Après deux tentatives, ce sera encore Lightroom, pour au moins un an

Vous avez peut-être suivi ma tentative d’essayer (je suis très prudent n’est-ce pas?) de passer mes images de Lightroom vers ON1.

J’ai eu tout plein de problèmes sur lesquels je ne reviens pas, j’ai expliqué tout cela ici, et j’ai expliqué le pourquoi de ma tentative .

Mais au final, un problème n’est jamais insurmontable, je suis même persuadé qu’une nouvelle tentative de migration pourrait se dérouler sans problème, ne serait-ce que parce que cette fois, je ferais une migration en partant de plusieurs extraits de catalogue bien plus petits que celui que j’utilise pour l’ensemble de mes photos.

J’ai d’ailleurs pu tester ON1 presque en vrai, sur quelques milliers de photos, à partir de ma tentative de conversion ratée qui m’a tout de même permis, hors cadrages qui eux, je le rappelle, ont été perdus, de retrouver pratiquement tous mes autres réglages avec certes quelques différences, mais le résultat est pour le moins satisfaisant.

Alors oui, ON1 est un excellent programme, j’y viendrai certainement un jour.

Mais cela implique pour l’instant trop de contingences et de compromis pour que je fasse le pas cette année.

Je vais expliquer en quoi plus bas.

Non, Luminar ne remplacera pas Lightroom

L’autre soi-disant alternative aurait pu être Luminar 4: nous avons vu qu’il fallait oublier pour un bon moment ce logiciel pour cataloguer les images, puisque visiblement, même son éditeur abandonne l’idée de titiller Lightroom dans ce domaine.

Je continuerai à acheter Luminar, mais je l’utiliserai comme plug-in de Lightroom, j’en était d’ailleurs déjà provisoirement arrivé à cette conclusion pour la version 3, comme je l’expliquais ici, tout en espérant à l’époque du mieux pour la version 4, ayant peut être la naïveté de croire aux promesses des éditeurs.

J’en suis d’autant plus déçu lorsque ces mêmes éditeurs ne les tiennent pas.

Donc exit Luminar, restait ON1 dont je parlais plus haut.

ON1 non plus, pour l’instant du moins

J’ai eu beaucoup de plaisir à tester ON1, mais pour ne travailler qu’avec lui, il faudrait que je fasse des frais conséquents, à savoir l’achat d’un SSD de 4 TB qui, en général n’est pas donné.

Pourquoi donc?

Tout simplement parce que j’ai mes photos, qui approchent dangereusement du poids des 2 Tb. Acheter un SSD de cette taille serait une perte d’argent puisqu’il faudrait que je le change dans quelques semaines ou mois.

Oui mais pourquoi un SSD? Il existe des petits disques dur externes de 4 TB à plateaux pour pas cher du tout!

Je sais, je viens même de même de m’en acheter un, que j’ai justement pu tester quelques jours avec ON1, et aussi bien évidemment avec Lightroom.

Mon observation? ON1 se débrouille très bien, mais niveau performances, il est tout de même plus lent que Lightroom dans le chargement d’une image.

Et surtout, il arrive plus souvent qu’à son tour que pendant le temps de chargement, ON1 nous inflige une zone de dialogue qui cache le centre de l’image, c’est très inconfortable, je ne comprends pas qu’un logiciel dédié à l’image cache une partie de cette dernière lorsqu’il sauve une photo pour passer à la suivante, par exemple.

2019-11-28_12-27-45 (2)
Je voulais juste passer à la photo suivante, moi, pas besoin de m’infliger cela, il n’a qu’à faire en tâche de fond, ON1!

 

Alors qu’avec Lightroom, je n’ai pas ce problème. Certes, il faut aussi un très court temps de chargement, mais rien ne gêne à l’écran, idem quand on passe à la photo suivante.

Alors pourquoi Lightroom, encore et toujours?

Déjà parce que tout baigne avec Lightroom, et vous savez, la tranquillité, c’est quelque chose…

Quand je parle de tranquillité, ce n’est pas seulement dans la gestion de mes images, localement.

Là, quel que quel soit le programme, c’est à peu près pareil, avec des fonctions plus ou moins évoluées dans un logiciel, d’autres dans un autre, des performances plus ou moins bonnes.

Il se trouve que le “vieux” Lightroom Classic se débrouille encore vaillamment dans tous ces domaines.

Quand je parle de tranquillité, je pense surtout à la mobilité.

Parce qu’il faut être clair: la synchronisation entre mes machines aussi diverses que mes iPad, téléphone et Mac est tout simplement parfaite.

Elle est plus rapide par exemple que Photo chez Apple qui nous impose parfois de très longs moments avant qu’une image de notre Mac passe sur les autres petits appareils.

Surtout, surtout, je peux me promener avec mon Mac sans sortir mon disque dur, puisque dans ce cas, je peux travailler sur Lightroom Desktop, (la mouture de Lightroom qui s’appelle simplement… Lightroom), et de manière la plus confortable possible, pratiquement sans attente lorsque je passe d’une image à l’autre, ou alors à peine 1 à 2 secondes, histoire que la netteté parfaite se fasse.

C’est encore plus rapide et confortable que Lightroom Classic (sans SSD), avec les images locales.

Je peux également voir et éditer mes photos sur iPad, voire même sur iPhone, avec juste le problème de la taille de l’écran pour ce dernier qui bien sûr rend l’édition un peu aléatoire quant aux résultats.

Mieux, je peux depuis n’importe quelle machine atteindre et éditer mes images dans un navigateur via Lightroom Web, ce qui n’est d’ailleurs pas trop une bonne idée en ce qui concerne l’édition puisque vous ne connaissez pas la colorimétrie de l’écran que vous regardez peut-être pour la première fois.

À travers le cloud, je bénéficie de l’intelligence artificielle en matière de recherche  propre à Lightroom, à savoir Sensei, qui est bon dans son domaine.

Je veux proposer un album à mes amis? Je le fais en deux clics depuis le logiciel.

Il me prend de modifier quelques images de l’album, le résultat est vu instantanément par mes visiteurs.

La fiabilité et le service

Adobe a un service médiocre, voire carrément mauvais, je l’ai écrit ici.

C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a fait essayer de passer sur ON1. J’allais vers une entreprise plus petite, dans laquelle j’allais peut-être retrouver une certaine humanité, une certaine proximité.

Quelle erreur!

Imaginez-vous que j’ai annoncé à ON1 les déboires que j’ai décrits récemment dans deux articles, liant un troisième qui présentait pourquoi j’allais peut-être faire le pas de passer provisoirement du moins mon catalogue sur leur logiciel, bien évidemment dûment payé, histoire de tester la chose.

À ce jour, je n’ai reçu aucune réponse.

Bonjour le service et la proximité!

Par contre, des offres gratuites pour remercier l’utilisateur fidèle que je suis, ça défile!

Et au final, ce sera donc Lightroom

On dit toujours que l’herbe est plus verte dans le champ d’à côté.

Expérience faite, ce n’est pas le cas.

Et puis, ce qui est génial avec le programme d’Adobe, c’est que tous les programmes un peu intéressants (ou pas, mais ceux-là, personne ne vous force à les acheter) font des plug-ins compatibles avec lui.

Donc pour l’instant, je reste encore pour un an ou deux sur Lightroom.

J’ai pu constater qu’avec un peu d’huile de coude, il sera possible, quand il sera temps, de passer sur un autre programme, par exemple ON1, sans trop de difficulté.

Cela dit, je vais tout de même regarder attentivement ce que ce dernier va nous proposer en matière de synchronisation sans forcément passer par le cloud.

Parce qu’en plus du prix déjà assez élevé de l’abonnement “tout cloud” dont j’ai parlé ici qui, dès que j’aurai passé la limite des 2Tb, deviendra vraiment onéreux, il y a une chose qui me dérange dans le fait de stocker mes images dans le cloud, c’est le côté incroyablement énergivore du système.

Et ça, avec la remise en question écologique que je suis en train de faire depuis quelque mois, ça commence à me peser, mais surtout à peser sur la planète.

Si je ne vois pas comment revenir en arrière avec la musique, je me dis qu’au moins les photos…

Bref, attendons, réfléchissons, à vous les éditeurs, de trouver des solutions.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

34 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pieurre
Pieurre
il y a 3 années

Et pourquoi pas Capture One ?

ysengrain
ysengrain
En réponse à  Pieurre
il y a 3 années

J’ai longuement essayé C1.
Aucun reproche. Mais plus de 10 ans de LR ont façonné mon cerveau à une ergonomie. Celle de C1 m’est apparue trop différente et trop éloignée pour mon âge. Trop de boulot.

Desbois CA
Desbois CA
En réponse à  ysengrain
il y a 3 années

C’est marrant, parce que moi après Lightroom depuis la version 1, je suis passé à Capture one l’année dernière pour lequel j’ai immédiatement accroché. J’arrive plus vite à de meilleurs résultats qu’avec Lightroom, et je préfère son interface.

ysengrain
ysengrain
En réponse à  Desbois CA
il y a 3 années

Je ne vois qu’une explication: mon cerveau est plus rouillé que le tien.

Albert R
Albert R
En réponse à  Desbois CA
il y a 3 années

Entièrement d’accord pour les résultats, j’utilise les sessions sous C1, pour ce qui est du catalogue j’ai repris LR Classic CC pour une année, je ne copie pas François, avec LR j’ai toutes mes photos au même endroit, facilement accessibles, même avec DxO PhotoLab 3.Je reconnais que ça fait double emploi de catalogue vu que j’ai également toutes mes photos dans celui de Photos, ça c’est pour les échanges avec la famille. Vu mon âge, je pense qu’un jour lointain je me contenterais du logiciel Photos, l’ad-on DxO for Photos, soutenu par le Cloud, et mes sauvegardes maison.En stoppant l’abonnement pour LR, on pourra toujours l’utiliser avec deux ou trois fonctions inopérantes dont la mise d’aplomb qui est top, voir le supprimer pour faire de la place.5de0e51659540c991b4ce633.png

Desbois CA
Desbois CA
En réponse à  Albert R
il y a 3 années

Pareil pour moi, je catalogue avec Lightroom, mais l’immense majorité des retouches est faite avec C1 et les sessions. Je teste Photo Mechanic Plus pour le catalogage pour peut être enfin virer cet abonnement.

Albert R
Albert R
En réponse à  Desbois CA
il y a 3 années
ysengrain
ysengrain
En réponse à  Pieurre
il y a 3 années

Est ce que tu peux aider Lloyd ? Il comprend parfaitement le francais
https://diglloyd.com/blog-2019-11.html#20191128_2010-PhaseOne-CaptureOnePro

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Pieurre
il y a 3 années

Parce que Capture One n’a aucune synchronisation avec les iPhones ou autres, et parce que le catalogage est trop faible sur Capture One.

Si ce n’était pas le cas, c’est celui que je prendrais, je pense.

Guy P
Guy P
En réponse à  François Cuneo
il y a 3 années

Et pourquoi pas DXO Photolab comme module de développement complémentaire à Lightroom 6?

Daniel Pesch
Daniel Pesch
En réponse à  Guy P
il y a 3 années

C’est une solution que j’utilise beaucoup et DxO PhotoLab est un formidable complément à LR.

Je veux cependant attirer l’attention des utilisateurs de DxO sur le fait suivant

Albert R
Albert R
En réponse à  François Cuneo
il y a 3 années

Pour ce qui est de la synchronisation avec les iBidules, tu as Photos, le Cloud d’Apple, tu peux très bien n’y mettre que les photos que tu veux bien partager. Cette solution fonctionne très bien à mes yeux, et ceux qui sont rattachés à ton Cloud peuvent en profiter. ?

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Albert R
il y a 3 années

Oui, mais tu ne connais pas le cloud d’Adobe, il est trop top!

jdmuys
jdmuys
En réponse à  Pieurre
il y a 2 années

J’étais un ardent défenseur de Capture One, et je continue à l’utiliser. Mais je ne le recommande plus pour 2 raisons:

– les prix ont grimpé de manière stratosphérique
– la dernière mise à jour, Capture One 20 (qui succède à Capture One 12 – si, si!) ne propose que des améliorations somme toute assez mineure. Les grandes lacunes de Capture One perdurent (par exemple: pas de stitching pour les panoramas, pas de focus stacking, pas de geolocalisation, pas de reconnaissance des visages)

Albert R
Albert R
En réponse à  jdmuys
il y a 2 années

S’y ajoute la procédure d’activation, plus simple serait bienvenue.Perso, je reste à la 12 … qui reconnait mon appareil actuel.Payer 200 balles d’abonnement annuel chez C1, pourquoi ? Ça commence à cuber tous ces abonnements pour des logiciels qu’on utilise de 7 en 14.https://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,302766.25.html

ysengrain
ysengrain
il y a 3 années

Tout m’apparaît parfaitement clair.
Je t’ai dit avoir détruit la copie de Luminar 3 installée sur mon Mac. J’ajoute à ce que je t’ai dit que je considérais la « promesse » d’un catalogage comme contractuelle dans la mesure où l’achat était ma « signature du contrat ». Contrat rompu ? Exit Luminar.
Et puis, bien que tout en accord avec les points de LR qui font tiquer, que tu as cités, LR reste un excellent compromis de très haute qualité.
[mode provoc ON] je suis sûr que tu n’aurais pas eu toutes ces difficultés, si tu étais chez Canon… oh !! Pardon !! [mode provoc OFF] ?

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  ysengrain
il y a 3 années

Je vais vous prouver par un tout petit film que Sony n’a rien à voir là-dedans.?
Je vais le passer ce week-end, c’est bien ON1 le coupable, et les problèmes ont pas mal de chances de se reproduire…

Noisequik
Noisequik
il y a 3 années

Lightroom c’est le top. Mais j’utilise aussi Apple Photos pour son fameux mode portrait tout à fait bluffant (en tout cas lorsque l’on a 2 objectifs sur iPhone)
J’aimerais que Lightroom sorte un mode nuit pour les iPhones < 11, ils devraient en être capables non?
Alors oui, j’ai des photos sur Lightroom et sur Photos mais je vis avec. Et je n’aurai pas le temps de tester d’autres programmes.

Par contre, Photos ne propose plus l’affichage sous forme de lieux + jours, bien dommage. Il faut faire plein de manipulations et aller sur la carte etc. J’aimais vraiment bien ce mode.

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Noisequik
il y a 3 années

Des fois, on se pose des questions sur Apple, son ergonomie, et ses décisions incompréhensibles, comme celle que tu décris.Oui, Photo en liaison avec d’autres via des plug-ins est une alternative, mais au vu des problèmes de synchronisation que je rencontre souvent, pour l’instant, je ne fais pas le pas.

yves
yves
En réponse à  Noisequik
il y a 2 années

Sur la même machine, installer LR et depuis un Album, charger depuis la Pellicule les photos dans LR, par le biais de la synchro elle apparaitront dans LR Classic à la maison !

Joakim
il y a 3 années

Pour limiter l’espace occupé par les photos dans le cloud d’Adobe, je stocke les originaux en local (disque dur externe lui-même dupliqué) dans des dossiers datés et thématisés (comme 2019-11-28-velo). Je crée une collection du même nom dans Lightroom Classic (facile, il suffit de glisser le dossier vers l’ensemble de collections) et la synchronise dans le cloud.

Il faut juste recréer une hiérarchie de collections dans le cloud pour retrouver ses petits.

Mes images sont éditables sur les iBidules et le web, avec des originaux bien au chaud chez moi.

Et pour l’instant, je reste sous la limite des 20 Go.
5de13c1ef8f873b9ca5f02cf.png

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Joakim
il y a 3 années

Oui, mais je dis peut-être une bêtise: en cas de partage d’album, les visiteurs ne peuvent évidemment pas télécharger l’image plein-pot…

Daniel Pesch
Daniel Pesch
En réponse à  François Cuneo
il y a 3 années

Ce sont évidemment des aperçus et un rapide calcul indique qu’en moyenne ils pèsent 223 octets chacun. Donc probablement suffisant pour les consulter sur iPhone.

Joakim
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 2 années

Bizarrement, ils font davantage que ce l’arithmétique commanderait 🙂 Mais ils sont suffisants pour le partage et le visionnage à mon avis.

Dans les cas de mes images issues du disque dur (après transfert depuis l’appareil photo) ce sont des aperçus (2048 pixels dans la plus grande dimension) qui sont transférés dans le cloud et bien suffisants pour visionner les images. Pour les images importées directement dans Lightroom (sur iPhone ou iPad par exemple) ce sont les images originales qui sont envoyées vers le cloud. Exemple avec des images aux origines diverses ici: https://adobe.ly/33BCCO9

Joakim
En réponse à  Daniel Pesch
il y a 2 années

En fait, je crois, si j’ai bien compris, que les aperçus ne “comptent pas” dans le stockage. Mes 7 Go occupés sont le fait des images chargées directement via une app Lightroom (iPhone ou iPad). Cela m’arrive parfois en déplacement de vider ma carte de l’appareil photo sur l’iPad, dans Photos puisque Lightroom ne le permet pas encore directement (ça vient paraît-il), Et comme Lightroom sur mon iPad est configuré pour importer ces images de Photos, et bien il le fait 😉

En bref Lightroom Classic envoie des aperçus qui ne “comptent pas” (mais je me trompe peut-être) et les autres application Lightroom les images “plein pot”.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
En réponse à  Joakim
il y a 2 années

Ah! Oui, ça c’est possible et, pour avoir déjà lu quelque chose là-dessus, ça réveille une partie de cellules grises. Car tes images stockées sur le cloud adobe sont assez lourdes d’après ce que j’ai vu (de 4 à 11 Mo, il me semble) et il me parait impossible que 58 000 images de ce format tiennent dans 16 Go, ça tournerait plutôt autour de 4 à 500 Go.

Joakim
En réponse à  François Cuneo
il y a 2 années

C’est exact. Dans les cas de mes images issues du disque dur (après transfert depuis l’appareil photo) ce sont des aperçus (2048 pixels dans la plus grande dimension) qui sont transférés dans le cloud et bien suffisants pour visionner les images. Pour les images importées directement dans Lightroom (sur iPhone ou iPad par exemple) ce sont les images originales qui sont envoyées vers le cloud. Exemple avec des images aux origines diverses ici: https://adobe.ly/33BCCO9

Et dans l’image ci-dessous on voit que l’original est un RAW de 11,7 Mo, mais que l’image disponible au téléchargement depuis le cloud fait 1 Mo pour ses 2048 x 1536 pixels
5de29de256af893cb06bbfa7.jpg

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  Joakim
il y a 2 années

Ce type de synchro, c’est ce que je faisais avant que je convertisse mon catalogue pour avoir les originaux sur le cloud.
Des fois, je me dis que je suis un peu concon… C’est vrai que ce n’était pas si mal avant, et que c’était beaucoup moins cher.
Par contre, je me pose la question de savoir si, avec ton système, Sensei est capable de retrouver des mots-clés tirés de son intelligence artificielle.
Par exemple, peux-tu trouver toutes les photos qui contiennent un bateau?
Avec les originaux dans le cloud oui. Et avec ton système?

Joakim
En réponse à  François Cuneo
il y a 2 années

Oui, ça fonctionne très bien. Idem pour les personnes.

Noisequik
Noisequik
En réponse à  Joakim
il y a 2 années

Très belle photo de l’Au d’Alesse ?

yves
yves
En réponse à  François Cuneo
il y a 2 années

Personne ne pourra télécharger l’image plein pot, Est-ce bien utile, la définition étant suffisante pour un tirage A5 et les plus grands tirages seront à commander depuis LR Classic par l’auteur.

François Cuneo
François Cuneo
En réponse à  yves
il y a 2 années

Je trouve très pratique de laisser le choix à mes visiteurs de charger les JPEG en taille réelle si besoin.
Bon, il faut préciser que je ne fais jamais payer mes photos. C’est pour faire plaisir que je les mets à disposition des intéressés.

Gilles
Gilles
il y a 2 années

Lightroom… what else ?

Albert-R
Albert-R
En réponse à  Gilles
il y a 2 années

Un bon café … ?

34
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x