Peakto gère alors ces différences à l’aide de deux couleurs d’icônes, et si vous faites une recherche, sur les images à trois étoiles, l’image y figurera, tout comme si vous faites une recherche sur les images à 5 étoiles, vous la trouverez aussi.

Pour l’instant, la seule remontée a lieu dans les dossiers d’images, et les mots-clés sont écrits alors soit dans le fichier JPEG, soit à côté du RAW, dans un mini-fichier XMP.

Pour ce faire, il faudra passer par les préférences du logiciel et demander la chose.

Cela fait de Peakto un logiciel qui peut tout simplement devenir votre catalogueur principal.

Je noterai encore une nouvelle petite information bien pratique, avant de synchroniser vos catalogues, qui apparaît dans cette version.

Vous avez ainsi une idée de ce qui va se passer

Et puis, en vrac, de nouvelles options de tri, des critères plus fins pour gérer nos albums intelligents, ainsi qu’une belle réorganisation des panneaux d’information qui rendent les données bien plus agréables à lire.

Enfin, une nouvelle information toute petite mais tellement pratique apparaît tout en bas de la fenêtre: le chemin qui mène à l’image. Un simple clic sur l’un de ses éléments vous y amène dans le Finder.

Pour l’instant, il lui manque encore l’ajout des mots-clés, ceux que vous voudriez ajouter vous-mêmes, donc, puisque Peakto utilise de l’intelligence artificielle pour reconnaître les éléments qui composent vos photos, ainsi que la gestion des visages.

Sachez que l’éditeur travaille à fond sur ces deux fonctions qui ne devraient pas tarder à venir enrichir le logiciel.

Bref, je vous disais que Cyme, l’éditeur de Peakto, avait pour objectif de nous faire passer par son logiciel pour consulter et éditer nos images (dans ce dernier cas en passant par un envoi tout ce qu’il y a de plus limpide dans le logiciel d’origine): pour moi il a atteint son but, puisque j’ouvre Peakto plutôt que Lightroom, quand il s’agit de les consulter.

Pour une retouche en série, je passe encore par le logiciel d’Adobe.

Dernière chose, et je vous garantis que, comme d’habitude je ne touche pas un centime en vous le proposant, Peakto est disponible avec 15% de rabais en ces premiers jours de printemps 2023, avec le code SPRING23.

Si vous hésitez, ce serait dommage de rater cette opportunité.

Label Too Much Bô Le Blog du Cuk
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Caplan
Trusted Member
il y a 11 mois

Scoop photo:
Dick Fosbury a repris l’entraînement!

dick fosbury.png
mirou
Trusted Member
il y a 11 mois

Je suis allé voir car j’ai des photos privé sur Apple Photos et des photos pros réparties dans des dizaines de dossiers de spectacle…
Mais le programme est trop cher pour mon utilisation… Bien qu’il semble excellent, il n’est pas pour moi 🙂
Et donc contrairement à l’époque de ton enthousiasme pour Trudi, je ne vais te suivre sur ce coup!

ysengrain
ysengrain
En réponse à  mirou
il y a 11 mois

Je n’aurais pas dit mieux

mirou
Trusted Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Oh je me trouve pas du tout que le prix soit injustifié. Au contraire. C’est juste que pour mon utilisation, j’ai d’abord cru que c’était la bonne idée, alors que pas vraiment. Et si je peux tout à fait mettre un bon prix si un truc réponds à mes besoins, je vais pas le faire pour un logiciel qui est trop complexe pour moi. R je m’en sort bien avec mes dossiers.

Philippe
Philippe
il y a 11 mois

Merci pour vos articles.
peakto devient de plus en plus intéressant. Il ne manque que les mots clefs pour qu’il remplace Lightroom. Peakto plus DXO et on est bien non ?
j’imagine que les annotations faites dans Peakto ne se répercutent pas dans le catalogue Lightroom ?

Matthieu
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

merci….ça va bientôt remonter…nous l’avions initialement mis dans la v1.5 puis retiré car ça nous paraissait trop compliqué…mais nous allons le remettre avec des articles d’aide et des explications claires.

Matthieu
En réponse à  Philippe
il y a 11 mois

Concernant la remontée des annotations vers LR nous allons finalement la rendre possible très vite. Ce sera une option à activer dans les préférences avec une aide dédiée pour bien comprendre ce qui se passera car ce n’est pas trivial:

j’annote dans Peakto, on modifie les XMPs associés, voire on écrit dans les JPEGs (option à cocher) pour renvoyer les annotations via les fichiers. A ce stade, LR n’est pas lancé et nous n’avons pas touché le cataloguesi vous lancez LR, il détectera les changements de métadonnées et proposera de mettre à jour son catalogue. C’est le mécanisme standard. Si vous le faites, alors LR se synchronisera avec les méta Peakto.si vous revenez dans Peakto, c’est là que se situe la chose un peu “difficile à comprendre” et qui nous a fait hésité à le rajouter. En effet, Peakto va détecter que LR a changé (à cause des changements que Peakto lui même a initié) et proposera une synchro des datas LR. le cycle complet de synchro sera complet.la même option sera possible sur C1

à noter: si les disques sur lesquels se trouvent les masters (et donc les sidecars) ne sont pas en ligne, il y a la possibilité de pousser toutes les annotations en batch lorsque les disques sont à nouveau dispos. Ce mécanisme est dors et déjà implémenté.

Les mots clés et l’ensemble des annotations IPTC sera rajouté en édition dans une version à venir.
Nous allons publier des vidéos et des articles techniques sur ces sujets dans les semaines à venir.

Dernière modification le il y a 11 mois par Matthieu
Dominique Python
Active Member
il y a 11 mois

Ils sont très forts, chez Cyme!

Perso, j’apprécie particulièrement l’indication, tout en bas, du nom de l’image qui se transforme en chemin complet quand on le survole. Rien que d’avoir le nom du fichier sous les yeux, je suis content, parce qu’il m’est arrivé d’avoir du mal à trouver ce nom dans la colonne de droite.

Donc youpi.

Mais je me réjouis de disposer des mots-clés de Photos dans Peakto.

Dominique Python
Active Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 11 mois

Effectivement, j’avais oublié qu’ils y étaient. Mais on ne peut pas les modifier, en ajouter, en retirer… et il me semble qu’il était question de pouvoir le faire un jour.

Daniel Pesch
Noble Member
il y a 11 mois

Peakto est un formidable logiciel et il évolue vite et bien ! Et s’il passe la bague aux doigts de DxO, je serai ravi !
Merci pour votre magnifique travail, chers voisins de St Gély.

Matthieu
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 11 mois

Merci pour vos encouragements. J’invite ceux qui sont intéressés par nous faire un retour sur l’intégration avec DXO à prendre contact avec nous pour que nous puissions vous donner accès à la fonctionnalité. Nous recherchons à le faire le mieux possible en étant à l’écoute des attentes dans ce domaine.
( e-mail : Peakto-app ‘at’ cyme.io)

16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x