J’avais un bel article sur Edge, mais Arc le rend peut-être obsolète

Oh la la!

Je voulais vous dire des choses gentilles sur Edge, vous expliquant que je l’utilise avec plaisir depuis plusieurs semaines avec satisfaction.

Seulement voilà, depuis quelques heures, je découvre le navigateur Arc et que je suis totalement conquis, à première vue.

J’y reviendrai, mais en attendant, l’article sur Edge reste tout de même intéressant, enfin, disons, il me semble, puisqu’il est, selon moi, l’un des tout meilleurs du moment.

Alors, voilà, lisez la chose, sachant que j’ai trouvé peut-être mieux,

J’ai fait des pérégrinations infinies autour de divers navigateurs me garantissant une sécurité plus ou moins importante de ma vie privée.

Parallèlement à cette quête de la tranquillité, j’ai utilisé de nombreux moteurs de recherche m’assurant que je n’allais pas être traqué par de la publicité une fois que je les aurais utilisés.

J’étais très content de Neeva, dont j’ai parlé ici, et , lorsqu’il a malheureusement fermé.

J’ai lu tous vos commentaires dont certains proposent des solutions qui donnent satisfaction à leurs auteurs.

Et puis, je suis arrivé, je ne sais pas trop comment, à tester Edge, vous savez, l’éditeur de Microsoft en qui je n’ai pas une confiance absolue, c’est le moins que l’on puisse dire.

Pourquoi ai-je regardé du côté d’un navigateur développé par une entreprise qui ne pousse pas son éthique en avant?

Parce que je voulais essayer le nouveau Bing dopé à Chat GPT 4, et que c’est seulement à travers ce logiciel qu’il était possible de le faire, à moins d’installer MacBing.

Il faut savoir qu’Edge est un navigateur basé sur Chromium, donc sur les bases de Chrome, et surtout compatible avec ses innombrables extensions.

En gros: vous utilisez DeepL pour traduire vos pages Web sur Chrome?

Pas de problème, vous pouvez l’installer sur Edge.

Pareil pour Bing, pareil pour Vivaldi, d’ailleurs, soit dit en passant.

Bon, alors que ce soit clair, pour moi, Edge n’est pas le plus beau navigateur, mais il n’est pas moche non plus.

Il est agréable, rapide, fluide, oui, vraiment.

Et en plus, il permet d’utiliser Bing et son Chat GPT, d’autres navigateurs ne peuvent pas le faire, ou, tel Vivaldi qui se fait passer pour Edge sur le site de Bing.search, le font mal. J’ai pu, sur Vivaldi, poser une question à Bing Search, mais je n’ai pas pu approfondir mes requêtes.

Dès ma deuxième requête pour préciser une première demande, l’AI de Bing affiche cette fenêtre sur Vivaldi.

J’ai lu aussi en début de semaine sur Mac4Ever que l’AI de Bing serait disponible sur Chrome et Safari très prochainement, mais ce sera avec pas mal de limites.

Alors, je me suis dit que tant qu’à faire, mieux vaut prendre l’original, donc, depuis plus d’un mois, je suis sur Edge.

Il se trouve que ce navigateur est en fait extrêmement puissant, permettant, par exemple, de splitter une fenêtre affichant deux pages parallèlement.

Certes, Vivaldi le fait depuis longtemps, mais c’est presque plus simple sur Edge.

Cette fonction m’est tout simplement indispensable.

Et puis, comme d’autres, Edge me permet de voir mes onglets ouverts verticalement, c’est quelque chose à quoi j’ai dû m’habituer, mais je pense ne jamais revenir en arrière.

Pour la sécurité? uBlock Origin, c’est juste parfait, je ne vois plus de pubs gênantes et mes recherches avec Bing ne sont plus polluées par ces dernières.

J’aime aussi la barre latérale de droite qui permet les discussions avec Bing AI, mais donne également un accès à mes logiciels Microsoft (que je ne vais pratiquement plus utiliser, soit dit en passant) sur le Web, ou à mes téléchargements de manière efficace.

Bref, Microsoft Edge vaut le détour, ce d’autant plus qu’il est disponible sur toutes les plateformes!

Seulement voilà, comme indiqué en début d’article, il y a Arc, qui est désormais disponible pour toutes et tous depuis hier

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

ysengrain
ysengrain
il y a 10 mois

Voilà 40 ans que µMou n’a vu aucun secteur de mes disques durs ou ce qui en tient lieu (je ne sais pas) sur mes SSD. Ça va continuer. Je voue à µMou un mépris raisonné mais déraisonnable et déraisonnant. C’est aussi ça être humain: les contradictions.

Safari continue à ne me poser aucun problème dans mon utilisation pluri quotidienne. J’irai voir Arc.
uBlockOrigin ne fonctionne pas sous Safari.

j’ai utilisé de nombreux moteurs de recherche m’assurant que je n’allais pas être traqué par de la publicité une fois que je les aurais utilisés

Quelqu’un ici a conseillé Startpage. Je l’utilise depuis de nombreux mois. Il est spartiate, aucune extension, aucune pub, pas de pistage. Il fait le job: il cherche et trouve en sa basant sur Google qu’il assaisonne à sa manière.

Dernière modification le il y a 10 mois par ysengrain
Groumpf
Groumpf
En réponse à  François Cuneo
il y a 9 mois

Bing ou Edge qui ne posent pas de problèmes de pistage ?
https://www.phonandroid.com/edge-un-bug-permet-au-navigateur-despionner-toute-votre-activite-voici-comment-le-corriger.html
Il y avait déjà ce genre de “bugs” sur Internet Explorer & Co (sans parler de cette problématique avec les OS Windows), et il y en aura d’autres à découvrir dans le futur : avec Micro$oft, il y a une constance dans la mort de la vie privée ! Et uBlock Origin ne peut strictement rien contre l’espionnage par l’éditeur lui-même.
M’enfin…

Jeepy
Jeepy
il y a 10 mois

Edge est probablement le plus gros malware qui existe sur le marché. Je conseille à tout le monde d’utiliser Firefox. Mais on peux en discuter.

crico
crico
il y a 10 mois

Bonjour,
voilà deux retours sur deux navigateurs cités dans l’article.

J’ai utilisé chatGPT sur Vivaldi pour demander une description d’une entreprise. Je travaille sur le résultat pendant un petit moment, avant d’avoir une illumination : vérifier les dires de chatGPT. Comment dire ? J’ai refait totalement cette description à partir de ma propre enquête…
J’ai peut-être commis le péché de faire une demande au-delà des possibilités de l’IA ?

Pour Arc, je l’utilise – parfois – depuis plusieurs mois. Il est rapide. Il a pas mal de possibilités. Son gros atouts : les espaces. Mais finalement bien que personnalisés, je les utilise peu. Mais peut-être est-ce dû au peu de son utilisation au regard des autres navigateurs dont j’ai besoin ? Pour moi, le gros avantage est que je l’utilise en mode page web uniquement donc aucune distraction. Et le raccourci-clavier Cmd-T possède quelques pépites pour trouver ce que je cherche…
Je n’en dis pas plus, c’est juste mon teaser avant l’article de François.

Caplan
En réponse à  François Cuneo
il y a 10 mois

“Pour ChatGPT, vérifier ses dires, c’est une illumination qu’il faut avoir en permanence!” 😉

Pour cette histoire de ChatGPT, je continue de penser que ça va tourner au désastre. Comme tu le dis, il faut avoir un minimum d’esprit critique pour utiliser cette machine. Mais sur le net, il faut bien reconnaître que la majorité sont des abrutis finis qui gobent n’importe quoi. Mais oui! Tout le monde n’est pas lecteur du Blog du Cuk! 😉
Maintenant, ça pourrait encore aller. Mais dans quelques années, quand ChatGPT se nourrira des productions de ChatGPT et quand les articles de Wikipedia seront rédigés avec l’aide de ChatGPT, les erreurs non intentionnelles ou, pire, les contre-vérités intentionnelles vont se diluer dans la masse et il sera impossible de distinguer le vrai du faux. Comme quand on met quelques gouttes de peinture rouge dans un pot de peinture blanche et qu’on mélange: impossible de revenir en arrière.
Moi, ça m’inquiète.

Gilles
Gilles
En réponse à  Caplan
il y a 10 mois

Pendant que certains glosent, fantasment et donnent dans la conspiration, tout en répandant des approximations et des idées reçues, d’autres ont déjà commencé à travailler avec ChatGPT ou ses concurrents, qui constituent de formidables assistants rédactionnels, sur lesquels tout auteur ou rédacteur garde la main en permanence.

Dernière modification le il y a 10 mois par Gilles
Caplan
En réponse à  Gilles
il y a 10 mois

“Pendant que certains glosent, fantasment et donnent dans la conspiration, tout en répandant des approximations et des idées reçues,”

Si c’est une réponse à mon intervention, c’est un peu court. Peux-tu développer “gloser”, “fantasmer”, “approximations” et “idées reçues”, pour rendre ta réponse plus crédible, s’il te plaît?

Dernière modification le il y a 10 mois par Caplan
Caplan
En réponse à  Caplan
il y a 10 mois

TchatGPT n’a rien trouvé à répondre?

Gilles
Gilles
En réponse à  Caplan
il y a 10 mois

Je pense que ça n’appelle aucune réponse supplémentaire, j’ai dit ce que j’avais à dire dans ma première intervention.

Daniel AMIGUET
Daniel AMIGUET
il y a 10 mois

Mais que pensez-vous de Brave?

Ange
Active Member
En réponse à  Daniel AMIGUET
il y a 10 mois

Je l’utilise maintenant depuis des mois, et il me va bien. J’étais passé sur vivaldi avant (venant de Chrome, je n’ai jamais adhéré à safari), mais j’ai changé car Vivaldi devenait lourd, plus lent. Je n’ai pas encore pris le temps de regarder tout ce qu’il propose mais en tout cas imppec pour une utilisation courante (rapide, simple, blocage de pub et a prioir d’autres fonctions)

Groumpf
Groumpf
En réponse à  Ange
il y a 9 mois

Brave, plus très brave sur la vie privée :
https://sebsauvage.net/links/?Vb-Txg

Daniel AMIGUET
Daniel AMIGUET
il y a 10 mois

Et comment met-on l’interface de Arc en français

Nicola
Active Member
il y a 10 mois

EDGE ? Non merci pour mon cas… Il n’apporte que les problèmes sous Windows, donc je ne veux pas utiliser EDGE sur Mac…

Firefox est sur mon logiciel principal si je travaille sous Windows. Mais sur Mac, j’utilise Safari, tout va bien pour l’instant…

Microsoft ne fait plus les choses bien sauf l’accessibilité. J’ai travaillé Windows 11 et je n’aime pas l’interface de Windows 11. Je suis en train de réfléchir ce que je vais faire avec mon écosystème…

MacUtils
MacUtils
Member
il y a 10 mois

Bonjour,

ARC je l’utilise depuis quelques mois, c’est (c’était) devenu mon navigateur préféré sous Mac. Bonne interface, quelques bonnes idées, les extensions de Chrome…

Sans l’avoir formellement diagnostiqué de mon coté (sur un M1), il consomme pas mal de ressources (énergie et ram), c’est l’un des reproches que l’on entend très régulièrement à propos de ce navigateur.

Actuellement je teste Orion qui lui aussi permet l’utilisation des extensions Chrome (ou même Firefox), mais en utilisation le Webkit donc une consommation bien moindre… mais je teste 😋

MacUtils
MacUtils
Member
En réponse à  François Cuneo
il y a 10 mois

Pour ARC de manière globale je suis comme toi, par contre avec quelques onglets ouverts (une bonne dizaine) cela devient plus complexe… arc semble prendre un peu ses aises (mais peut être comme d’autres)
De toute façon, il faut sans doute faire un compromis entre fonctionnalité et quelques petits inconvénients (mais tout en restant vigilant)

Dominique Python
Trusted Member
il y a 10 mois

Bon, ben… j’ai essayé brièvement Arc et ce jour-là, je n’avais pas envie de me mettre à devoir me familiariser avec un nouveau navigateur.

Mon petit doigt me dit que, après avoir lu ton article à venir, je craquerai, que dis-je, je crARCquerai! T’as un talent certain pour me faire craquer!

Ysengrain
Ysengrain
il y a 10 mois

À la première ouverture après le téléchargement, on me demande mon nom et mon adresse mail.
Non !

Gilles
Gilles
En réponse à  Ysengrain
il y a 10 mois

Dans ce cas, il va falloir envisager de renoncer à Internet… Ce que je ne comprends pas, c’est ce rejet, alors qu’on peut tout aussi bien te traquer ici…

Dernière modification le il y a 10 mois par Gilles
Caplan
il y a 10 mois

J’utilise Firefox sans me poser plus de questions.
Mais chaque fois que j’entends le mot navigateur, ça me fait penser à cette chanson des Pogues…

Gilles
Gilles
il y a 10 mois

C’est très intéressant de voir un “aficionado” du Mac comme François nous parler de Bing. On est très, très loin d’une époque, heureusement révolue, quand les ayatollahs du Mac et les Microsoft haters pullulaient.
Bravo.

Quant à ChatGPT et autres Bard, en tant que rédacteur, eh bien oui, pas le choix, il faut s’y mettre et les adopter comme assistants se passe plutôt pas mal.

30
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x