Le pot bleu qui était Too Much Bô pendant plus d’une année qui passe le flambeau à son successeur

Cet article va être complété dès 10 heures ce matin.

Il changera de titre alors aussi.

Je désire simplement le commencer par une toute petite devinette.

C’est quoi, ça?

Indice, si vous avez lu Le Blog du Cuk depuis ses débuts, vous pouvez trouver sans trop de difficulté.

ahh2dU8nRj+nbvjj%ewiOw_thumb_15aa.jpg

Je vous laisse répondre en commentaires, si vous le voulez bien, et si vous ne trouvez pas, faites preuve d’originalité!


Coucou, me revoilà.

Ça donc, eh bien c’est un recadrage de ceci:

SisllB4%SrCHlGdhmBv3vA_thumb_15aa.jpg

Bon.

Ça vous fait une belle jambe me direz-vous?

On va avancer un peu.

Au départ, la figure ci-dessus, c’était ça:

EveZ6rnNSq2t7v9IA%HF4w_thumb_15ab.jpg

Et ça, eh bien je donne la solution si vous ne trouvez toujours pas:

6k5GjQv6StSjh7lug0aQOQ_thumb_15ac.jpg

Et si vous lisez ce blog depuis ses débuts, vous avez peut-être lu cet article sur les déodorants sans aluminium, et mon « test » de cette crème absolument géniale signée carolinem.

Et si vous vous souvenez de la fin de l’année dernière, vous savez que cette crème a reçu un Too Much Bô de l’année 2017, catégorie Vie courante.

Oui, niveau efficacité, je n’ai jamais vu mieux depuis que j’utilise un déodorant.

Et cela avec des produits bios, même (et heureusement!) l’huile de palme l’est, issue de cultures anciennes n’ayant pas nécessité de déforestation sauvage.

Bref, je ne vais pas recommencer le test, vous pouvez lire tout ça ici et ici, articles déjà cités juste plus haut dans le texte.

Alors, pourquoi revenir sur ce sujet ce jour?

Simplement pour vous dire mon émotion de mercredi passé.

Après 405 jours d’utilisation quotidienne, ma petite boîte qui m’a accompagné tout ce temps tous les matins est désespérément vide, et ça me fait quelque chose.

Mais ça, j’imagine, grand insensible que vous êtes, que vous vous en contrefichez. Je reviens donc sur le sujet surtout pour vous donner le seul élément que je n’ai pas pu vous fournir lors de mes deux premiers articles, à savoir le prix à l’application de ce produit.

Nous disions donc, une boîte à 19 francs suisses (16.507’424’794’987’003 € au cours du jour), somme que nous divisons par 405, cela nous donne 0.046’913’580’246’914 franc suisse (ou 0.040’759’073’567’869 €) l’application.

4,7  centimes l’application (4 centimes d’euro), qui dit mieux? (Oui, je sais arrondir, j’ai noté les chiffres plus haut avec une précision toute helvétique pour que vous n’oubliiez pas que nous sommes sur un site tout ce qu’il y a de plus suisse).

Personne.

Alors, en plus d’être un produit dingue, cette crème est incroyablement bon marché, surtout lorsque l’on sait qu’il s’agit d’un produit artisanal et bio.

Ah, en encore une petite précision: si vous êtes allergiques aux huiles essentielles, la même crème existe sans ces dernières.

Parce que, comme l’écrit Caroline Montandon elle-même sur son site:

Naturel et fait maison ne veut pas dire forcément inoffensif, comme tout nouveau produit il faut faire un test d’allergie dans le pli du coude 24 heures avant de l’utiliser, personne n’est à l’abri d’une réaction allergique aux huiles végétales ou d’une huile essentielle, fragrance, ou même, simplement au conservateur.

Voilà, c’est tout.

Et ne croyez pas que je touche le moindre centime sur les ventes ou que je veuille faire plaisir à une personne de mon ancien village: non, c’est juste que je trouve ce produit formidable.

Pour le reste, tout ce que j’ai écrit ici reste valable.

Allez, bonne semaine!