Bernard Lavilliers, Eddy Mitchell et Moriarty

Je sens bien que je commence à vous les briser menu, avec mes articles sur Lightroom. Oui, mais bon, ils parlent photo et Mac, donc deux thèmes qui sont en exergue de ce site. Alors bon, je peux m’étendre un peu, non? Bon… on va pauser en ce milieu de semaine tout de même, et parler de musique. Tout l’été, la francophonie et ses radios ont fait la fête à Bernard Lavilliers. Même si je ne suis pas du tout convaincu par le montage tendu et dans tous les sens de ces 9 épisodes (pourquoi par exemple dire, 5 minutes après…

La pulsion de Camille à Lausanne

Je vous ai déjà dit tout le bien que je pense de Camille à propos de son dernier disque Ouï, ici, et de son spectacle au Paleo Festival, là. Hier, mardi soir donc, elle était au Théâtre de Beaulieu à Lausanne. Vous me pardonnerez de n’avoir pas sorti mon mobile pour prendre des photos ou pour filmer une chanson (personne ne l’a fait d’ailleurs, qu’est-ce que ça fait du bien, quand les gens respectent les interdictions de prendre des photos!). C’est ce qui explique que l’image à la une n’est pas de moi, mais est tirée du film du concert…

Georges et Alexis, Avishai Cohen, le bassiste

Deux écoutes en ce jour (et une toute petite en passant, parce que j’ai ma fierté), qui me plaisent bien. Le premier disque, sorti vendredi passé, est signé Alexis HK. Il s’agit d’un album live pour le premier CD, et studio pour le deuxième. Alexis chante Georges, comme tant d’autres l’ont déjà fait. J’ai juste tendu l’oreille, et au bout de 20 secondes, je suis resté croché tant je trouve cet album intéressant en matière d’arrangements. Alexis HK est accompagné par Simon Mary à la contrebasse et Loïc Molineri à la guitare aussi géniaux l’un que l’autre. Et l’album part…

Au revoir là-haut, le film que vous devez voir

J’avais parlé sur Cuk.ch de ce livre extraordinaire signé Pierre Lemaitre, prix Goncourt 2013: Au revoir là-haut. Pour reprendre le résumé que j’en faisais en juin 2015, afin de ne pas déflorer l’histoire: Le contexte: la fin de la Première Guerre mondiale, et l’immédiat après-guerre, avec ses lots de malheureux, de gueules cassées, de profiteurs, d’immondes personnages qui se sont fait une richesse sur le dos des premiers. J’ajouterai que les personnages sont à la hauteur du drame vécu: Albert Maillard (Albert Dupontel, également réalisateur du film) est sauvé héroïquement, un des derniers jours de la guerre, par un de ses…

Tetzlaff, Radulovic, et tant d’autres… à quoi bon continuer à jouer?

Je vous ai parlé plusieurs fois de toute l’admiration que j’ai envers Janine Jansen, cette violoniste dont j’ai tous les albums et que j’ai vue deux fois en concert. Ne croyez pas pour autant que je fais une fixation sur elle. Il y en a d’autres, beaucoup d’autres qui méritent une écoute plus qu’attentive. J’aimerais commencer par parler des œuvres que j’ai écoutées des dizaines de fois par des artistes aussi exceptionnel(le)s les un(e)s que les autres: les sonates et partitas de Bach pour violon. Pour être en train péniblement d’essayer d’en jouer quelques-unes ces derniers temps, de partitas, je…

Bien joué Francis!

Eh bien, voilà! Francis avait raison. Depuis que je suis sur Qobuz, cela fait plus de 6 ans, j’ai souvent eu envie de m’écouter un petit Cabrel. Un artiste que j’aime beaucoup, en particulier son dernier disque, sorti il y a deux ans, magnifique tant dans ses textes que de ses musiques. Mais impossible de le trouver sur les plateformes de streaming. Francis Cabrel refusait de mettre ses albums à disposition de ces dernières, jusqu’à il y a quelques jours. Oh, pas pour lui, explique-t-il, mais pour les jeunes artistes qui, selon lui, seraient perdants avec le revenu très faible…

Juste une photo

Dans ce monde de brutes dans lequel nous vivons, et pour retrouver ici un peu de calme, j’aimerais juste laisser de la place à une photo qui m’a profondément touché dimanche passé. Elle a été prise lors de la Saga des Géants, qui s’est déroulée à Genève de vendredi soir à dimanche, donnée par la troupe Royal de Luxe, saga à laquelle je n’ai malheureusement pas eu le temps d’assister. Elle est tirée de la Une du Matin Dimanche et signée Yvain Genevay, photographe suisse de l’année 2015, excusez du peu. Il y a tout, dans cette photo, dans ces regards. Simplement magnifique….

La Cukday était un chouette moment

Bon, excusez la faible profondeur de champ de la photo à la une, je n’en ai pas d’autres du groupe, et je voulais que tout le monde y soit, même si certains ont trouvé moyen de se cacher derrière d’autres, alors que je disais « coucou! » Vous le savez puisque je l’avais annoncé ici, dimanche, il y avait une Cukday qui s’est déroulée dans un très beau bâtiment, à Pôle Sud, à Lausanne. J’en profite d’ailleurs pour remercier Greg de nous avoir mis cette salle à disposition et d’avoir consacré du temps pour être parmi nous. Nous n’étions pas tellement nombreux, une…

5 films à l’affiche

Dimanche, vu qu’il ne faisait pas tellement beau, après une petite course à pied sur la place d’armes de Bière et une bonne douche bouillante pour arriver vaguement à me réchauffer (faudra penser à ressortir les vêtements longs et les couches inférieures d’ici peu, brrr et zut), nous sommes allés, avec Madame K, au cinéma à 11 h 20, et en sommes ressortis à 22 h 30. Je précise que nous avons l’abonnement Pathé, ce qui nous permet, pour 40 francs par mois, d’aller au cinéma en illimité. Quant on sait que dans ces cinémas, en Suisse, les places sont vendues 19.50 francs suisses dans…

La salle du Métropole à Lausanne ne mérite pas l’OCL

Ce lundi, j’ai fait un retour à mes jeunes années. Il y a trente ans (purée… trente ans!) que je n’avais plus pris l’abonnement aux grands concerts de l’OCL, l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Cette année, c’est parti, j’ai fait l’acquisition du précieux sésame qui me donne le droit d’assister aux dix grands concerts de l’abonnement dans une des principales salles de Lausanne, la salle Métropole. Cette salle est située à la Route de Genève 12, dans LE gratte-ciel lausannois, inauguré en 1932 en pleine polémique architecturale le concernant. Source Wikipedia Il est devenu depuis un élément cher aux Lausannois et…