Le vainqueur Too Much Bô 2017 vie courante est…

Pour (presque) clore la série des meilleurs Too Much Bô de l’année 2017, je vais élire ici le produit qui n’a rien à voir avec la technologie (quoique) mais qui m’a réellement apporté quelque chose au quotidien.

Avant cela, je rappelle que vous pourrez trouver:

Venons-en maintenant au produit du jour.

Depuis l’été 2017, j’ai le grand plaisir d’utiliser chaque matin, après la douche, le déodorant absolument généralissime d’une artisane du village dans lequel je vivais dans une autre vie.

Il s’agit du déo-crème CarolineM, dont j’ai parlé ici, dans un article sur les déodorants sans sels d’aluminium.

Je reprends mes illustrations d’alors:

2017-09-14_20-08-35.png.png

2017-09-14_20-08-17.png.png

2017-09-14_20-08-54.png.png

Ce produit a toutes les qualités:

  • il est entièrement naturel et la plupart de ses composants sont bios;
  • il est écologiquement responsable;
  • il n’empue pas vos habits;
  • si vous n’en mettez pas trop, il ne salit pas vos habits, et si vous en mettez trop, le risque est d’avoir une légère trace de gras qui part très bien en machine;
  • il est économique: 19 francs le gros pot, en six mois, je n’en ai utilisé que la moitié d’un;
  • il ne contient pas de sels d’aluminium, tellement décriés.

Mais sa plus grande qualité, compte tenu des précédentes, c’est son incroyable efficacité.

Enfin… je trouve, parce que je suis toujours un peu gêné sachant que des collègues me lisent et se disent peut-être «?ouais, c’est ce qu’il croit, s’il savait! ».

Mais bon, j’ai une certaine lucidité (?) et j’espère ne pas me tromper.

Je reviens donc à son efficacité.

Avec un déo normal, on sent… le déo (quand tout va bien).

Avec le déo CarolineM… eh bien, on ne sent rien.

Tout au plus, si vous prenez celui qui contient quelques huiles essentielles, vous sentirez lors de l’application une très légère odeur de lavande, absolument délicieuse.

Mais la journée, et jusqu’au soir, tard, voir le lendemain matin, rien.

Vous vous sentez libre, comme dans les spots TV et vous gambadez tout de blanc vêtu, cheveux au vent (silence au fond!) en faisant des bons de cabris dans la nature, au ralenti, en riant, l’air un peu niais.

La seule chose qu’il faut savoir, c’est que si vous êtes allergiques aux huiles essentielles, il faut prendre la version qui en est dénuée.

Cela dit, une très légère période d’adaptation peut être nécessaire au début puisque vous pouvez ressentir quelques picotements juste après l’application pendant quelques jours, mais ensuite, il n’y a normalement plus aucun problème.

Suite à mon article, plusieurs de mes connaissances sont passées sous ce produit, et toutes me disent leur entière satisfaction de l’avoir essayé et ne veulent plus revenir en arrière.

En tout cas moi, si on me propose deux barils de Rexona pour un pot de Deo-Crème CarolineM, je refuse, et je garde mon produit naturel.