C’est ON1 Photo Raw 2020 le coupable de mes déboires sur Lightroom, je le prouve en 1 minute et 7 secondes

Tout petit article ce week-end.

Certains ont remis en question ma connaissance de Lightroom dans des commentaires (désormais effacés par leur auteur, courageusement) sur un site ami, prétendant que le problème que je décrivais ici et qui m’avait fait perdre tous mes réglages sur Lightroom suite à une tentative de conversion de catalogue vers ON1, ce n’était pas ON1 justement, mais moi.

Qu’il était IM-POS-SIBLE que ON1 touche le catalogue, malgré le fait que l’éditeur a prévu un bouton, comme je l’ai déjà montré ici, pour le cas où un problème se surviendrait.

Bon, il faut dire que ce commentateur, détenteur d’un site dédié à la photo avec lequel j’ai déjà eu quelques démêlées dont j’ai pu parler ici, n’avait même pas lu mon article, avant de le critiquer, il le disait lui-même tout en étant sûr qu’il avait raison, comme toujours (oui, je suis parfois un peu teigneux, mais c’est rare, je me soigne).

Alors, j’ai eu peu regardé ce qui se passait lorsqu’on lance une conversion, et je vous donne ici le résultat, sur un petit film d’une minute et 7 secondes.

Regardez, je crois que c’est assez parlant.

Voilà.

Vous avez l’explication à ce qui m’est arrivé ici.

Vous en déduirez vous-même que, lorsque vous allez passer votre catalogue Lightroom vers ON1 Photo Raw 2020, pour autant que vous décidiez de le faire, il faudra absolument travailler sur une copie de votre catalogue.

Deux toutes petites choses encore:

  • marrant, j’ai envoyé à l’auteur des commentaires discourtois un film équivalent il y a deux jours, je n’ai pas reçu de quittance. C’est vrai que c’est difficile d’admettre, pour certaines personnes, quand elles ont tort, surtout quand elles ont clamé des affirmations et des réponses biscornues à mes explications devant pas mal de passionnés.
  • ON1 n’a toujours pas répondu, depuis bientôt deux semaines, à mon signalement de problème. Cela dit, ils savent, ce n’est pas pour rien qu’ils ont prévu un bouton pour revenir en arrière, quand on se rend compte d’un problème. Encore faut-il que ce ne soit pas trop tard, comme ça a été le cas pour moi.