Télétravail, merci au canton de Vaud, aux communes, aux parents, aux enseignants, et à ceux qui font que l’école tourne

Vous le savez bien, ce n’est pas le genre de la maison de faire le lèche-bottes à qui mieux mieux par ici.

Je voudrais juste parler un tout petit peu de l’école et de ce qui se fait par ici pour que nos élèves ne soient pas laissés à eux-mêmes.

Les directives pour la Suisse sont claires: les enfants restent à la maison, le travail s’effectue à distance.

Seuls les enfants des professions dites prioritaires sont reçus à l’école pour une garde de 7 heures du matin à 18 heures le soir, gardés par des enseignants qui s’inscrivent sur des listes pour tenir les gardes et par ce qu’on appelle des UAPE dans le canton de Vaud (Unités d’accueil pour écoliers) qui collaborent magnifiquement avec l’école.

Les choses s’organisent au niveau de l’établissement scolaire (qui peut s’étendre sur plusieurs sites dans notre canton) et la ou les communes touchées par cet établissement.

Ces communes font tout ce qu’elles peuvent pour que tout se déroule le mieux possible avec le maximum de sécurité (merci à notre concierge du bâtiment de garde), même si nous ne sommes toujours pas équipés de masques dans notre travail avec les enfants. Personne n’y peut rien, il n’y en a pas.

Mais le désinfectant et les gants y sont, c’est déjà ça, et quelqu’un passe deux fois par jour pour prendre la température des élèves présents.

Les parents sont admirables parce qu’ils jouent le jeu et gardent pour la plupart leurs enfants à la maison.

Et le travail à la maison

Le canton de Vaud a mis dans l’urgence une plateforme pour que les enseignants puissent glisser du travail sur une sorte d’agenda électronique: c’est TeamUP2020-04-09_18-47-37 (3).png

 

Il est possible sur chaque case d’un calendrier Teamup d’ajouter des liens, des PDF, des documents que l’élève peut regarder, lire, écouter ou télécharger.

Tous les enseignants de la classe ont accès au calendrier, ils voient donc le travail que les collègues ont déjà donné pour une journée, afin de ne pas surcharger les enfants.

Le canton a mis sur pied cette solution en un peu plus d’une semaine, et il faut bien comprendre qu’il s’agissait de créer autant d’agendas que de classes pour tous nos établissements.

Il s’agit donc de milliers de calendriers personnalisés, les responsables ont fait un travail absolument colossal, merci à eux.

Le seul défaut de Teamup dans notre situation, c’est que le système fonctionne dans le sens maître-élève, mais pas l’inverse.

Si un travail est à corriger, le retour vers le maître doit se faire par courriel.

À ce sujet, je tiens à préciser que les enseignant-e-s ont été admirables dès le départ.

Beaucoup n’ont pas attendu Teamup et avaient déjà créé leur propre blog pour préparer le travail, et je dois dire que ces derniers que j’ai pu visiter étaient très réussis.

Je connais énormément d’enseignant-e-s qui travaillent dès tôt le matin jusque tard le soir, dans des entretiens téléphoniques avec leurs élèves, des séances de vidéoconférences, par WhatsApp et j’en passe.

Ils et elles font un travail absolument admirable, je les en remercie ici.

Les secrétaires de l’établissement sont également toujours disponibles, tout comme mon directeur et mes collègues doyens, via Zoom.

Les bibliothécaires ont également mis en ligne des activités superbes sur un système qui ne l’est pas moins, à savoir Padlet.com, un système innovant simple, efficace, et très esthétique.

2020-04-09_19-30-23.png

Vous pouvez voir ce que cela donne pour tous les âges ici.

pour les élèves du cycle 1:

#tesbibliothécairesdébarquentcheztoi! Padlet 1-4P 

pour les élèves du cycle 2:

#tesbibliothécairesdébarquentcheztoi! Padlet 5-8P 

pour les élèves du cycle 3:

#tesbibliothécairesdébarquentcheztoi! Padlet 9-11S

Reste le problème des élèves qui ne sont pas motivés à la maison et qui refusent de l’aide.

Ce qui va peut-être être difficile, c’est l’écart qu’il y aura entre ceux qui ont décidé plus ou moins de leur plein gré de suivre un cadre précis, et ceux qui n’auront rien fait. Cet écart sera certainement plus grand encore que celui qui existait avant le confinement.

Tiens au fait, je veux remercier ici ma fille de 14 ans qui est d’un sérieux absolu dans le cadre qu’elle s’est fixée toute seule. Elle a des plages pour le travail, dès tôt le matin, des plages pour sortir dans le jardin ou pour faire du sport, des plages de lectures, des plages de pâtisserie.

Tout cela est parfaitement clair dans sa tête, elle m’a simplement dit qu’elle ne voulait pas devenir bête.

Zoom, l’outil de vidéoconférence mis au ban par certains

Qui connaissait Zoom avant la pandémie?

2020-04-09_19-35-59.png

Pas moi en tout cas.

Ce logiciel de vidéoconférence est absolument génial.

Il souffre pourtant depuis quelques jours d’un Zoom bashing, notamment chez MacGé, à raison peut-être.

Il semble que Zoom ait grandi trop vite, de l’aveu même de son concepteur qui n’imaginait pas qu’en quelques jours, son logiciel serait utilisé par la planète entière.

De toutes mes réunions, je n’ai jamais été touché par le Zoom bombing (un pirate qui entre dans notre conversation), ce qui ne veut pas dire que le problème n’est pas réel.

Il n’empêche que les mises à jour se suivent ces derniers jours pou combler les lacunes et, en ce qui me concerne, je continue à faire confiance à ce système, au point que j’ai pris un abonnement pour les mois à venir (que je peux interrompre dès que la vidéoconférence ne sera plus nécessaire) pour dépasser le temps de 40 minutes disponible gratuitement.

Certains me disent d’aller chez Infomaniak qui a mis en ligne une solution sécure, Infomaniak Meet.

Je veux bien, je leur fais confiance sur la non-divulgation des données, mais la solution ayant été mise en place en 3 jours, qui peut nous garantir qu’elle n’a pas, elle aussi, des failles qui pourraient être dangereuses?

Bref, nous restons dans le canton sur Zoom, même si New York l’a provisoirement interdit pour le télétravail avec les élèves.

Et vous, ce n’est pas trop dur de faire bosser vos enfants?

Allez, bonnes fêtes de Pâques à toutes et tous, même si vous êtes un peu seuls et seules.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

64 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Bioteau Gérard
Bioteau Gérard
il y a 2 années

Pas le choix ce sera Pâques au balcon.

Xavier
Xavier
il y a 2 années

Faire bosser, non. S’en occuper (3 et 5 ans) ET trouver des plages pour télétravailler (à temps du coup partiel) c’est déjà plus usant 🙂 Mais nous réalisons aussi la chance que nous avons de pouvoir voir (un peu) venir :)Edit: Aïe aïe, je vois que j’ai deux comptes Graph Comment avec le même mail, je regarderai si je peux fusionner tout ça.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Je suis déjà admiratif des gens qui élevaient des enfants dans le monde d’avant… Alors dans celui d’aujourd’hui, coincés à plusieurs dans un petit espace, en télétravail et tout ça… Je tire mon chapeau. Je suis sincère, je trouve ça admirable.

Et bravo au canton qui a mis si vite une solution viable, et élégante. Je trouve étonnant qu’il s’agisse d’une solution achetée et pas d’une solution open-source adaptée. Est-ce que le canton a changé sur ce point ?

Pour Zoom, comme tout le monde utilise ça, maintenant, c’est pas simple de faire changer. Peu importe les failles, Infomaniak est probablement arrivé un peu tard, même s’iels ont été rapides sur ce point…

Belles fêtes de Pâques à toutes et tous ! Ici, nous sommes en panne de soupe de carême, alors on fait autrement: f
5e9011b89e5b4e45430737ba.jpeg
(j’ai raté le tressage…, je sais)

ggkrail
ggkrail
il y a 2 années

Je cite l’article (et François donc) d’un copié-collé (désolé s’il y a une solution plus élégante) : ” Le seul défaut de Teamup dans notre situation, c’est que le système fonctionne dans le sens maître-élève, mais pas l’inverse.”

L’autre énorme défaut que je trouve à cette solution, c’est qu’elle part du principe que tous nos élèves et leurs parents sont connectés avec autre chose qu’un smartphone, et là où je bosse, ce n’est vraiment pas le cas.
Pour les 1-4H particulièrement, le système des enveloppes courrier (oui ça surcharge la poste, mais au moins les enfants ont des documents et peuvent travailler) avec affranchissement pris en charge par le canton est largement privilégié dans mon établissement.

Les enseignants (dont je suis, vous l’aurez compris) ont fait un gros boulot, on est d’accord, mais je suis encore plus admiratif devant celui des parents des enfants pas encore autonomes sur le plan du travail (les miens ont 16 et 18, ça se passe bien, en dehors du constat d’échec incroyable dans l’apprentissage des compétences numériques au sein de l’école vaudoise, cette crise aura au moins mis cela sur le devant de la scène, à l’heure du discours politique très orienté numérique de notre Cheffe de département).

Marc-Frédéric Somville
Marc-Frédéric Somville
il y a 2 années

Ma compagne est enseignante (dans une école européenne), tous les travaux ont été faits en télétravail avec les élèves (pour une fois, chapeau à Microsoft, c’est avec le logiciel Teams). Ma compagne a pu parler avec ses élèves avec une caméra et un micro (depuis le niveau « collège » — dernière année du cycle primaire en Belgique, jusqu’aux rhétoriciens — la dernière année du cycle secondaire en Belgique). Avec même une prise des présences à l’heure du début du cours (chaque élève devant se signaler dans la discussion). Assez époustouflant, remise de devoir avec Teams, correction et renvoi de la version corrigée.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Elle est rustique disons, mais elle fait envie!

Oui, le canton a changé. C’est le passage d’une Conseillère d’Etat avec charge des écoles complètement réfractaire au numérique à une nouvelle qui le pousse en avant chaque jour un peu plus.

Zoom a déjà totalement changé son installeur qui passait outre les sécurités d’Apple. Ils ont corrigé cela et colmaté une bonne partie de ses failles. Il en reste sûrement. Mais plus qu’ailleurs? Je n’en suis pas certain.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Tous n’en ont pas…?

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, j’admire les parents aussi.

Comme je l’écris, ils jouent le jeu et ce n’est pas simple pour eux.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Nous avons désormais un compte Microsoft qui a été donné à tous les enseignants vaudois, avec Team notamment (en version web).

La prochaine fois, s’il y en a une, ce que je n’espère pas, peut-être utiliserons-nous cette solution.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oui, ça, ce sera le sujet d’un prochain article.

Que pourrons-nous faire pour être prêt, la prochaine fois, au cas où, en matière scolaire?

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Et elle est délicieuse (recette de Félix, mais adaptée en végétalienne).
Super pour le canton, c’est bien que ça bouge…
Et pour Zoom, de toutes façon, on donne déjà tellement d’informations et de données à tout le monde… Et si c’est pour un temps de quelques semaines, je me dis. Bon, ça va. Si je dois continuer avec de la visio plus tard, j’utiliserai Meet… (mais déjà que j’en fais pas beaucoup en ce moment…)

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

L’aspect esthétique importe peu pour une consommation personnelle, c’est le goût qui compte et ta “tresse” m’apparaît très appétissante !
De plus, devant un tel paysage, qu’importe la forme du pain. Il ferait quand même mon affaire… accompagné de viande des Grisons et /ou d’un fromage local et d’un excellent vin suisse !

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Vue notre régime alimentaire et l’heure précoce, elle a été accompagne de margarine de coco et confiture d’abricot du valais. Délicieuse. Je vais écrire la recette adaptée sous peu…

Menfinvoyons
Menfinvoyons
il y a 2 années

Bonjour, sous-entendre que la solution Meet d’Infomaniak contient des failles en raison de sa mise en place rapide est un raccourci argumentatif qui dénote votre manque de connaissances sur ce nouveau service helvétique. Il suffit de se rendre sur la page d’Infomaniak pour lire l’information suivante : powered by jitsi.
Or Jitsi, solution open source, est développée depuis 2003. Zoom, solution propriétaire, existe quant à elle depuis 2011. En somme, Infomaniak n’a rien inventé, mais tire avantageusement son épingle du jeu pour se faire un peu de pub, ce qui est tout à fait légitime. Je tiens à préciser que le soussigné n’entretient aucun rapport quel qu’il soit avec Infomaniak (mes sites sont hébergés chez KreativMedia).

Pour ne pas cantonner mon commentaire au paragraphe précédent, un brin irrévérencieux (navré), je profite de l’occasion pour mettre en lumière une solution informatique chablaisienne, destinée à “l’enseignement” à distance : https://edmon.ch/
Ce service a été développé en quelques jours par de jeunes informaticiens pour justement permettre une relation bilatérale enseignants-élèves. Je n’ai malheureusement pas pu la tester, mais je salue le savoir-faire et l’esprit d’initiative de ses auteurs.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

C’est surtout Sébastien Fanti, le préposé valaisan à la protection des données, qui tire à tout va sur Zoom.
J’utilise Jitsi mais je pense que n’importe qui peut rejoindre la visio vu qu’il suffit d’entrer l’adresse par exemple jitsi/cuk

Menfinvoyons
Menfinvoyons
il y a 2 années

Comme Zoom, il est possible d’ajouter un mot de passe à la session Jitsi afin d’éviter les intrus.

Caplan
Caplan
il y a 2 années

Depuis le temps qu’on parle d’informatique à l’école et qu’on dépense pas mal d’argent pour ça, je trouve que ça manque d’activités interactives en ligne élaborées et gérées par les enseignants eux-mêmes. Je veux dire: chacun pour ses élèves. Maintenant qu’on en aurait besoin et surtout qu’on aurait besoin d’y être familiarisés, il n’y a rien.

Caplan
Caplan
il y a 2 années

5e902f45f2b38c5bed4106d9.jpgJ’ai retrouvé le générateur de couvertures de Martine!http://www.retourdemartine.free.fr/index.php

Marc-Frédéric Somville
Marc-Frédéric Somville
il y a 2 années

Sinon, bonne fête de Pâques à ceux qui fêtent la Pâque, bon Pessah aussi ! Je suis athée, je me contente de profiter du jour de congé de Pâques le lundi, c’est déjà très agréable. J’adore aussi les chocolats de Pâques.

Grég Narbel
Grég Narbel
il y a 2 années

J’allais faire un commentaire dans ce sens, concernant Meet d’infomaniak. Il est vrai que si Infomaniak fait un bel effort de sortir un produit intégrant Jitsi sur ses propres serveurs, il est important que tout le monde comprenne bien qu’Infomaniak n’a pas inventé un logiciel.

Menfinvoyons
Menfinvoyons
il y a 2 années

Dans le canton de Vaud (en Suisse donc), la majeure partie du budget informatique des établissements scolaires est engloutie par l’achat des ordinateurs (ou des tablettes). Il est vrai que cela donne souvent une dépense à 5 chiffres (en CHF). Mais l’investissement financier s’arrête là. L’offre en logiciels, disponibles sur ces machines, est, quant à elle, limitée aux logiciels open source, gratuits (d’où l’abandon récent de Photoshop Elements au profit de GIMP).
Donc, oui, on dépense pas mal d’argent, mais il faut savoir comment il est réellement utilisé. Par ailleurs, pour créer des activités interactives en ligne, il faudrait que les enseignants disposent d’outils, fournis par l’Etat, ce qui n’est pas le cas actuellement dans la région qui me concerne. Ou alors ils doivent se tourner vers des solutions “privées” du type learningapps.org
Quoi qu’il en soit, l’interactivité a ses limites. Rien ne remplace l’enseignement présentiel.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Par contre, si qqn a un retour d’expérience Sur les performances entre meet.jitsi et meet.infomaniak, je suis preneur .

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Les tablettes/portables sont autorisés au secondaire ou au gymnase? J’espère que ça a évolué depuis l’époque du Smaky.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Smaky

Grég Narbel
Grég Narbel
il y a 2 années

En tant que papa de deux enfants scolarisé (3H et 7H), et une femme enseignante (3-4H), je vois par 3 bouts différents la réalité scolaire… avec ses côtés parfois originaux, motivants, mais aussi les difficultés, les approximations…

Ma femme ayant une classe flexible et étant MITIC de son établissement, elle est plutôt bien outillée me semble-t-il, a contraire de quelques autres dont on voit qu’il font au mieux.

Au moins, dans l’établissement (communs à mes 3 nanas), la direction a tout de suite favorisé l’utilisation de Signal entre enseignants, et avec les parents, mettant en avant que ce canal allait être utilisé potentiellement pour des informations sensibles liés aux enfants. Dans la classe de ma femme, tous les parents sont passé à l’action!

Du côté de ma grande, c’est le tatonnement perpétuel, avec 3 systèmes différents en 3 semaines (par mail, ensuite par courrier, ensuite par courrier pour recevoir et renvoi par mail…). Je pense que sa maîtresse voit avec soulagement l’arrivée des vacances scolaires.

Et tout cela, avec moi qui tente le télétravail, compliqué dans mon métier fait d’action événementielle et d’autres plus régulières, mais constamment avec du public…

Au moins, ça me permet de mettre à jour mon blog!

Grég Narbel
Grég Narbel
il y a 2 années

j’utilise plutôt intensément meet.jitsi depuis 3 semaines, et j’avoue que pour les réunions de plus de 5 personnes, selon les réalités diverses liées aux connexion internet, on a souvent fini en audio-conférence. Par contre, à 3 ou 4, je n’ai jamais eu de soucis.

Le canaux que j’utilise étant déjà créés, je pense que je vais tout de même tenter sur meet.infomaniak, mais je n’en ai pas eu l’occasion.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Au lieu de la solution de vidéodiscussion d’Infomaniak, je te suggère celle de Framasoft, qui se nomme Framatalk. D’abord elle est en français, ensuite tu peux enregistrer une vidéo de la session, sauf erreur de ma part, mais ce n’est pas le cas avec le système d’Infomaniak. Les deux, et toutes les autres, sont de toute manière basées sur Jitsi, et il en existe des versions pour smartphone également.Jitsi reste le standard. Chacun de nous, dans la famille, s’est créé deux ou trois canaux, c’est tellement facile il suffit de changer le prénom des personnes à la fin de l’adresse, et d’envoyer le lien à des collègues ou amis. Ensuite c’est à eux de faire la même chose pour leur famille.Cela me permet de jouer à des jeux de plateau avec mes petits-enfants. Le smartphone est un des participants, il “voit” le plateau de jeu, et nous nous voyons les uns les autres. C’est que du plaisir, et c’est super.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

D’abricots bios??

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

C’est un gros avantage de Zoom: nous avons été plus de 20, et ça roule sans problème.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

peut-être… je sais pas, en fait… c’est celle de l’année passée. Peut-être de l’année d’avant… Et les abricots bois, c’est rare, me semble…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oh, mais je ne dis pas que le système d’Infomaniak était sorti comme ça en trois jours.

Je dis seulement qu’ils l’ont mis en place en 3 jours, en effet, à base d’une solution Jitsi, et j’étais tout à fait au courant de la chose puisque nous en avons déjà parlé sur ce site, mais que je ne suis pas certain que tout est absolument sécurisé de chez nous à l’interlocuteur en passant par toutes les différentes étapes, notamment Infomaniak.

Je précise qu’ils vont parfois très très vite ces derniers temps, et font mal les choses, comme avec Acronis qu’ils ont choisi pour leur SwissBakcup complètement catastrophique, j’en ai parlé ici. Ils ont été si catastrophiques qu’ils ont donné un an gratuit à ceux qui avaient essayé, solution dont j’ai profité, pour un “cadeau” qui n’en est pas un puisque cette solution est complètement nulle pour toute personne sur un portable.

Alors si c’est pareil avec Jitsi, il y a de quoi se faire du souci vous ne pensez pas?

SwissBackup: sur ce coup-là, Infomaniak n’est pas à la hauteurJ’ai souvent écrit sur ces pages ce que je pense de l’hébergeur suisse Infomaniak, la dernière fois à propos de son excellent kDrive qui me ravit au quotidien. Mon blog est également hébergé sur ce…LEBLOGDUCUK.CH Partager

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Oui jamais vu d’abricots du Valais bio, généralement ils viennent d’Italie ou d’Espagne.

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Donc je n’achèterai plus d’abricots du Valais.

Voir cet article paru ici il y a quelque temps.

Ils s’y mettent quand?

jean Claude S
jean Claude S
il y a 2 années

Quelqu’un peut-il me dire avec quel logiciel peut-on parler ensemble, c-a-d sans que les micros soient coupés à l’exclusion d’un orateur ? Un grand merci d’avance.

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Ben, presque tous il me semble.Si tu attends disons 15 minutes, je te passe une adresse ici-même et on discute un moment si tu veux. Évidemment on pourra parler ensemble et tu pourras m’interrompre si tu veux.

jean Claude S
jean Claude S
il y a 2 années

?

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Sur Chrome de préférence, mais pas imposé.

jean Claude S
jean Claude S
il y a 2 années

Zoom sur Chrome ? ou Jitsi ?
(c’est pas vital, uniquement pour réunir des petits enfants autour de l’anniversaire d’une grand-mère)

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Clique sur l’adresse que je t’ai passée, c’est tout. Pars du blog du Cuk, peu importe le reste.J’y suis dans un autre onglet en ce moment, j’attends,

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Jitsi, je viens de créer cette adresse https://meet.jit.si/Zallag

Zallag
Zallag
il y a 2 années

Vidéodiscussion avec Jitsi.Dernier commentaire sur ce sujet de ma part, depuis ma connexion fructueuse, créée en moins de cinq minutes hier soir, avec Jean-Claude S. Vous trouverez à cette adresse un mode d’emploi complet de Jitsi Meet, pratique et simplissime.Bonnes Pâques.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

De toutes façons, la confiture de coacoa, je la garde…

Perso, je fais un arbitrage entre le local et le bio… Le résultat n’est pas toujours le même…
Et il faut faire attention au labels bois… Par exemple, dans les farines, le Terra Suisse qu’on trouve à la Migros, qui vaut au moins autant bien que certains labels bios étrangers: https://www.wwf.ch/fr/guide-labels-alimentaires?f%5B0%5D=score%3A362#guide-content

M’enfin, comme bien des sujets, je ne suis pas expert. J’essaie de faire au mieux.

(Mais quand même, la confiture de coacoa, je la garde…)

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années
Mirou
Mirou
il y a 2 années

Bon… du sucre il en faut dans une confiture sinon ça se conserve pas sans conservateur. « Au moins la moitié » me dit-on dans l’oreillette. Après, dans l’industrie on va probablement forcer sur le truc pas cher (le sucre) au détriment du truc cher (le fruit). Enfin, j’en sais rien…

Cela dit, une bonne compote rapide avec quelques fruits à la casserole, sans sucre, c’est délicieux si les fruits sont bon (mais ça ne se conserve pas).

Mirou
Mirou
il y a 2 années

En fait, ce n’est pas qu’il n’y a pas d’abricots bio du Valais, c’est que c’est rare. Et ce qui est rare et cher. Et ce qui est bon est cher. Et les abricots du Valais c’est bon. Donc des Abricots bios du Valais, ça doit être bon, rare et cher… Donc pas se trouver facilement, ni au bord de la route, ni au supermarché.

Et c’est difficile à faire pousser: https://www.rts.ch/info/regions/valais/10565458-trop-sensibles-les-abricots-bio-decouragent-certains-arboriculteurs.html

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Merci pour cet article intéressant Mirou.

Cela dit, sa dernière phrase contredit heureusement tout le reste de l’article lui-même: “Si le bio ne cesse de progresser en Suisse, pour atteindre désormais plus de 15% des surfaces cultivées, il ne dépasse pas les 7% pour ce roi des vergers valaisans que représente l’abricot”.

Comme quoi, c’est plus dur en Valais???

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Très intéressant et surtout fiable, ton comparatif.Avec le WWF comme acteur important.En ce qui concerne les farines, je ne fais aucun compromis: bio pur, ou bourgeon si tu préfères.Si je passe du temps, de l’énergie, et de la passion à faire du pain, c’est pour le goût, pour le plaisir, mais aussi pour la santé.Parce que depuis octobre, le pain est devenu un aliment central de notre alimentation, on en mange beaucoup.Donc oui, comme je peux me le permettre, parce que ça ne coûte pas tellement plus cher que les farines en provenance de céréales traitées avec des pesticides, (oui, bon, d’accord, le double au minimum si tu vas chez un artisan, mais cela reste à un prix tout à fait abordable quand on prend les farines par 5 ou 10 kg), c’est bio à 100%.Ah, et les confitures de Madame K, c’est de la folie.Bon… dommage que je ne mange jamais de sucré (à part le chocolat noir).

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Si je comprends bien c’est surtout plus dur pour les abricots…. Cela dit, sur les alpages (donc pas d’abricots), les vaches elles mangent bio de facto. Il y a peut-être pas le label, mais il n’y a pas de pesticides ou autre… C’est de la pure prairie. Enfin pure: justement pas ! Remplie de bêtes, de fleures, d’insectes.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Ah oui. A Lausanne j’achète surtout la farine à la Brouette (vrac, local, bio). Mais je n’achète jamais de grandes quantité, parce qu’on a parfois des mites. Alors quand on en trouve il faut tout jeter… Et j’ai pas envie de gâcher. (Ceci dit, c’est pas très grave les mites, c’est juste un peu crade).

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Exact, cela ne s’appelle plus de la « confiture » légalement d’ailleurs dès qu’il y a moins de 60(?) grammes de sucre. Il y en a au magasin bio aux abricots du Roussillon avec 30g. de sucre. Souvent, ils mettent du jus de citron et de la pectine ce qui n’est pas mauvais.

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Ah bizarre, moi je ne prendrais pas la farine Terra Suisse de la Migros. Ils disent que c’est basé essentiellement sur IP Suisse qui est très laxiste. Bref, farine bio Suisse ou rien.5e92ee46ab48320ad6fc692d.jpeg

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Bravo François, ne pas manger de sucre est un des meilleurs cadeaux que tu puisses faire à ton corps!

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Tu connais certainement ce truc : quand tu reviens d’avoir acheter ta farine, tu la mets 2 jours au congélateur en super frost et adieu les bébètes…

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Ah non je connaissais pas merci. Mais les bébêtes ne viennent pas de la farine. Mais de dehors. Une fois on en a vu une rentrer comme une grande par l fenêtre et se diriger droit vers l’armoire à provision 🙂

Noisequik
Noisequik
il y a 2 années

Il faut mettre la farine dans des bocaux en verre hermétiques.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Oui. Justement. J’ai pas pour 25kg de bocal.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Elles peuvent effectivement (et même évidemment) venir du dehors, mais il peut aussi y avoir des larves dans la farine au moment de l’achat (ou même de tout petits cocons collés aux pliures des paquets de farine). Ces larves sont minuscules et s’introduisent dans les emballages les plus hermétiques.

Nous on met des pièges collants (chargés en phéromones qui attirent les mâles) dans les placards. Ça marche.

Autres conseils, donc :
Passer ses farines par la case congélateur avant de les stocker ailleurs.

Stocker ses farines au réfrigérateur (mais cela prend de la place, donc on ne le fait pas)

Mettre du laurier dans ses placards : les mites n’aimeraient pas l’odeur du laurier (on ne le fait pas).

Stocker dans des bocaux hermétiques en verre comme le conseille Noisequik, c’est bien, mais s’il y a déjà des larves dans le produit… Et il faut des bocaux très hermétiques !

Sinon, tout jeter et nettoyer les placard à la vapeur (ou p-ê aquama ? Non, pas taper !!!?). On l’a fait une fois, on était infestés… Depuis on a pris des précautions et, depuis et jusqu’ici, on a plus eu de problèmes.

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Terra Suisse c’est un exemple. Et ta farine est très bien – mieux, même! Le reste est expliqué sur le site du wwf (mon lien ci-dessus): notamment que le bio Européen est pas mieux que le « pas tout à fait bio » de chez nous. Et ensuite, chacun.e fait comme iel peut là où iel est.

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

L’épisode précédent c’était

5e931015efa0ff310ad3b69d.jpg

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Oui oui à part le congèle (et Aquama, mais on a utilisé de la javelle) on fait ou on a fait toit ça. Mais elles reviennent toujours. Alors on vit avec! A l’ancienne: on vérifie le contenu de chaque bocal ou paquet avant de manger ce qu’il y a dedans.
C’est une forme de lâcher prise assez libérateur!

Daniel Pesch
Daniel Pesch
il y a 2 années

Tu as raison. Et si on en avale, c’est pas très grave, ce sont des protéines gratuites…

Mirou
Mirou
il y a 2 années

Ça fait ma B12…

François Cuneo
François Cuneo
il y a 2 années

Oh, avec mes 40 kilos au moins de farines différentes (à la cave, dans l’abri atomique), je prie le ciel que ça n’arrive pas!

Mais merci pour les trucs!

64
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x